COMPETITIONS ET ENTRAINEMENTS A RUMILLY TRAIL RUNNING / 2022


COMPILATION D’INFOS, DE TEXTES ET DE PHOTOS SUR LES ACTIVITES DE RUMILLY TRAIL RUNNING (RTR), PUBLIES DEPUIS LE 17 JANVIER 2021
ULTIME REVISION LE 6 AOUT 2022 

A NOTER :
Via le lien vers le blog Courzyvite, ce reportage figurera dans L’Hebdo des Savoie du jeudi 25 août 2022, en page Rumilly, en-dessous du portrait de Francisco Bogalho, fondateur et team manager de RTR.
.
.
.
.
RUMILLY TRAIL RUNNING SUR LE SITE WEB COURZYVITE :

– Compétitions et entraînements à Rumilly Trail Running / Années 2019-2020-2021 :
Bientôt en ligne !

– Trail Panoramic de l’Albanais. Des voeux sous le signe de la mélancolie et de Rumilly Trail Running / 22-01-2022 :
https://www.courzyvite.run/blog/2022/01/22/trail-panoramique-de-lalbanais-voeux-dans-un-acces-de-melancolie-06-11-22/

– Francisco Da Rocha Bogalho, l’âme de Rumilly Trail Running / 17-04-2022 :
https://www.courzyvite.run/blog/2022/04/17/francisco-bogalho-lame-de-rumilly-trail-running/

– Mes premières foulées à Rumilly Trail Running / 21-04-2022 :
https://www.courzyvite.run/blog/2022/04/21/mes-premieres-foulees-a-rumilly-trail-running-21-04-22/
.
.
.
.
RTR A L’ARGENTRAIL : LE RESULTAT / 24-07-2022

L’Argentrail : 6ème du nom, disputé à Argentière (commune de Chamonix, Haute-Savoie), sous la houlette du Club des Sports d’Argentière.

L’Argentrail : long de 27 km pour un dénivelé de 1700 m.
– Jérôme Luc (Sésame Pays du Mont-Blanc / RTR) : 140ème (11ème M2H) en 4h15’34, soit une vitesse moyenne de 6,3 km/h.
Résultats complets du 27 km :
https://live.l-chrono.com/resultats/argentrail-2022
.
.
.
.
RTR AU TRAIL DES GETS : LE RESULTAT / 24-07-2022

Le Trail des Gets : 3ème du nom, disputé aux Gets (Haute-Savoie), sous la houlette des Gets Tourisme et du Faucigny Athlétic Club.

Le Trail Rouge : long de 42 km pour un dénivelé de 2570 m.
– Alexis Antonini : 118ème (12ème M3H-M4H-M5H) en 7h30’31, soit une vitesse moyenne de 5,7 km/h.
Résultats complets du 42 km :
https://live.l-chrono.com/resultats/trail-des-gets-2022
.
.
.
.
RTR AU MAD’TRAIL : LES RESULTATS / 17-07-2022

Le Mad’Trail : 7ème du nom, disputé dans la station de Valmorel (commune des Avanchers-Valmorel, Savoie), sous la houlette du Club de Ski de Valmorel et de la communauté de commune des Vallées d’Aigueblanche.

Le Marathon de la Lauzière : long de 45 km pour un dénivelé de 2550 m.
– Claire Jacquemin : 4ème femme (3ème M1F-M2F, 36ème ex aequo au scratch) en 8h30’25, soit une vitesse moyenne de 5,3 km/h ;
– Jérôme Luc (Sésame Ouvre Toi / RTR) : 36ème ex aequo (10ème M1H-M2H) en 8h30’25, soit une vitesse moyenne de 5,3 km/h.
Résultats complets du 45 km :
https://live.l-chrono.com/resultats/mad-trail-2022
.
.
RTR AU MAD’TRAIL : LES 5 PHOTOS DES 2 FINISHERS / 17-07-2022

7ème édition du Mad’Trail, disputée le 17 juillet 2022 dans la station de Valmorel (commune des Avanchers-Valmorel).
Maratrail de la Lauzière (42,5 km).

Entre le départ et le km 6,9 : dans la montée initiale.

Au premier plan : Claire Jacquemin, 4ème femme (3ème M1F-M2F, 36ème ex aequo au scratch) en 8h30’25.
Dès leur envol intervenu à 6 heures, les trailers ont dû se confronter à une interminable ascension de 7,6 km pour un dénivelé de 1000 m, qui allait les catapulter au sommet de Crève-Tête.

Crédit image :
Jérôme Luc.
7ème édition du Mad’Trail, disputée le 17 juillet 2022 dans la station de Valmorel (commune des Avanchers-Valmorel).
Maratrail de la Lauzière (42,5 km).

Entre les km 6,9 et 7,6 : au terme de la montée initiale. 

Au premier plan : Claire Jacquemin, 4ème femme (3ème M1F-M2F, 36ème ex aequo au scratch) en 8h30’25.
Etincelante, la coiffeuse de Rumilly est en train de dompter, tout en gardant le sourire, « la Dré dans l’Pentu », d’une longueur de 700 m pour une dénivellation de 371 m, qui accède depuis le col du Golet au faîte de Crève-Tête, point culminant du parcours à 2342 m d’altitude.

Panorama :
– En contrebas : la vallée du Morel où apparaît, à droite, une toute petite partie de la station de Valmorel ; 
– dominant la vallée du Morel, au premier plan : le sommet de Crève-Tête ;
– dominant la vallée du Morel, au deuxième plan : la montagne du Crêt ;
– en toile de fond : le versant inférieur du massif de la Lauzière et ses fameuses combes, surplombant la vallée de l’Eau Rousse où s’étagent les pittoresques villages à flanc de pente de Celliers et de Bonneval-Tarentaise.

Crédit image :
Jérôme Luc.
7ème édition du Mad’Trail, disputée le 17 juillet 2022 dans la station de Valmorel (commune des Avanchers-Valmorel).
Maratrail de la Lauzière (42,5 km).

Km 7,6 : au sommet de Crève-Tête. 

– A gauche : Jérôme Luc (Sésame Ouvre Toi / RTR), 36ème ex aequo (10ème M1H-M2H) en 8h30’25 ;
– à droite : sa dulcinée Claire Jacquemin, 4ème femme (3ème M1F-M2F, 36ème ex aequo au scratch) en 8h30’25.
Sourire aux lèvres, les tourtereaux savourent leur bonheur de fouler l’emblématique montagne de Valmorel qui leur offre, juste retour des choses au regard de leurs efforts consentis, une vue à 360°, s’étendant jusqu’aux Ecrins.

Crédit image :
Jérôme Luc.
7ème édition du Mad’Trail, disputée le 17 juillet 2022 dans la station de Valmorel (commune des Avanchers-Valmorel).
Maratrail de la Lauzière (42,5 km).

– Au premier plan : Jérôme Luc (Sésame Ouvre Toi / RTR), 36ème ex aequo (10ème M1H-M2H) en 8h30’25 ;
– au deuxième plan : sa compagne Claire Jacquemin, 4ème femme (3ème M1F-M2F, 36ème ex aequo au scratch) en 8h30’25.

Panorama :
Au fond, à gauche, on distingue l’une des montagnes mythiques de la Vanoise : le Cheval Noir, trônant à 2832 m d’altitude entre les vallées de la Maurienne et de la Tarentaise. C’est son versant mauriennais qui jaillit ici.

Crédit image :
Jérôme Luc.

7ème édition du Mad’Trail, disputée le 17 juillet 2022 dans la station de Valmorel (commune des Avanchers-Valmorel).
Maratrail de la Lauzière (42,5 km).

A la remise des prix du podium M1-M2. 

A droite : Claire Jacquemin, récompensée pour sa 1ère place.
En réalité, elle n’occupe que la 3ème position dans sa catégorie d’âge. Mais les deux premières qui ont déjà été primées au scratch ne sont pas remontées sur le podium, le cumul n’ayant pas la faveur des organisateurs.
On saluera en tout cas la remarquable prestation réalisée par Claire, sans doute l’une des plus abouties de son histoire.

Crédit image :
Jérôme Luc.
.
.
.
.
RTR AU TRAIL DES PASSERELLES DU MONTEYNARD : LES RESULTATS / 10-07-2022

Le Trail des Passerelles du Monteynard : 11ème du nom, disputé à Treffort (Isère), sous la houlette de Idée Alpe.

Le Marathon des Passerelles : long de 42,2 km pour un dénivelé de 2600 m.
– Aurélie Dolez : 79ème femme (9ème M0F, 415ème au scratch) en 7h57’18 ;
– Vanessa Bachelet : 119ème femme ex aequo (17ème M2F, 448ème ex aequo au scratch) en 8h35’58 ;
– Geneviève Couapel-Lebée : 119ème femme ex aequo (21ème M3F, 448ème ex aequo au scratch) en 8h35’58 ;
– Francisco Bogalho, fondateur et team manager de RTR : 448ème ex aequo (61ème M2H) en 8h35’58.
Résultats complets du 42,5 km :
https://trail-passerelles-monteynard.fr/info-pratique/resultat/#11_E23D0B
.
.
RTR AU TRAIL DES PASSERELLES DU MONTEYNARD : LES 13 PHOTOS DE 3 DES 4 FINISHERS / 10-07-2022

11ème édition du Trail des Passerelles du Monteynard, disputée le 10 juillet 2022 à Treffort.
Maratrail des Passerelles (42,5 km).

Avant le départ, donné à la base nautique.

Flanqué de Vanessa Bachelet, au centre, et de Geneviève Couapel-Lebée, à droite, Francisco Bogalho fera cause commune avec ses deux protégées. En effet, tous les trois termineront 448èmes en 8h35’58, leurs prestations dans les catégories de genre et d’âge donnant les résultats suivants :
– Vanessa : 119ème femme ex aequo ; 17ème M2F ;
– Geneviève : 119ème femme ex aequo ; 21ème M3F ;
– Francisco : 430ème homme ; 61ème M2H.

Crédit image :
Francisco Bogalho (RTR).

11ème édition du Trail des Passerelles du Monteynard, disputée le 10 juillet 2022 à Treffort.
Maratrail des Passerelles (42,5 km).

Avant le départ, donné à la base nautique.

Forte de 888 partants sur un total de 1043 inscrits, la foule retient son souffle. Nous sommes en effet à quelques minutes des trois coups qui éclateront à 8 heures pétantes.
In fine, 829 trailers franchiront l’arche, 59 jetant malheureusement l’éponge.

Panorama :
En toile de fond, à droite : le Grand Serre, un des sommets du massif du Taillefer pointant à 2141 m d’altitude.
Depuis 2010, sa cime accueille l’arrivée de la Verticale du Grand Serre, connue pour être le KV le plus rapide de France, sa distance s’élevant seulement à 1811 m pour un dénivelé de 1000 m, certifié par un géomètre-expert. L’épreuve détient même le record du monde féminin en 34’01, propriété de la Haut-Savoyarde Axelle Mollaret depuis 2019. Chez les hommes, la marque référence appartient au Franco-Suisse Rémi Bonnet, à la faveur de ses 30’13 réalisées en 2018.
Cet évènement est orchestré par le Club Alpin Français Dauphiné Ski Alpinisme, sur la commune de Cholonge, en Isère. La prochaine édition, 11ème du nom, se tiendra le dimanche 2 octobre 2022.

Crédit image :
Francisco Bogalho (RTR).

11ème édition du Trail des Passerelles du Monteynard, disputée le 10 juillet 2022 à Treffort.
Maratrail des Passerelles (42,5 km).

Avant le départ, donné à la base nautique.

Au côté de Francisco, fondateur le 28 octobre 2018 de RTR, aujourd’hui team manager, on distingue ses deux emblématiques coéquipières, Vanessa au centre, Geneviève à droite, qui ont rejoint cette escadrille dès l’année 2020.
Indubitablement, l’émotion, le bonheur, mais aussi l’appréhension, se lisent sur les visages de nos trois RTR…

Crédit image :
Francisco Bogalho (RTR).

11ème édition du Trail des Passerelles du Monteynard, disputée le 10 juillet 2022 à Treffort.
Maratrail des Passerelles (42,5 km).

Pour aller de l’avant, le sourire n’est-il pas le meilleur des remontants ? C’est vraisemblablement le message que semblent faire passer le coach Francisco et ses deux admiratrices, Vanessa au centre, Geneviève à droite, cette dernière n’hésitant pas d’ailleurs à afficher le signe de la victoire, tellement cette journée s’annonce fastueuse…

Crédit image :
Francisco Bogalho (RTR).11ème édition du Trail des Passerelles du Monteynard, disputée le 10 juillet 2022 à Treffort.
Maratrail des Passerelles (42,5 km).

L’ascension du Sénépy.

Disposant d’un potentiel supérieur à Vanessa Bachelet, à gauche, Francisco Bogalho, à droite, mais aussi Geneviève Couapel-Lebée qui immortalise ce passage, se sont adaptés au rythme de leur coéquipière afin qu’elle puisse boucler son périple.
Le trio emprunte alors un large chemin qui dessine de ravissants lacets.

Crédit image :
Geneviève Couapel-Lebée (RTR).11ème édition du Trail des Passerelles du Monteynard, disputée le 10 juillet 2022 à Treffort.
Maratrail des Passerelles (42,5 km).

L’ascension du Sénépy.

Francisco en train de défier la pente de catastrophe qui va le catapulter au faîte de cette montagne ô combien mythique. L’occasion de traverser l’un des plus vastes pâturages de France où broutent un millier de bovins.

Crédit image :
Francisco Bogalho (RTR).
11ème édition du Trail des Passerelles du Monteynard, disputée le 10 juillet 2022 à Treffort.
Maratrail des Passerelles (42,5 km).

L’ascension du Sénépy.

Le mur cataclysmique qui accède au sommet de cette montagne, encore plus saisissant dans le sens de la montée, n’est-ce pas Vanessa qu’on reconnaît au premier plan ?

Crédit image :
Francisco Bogalho (RTR).


11ème édition du Trail des Passerelles du Monteynard, disputée le 10 juillet 2022 à Treffort.
Maratrail des Passerelles (42,5 km).

Km 16,6 : au faîte du Sénépy.

Francisco et ses deux groupies, Vanessa au centre, et Geneviève à droite, fourbus mais heureux de fouler le sommet de cette montagne, réputé pour sa vue à 360° du haut de ses 1769 m d’altitude.

Panorama :
En toile de fond, juste à droite de Francisco, émerge la fameuse Grande Tête de l’Obiou, toit du massif du Dévoluy avec ses 2789 m d’altitude.

Crédit image :
Francisco Bogalho (RTR).11ème édition du Trail des Passerelles du Monteynard, disputée le 10 juillet 2022 à Treffort.
Maratrail des Passerelles (42,5 km).

Km 26,2 (au retour) : sur la passerelle himalayenne du Drac.

Francisco en compagnie de Vanessa, au moment d’enjamber cet ouvrage mirobolant, long de 220 m, sa hauteur oscillant entre 45 et 85 m selon le niveau de la retenue.

Crédit image :
Geneviève Couapel-Lebée (RTR).

11ème édition du Trail des Passerelles du Monteynard, disputée le 10 juillet 2022 à Treffort.
Maratrail des Passerelles (42,5 km).

Km 26,2 (au retour) : sur la passerelle himalayenne du Drac.

Soudés comme les doigts de la main, tels apparaissent les trois RTR, qu’il s’agit de Geneviève à l’avant-garde, ou bien de Vanessa et Francisco à l’arrière.

Crédit image :
Geneviève Couapel-Lebée (RTR).

11ème édition du Trail des Passerelles du Monteynard, disputée le 10 juillet 2022 à Treffort.
Maratrail des Passerelles (42,5 km).

Km 35 (au retour) : à l’entrée de la passerelle himalayenne de l’Ebron.

Francisco et ses deux adulatrices, Geneviève au centre, et Vanessa au troisième plan.
La distance parcourue sur ce spectaculaire ouvrage s’élève à 180 m, soit 40 m de moins que sa voisine du Drac. En revanche, sa hauteur est analogue, variant également entre 45 et 85 m par rapport au niveau du lac artificiel.

Crédit image :
Francisco Bogalho (RTR).

11ème édition du Trail des Passerelles du Monteynard, disputée le 10 juillet 2022 à Treffort.
Maratrail des Passerelles (42,5 km).

A l’arrivée, jugée à la base nautique.

Francisco Bogalho, coqueluche de Vanessa Bachelet à gauche, et de Geneviève Couapel-Lebée à droite, fiers comme Artaban sur le podium des finishers.
Nos deux héroïnes et leur égérie finiront 448èmes en 8h35’58, leurs perfs dans les catégories de genre et d’âge engendrant les classements suivants :
– Vanessa : 119ème femme ex aequo ; 17ème M2F ;
– Geneviève : 119ème femme ex aequo ; 21ème M3F ;
– Francisco : 430ème homme ; 61ème M2H.

Crédit image :
Francisco Bogalho (RTR).

11ème édition du Trail des Passerelles du Monteynard, disputée le 10 juillet 2022 à Treffort.
Maratrail des Passerelles (42,5 km).

A l’arrivée, jugée à la base nautique.

Après l’effort, le… bain dans le Drac, amplement mérité pour nos trois RTR. Ce n’est pas Francisco à gauche, Vanessa au centre, et Geneviève à droite, qui diront le contraire !

Crédit image :
Cyril Point (RTR).
.
.
.
.
RTR AU TRAIL DES PASSERELLES DU MONTEYNARD : L’AVANT-COURSE / 10-07-2022

Dix ans après sa naissance qui coïncidait avec le cinquantenaire du barrage EDF de Monteynard-Avignonnet, le Trail des Passerelles du Monteynard, orchestré par Idée Alpe, s’impose comme un incontournable dans le calendrier des courses nature françaises. Les 6500 participants qui se déplacent chaque saison dans cette envoûtante contrée dauphinoise l’attestent amplement.

A l’occasion de cette 11ème édition, on ne manquera pas de suivre la prestation des cinq Rumilliens sur le Maratrail des Passerelles, dénomination du 42,5 km et ses 2600 m de dénivelé. Comme c’est le cas sur trail longue distance, le groupe restera soudé, tous s’épaulant mutuellement. Assurément, la marque de Rumilly Trail Running !

En premier lieu, ils mettront à profit les multiples attraits de ce site lacustre, niché au sud de Grenoble, aux confins de la vallée du Trièves et du plateau de la Matheysine. Parmi les temps forts, on soulignera les eaux turquoise du lac de Monteynard-Avignonnet, et les deux spectaculaires passerelles himalayennes dont la hauteur oscille entre 45 et 85 m selon le niveau de la retenue. Sans oublier le panorama à 360°, observé depuis le sommet du Sénépy.

Pour quatre d’entre eux, ce 42 bornes servira de préparation pour leur grand rendez-vous de fin d’année, fixé au 4 décembre : le Gerês Extreme Marathon, disputé au nord du Portugal, la région de souche de Francisco Bogalho. Le fondateur et team manager de RTR sera bien sûr présent aux Passerelles puis au Gerês qu’accompagneront Vanessa Bachelet, Geneviève Couapel-Lebée et Nicolas Ayroulet, Cyril Point se contentant uniquement de l’épreuve iséroise (1).

F.V.

(1) In fine, Nicolas Ayroulet et Cyril Point ne prendront pas le départ.
.
.
RTR AU TRAIL DES PASSERELLES DU MONTEYNARD : LES 4 PHOTOS DES 5 PARTICIPANTS / 10-07-2022

Les deux filles inscrites au Maratrail des Passerelles (42,5 km), disputé le 10 juillet 2022 à Treffort dans le cadre de la 11ème édition du Trail des Passerelles du Monteynard.
– Au premier plan, à gauche : Vanessa Bachelet ;
– au premier plan, à droite : Geneviève Couapel-Lebée.
Main dans la main, ou le bonheur à son acmé…

Cote ITRA de Vanessa :
407.

Compétition en 2022 de Vanessa :
45ème femme sur le 10,5 km du Trail de la Fée Blanche.

Compétitions en 2021 de Vanessa :
– Le 16,2 km du Téléthon de Nonglard ;
– 53ème femme sur le 42 km du Grand Trail du Saint-Jacques ;
– 69ème sur la Qualification Femme du Red Bull 400.

Cote ITRA de Geneviève :
419.

Compétitions en 2022 de Geneviève :
– 12ème femme sur le 16 km d’Entrelacs Run and Trail ;
– 26ème femme sur le 23 km de la Cusy’Hard ;
– 19ème femme sur le 10 km du Trail de la Mandallaz ;
– 32ème femme sur le 10,5 km du Trail de la Fée Blanche ;
– 72ème femme sur le 14 km du Bélier Blanc.

Compétitions en 2021 de Geneviève :
– Le 16,2 km du Téléthon de Nonglard ;
– 53ème femme sur le 21 km de la Chambérienne ;
– 54ème femme sur le 42 km du Grand Trail du Saint-Jacques ;
– 30ème femme sur le 16 km d’Entrelacs Run and Trail.

Cliché pris le 2 octobre 2021 à l’occasion du 9ème Grand Trail du Saint-Jacques, concouru entre Monistrol d’Allier et Le Puy-en-Velay, où les deux dames auront fait cause commune sur le Maratrail du Saint-Jacques (42 km).
In fine, elles récolteront les résultats suivants :
– Vanessa : la 53ème place féminine (15ème M1F-M2F, 304ème au scratch) en 7h32’04 ;
– Geneviève : la 54ème place féminine (11ème M3F-M4F, 305ème au scratch) en 7h32’05.
Photo réalisée dans la redoutable ascension finale de la Cathédrale du Puy-en-Velay, peu avant l’arrivée.

Crédit image :
Flash-Sport.

Revêtant le maillot bleu de RTR : Francisco Bogalho, inscrit au Maratrail des Passerelles (42,5 km), disputé le 10 juillet 2022 à Treffort dans le cadre de la 11ème édition du Trail des Passerelles du Monteynard.

Cote ITRA :
498.

Compétitions en 2022 :
– 18ème sur le 43 km d’Entrelacs Run and Trail ;
– 24ème sur le 7 km de la Cusy’Hard ;
– 13ème par équipes sur le 11 km de la Course Relais à 2 de la Vela Corsa ;
– 420ème sur le 51,5 km du Nivolet-Revard ;
– 129ème sur le 21 km du Trail de la Mandallaz ;
– 31ème sur le 9 km du Trail des Grottes ;
– 76ème sur le 10 km de la Corrida de Carnaval ;
– 251ème sur le 11,5 km du Trail Blanc du Semnoz.

Compétitions en 2021 :
– Serre-file sur le Trail Panoramic de l’Albanais (27 km) ;
– 129ème sur le Grand Trail du Lac (75 km) ;
– 36ème sur le 12 km du Trail du Moulin ;
– 220ème sur le 10 km du Grand Lac en 44’24 (niveau D5) ;
– 397ème sur la Qualification Homme du Red Bull 400 ;
– 71ème sur le 43 km d’Entrelacs Run and Trail.

Cliché pris le 19 juin 2022 à l’occasion du 4ème Entrelacs Run and Trail, concouru à Albens (commune d’Entrelacs), où Francisco s’appropriera, sur le Trail des Hauts du Lac (43 km), la 18ème place (4ème M2H) en 6h14’59.
Photo réalisée à Longeret, avec en toile de fond le mont Revard.

Crédit image :
Albens Club Pédestre Entrelacs.

Au premier plan : Nicolas Ayroulet, inscrit au Maratrail des Passerelles (42,5 km), disputé le 10 juillet 2022 à Treffort dans le cadre de la 11ème édition du Trail des Passerelles du Monteynard.
Finalement, Nicolas renoncera à cette course.

Cote ITRA :
491.

Compétitions en 2022 :
– 54ème sur le 13 km de la Verti’Trail du Môle ;
– 419ème sur le 51,5 km du Nivolet-Revard ;
– 300ème sur le 14 km du Bélier Blanc.

Compétitions en 2021 :
– 636ème sur le Grand Trail des Templiers ;
– 156ème sur le 21 km de la Chambérienne.

Cliché pris le 14 mai 2022 à l’occasion de la 2ème Verti’Trail du Môle, concourue à La Tour, où Nicolas s’appropriera la 54ème place (13ème M1H-M2H) en 1h59’30.

Crédit image :
Les Trailers du Môle – Les Féroces.

Cyril Point, inscrit au Maratrail des Passerelles (42,5 km), disputé le 10 juillet 2022 à Treffort dans le cadre de la 11ème édition du Trail des Passerelles du Monteynard.
Finalement, Cyril renoncera à cette course.

Compétitions en 2022 :
– 171ème sur le 10,5 km du Trail de la Fée Blanche ;
– 491ème sur le 11,5 km du Trail Blanc du Semnoz.

Compétitions en 2021 :
– 60ème sur le 12 km du Trail du Moulin ;
– 337ème sur le 10 km du Grand Lac en 49’06 (niveau D7) ;
– 93ème sur le 33 km d’Entrelacs Run and Trail.

Cliché pris le 20 juin 2021 à l’occasion du 3ème Entrelacs Run and Trail, concouru à Albens (commune d’Entrelacs), où Cyril s’appropriera, sur le 2ème Trail des 2 Cols (33 km), la 93ème place (6ème M3H) en 5h32’47.
Cette compète aura permis à ce coureur sur route de disputer son deuxième trail de plus de 30 km après le Marathon du Mont-Blanc en 2009.

Crédit image :
Albens Club Pédestre Entrelacs.
.
.
.
.
RTR AU ZINZIN ULTRA-TRAIL EN PARC NATIONAL DES CEVENNES : LE RESULTAT / 02-07-2022

Le Zinzin Ultra-Trail en Parc National des Cévennes : 1er du nom, disputé à Florac Trois Rivières (Lozère) sous la houlette de Denis Clerc, alias « Zinzin Ultra-Trail ».

Le Trail des Steppes : long de 70 km pour un dénivelé de 2500 m.
– Igor Medel (Albanais Athlé / RTR) : 37ème (6ème M3H-M4H) en 11h16’09.
Résultats complets du 70 km :
https://my.raceresult.com/209772/
.
.
.
.
RTR AU CROSS DU MONT-BLANC : LES RESULTATS / 25-06-2022

Le Marathon du Mont-Blanc : 19ème du nom, disputé à Chamonix-Mont-Blanc (Haute-Savoie), sous la houlette du Club des Sports de Chamonix-Mont-Blanc.

Le Cross du Mont-Blanc : 43ème du nom, long de 23 km pour un dénivelé positif de 1680 m et un dénivelé négatif de 890 m.
– Alexandra Carlioz : 364ème femme (46ème M2F, 1254ème au scratch) en 4h49’43, soit une vitesse moyenne de 5,05 km/h ;
– Lucie Excoffier : 371ème femme (46ème M1F, 1268ème au scratch) en 4h50’41, soit une vitesse moyenne de 5,03 km/h ;
– Laura Monteil : 444ème femme (70ème M0F, 1405ème ex aequo au scratch) en 5h02’32, soit une vitesse moyenne de 4,84 km/h ;
– Frédéric Monteil : 1405ème ex aequo (124ème M2H) en 5h02’32, soit une vitesse moyenne de 4,84 km/h.
Résultats complets du 23 km :
https://mbm.livetrail.run/classement.php?course=23km&cat=scratch

Zoom sur Lucie Excoffier : sa course en détail 

1er pointage, laire de parapente de Chamonix où est donné le départ.
– Altitude : 1039 m.

2ème pointage, le Lavancher : Km 5,2 pour 212 m de dénivelé.
– Altitude : 1205 m ;
– Temps de course : 38’38 ;
– Vitesse : 8,14 km/h ;
– Classement féminin : 345ème ;
– Classement M1 féminin : 45ème ;
– Classement scratch : 1253ème.

3ème pointage, Montroc : Km 11,7 pour 554 m de dénivelé.
– Altitude : 1369 m ;
– Temps de course : 1h37’44 ;
– Vitesse : 6,57 km/h ;
– Classement féminin : 374ème ;
– Classement M1 féminin : 49ème ;
– Classement scratch : 1277ème.

4ème pointage, le bas du bois de Plagnolet  : Km 15,4 pour 906 m de dénivelé.
– Altitude : 1447 m ;
– Temps de course : 2h37’28 ;
– Vitesse : 3,68 km/h ;
– Classement féminin : 340ème ;
– Classement M1 féminin : 43ème ;
– Classement scratch : 1323ème.

5ème pointage, la Flégère où est installé l’unique ravito : Km 19,1 pour 1345 m de dénivelé.
– Altitude : 1872 m ;
– Temps de course : 3h38’44 ;
– Vitesse : 3,63 km/h ;
– Classement féminin : 374ème ;
– Classement M1 féminin : 47ème ;
– Classement scratch : 1283ème.

6ème pointage, Planpraz où est jugée l’arrivée : Km 24,4 pour 1656 m de dénivelé.
– Altitude : 2048 m ;
– Temps de course : 4h50’41 ;
– Vitesse : 4,43 km/h ;
– Classement féminin : 371ème ;
– Classement M1 féminin : 46ème ;
– Classement scratch : 1268ème.

.
.
.
.
RTR AU CROSS DU MONT-BLANC : L’AVANT-COURSE / 25-06-2022

Zoom sur Lucie Excoffier

A n’en pas douter, Lucie ne devrait pas être dépaysée parmi les 1926 coureurs au départ de cette prestigieuse épreuve, donné sur l’aire de parapente de Chamonix.
Une grande première, mais aussi une sacrée récompense pour cette robuste habitante de Marigny-Saint-Marcel qui soufflera, à cette occasion, ses 40 bougies.

Son objectif est double : se faire plaisir bien sûr, mais également parachever le parcours pour ne pas gâcher la fête, ne serait-ce que d’un iota. Un parcours qu’elle bouclera au plateau de Planpraz, perché à 2048 m d’altitude au coeur du massif des Aiguilles Rouges, réputé pour sa vue imprenable sur le toit de l’Europe. Auparavant, elle devra avaler 23 bornes, 1680 m de dénivelé positif, enfin 870 m de dénivelé négatif. Un défi de taille pour cette traileuse, certes résiliente mais cependant inexpérimentée, ses premières foulées ne remontant qu’en 2019 quand elle étrennait les couleurs d’Albanais Athlé.

Si la Marignienne (1) a déjà couru plus de 20 km, et ce à deux reprises en 2019 (21 km du Trail du Laudon, 27 km du Bélier), la dénivellation positive qu’elle devra surmonter lui est inconnue, son record culminant à 1000 m au Bélier. En outre, la gestion du tracé s’annonce délicate, les deux principales portions qu’il renferme étant en tous points dissemblables. Pas difficile pour deux sous, excepté aux abords du village d’Argentière, la partie initiale s’avère finalement piégeuse. Attrayante, ombragée, roulante, et donc agréable, cette mise en jambes permet aux trailers de remonter cette magistrale vallée glacière, en auge par-conséquent, qui s’approprie la rive gauche de l’Arve, via le « Petit Balcon Nord », nom attribué à cet admirable chemin.

Grisés par cet itinéraire idyllique, moult concurrents ont tendance à lâcher les chevaux avant de le regretter amèrement lorsqu’ils entament, une fois le hameau de Tré-le-Champ dans leurs dos, la rude grimpette qui les catapulte aux Aiguilles Rouges. Dès lors, un autre terrain montagneux, plus accidenté, plus sauvage, plus engagé, de même une autre orientation, plus ensoleillée et donc plus pénible, attendent les forçats du trail. En quelque sorte, le plat de résistance ! La fatigue aidant, ils gagneront tant bien que mal ces lieux emblématiques que sont la Flégère puis Planpraz, mais tellement heureux, si vous saviez !

In fine, les participants ne pourront qu’être estomaqués par l’emploi, impropre, du mot cross pour cette épreuve. La raison en est pourtant simple. Connue pour être l’ancêtre du trail en Haute-Savoie, cette compète a surgi le 1er juillet 1979, à une époque où le vocable trail était ignoré en France.

Du coup, le Club Alpin Français de Chamonix qui tenait alors les rênes de cette manifestation a utilisé, à tort, le nom de la seule discipline qui s’apparentait, durant cette période, à la course nature : le cross, dénommé « cross-country », qui se dispute sur des circuits sillonnant généralement des stades, des parcs ou des hippodromes. Avec une distance qui n’excède pas les 13 km pour les hommes et les 10 km pour les femmes. Quant au dénivelé, il se réduit à quelques petites bosses, naturelles ou artificielles.

Bref, rien à voir avec le trail ! Pourtant, le Club des Sports de Chamonix-Mont-Blanc qui orchestre aujourd’hui cet évènement est resté fidèle à l’appellation d’origine. Nostalgie, quand tu nous tiens !

F.V. 

(1) Marignienne : habitante de Marigny-Saint-Marcel.
.
.
RTR AU CROSS DU MONT-BLANC : LES PHOTOS DES 4 PARTICIPANTS / 25-06-2022A droite : Lucie Excoffier, inscrite au 43ème Cross du Mont-Blanc, disputé le 25 juin 2022 à Chamonix-Mont-Blanc dans le cadre de la 19 édition du Marathon du Mont-Blanc.

Cote ITRA :
339.

Compétition en 2021 :
66ème femme sur le 16 km du Trail Panoramic de l’Albanais.

Compétitions en 2019 :
– 278ème femme sur le 27 km du Bélier ;
– 64ème femme sur le 21 km du Trail du Laudon.

Cliché pris le 7 novembre 2021 à l’occasion du 1er Trail Panoramic de l’Albanais, concouru à Saint-Eusèbe, où Lucie s’appropriera, sur le Trail du Four à Pain (16 km), la 66ème place féminine (17ème M1F, 182ème au scratch) en 1h55’36.
Photo réalisée sur le sentier du Vieux Four, au sortir du bois de Frênes par le haut (km 6,4).

Crédit image :
Caroline Duhamel
(Les Foulées de Gruffy).
.
.
.
.

RTR A ENTRELACS RUN AND TRAIL : LES RESULTATS / 19-06-2022

Entrelacs Run and Trail : 4ème du nom, disputé à Albens (commune d’Entrelacs, Savoie), sous la houlette d’Albens Club Pédestre Entrelacs.

Le Trail des Hauts du Lac, long de 43 km pour un dénivelé de 2200 m.
– Francisco Bogalho, fondateur et team manager de RTR : 18ème (4ème M2H) en 6h14’59, soit une vitesse moyenne de 6,88 km/h.

Le Trail des 2 Cols, 3ème du nom, long de 33 km pour un dénivelé de 1600 m.
– Claire Jacquemin : 11ème femme (1ère M1F, 64ème au scratch) en 5h40’34, soit une vitesse moyenne de 5,81 km/h ;
– Jérôme Luc (Sesam Portes et Fenêtres / RTR) : 64ème (10ème M2H) en 5h40’34, soit une vitesse moyenne de 5,81 km/h.

Le Trail Perché, long de 16 km pour un dénivelé de 650 m.
– Yann Tracoulat : 43ème (8ème M0H) en 2h04’04, soit une vitesse moyenne de 7,74 km/h ;
– Geneviève Couapel-Lebée : 12ème femme (2ème M3F, 63ème au scratch) en 2h10’15, soit une vitesse moyenne de 7,37 km/h ;
– Sabrina Grosdidier : 36ème femme (7ème M2F, 116ème au scratch) en 2h41’14, soit une vitesse moyenne de 5,95 km/h.

La Foulée de l’Ours, longue de 10 km pour un dénivelé de 180 m.
– Delphine Brunot : 23ème femme (2ème M2F, 55ème au scratch) en 1h15’31, soit une vitesse moyenne de 7,95 km/h.

Résultats complets :
https://www.chronotop.run/live/g-live.html?f=./2022/Albens/entrelacs2022.clax
.
.
RTR A ENTRELACS RUN AND TRAIL : LES 23 PHOTOS DE 5 DES 6 FINISHERS / 19-06-2022

4ème édition d’Entrelacs Run and Trail, disputée le 19 juin 2022 à Albens (commune d’Entrelacs).
Trail des Hauts du Lac (43 km).

Au Longeret.

Enfilant le maillot bleu de RTR : Francisco Bogalho, 18ème (4ème M2H) en 6h14’59.

Panorama :
En toile de fond : le mont Revard.

Crédit image :
Albens Club Pédestre Entrelacs.

4ème édition d’Entrelacs Run and Trail, disputée le 19 juin 2022 à Albens (commune d’Entrelacs).
Trail des Hauts du Lac (43 km).

Au Longeret.

Enfilant le maillot bleu de RTR : Francisco Bogalho, 18ème (4ème M2H) en 6h14’59.

Panorama :
En toile de fond : le mont Revard.

Crédit image :
Albens Club Pédestre Entrelacs.
4ème édition d’Entrelacs Run and Trail, disputée le 19 juin 2022 à Albens (commune d’Entrelacs).
Trail des Hauts du Lac (43 km).

Au Longeret.

Enfilant le maillot bleu de RTR : Francisco Bogalho, 18ème (4ème M2H) en 6h14’59.

Panorama :
En toile de fond : le mont Revard.

Crédit image :
Albens Club Pédestre Entrelacs.
4ème édition d’Entrelacs Run and Trail, disputée le 19 juin 2022 à Albens (commune d’Entrelacs).
3ème Trail des 2 Cols (33 km).

A hauteur du hameau d’Ansigny.

– A gauche : Jérôme Luc (Sesam Portes et Fenêtres / RTR), 64ème ex aequo (10ème M2H) en 5h40’34 ;
– à droite : Claire Jacquemin, 11ème femme (1ère M1F, 64ème ex aequo au scratch) en 5h40’34.

Crédit image :
Albens Club Pédestre Entrelacs.

4ème édition d’Entrelacs Run and Trail, disputée le 19 juin 2022 à Albens (commune d’Entrelacs).
3ème Trail des 2 Cols (33 km).

A hauteur du hameau d’Ansigny.

– A gauche : Jérôme Luc (Sesam Portes et Fenêtres / RTR), 64ème ex aequo (10ème M2H) en 5h40’34 ;
– à droite : Claire Jacquemin, 11ème femme (1ère M1F, 64ème ex aequo au scratch) en 5h40’34.

Crédit image :
Albens Club Pédestre Entrelacs.4ème édition d’Entrelacs Run and Trail, disputée le 19 juin 2022 à Albens (commune d’Entrelacs).
3ème Trail des 2 Cols (33 km).

A hauteur du hameau d’Ansigny.

Les deux ailes d’un même oiseau !
Avec tout d’abord, Claire Jacquemin qui finira 11ème parmi la gent féminine (1ère M1F, 63ème au scratch) en 5h40’34.
En pleine fournaise, la coiffeuse de Rumilly a pu compter sur l’indéfectible soutien de Jérôme Luc (Sesam Portes et Fenêtres / RTR), son compagnon tout guilleret.

Crédit image :
Albens Club Pédestre Entrelacs.

4ème édition d’Entrelacs Run and Trail, disputée le 19 juin 2022 à Albens (commune d’Entrelacs).
Trail Perché (16 km).

Avant le départ.

– A droite : Geneviève Couapel-Lebée, 12ème femme (2ème M3F, 63ème au scratch) en 2h10’15 ;
– à gauche : Sabrina Grosdidier, 36ème femme (7ème M2F, 116ème au scratch) en 2h41’14.
Uni comme les doigts de la main, à l’image de ce renversant tandem…

4ème édition d’Entrelacs Run and Trail, disputée le 19 juin 2022 à Albens (commune d’Entrelacs).
Trail Perché (16 km).

A hauteur du hameau d’Ansigny.

Dossard 177 : Yann Tracoulat, 43ème (8ème M0H) en 2h04’04.

Crédit image :
Albens Club Pédestre Entrelacs.

4ème édition d’Entrelacs Run and Trail, disputée le 19 juin 2022 à Albens (commune d’Entrelacs).
Trail Perché (16 km).

A hauteur du hameau d’Ansigny.

Dossard 177 : Yann Tracoulat, 43ème (8ème M0H) en 2h04’04.

Crédit image :
Albens Club Pédestre Entrelacs.

4ème édition d’Entrelacs Run and Trail, disputée le 19 juin 2022 à Albens (commune d’Entrelacs).
Trail Perché (16 km).

A hauteur du hameau d’Ansigny.

Au premier plan : Geneviève Couapel-Lebée, 12ème femme (2ème M3F, 63ème au scratch) en 2h10’15.
La galère en ce printemps brûlant, vite rattrapée, comme par magie, par…

Crédit image :
Albens Club Pédestre Entrelacs.
4ème édition d’Entrelacs Run and Trail, disputée le 19 juin 2022 à Albens (commune d’Entrelacs).
Trail Perché (16 km).

A hauteur du hameau d’Ansigny.

Geneviève Couapel-Lebée, 12ème femme (2ème M3F, 63ème au scratch) en 2h10’15.
… ce sourire en tapinois.

Crédit image :
Albens Club Pédestre Entrelacs.

4ème édition d’Entrelacs Run and Trail, disputée le 19 juin 2022 à Albens (commune d’Entrelacs).
Trail Perché (16 km).

A hauteur du hameau d’Ansigny.

Sabrina Grosdidier, 36ème femme (7ème M2F, 116ème au scratch) en 2h41’14.

Crédit image :
Albens Club Pédestre Entrelacs.

4ème édition d’Entrelacs Run and Trail, disputée le 19 juin 2022 à Albens (commune d’Entrelacs).
Trail Perché (16 km).

A hauteur du hameau d’Ansigny.

Sabrina Grosdidier, 36ème femme (7ème M2F, 116ème au scratch) en 2h41’14.
Parfois, il faut en vouloir…

Crédit image :
Albens Club Pédestre Entrelacs.

4ème édition d’Entrelacs Run and Trail, disputée le 19 juin 2022 à Albens (commune d’Entrelacs).
Trail Perché (16 km).

A hauteur du lieu-dit Omar La Vicourte.

Au premier plan : Yann Tracoulat, 43ème (8ème M0H) en 2h04’04.

Crédit image :
Albens Club Pédestre Entrelacs.

4ème édition d’Entrelacs Run and Trail, disputée le 19 juin 2022 à Albens (commune d’Entrelacs).
Trail Perché (16 km).

A hauteur du lieu-dit Omar La Vicourte.

Au premier plan, à gauche : Geneviève Couapel-Lebée, 12ème femme (2ème M3F, 63ème au scratch) en 2h10’15.

Crédit image :
Albens Club Pédestre Entrelacs.

4ème édition d’Entrelacs Run and Trail, disputée le 19 juin 2022 à Albens (commune d’Entrelacs).
Trail Perché (16 km).

A hauteur du lieu-dit Omar La Vicourte.

Geneviève Couapel-Lebée, 12ème femme (2ème M3F, 63ème au scratch) en 2h10’15.

Crédit image :
Albens Club Pédestre Entrelacs.
4ème édition d’Entrelacs Run and Trail, disputée le 19 juin 2022 à Albens (commune d’Entrelacs).
Trail Perché (16 km).

A hauteur du lieu-dit Omar La Vicourte.

Geneviève Couapel-Lebée, 12ème femme (2ème M3F, 63ème au scratch) en 2h10’15.

Crédit image :
Albens Club Pédestre Entrelacs.
4ème édition d’Entrelacs Run and Trail, disputée le 19 juin 2022 à Albens (commune d’Entrelacs).
Trail Perché (16 km).

A hauteur du lieu-dit Omar La Vicourte.

Sabrina Grosdidier, 36ème femme (7ème M2F, 116ème au scratch) en 2h41’14.

Crédit image :
Albens Club Pédestre Entrelacs.

4ème édition d’Entrelacs Run and Trail, disputée le 19 juin 2022 à Albens (commune d’Entrelacs).
Trail Perché (16 km).

A hauteur du lieu-dit Omar La Vicourte.

Sabrina Grosdidier, 36ème femme (7ème M2F, 116ème au scratch) en 2h41’14.

Crédit image :
Albens Club Pédestre Entrelacs.
4ème édition d’Entrelacs Run and Trail, disputée le 19 juin 2022 à Albens (commune d’Entrelacs).
Trail Perché (16 km).

A hauteur du lieu-dit Omar La Vicourte.

Sabrina Grosdidier, 36ème femme (7ème M2F, 116ème au scratch) en 2h41’14.

Crédit image :
Albens Club Pédestre Entrelacs.

4ème édition d’Entrelacs Run and Trail, disputée le 19 juin 2022 à Albens (commune d’Entrelacs).
Trail Perché (16 km).

Peu avant l’arrivée.

Sabrina Grosdidier, 36ème femme (7ème M2F, 116ème au scratch) en 2h41’14.

Crédit image :
Albens Club Pédestre Entrelacs.

4ème édition d’Entrelacs Run and Trail, disputée le 19 juin 2022 à Albens (commune d’Entrelacs).
Trail Perché (16 km).

Peu avant l’arrivée.

Sabrina Grosdidier, 36ème femme (7ème M2F, 116ème au scratch) en 2h41’14.
Ni la chaleur accablante, ni l’intense fatigue, ni l’accumulation de compètes, et que sais-je encore, ne pourront venir à bout de son sourire, immarcescible à souhait…

Crédit image :
Albens Club Pédestre Entrelacs.

4ème édition d’Entrelacs Run and Trail, disputée le 19 juin 2022 à Albens (commune d’Entrelacs).
Trail Perché (16 km).

Peu avant l’arrivée.

Sabrina Grosdidier, 36ème femme (7ème M2F, 116ème au scratch) en 2h41’14.

Crédit image :
Albens Club Pédestre Entrelacs.
.
.
.
.
RTR A LA CUSY’HARD : LES RESULTATS / 12-06-2022

La Cusy’Hard : 5ème du nom, disputée à Cusy (Haute-Savoie), sous la houlette de Cusy Fêtes.

Le Trail : 4ème du nom, long de 23 km pour un dénivelé de 1520 m.
– Igor Medel (Albanais Athlé / RTR) : 53ème (1er M4H) en 2h51’15, soit une vitesse moyenne de 8,1 km/h ;
– Geneviève Couapel-Lebée : 26ème femme (3ème M3F, 108ème au scratch) en 3h34’09, soit une vitesse moyenne de 6,4 km/h ;
– Frédéric Monteil : 122ème (19ème M2H) en 4h00’08, soit une vitesse moyenne de 5,8 km/h.

Le Trail Découverte : long de 13 km pour un dénivelé de 620 m.
– Sabrina Grosdidier : 47ème femme (9ème M2F, 150ème au scratch) en 1h48’58, soit une vitesse moyenne de 7,2 km/h.

La Course Nature : longue de 7 km pour un dénivelé de 270 m.
– Francisco Bogalho, fondateur et team manager de RTR : 24ème (3ème M2H) en 38’44, soit une vitesse moyenne de 10,8 km/h ;
– Laurent Carlioz (Trail Panoramic de l’Albanais / RTR) : 30ème (3ème M3H) en 40’12, soit une vitesse moyenne de 10,5 km/h.

Résultats complets :
https://live.l-chrono.com/resultats/cusy-hard-2022
.
.
RTR A LA CUSY’HARD : LES 15 PHOTOS DES 6 FINISHERS / 12-06-20225ème édition de la Cusy’Hard, disputée le 12 juin 2022 à Cusy.

Avant le départ du 4ème Trail (23 km) et du Trail Découverte (13 km).

– 1ère à partir de la gauche : Sabrina Grosdidier, 47ème femme (9ème M2F, 150ème au scratch) en 1h48’58 sur le 13 km ;
– 2ème à partir de la gauche : Igor Medel (Albanais Athlé / RTR), 53ème (1er M4H) en 2h51’15 sur le 23 km ;
– 2ème à partir de la droite : Frédéric Monteil, 122ème (19ème M2H) en 4h00’08 sur le 23 km ;
– 1ère à partir de la droite : Geneviève Couapel-Lebée, 26ème femme (3ème M3F, 108ème au scratch) en 3h34’09 sur le 23 km.
Des sourires qui en disent long sur l’amitié fusionnelle de ce quatuor…

Crédit image :
Geneviève Couapel-Lebée.
5ème édition de la Cusy’Hard, disputée le 12 juin 2022 à Cusy.
4ème Trail (23 km).

Au départ.

Dossard 23 : Igor Medel (Albanais Athlé / RTR), 53ème (1er M4H) en 2h51’15.

Crédit image :
Christophe Dumax.

5ème édition de la Cusy’Hard, disputée le 12 juin 2022 à Cusy.
4ème Trail (23 km).

Au départ.

Au premier plan : Frédéric Monteil, 122ème (19ème M2H) en 4h00’08.
A peine 12 h 30 après sa séance de fractionné sur la Vela Corsa que Freddy remet le couvert. Même pas peur !

Crédit image :
Christophe Dumax.

5ème édition de la Cusy’Hard, disputée le 12 juin 2022 à Cusy.
4ème Trail (23 km).

Au départ.

Facilement reconnaissable, eu égard à son sempiternel sourire : Geneviève Couapel-Lebée bien sûr !
In fine, la native de Morlaix, aujourd’hui fille adoptive de Boussy, s’appropriera la 26ème place chez les dames (3ème M3F, 108ème au scratch) en 3h34’09.

Crédit image :
Christophe Dumax.

5ème édition de la Cusy’Hard, disputée le 12 juin 2022 à Cusy.
4ème Trail (23 km).

A 3 km de l’arrivée.

Igor Medel (Albanais Athlé / RTR), 53ème (1er M4H) en 2h51’15.

Crédit image :
Maxime Renard (Cusy Fêtes).
5ème édition de la Cusy’Hard, disputée le 12 juin 2022 à Cusy.
4ème Trail (23 km).

A 3 km de l’arrivée.

Igor Medel (Albanais Athlé / RTR), 53ème (1er M4H) en 2h51’15.

Crédit image :
Maxime Renard (Cusy Fêtes).

5ème édition de la Cusy’Hard, disputée le 12 juin 2022 à Cusy.
4ème Trail (23 km).

A 3 km de l’arrivée.

Geneviève Couapel-Lebée, 26ème femme (3ème M3F, 108ème au scratch) en 3h34’09.

Crédit image :
Maxime Renard (Cusy Fêtes).

5ème édition de la Cusy’Hard, disputée le 12 juin 2022 à Cusy.
4ème Trail (23 km).

A 3 km de l’arrivée.

Geneviève Couapel-Lebée, 26ème femme (3ème M3F, 108ème au scratch) en 3h34’09.

Crédit image :
Maxime Renard (Cusy Fêtes).

5ème édition de la Cusy’Hard, disputée le 12 juin 2022 à Cusy.
4ème Trail (23 km).

A 3 km de l’arrivée.

Frédéric Monteil, 122ème (19ème M2H) en 4h00’08.

Crédit image :
Maxime Renard (Cusy Fêtes).

5ème édition de la Cusy’Hard, disputée le 12 juin 2022 à Cusy.
4ème Trail (23 km).

Peu avant l’arrivée.

Igor Medel (Albanais Athlé / RTR), 53ème (1er M4H) en 2h51’15.

Crédit image :
Christophe Dumax.
5ème édition de la Cusy’Hard, disputée le 12 juin 2022 à Cusy.
4ème Trail (23 km).

A la remise des prix du podium M4H.

Igor Medel (Albanais Athlé / RTR), lauréat en 2h51’15.
Quand prouesse rime avec allégresse…

Crédit image :
Christophe Dumax.

5ème édition de la Cusy’Hard, disputée le 12 juin 2022 à Cusy.

Après la remise des prix.

A gauche : Igor Medel et ses chers potes d’Albanais Athlé.
Jour de fête et de partage : mais franchement, quoi demander de plus ?
On ne manquera pas de souligner la présence de Christophe (dossard 291) et Agnès Dumax (dossard 290), anciennes figures regrettées de Rumilly Running.

5ème édition de la Cusy’Hard, disputée le 12 juin 2022 à Cusy.
Trail Découverte (13 km).

A 3 km de l’arrivée.

Sabrina Grosdidier, 47ème femme (9ème M2F, 150ème au scratch) en 1h48’58.
Rien ne peut flétrir son sourire, en perpétuelle incandescence…

Crédit image :
Maxime Renard (Cusy Fêtes).

5ème édition de la Cusy’Hard, disputée le 12 juin 2022 à Cusy.
Course Nature (7 km).

A 3 km de l’arrivée.

A droite : Francisco Bogalho, 24ème (3ème M2H) en 38’44.
Quand le líder máximo fait le ménage…

Crédit image :
Maxime Renard (Cusy Fêtes).

5ème édition de la Cusy’Hard, disputée le 12 juin 2022 à Cusy.
Course Nature (7 km).

A 3 km de l’arrivée.

Laurent Carlioz (Trail Panoramic de l’Albanais / RTR), 30ème (3ème M3H) en 40’12.
Quand Lolo veille au grain…

Crédit image :
Maxime Renard (Cusy Fêtes).

.
.
.
.
RTR A LA VELA CORSA : LES RESULTATS / 11-06-2022

La Vela Corsa : 6ème du nom, disputée à Sillingy (Haute-Savoie), sous la houlette de Sill’N Run.

La Course Relais par équipes de 2 : longue de 11 km via une boucle d’1,1 km, dépourvue de dénivelé, à parcourir 10 fois.
– Escouade Trail Panoramic de l’Albanais / RTR, composée de Francisco Bogalho, fondateur et team manager de RTR, et de Laurent Carlioz : 13ème par équipes (10ème par équipes masculines) en 45’50 ;
– escouade Duo de Choc, composée de Frédéric Monteil et de sa compagne Laura Bilbaut : 5ème par équipes mixtes (22ème par équipes) en 54’54.
Résultats complets du 11 km par équipes de 2 :
https://live.l-chrono.com/resultats/vela-corsa-2022
.
.
RTR A LA VELA CORSA : LA PHOTO DES 2 EQUIPES FINISHEUSES, SOIT 4 COUREURS / 11-06-2022

6ème édition de la Vela Corsa, disputée le 11 juin 2022 à Sillingy.
La Course Relais par équipes de 2 (11 km).

Au départ.

– Dans le peloton, derrière Jennifer Noble (dossard 16), revêtant le maillot bleu de RTR : Francisco Bogalho ;
– à l’extérieur du peloton, derrière le panneau blanc à droite, portant une casquette bleue : Laurent Carlioz.
Tous deux formaient un binôme au sein de l’escouade Trail Panoramic de l’Albanais / RTR qui se classera 13ème par équipes (10ème par équipes masculines) en 45’50.

– Dans le peloton, au fond à l’extrême droite, enfilant un maillot bleu et tutoyant la barrière : Laura Bilbaut ;
– à l’extérieur du peloton, derrière le panneau blanc à droite, portant des lunettes : Frédéric Monteil.
Tous deux formaient un binôme au sein de l’escouade Duo de Choc qui se classera 5ème par équipes mixtes (22ème par équipes) en 54’54.

Crédit image :
Jean-Marc Stedile (Sillingy).
.
.
.
.
RTR A LA R-RACE SEPas IMPOSSIBLE DU LAC D’ANNECY : LES RESULTATS / 28-05-2022

La MaXi Race du Lac d’Annecy : 11ème du nom, disputée à Annecy (Haute-Savoie), sous la houlette de MaXi-Event’s.

La R-Race SEPas Impossible du Lac d’Annecy : longue de 86,6 km pour un dénivelé de 5391 m, en relais à 4.
– WRTW : 9ème par équipes féminines (70ème par équipes) en 13h55’44, soit une vitesse moyenne de 6,39 km/h.
* Camille Lefèvre (RTR) :
1ère relayeuse entre le départ et le km 17 en 2h38’54 ;
* Laura Bilbaut (RTR) : 2ème relayeuse entre les 17 et 47 en 5h27’51 ;
* Juliette Lesueur : 3ème relayeuse entre les 47 et 70 en 3h10’27 ;
* Coline Senee : 4ème relayeuse entre le km 70 et l’arrivée, jugée au km 87, en 2h38’32.
Résultats détaillés de WRTW :
https://maxirace.livetrail.net/coureur.php?rech=4012
Résultats complets du 86,6 km en relais à 4 :
https://maxirace.livetrail.net/classement.php?course=rrace&cat=scrat
.
.
RTR A LA R-RACE SEPas IMPOSSIBLE DU LAC D’ANNECY : LA PHOTO DES 2 FINISHEUSES / 28-05-2022

11ème édition de la MaXi-Race du Lac d’Annecy, disputée le 28 mai 2022 à Annecy.
R-Race SEPas Impossible du Lac d’Annecy (relais à 4 sur les 86,6 km de la MaXi-Race).

Km 44,8 : le village de Lathuile, à hauteur de l’église Saint-Ours.

Le 2ème relais arrive bientôt à son terme, précisément au km 47,4 où est installé à Doussard le second ravitaillement.

– Les deux relayeuses de RTR :
* Au deuxième plan à gauche : Laura Bilbaut, 2ème relayeuse entre les km 17 et 47 en 5h27’51 ;
* au premier plan à droite : Camille Lefèvre, 1ère relayeuse entre le départ et le km 17 en 2h38’54.
Ayant donc fini sa course, en l’occurrence au Semnoz, elle en profite pour galvaniser Laura.

– La supportrice de RTR :
* Au premier plan à gauche : Itbissem, accourue en compagnie de son coéquipier et photographe Nicolas Ayroulet.
Tous les deux n’auront pas été avares en encouragements.

Crédit image :
Nicolas Ayroulet (RTR).
.
.
.
.
RTR A LA R-RACE SEPas IMPOSSIBLE DU LAC D’ANNECY : L’AVANT-COURSE / 28-05-2022

Deux filles représenteront RTR, ce samedi, à l’occasion de la 11ème édition de la MaXi-Race du Lac d’Annecy, orchestrée à Annecy par MaXi-Event’s.

Laura Bilbaut et Camille Lefèvre s’aligneront en effet sur la R-Race SEPas Impossible du lac d’Annecy (1), nouvelle dénomination du relais à 4 qui intègre l’épreuve reine de la MaXi-Race, longue de 88 km pour un dénivelé de 5000 m.

Nos deux ambassadrices rejoignent une équipe entièrement féminine : WRTW, portant le dossard 4012. Leurs deux coéquipières sont :
– Juliette Lesueur, excellente traileuse de souche annécienne, qui a enfilé entre 2012 et 2016 le maillot de l’Entente Athlétique de Chambéry, aujourd’hui gendarmette.
Auteur d’un record personnel sur 10 km en 41’26 (2014 à Annecy), Juliette est sans doute la plus véloce du groupe même si elle n’a pas retrouvé son niveau d’antan.
Sa cote ITRA s’élève à 539 points ;
Coline Senee.

Etrennant la compète, Camille ouvrira le bal en assurant l’un des deux relais les plus courts, soit 17 bornes au compteur.
Laura lui emboîtera ses foulées en parcourant 30 km, en l’occurrence la plus longue distance. Puis viendra le tour de Juliette avant que Coline ne clôture cette épopée.
In fine, les quatre relayeuses avaleront les distances suivantes :
– Camille : 17 km depuis le départ ;
– Laura : 30 km entre les km 17 et 47 ;
– Juliette : 23 km entre les km 47 et 70 ;
– Coline : 17 km entre le km 70 et l’arrivée.

Nul doute qu’elles garderont un souvenir mémorable de cette odyssée !
En tout cas, bonne chance à ce quatuor qui ne manque pas d’allure !

F.V.

(1) SEPas Impossible est une association caritative concernée par la sclérose en plaques (SEP), fondée en 2014 par Cécile Monod, présidente, et Sophie Monnier, trésorière.
Ce binôme s’est fixé trois objectifs :
– Communiquer.
– Rompre l’isolement des malades.
– Persuader les pouvoirs publics à construire, en Pays de Savoie, un établissement médicalisé pour une prise en charge digne et adaptée.
Après six ans de travail, SEPas Impossible a réussi la prouesse de convaincre les pouvoirs publics. En effet, un établissement d’accueil médicalisé, en l’occurrence le sixième de ce type en France, a vu le jour à Saint-Jorioz en mars 2020.
.
.
RTR A LA R-RACE SEPas IMPOSSIBLE DU LAC D’ANNECY : LES 2 PHOTOS DES 2 PARTICIPANTES / 28-05-2022

Avec les deux pouces levés : Camille Lefèvre, inscrite pour le compte de WRTW à la R-Race SEPas Impossible (relais à 4 sur les 88 km de la MaXi-Race), disputée le 28 mai 2022 à Annecy dans le cadre de la 11ème édition de la MaXi-Race du Lac d’Annecy.
En prenant le départ, Camille entrera dans le vif du sujet avant de quitter la course au Semnoz, coïncidant avec le km 17.

Cliché pris le 17 mai 2022 à l’occasion d’une séance d’entraînement de RTR.

Crédit image :
Francisco Bogalho (RTR).
Les deux filles inscrites pour le compte de WRTW à la R-Race SEPas Impossible (relais à 4 sur les 88 km de la MaXi-Race), disputée le 28 mai 2022 à Annecy dans le cadre de la 11ème édition de la MaXi-Race du Lac d’Annecy.

– Devant son chien : Camille Lefèvre, 1ère relayeuse entre le départ et le km 17 ;
– à droite de Camille : Laura Bilbaut, 2ème relayeuse entre les km 17 et 47.

Cliché pris le 17 mai 2022, symbolisant le clap de fin d’une séance d’entraînement de RTR.
Photo réalisée sur le parking, situé à Rumilly en face de La Panière.

Crédit image :
Francisco Bogalho (RTR).
.
.

.
.
RTR AU TRAIL THOIRY-RECULET : LE RESULTAT / 22-05-2022

Le Trail Thoiry-Reculet : 2ème du nom, disputé à Thoiry (Ain), sous la houlette de Neige et Montagne – Ski Club Thoiry.

Le Trail Thoiry-Tiocan : long de 14 km pour un dénivelé de 560 m.
– François Vanlaton
(Mina Caracoles 1980 / RTR) : 37ème (2ème M5H) en 1h30’56.
Résultats complets du 14 km :
https://www.trail-thoiry-reculet.com/Trail_Thoiry_Reculet_2022-Classement_general_13km.pdf
.
.
.
.
RTR A LA VERTI’TRAIL DU MOLE : LE RESULTAT / 14-05-2022

La Verti’Trail du Môle : 2ème du nom, disputée à La Tour (Haute-Savoie), sous la houlette des Trailers du Môle – Les Féroces, longue de 13 km pour un dénivelé de 1150 m.
– Nicolas Ayroulet : 54ème (13ème M1H-M2H) en 1h59’30, soit une vitesse moyenne de 7 km/h.
Résultats complets :
https://live.l-chrono.com/resultats/vertitrail-du-mole-2022
.
.
RTR A LA VERTI’TRAIL DU MOLE : LA PHOTO DE L’UNIQUE FINISCHER / 14-05-2022

2ème édition de la Verti’Trail, disputée le 14 mai 2022 à La Tour.

Nicolas Ayroulet, 54ème (13ème M1H-M2H) en 1h15’20.

Crédit image :
Les Trailers du Môle – Les Féroces.
.
.
.
.
RTR AUX 20 KM DE LAUSANNE : LE RESULTAT / 08-05-2022

Les 20 km de Lausanne : 40ème du nom, disputés en Suisse sous la houlette du Service des Sports de la Ville de Lausanne, comprenant un dénivelé positif de 294,5 m et un dénivelé négatif de 296,75 m.
– Igor Medel (Albanais Athlé / RTR) : 878ème homme (31ème M4H) en 1h40’20’’6 (niveau D6).
Résultats complets du 20 km Hommes :
https://www.datasport.com/live/ranking?racenr=24102&kat=120
.
.

RTR AUX 20 KM DE LAUSANNE : LES 2 PHOTOS DE L’UNIQUE FINISCHER / 08-05-2022

40ème édition des 20 km de Lausanne, disputée le 8 mai 2022.

A hauteur de la majestueuse cathédrale gothique Notre-Dame, érigée entre 1170 et 1235.

Au premier plan, à droite : Igor Medel (Albanais Athlé / RTR) : 878ème homme (31ème M4H) en 1h40’20’’6 (niveau D6).

Crédit image :
Alpha Foto GmbH
.

40ème édition des 20 km de Lausanne, disputée le 8 mai 2022.

Peu avant l’arrivée. 

Igor Medel (Albanais Athlé / RTR) : 878ème homme (31ème M4H) en 1h40’20’’6 (niveau D6).

Crédit image :
Alpha Foto GmbH
.
.
.
.
.
RTR SUR LA PREMIERE RECONNAISSANCE DU 17 KM DU MESY’TRAIL : L’AVANT-COURSE / 08-05-2022

Après les six pensionnaires d’Albanais Athlé, aiguillonnés le 13 mars dernier par Christophe et Agnès Dumax, c’est au tour des baroudeurs de Rumilly Trail Running (RTR) de rappliquer à Mésigny ce dimanche 8 mai à 8 h 30.

Premier à s’inscrire le 13 avril dernier, en l’occurrence sur le Trail de Chamaloup (28 km), le fondateur et team manager de RTR, Francisco Bogalho, est naturellement à l’origine de cette sortie. Malgré la vie de famille ou le calendrier encombré de ses ouailles, il a réussi à en entraîner huit, cinq filles et trois garçons, sur le Trail de Vengeur, dénomination du 17 km et ses 520 m de dénivelé :

– Delphine Brunot ;
– Alexandra Carlioz ;

– Geneviève Couapel-Lebée ;
– Lucie Excoffier ;
– Camille Lefèvre ;
– Laurent Carlioz ;
– Sylvain Clermont ;
– Cyril Point.

A vrai dire, pas moins de dix sociétaires de RTR seront de la partie si on intègre le coach portugais, mais aussi le pionnier du Mésy’Trail.

Beaucoup plus difficile qu’il n’en paraît, ce 17 bornes alterne de longs replats avec de multiples raidards, au nombre de huit :

– Entre le km 0,05 et le km 0,3 : depuis l’ancienne école, sur la commune de Mésigny.

– Entre les km 3 et 3,5 : entre la passerelle du ruisseau de Chamaloup et le hameau de Planaise, sur la commune de Chilly.

– Entre les km 5,2, et 5,8 : le sentier du Tire-Cul, entre le hameau des Iles et le premier pâturage, sur la commune de Sallenôves.
L’ascension la plus technique par un magnifique single.

– Entre les km 6,3 et 6,4 km : entre le pont 44 et un petit plateau, sur la commune de Sallenôves.

– Entre les km 8 et 8,6 km : la Vy du Cot, entre la route de Chilly et le réservoir de la Chaume, sur la commune de Sallenôves.

– Entre les km 10,5 et 10,8 km : le chemin des Pesettes puis le chemin de la Lisière, entre la route de Curnillex et la partie inférieure du bois de Mougny, sur la commune de Chilly.

– Entre les km 11,7 et 12,2 km : depuis un affluent de la rive gauche du ruisseau de Chamaloup, en bas du bois de Bornachon, sur la commune de Mésigny.
Vertical et hyper technique à l’entame.

– Entre les km 15,7 et 15,8 : depuis le ruisseau de Vengeur, via un escalier en bois et ses 64 marches, au creux de Vengeur, sur la commune de Mésigny.  
Très spectaculaire et très éprouvant, d’autant plus à 1,2 km de l’arrivée !

F.V.
.
.
RTR SUR LA PREMIERE RECONNAISSANCE DU 17 KM DU MESY’TRAIL : LES 9 PHOTOS DES 9 PARTICIPANTS + UNE PHOTO DU PARCOURS / 08-05-2022

Delphine Brunot, présente ce 8 mai 2022 pour la première reconnaissance, par RTR, du Trail de Vengeur (17 km), programmé le 4 septembre 2022 à Mésigny dans le cadre de la 1ère édition du Mésy’Trail.

Cliché pris le 7 novembre 2021 à l’occasion du 1er Trail Panoramic de l’Albanais, concouru à Saint-Eusèbe, où Delphine s’appropriera, sur le Trail du Four à Pain (16 km), la 70ème place féminine (9ème M2F, 186ème au scratch) en 1h55’57.
Photo réalisée sur le chemin et le plateau des Bettes (km 4,3).

Crédit image :
Caroline Duhamel (Les Foulées de Gruffy).Alexandra Carlioz
, présente ce 8 mai 2022 pour la première reconnaissance, par RTR, du Trail de Vengeur (17 km), programmé le 4 septembre 2022 à Mésigny dans le cadre de la 1ère édition du Mésy’Trail.

Cliché pris le 6 octobre 2019 à l’occasion du 1er Trail du Moulin, concouru à Thusy, où Alexandra s’appropriera, sur le 11 km, la 8ème place féminine (2ème M1F, 106ème au scratch) en 1h05’44.
Photo réalisée sur le chemin du Moulin (vers le km 6).

Crédit image :
Thusy en Trail.
Geneviève Couapel-Lebée
, présente ce 8 mai 2022 pour la première reconnaissance, par RTR, du Trail de Vengeur (17 km), programmé le 4 septembre 2022 à Mésigny dans le cadre de la 1ère édition du Mésy’Trail.

Cliché pris le 10 avril 2022 à l’occasion du 5ème Trail de la Mandallaz, concouru à La Balme-de-Sillingy, où Geneviève s’appropriera, sur le Trail à Une Tête (10 km), la 19ème place féminine (1ère M3, 71ème au scratch) en 1h16’51.
Photo réalisée à l’arrivée, jugée sur la route de Paris.

Crédit image :
jBEP Photos.
Lucie Excoffier, présente ce 8 mai 2022 pour la première reconnaissance, par RTR, du Trail de Vengeur (17 km), programmé le 4 septembre 2022 à Mésigny dans le cadre de la 1ère édition du Mésy’Trail.

Cliché pris le 7 novembre 2021 à l’occasion du 1er Trail Panoramic de l’Albanais, concouru à Saint-Eusèbe, où Lucie s’appropriera, sur le Trail du Four à Pain (16 km), la 66ème place féminine (17ème M1F, 182ème au scratch) en 1h55’36.
Photo réalisée sur le chemin et le plateau des Bettes (km 4,3).

Crédit image :
Caroline Duhamel
(Les Foulées de Gruffy).

Avec son chien : Camille Lefèvre, présente ce 8 mai 2022 pour la première reconnaissance, par RTR, du Trail de Vengeur (17 km), programmé le 4 septembre 2022 à Mésigny dans le cadre de la 1ère édition du Mésy’Trail.
Parallèlement, on reconnaît trois autres participants à cette reconnaissance du 8 mai :
– 3ème à partir de la gauche : Geneviève Couapel-Lebée ;
– 3ème à partir de la droite : Cyril Point ;
– 1er à partir de la droite : Francisco Bogalho, initiateur et team manager de RTR.

Cliché pris le 3 mai 2022, symbolisant le clap de fin d’une séance d’entraînement de RTR.
Photo réalisée sur le parking, situé à Rumilly en face de La Panière.

Crédit image :
Francisco Bogalho (RTR).

Francisco Bogalho, présent ce 8 mai 2022 pour la première reconnaissance, par RTR, du Trail de Vengeur (17 km), programmé le dimanche 4 septembre 2022 à Mésigny dans le cadre de la 1ère édition du Mésy’Trail.

Cliché pris le 10 avril 2022 à l’occasion du 5ème Trail de la Mandallaz, concouru à La Balme-de-Sillingy, où Francisco s’appropriera, sur le 4ème Trail à Deux Têtes (21 km), la 129ème place (13ème M2H) en 2h25’33.
Photo réalisée à l’arrivée, jugée sur la route de Paris (km 21,4).

Crédit image :
jBEP Photos.
Dossard 45 : Laurent Carlioz, présent ce 8 mai 2022 pour la première reconnaissance, par RTR, du Trail de Vengeur (17 km), programmé le 4 septembre 2022 à Mésigny dans le cadre de la 1ère édition du Mésy’Trail.

Cliché pris le 2 octobre 2021 à l’occasion du 2ème Trail du Moulin, concouru à Thusy, où Laurent s’appropriera, sur le 12 km, la 31ème place (1er M3H) en 1h01’33.
Photo réalisée dans la montée du chemin de Rovary.

Crédit image :
Thusy en Trail.

Au centre : Sylvain Clermont, présent ce 8 mai 2022 pour la première reconnaissance, par RTR, du Trail de Vengeur (17 km), programmé le 4 septembre 2022 à Mésigny dans le cadre de la 1ère édition du Mésy’Trail.

Cliché pris le 1er mai 2022 à l’occasion du 18ème Trail Nivolet-Revard, concouru à Voglans, où Sylvain s’appropriera, sur le 51,5 km, la 418ème place ex aequo (118ème ex aequo M1H-M2H) en 8h46’26.
Photo réalisée à l’arrivée.

Crédit image :
pixalpes photo•sport
Cyril Point, présent ce 8 mai 2022 pour la première reconnaissance, par RTR, du Trail de Vengeur (17 km), programmé le 4 septembre 2022 à Mésigny dans le cadre de la 1ère édition du Mésy’Trail.

Cliché pris le 20 juin 2021 à l’occasion du 3ème Entrelacs Run and Trail, concouru à Albens (commune d’Entrelacs), où Cyril s’appropriera, sur le 2ème Trail des 2 Cols (33 km), la 93ème place (6ème M3H) en 5h32’47.
Cette compète aura permis à ce coureur sur route de disputer son deuxième trail de plus de 30 km après le Marathon du Mont-Blanc en 2009.

Crédit image :
Albens Club Pédestre Entrelacs.
Parcours du Trail de Vengeur (17 km), programmé le 4 septembre 2022 à Mésigny dans le cadre de la 1ère édition du Mésy’Trail, que découvriront les neuf RTR présents ce 8 mai 2022.
Portion commune avec le Trail de Chamarande (11 km).

Km 11,3 : l’immense pâturage qui sépare le bois de Mougny du bois de Bornachon, sur la commune de Mésigny.
La course s’éloigne du photographe.
Arrivant du bois de Mougny, derrière le photographe, les trailers tutoieront ce majestueux frêne en le contournant par la gauche, avant de gagner le bois de Bornachon, au fond à droite.

Trail de Chamarande (11 km) : km 5,3.

Crédit image :
F.V.
Cliché pris le 27 avril 2022.
.
.

.
.
RTR AU TRAIL NIVOLET-REVARD : LES RESULTATS / 01-05-2022

Le Trail Nivolet-Revard : 18ème du nom, disputé à Voglans (Savoie), sous la houlette de l’Elan Voglanais.

Le Trail Nivolet-Revard : long de 51,5 km pour un dénivelé de 2720 m.
– Nicolas Ayroulet : 418ème ex aequo (118ème ex aequo M1H-M2H) en 8h46’26, soit une vitesse moyenne de 5,8 km/h ;
– Francisco Bogalho, fondateur et team manager de RTR : 418ème ex aequo (118ème ex aequo M1H-M2H) en 8h46’26, soit une vitesse moyenne de 5,8 km/h ;
– Sylvain Clermont : 418ème ex aequo (118ème ex aequo M1H-M2H) en 8h46’26, soit une vitesse moyenne de 5,8 km/h ;
– Alexis Antonini : 476ème (66ème M3H-M4H) en 9h16’24, soit une vitesse moyenne de 5,5 km/h.
Résultats complets du 51,5 km :
https://live.l-chrono.com/resultats/trail-nivolet-revard-2022
.
.
RTR AU TRAIL NIVOLET-REVARD : LES 8 PHOTOS DES 4 FINISCHERS / 01-05-2022

18ème édition du Trail Nivolet-Revard, disputée le 1er mai 2022 à Voglans.
51,5 km.

Dans la plaine.

Francisco Bogalho, à gauche, Nicolas Ayroulet, au centre, et Sylvain Clermont, à droite, feront cause commune, terminant de concert :
– Au scratch : à la 418ème place en 8h35’58 ;
– dans leur catégorie d’âge : à la 118ème place chez les M1H-M2H.

Crédit image :
pixalpes photo•sport

18ème édition du Trail Nivolet-Revard, disputée le 1er mai 2022 à Voglans.
51,5 km.

Dans la plaine.

Contrairement à ses trois coéquipiers qui ne se sont pas quittés d’une semelle, Alexis Antonini fera bande à part, finissant :
– Au scratch : à la 476ème place en 9h16’24 ;
– dans sa catégorie d’âge : à la 66ème place chez les M3H-M4H.

Crédit image :
pixalpes photo•sport
18ème édition du Trail Nivolet-Revard, disputée le 1er mai 2022 à Voglans.
51,5 km.

– Cliché du haut : au mont Revard et son fameux belvédère sur le bassin aixois et le lac du Bourget ;
– cliché du bas : sur les pistes de ski de fond de La Féclaz.

Photo du haut :
– A gauche : Francisco Bogalho ;
– au centre : Nicolas Ayroulet ;
– à droite : Sylvain Clermont.

Photo du bas :
– A gauche : Francisco Bogalho ;
– au centre : Sylvain Clermont ;
– à droite : Nicolas Ayroulet.

Crédit image :
Francisco Bogalho (RTR).

18ème édition du Trail Nivolet-Revard, disputée le 1er mai 2022 à Voglans.
51,5 km.

Au mont Revard et son fameux belvédère sur le bassin aixois et le lac du Bourget.

– A droite : Francisco Bogalho.
– A gauche : Nicolas Ayroulet.
– Au centre : Sylvain Clermont.
Malgré l’ampleur de la tâche, les trois hommes gardent le sourire en s’épaulant mutuellement de bout en bout, à la faveur également de cet admirable parcours, en partie panoramique.

Crédit image :
pixalpes photo•sport

18ème édition du Trail Nivolet-Revard, disputée le 1er mai 2022 à Voglans.
51,5 km.

Au mont Revard et son fameux belvédère sur le bassin aixois et le lac du Bourget.

Alexis Antonini.
Malgré la redoutable gageure qu’il s’est lancé, Alexis conserve lui aussi le sourire. Mais comment pourrait-il en être autrement dans un décor aussi paradisiaque ?

Crédit image :
pixalpes photo•sport
18ème édition du Trail Nivolet-Revard, disputée le 1er mai 2022 à Voglans.
51,5 km.

A l’arrivée.

– A gauche : Nicolas Ayroulet ;
– au centre : Sylvain Clermont ;
– à droite : Francisco Bogalho.
Formant un bloc inamovible, nos trois guerriers se classent 418èmes ex aequo au scratch (118èmes ex aequo M1H-M2H) en 8h46’26.

Crédit image :
pixalpes photo•sport
18ème édition du Trail Nivolet-Revard, disputée le 1er mai 2022 à Voglans.
51,5 km.

A l’arrivée.

A gauche : Alexis Antonini, 476ème (66ème M3H-M4H) en 9h16’24.

Crédit image :
pixalpes photo•sport
.
.
.
.
RTR AU TRAIL NIVOLET-REVARD : L’AVANT-COURSE / 01-05-2022

Un quatuor représentera RTR, ce dimanche, à l’occasion du 18ème Trail Nivolet-Revard (TNR), orchestré à Voglans par l’Elan Voglanais.

Alexis AntoniniNicolas AyrouletSylvain Clermont, et leur team manager Francisco Bogalho, pareillement fondateur de RTR, étrenneront la prestigieuse épreuve reine qui intégra, jadis, le Challenge National des Trails Salomon puis le Trail Tour National Long. S’élançant à 8 h pétantes, nos quatre baroudeurs parcourront 51,5 km que pimenteront un dénivelé de 2720 m. D’ores et déjà, on sait que Francisco et Sylvain feront course commune, à la demande de ce dernier. Inséparables, les deux lascars se retrouveront le 23 octobre prochain sur le 75 km du Grand Trail du Lac.

En rendant visite à l’une des barbacanes baujues, tous auront la chance de bénéficier de trois belvédères de premier ordre, en particulier sur la cluse de Chambéry et le lac du Bourget : le Revard tout d’abord, le Sire ou le mont Kamuniak ensuite, la croix du Nivolet enfin.

Une pensée enfin pour Laurent Carlioz qui, fatigué à l’heure actuelle et en proie à des douleurs à un genou, a renoncé au TNR puis au Malpassant (23,6 km pour 1140 m de dénivelé) qui lui étaient inconnus. Dommage mais ce n’est que partie remise !

F.V.
.
.
RTR AU TRAIL NIVOLET-REVARD : LES 4 PHOTOS DES 4 PARTICIPANTS / 01-05-2022

Alexis Antonini, inscrit au 51,5 km, disputé le 1er mai 2022 à Voglans dans le cadre de la 18ème édition du Trail Nivolet-Revard.

Cote ITRA :
Aucune.

Compétitions en 2022 :
Aucune.
Nicolas Ayroulet, inscrit au 51,5 km, disputé le 1er mai 2022 à Voglans dans le cadre de la 18ème édition du Trail Nivolet-Revard.

Cote ITRA :
497.

Compétition en 2022 :
300ème sur le 14 km du Bélier Blanc.

Compétitions en 2021 :
– 636ème sur le Grand Trail des Templiers ;
– 156ème sur le 21 km de la Chambérienne.

Francisco Bogalho, inscrit au 51,5 km, disputé le 1er mai 2022 à Voglans dans le cadre de la 18ème édition du Trail Nivolet-Revard.

Cote ITRA :
494.

Compétitions en 2022 :
– 129ème sur le 21 km du Trail de la Mandallaz ;
– 31ème sur le 9 km du Trail des Grottes ;
– 76ème sur le 10 km de la Corrida de Carnaval ;
– 251ème sur le 11,5 km du Trail Blanc du Semnoz.

Compétitions en 2021 :
– Serre-file sur le Trail Panoramic de l’Albanais (27 km) ;
– 129ème sur le Grand Trail du Lac (75 km) ;
– 36ème sur le 12 km du Trail du Moulin ;
– 220ème sur le 10 km du Grand Lac en 44’24 (niveau D5) ;
– 397ème sur la Qualification Homme du Red Bull 400 ;
– 71ème sur le 43 km d’Entrelacs Run and Trail.

Cliché pris le 10 avril 2022 à l’occasion de la 5ème édition du Trail de la Mandallaz, concourue à La Balme-de-Sillingy, où Francisco s’appropriera, sur le 4ème Trail à Deux Têtes (21 km), la 129ème place (13ème M2H) en 2h25’33.
Photo réalisée à hauteur de la grotte du Curé (km 1,7).

Crédit image :
jBEP Photos.

Sylvain Clermont, inscrit au 51,5 km, disputé le 1er mai 2022 à Voglans dans le cadre de la 18ème édition du Trail Nivolet-Revard.

Cote ITRA :
475.

Compétitions en 2022 :
Aucune.

Compétition en 2021 :
90ème sur le 33 km d’Entrelacs Run and Trail.

Compétition en 2020 :
131ème sur le 18 km du Trail du Fort de Tamié.
.
.
.
.
RTR AU TRAIL DU LAUDON : LE RESULTAT / 01-05-2022

Le Trail du Laudon : 6ème du nom, disputé à Saint-Jorioz (Haute-Savoie) sous la houlette de l’agence LVO Sport Events.

Le Trail des Charmettes : 5ème du nom, long de 14 km pour un dénivelé de 400 m.
– Sabrina Grosdidier : 132ème femme (53ème M1F, 289ème au scratch) en 1h53’35.
Résultats complets du 14 km :
https://my1.raceresult.com/199504/RRPublish/pdf.php?name=Classements%7CClassement%20g%C3%A9n%C3%A9ral&contest=3&lang=fr
.
.
.
.
RTR AU TRAIL DU LAUDON : L’AVANT-COURSE / 01-05-2022

On soulignera la présence de Sabrina Grosdidier au Trail du Laudon, 6ème du nom, organisé à Saint-Jorioz par l’agence LVO Sport Events dont ce sera le baptême du feu. Unique ambassadrice de RTR ce dimanche, la Loirétaine de souche s’alignera sur le Trail des Charmettes dont la distance avoisine les 14 bornes et le dénivelé les 400 m.
.
.
RTR AU TRAIL DU LAUDON : LA PHOTO DE L’UNIQUE PARTICIPANTE / 01-05-2022

Dossard 447 : Sabrina Grosdidier, inscrite au 5ème Trail des Charmettes (14 km), disputé le 1er mai 2022 à Saint-Jorioz dans le cadre de la 6ème édition du Trail du Laudon.

Cote ITRA :
314.

Compétitions en 2022 :
– 46ème femme sur le 10 km du Trail de la Mandallaz ;
– 72ème femme sur le 10,5 km du Trail de la Fée Blanche ;
– 230ème femme sur le 11,5 km du Trail Blanc du Semnoz ;
– 158ème femme sur le 8 km du Bélier Blanc.

Compétitions en 2021 :
– 290ème femme sur le 10 km de la Chambérienne ;
– 43ème femme sur le 10 km de la Savoyarde Trail ;
– 32ème femme sur le 9 km d’Entrelacs Run and Trail.

Cliché pris le 10 avril 2022 à l’occasion de la 5ème édition du Trail de la Mandallaz, concourue à La Balme-de-Sillingy, où Sabrina s’appropriera, sur le 4ème Trail à Une Tête (10 km), la 46ème place féminine (6ème M2F, 116ème au scratch) en 1h29’37.
Photo réalisée sur la route de Choisy (km 10).

Crédit image :
jBEP Photos.
.
.
.
.
RTR AU TRAIL DE DOUVRES : LE RESULTAT / 01-05-2022

Le Trail de Douvres : 19ème du nom, disputé à Douvres (Ain), sous la houlette du Sou des Ecoles de Douvres.

La Roche Fendue : 18ème du nom, longue de 13 km pour un dénivelé de 300 m.
– François Vanlaton (MRTK / RTR) : 45ème (3ème M5H-M6H) en 1h15’20, soit une vitesse moyenne de 10,35 km/h.
En retard, il a démarré seul sa course 4’ après le départ officiel. La faute lui incombe dans son entièreté.
In fine, il tient à remercier chaleureusement toute l’équipe du Trail de Douvres pour lui avoir permis de s’inscrire au-delà de l’ultime minute, quand bien même le règlement le permettait.
Résultats complets du 13 km :
http://aincourir.free.fr/douvres1322.pdf
.
.
RTR AU TRAIL DE DOUVRES : LA PHOTO DE L’UNIQUE FINISHER / 01-05-2022

19ème édition du Trail de Douvres, disputée le 1er mai 2022 à Douvres.
18ème Roche Fendue (13 km).

A l’arrivée.

François Vanlaton (MRTK / RTR) : 45ème (3ème M5H-M6H) en 1h15’20.

Crédit image :
Sou des Ecoles de Douvres.
.
.

.
.
RTR EN TERRE LUSITANIENNE : UN VRAI CADEAU DE NOEL AVANT L’HEURE ! / 21-04-2022

La décision d’un voyage au Portugal a été officialisée dans la soirée du 21 avril dernier par Francisco Bogalho, qui en est bien sûr à l’origine. Du coup, le fondateur et team manager de RTR se fait une joie et une fierté d’emmener dans son pays natal cinq de ses poulains, en l’occurrence deux filles et trois garçons, qu’il a réussi à convaincre.

Le but de cette envoûtante initiative ? Tenter de boucler le 4 décembre prochain l’épreuve reine du Gerês Extreme Marathon, 8ème du nom. Orchestré par Carlos Sá Nature Events, avec l’appui de la municipalité de Terras de Bouro, ce marathon d’anthologie est pimenté par un dénivelé de 1350 m, aussi bien positif que négatif.

Comme à l’accoutumée, les baroudeurs de RTR feront cause commune pour satisfaire leur unique objectif : celui de parachever le parcours en s’épaulant mutuellement. Une posture qui ne fait que refléter, une énième fois, l’étroite complicité qui règne au sein du groupe.

Explorant l’extrémité septentrionale du Portugal, proche de la frontière espagnole, cette épopée aura la chance de plonger dans le décor féerique du parc national de Peneda-Gerês, le seul que renferme cet Etat ibérique. En quelque sorte, la cerise sur le gâteau !

Bien évidemment, le blog Courzyvite ne manquera pas de revenir sur cet évènement qui mettra en exergue les qualités physiques et mentales de cette « dream team » où figurent les six protagonistes, et peut-être  futurs héros, que sont :
– A tout honneur tout seigneur, Francisco Bogalho ;
– Vanessa Bachelet ;
– Geneviève Couapel-Lebée ;
– Nicolas Ayroulet ;
– Laurent Carlioz ;
– Sylvain Clermont.

Le 28 avril, on a appris la participation surprise d’une autre sociétaire de RTR en la personne de Sabrina Grosdidier. Le 4 décembre prochain, la native de Giens sera en effet au départ de la Mini Race, dénomination du 14 km et ses 380 m de dénivelé, positifs comme négatifs.

F.V.
.
.
RTR AU GERÊS EXTREME MARATHON : LES 7 PHOTOS DES 7 PARTICIPANTS

Le club des Six, engagé sur le Marathon (42 km) :
– En haut à gauche : Sylvain Clermont ;
– en haut au centre : Vanessa Bachelet ;
– en haut à droite : Nicolas Ayroulet ;
– en bas à gauche : Geneviève Couapel-Lebée ;
– en bas au centre : Francisco Bogalho ;
– en bas à droite : Laurent Carlioz.
Sabrina Grosdidier, engagée sur la Mini Race (14 km).
.
.
.
.
MES PREMIERES FOULEES AVEC RTR / 21-04-2022

Ce reportage qui sera modifié figurera dans L’Hebdo des Savoie du jeudi 29 septembre 2022, en page Rumilly.

C’est en brossant, le 15 avril dernier, le portrait du Portugais Francisco Da Rocha Bogalho (1) que j’ai adhéré presque fortuitement à son « club » fétiche qu’il a créé seul, et de toute pièce, le 28 octobre 2018. C’est à compter de 2020 qu’il s’en fera énergiquement l’écho, principalement sur Facebook. De nombreux runners répondront alors positivement à ce vibrant appel, Rumilly Trail Running (RTR) accueillant aujourd’hui pas moins de 47 membres. Chapeau bas Francisco !

Du coup, était venue l’heure d’honorer ma première séance d’entraînement sous la houlette de ce stratège. Accoutumé à la solitude, j’étais cependant très motivé pour rejoindre le 21 avril les baroudeurs de RTR, en dépit d’une sortie tonique d’une quarantaine de minutes en milieu d’après-midi, sur le crêt d’Angely, deuxième plus haut sommet de la commune de Vaulx. Certains se demanderont, légitimement, quelle mouche m’a piqué, mais à cet instant, j’ignorai encore si je serais de la partie, raison professionnelle oblige.

De l’incrédulité, des rires, mais au final un bel accueil m’est réservé devant La Panière après une arrivée impromptue de dernière minute. A commencer par l’affable Francisco Bogalho qui, tout en poursuivant sa cavalcade, me crie presque à tue-tête toute sa joie, toute sa fierté, d’emmener cinq de ses protégés (2) dans sa région natale, en l’occurrence le Nord du Portugal. Objectif : le prestigieux Gerês Extreme Marathon. Volubile, il ne manque pas de s’extasier devant le parcours sidérant de ce marathon de montagne qui attend les forçats de RTR. Une réunion à son domicile s’est d’ailleurs tenue à l’issue de ce bol d’air pour officialiser puis préparer cette épopée en terre lusitanienne.

L’allure pas bien violente, et une température idoine, me permettent de bavarder avec le reste de la troupe, à l’image d’Igor Medel, épris de nostalgie à l’évocation d’Agnès et de Christophe Dumax, jadis figures incontournables de Rumilly Running, version number one de RTR. A l’instar également de Cyril Point, le moral en berne depuis sa prestation à la Fée Blanche, le 26 février dernier. A quelque chose malheur est bon, Cyril prenant conscience que sa résurrection aurait été une autre paire de manches sans l’apport d’un collectif aussi soudé, aussi sympa que RTR (3). Vanessa Bachelet ne dit pas autre chose, elle qui a connu pendant la même période, et à l’identique, la galère qu’a vécu Cyril.

Preuve de la notoriété grandissante du club, l’emblématique Michel Barralon n’hésite pas une seconde, au plan d’eau de Rumilly, à venir nous saluer chaleureusement. En remarquant ma présence, il ne cache pas son étonnement au regard du déplacement effectué depuis La Balme-de-Sillingy, avant de comprendre la vraie raison de ma participation : la réputation d’un groupe hyper convivial, et de l’atmosphère envoûtante qu’il engendre, que je m’empresse de valider devant lui.

Espiègle, entre autres au jeu des flaques d’eau, folâtre et loquace, la troupe poursuit son petit bonhomme de chemin avant d’entamer, soudainement, le plat de résistance qui pourtant ne figurait pas au menu du jour. A vrai dire, Francisco préfère corser la fin du scénario, en privilégiant le dénivelé au détriment du chemin monotone, et plat comme une planche à pain, qui tutoie la ligne de chemin de fer. Il s’efforce alors de convaincre les récalcitrants, comme Vanessa qui finalement fait contre mauvaise fortune bon coeur. Et puis le team manager juge que ce train de sénateur, qui plus est sur un itinéraire trop débonnaire à son goût, s’éternise à l’excès. En deux temps trois mouvements, Francisco, Igor, Nicolas Ayroulet, et surtout la gazelle marocaine Itbissem qui leur mène souvent la vie dure, avalent l’une des pires côtes routières du secteur, abrupte et revêche, bref indésirable pour le commun des mortels.

Ce qui n’empêche pas le gentleman cévenol, en la personne d’Igor, de faire demi-tour à la vitesse de l’éclair pour encourager la Bretonne Geneviève Couapel-Lebée, à la peine à l’arrière du peloton. Un énième et éclatant témoignage d’altruisme où la perf individuelle est reléguée au deuxième plan. Un peu plus tard, et dans la même veine, Vanessa et Geneviève se remémorent, sur la cuvée 2021 du Grand Trail du Saint-Jacques, la redoutable ascension finale de la cathédrale du Puy-en-Velay. Et ce main dans la main, à l’issue d’une chevauchée commune de 42 km, pimentée par une dénivellation de 1750 m. Autant d’exemples qui attestent, on ne peut mieux, d’une parfaite osmose entre les pensionnaires de RTR et les valeurs inculquées par Francisco, fondées sur l’entraide et le partage (4).

Avant les traditionnelles poignée de mains et photo symbolisant le clap de fin, Geneviève me murmure à l’oreille son vif désir de porter aux nues le groupe. Mais aussi chacun de ses membres pour mieux les connaître, et ainsi les apprécier encore davantage. « Par le biais d’un portrait » lui demandé-je, à l’image de celui du père fondateur de RTR ? En guise de réponse, et en même temps d’épilogue, je n’ai qu’un sourire, mais tellement beau qu’il en dit long… « De quoi augurer d’innombrables reportages », soliloque, pour son plus grand bonheur, l’auteur de ces lignes en regagnant sa demeure balméenne. A commencer par la biographie de son interlocutrice…

F.V.

(1) Depuis le XXème siècle, le nom de famille usité au Portugal comprend successivement les prénoms, le nom de famille de la mère, enfin le nom de famille du père.
Concernant Francisco Bogalho, nous avons respecté son choix en gardant le premier prénom (Francisco) et le nom de famille du père (Bogalho). Par ricochet, nous avons ignoré le nom de famille de la mère (Da Rocha), hormis le premier paragraphe.
(2) Les cinq poulains de Francisco Bogalho, qui se rendront au Portugal pour s’aligner sur le 42 bornes et ses 1350 m de dénivelé du Gerês Extreme Marathon, sont les suivants :
– Vanessa Bachelet ;
– Geneviève Couapel-Lebée ;
– Nicolas Ayroulet ;

– Laurent Carlioz ;
– Sylvain Clermont.
Le 28 avril, s’est ajoutée aux six marathoniens Sabrina Grosdidier qui prendra le départ de la Mini Race, dénomination du 14 bornes et ses 380 m de dénivellation.
(3) Cyril Point retrouvera une partie de son tonus le 23 avril en parcourant une boucle de 21 km sur la ViaRhôna, à l’occasion d’une sortie orchestrée par Rumilly Trail Running.
(4) Le 1er mai, à l’occasion du Nivolet-Revard, ce n’est pas moins de 51,5 km et 2720 m de dénivelé qu’ingurgiteront de concert Francisco BogalhoNicolas Ayroulet et Sylvain Clermont.
Bis repetita le 10 juillet dernier sur le Maratrail des Passerelles qui verra Francisco, Vanessa Bachelet et Geneviève Couapel-Lebée faire cause commune sur les 42,5 km du tracé, corsés par une dénivellation de 2600 m.
.
.
MES PREMIERES FOULEES AVEC RTR : LA PHOTO DES 8 PARTICIPANTS / 21-04-2022

Cliché pris le 21 avril 2022, symbolisant le terme d’une séance d’entraînement de Rumilly Trail Running (RTR).
Photo réalisée sur le parking, situé à Rumilly en face de La Panière.

En première ligne :
– 1ère à partir de la gauche : Geneviève Couapel-Lebée ;
– 2ème à partir de la gauche : Vanessa Bachelet ;
– au centre : Itbissem ;
– 2ème à partir de la droite : Francisco Bogalho, fondateur et team manager de RTR ;
– 1er à partir de la droite : Igor Medel.

En deuxième ligne :
– A gauche : François Vanlaton ;
– au centre : Nicolas Ayroulet ;
– à droite : Cyril Point.

Crédit image :
Francisco Bogalho et Laurent Carlioz (RTR).

.
.

.
.
RTR AU TRAIL DE LA MANDALLAZ : LES RESULTATS ET LES REACTIONS / 10-04-2022
.
.
LES RESULTATS 

Le Trail de la Mandallaz : 5ème du nom, disputé à La Balme-de-Sillingy (Haute-Savoie), sous la houlette d’Aventure en Mandallaz.

Le Trail à Deux Têtes : 4ème du nom, long de 21 km pour un dénivelé de 1070 m.
– Francisco Bogalho
, fondateur et team manager de RTR : 129ème (13ème M2H) en 2h25’33, soit une vitesse moyenne de 8,9 km/h.
Résultats complets du 21 km :
https://live.l-chrono.com/resultats/trail-de-la-mandallaz-2022

Le Trail à Une Tête : long de 10 km pour un dénivelé de 500 m.
– Christophe Petitot : 52ème (4ème M2H) en 1h13’18, soit une vitesse moyenne de 8,5 km/h ;
– Geneviève Couapel-Lebée :
19ème femme (1ère M3F, 71ème au scratch) en 1h16’51, soit une vitesse moyenne de 8,1 km/h ;
– Sabrina Grosdidier : 46ème femme (6ème M2F, 116ème au scratch) en 1h29’37, soit une vitesse moyenne de 7 km/h.
Résultats complets du 10 km :
https://live.l-chrono.com/resultats/trail-de-la-mandallaz-2022
.
.
LES REACTIONS  

Francisco Bogalho, sur le Trail à Deux Têtes (21 km) :
« Comme toujours en course, mon objectif principal est de ne pas me blesser, de profiter au maximum des paysages et des chemins, et surtout de finir avec un plus grand sourire que celui avec lequel j’ai démarré. En outre, j’essaye toujours de dépasser le trailer qui est devant moi.
Par ailleurs, à l’occasion du départ, je pense au sigle du club que j’ai créé le 9 mai 2021, en l’occurrence RTR qui signifie Rumilly Trail Running. Mais cette fois-ci, je n’hésite pas à détourner le sigle qui m’est pourtant cher en le traduisant d’une toute autre manière, et cela donne : Réalise Tes Rêves, ou encore Ready To Run (prêt à courir) ! Au bout du compte, cela me donne des ailes ! »

Geneviève Couapel-Lebée, sur le Trail à Une Tête (10 km) :
« Le Trail de la Mandallaz est une très belle course qui mérite d’être connue, avec un sacré dénivelé dans la toute première partie.

L’organisation était au top. Je profite de l’occasion qui m’est donné pour féliciter chaleureusement les bénévoles qui ont fait preuve de beaucoup d’humour, au regard des multiples affichages jalonnant le trajet. De même, j’ai apprécié l’ambiance de feu qui régnait entre trailers. »
A refaire !

Sabrina Grosdidier, sur le Trail à Une Tête (10 km) :
Une belle opportunité “amicale” m’a permis de participer à ce TMZ (1) qui me tenait tellement à cœur. En effet, c’était l’occasion pour moi de replonger dans mes souvenirs d’enfance, quand on arrivait du Loiret pour revoir la famille… La Mandall’, la montagne des vacances !! Elle ne s’offre pas si facilement, mais quel plaisir de parcourir les chemins roulants après cette rude ascension de 3,7 km.
Un temps idéal, un précieux terrain de jeu et une équipe d’organisation ultra sympathique et au top ! Un vrai kiff à l’arrivée après ce superbe circuit et ces retrouvailles avec les potes de RTR
(2). Dédicace spéciale à la brasserie locale et au boucher de la Balme pour ce ravitaillement ! Bref, que du bonheur !!
(1) TMZ est le sigle du Trail de la Mandallaz.

(2) RTR est le sigle de Rumilly Trail Running.

Christophe Petitot, sur le Trail à Une Tête (10 km) :
« N’ayant encore jamais foulé la Mandallaz, le TMZ (1) était donc, pour moi, “à faire”. Cette année, après une coupure de presque six mois, le 10 km me semblait idéal.
Quelques amis m’avaient déjà parlé de la Tête : “tu va voir, ça pique les cuisses”… Eh bien, ils avaient amplement raison ! Non seulement, elle pique les cuisses mais elle entame aussi le cardio, sacrément même.
Le temps de récupérer un peu dans de beaux passages forestiers, voilà que la descente arrive, successivement rapide, sèche, technique, franchement boueuse, avant de bénéficier d’une arrivée chaleureusement saluée par un nombreux public.
Les copains de RTR 
(2) arrivent à leur tour, tous avec la banane. Puis intervient le sacro-saint moment de la charcuterie, de la bière et des conversations à bâtons rompus.
Super évènement que ce TMZ ! Bravo aux organisateurs, avec mention à toutes les personnes qui nous ont encouragés sur le parcours en donnant de la voix, ou en jouant de la clarine ou de l’harmonica. 
»
(1) Le TMZ est le sigle du Trail de la Mandallaz.
(2) RTR est le sigle de Rumilly Trail Running.
.
.
RTR AU TRAIL DE LA MANDALLAZ : LES 22 PHOTOS DES 4 FINISHERS / 10-04-2022

5ème édition du Trail de la Mandallaz, disputée le 10 avril 2022 à La Balme-de-Sillingy.

Avant le départ du Trail à Deux Têtes (21 km) et du Trail à Une Tête (10 km).

Le quatuor de RTR, sourire aux lèvres, et en même temps prêt à se défoncer :
– Dossard 332 : Christophe Petitot,  52ème (4ème M2H) en 1h13’18 ;
– dossard 447 : Sabrina Grosdidier, 46ème femme (6ème M2F, 116ème au scratch) en 1h29’37 ;
– dossard 328 : Geneviève Couapel-Lebée, 19ème femme (1ère M3F, 71ème au scratch) en 1h16’51 ;
– à droite : Francisco Bogalho, 129ème (13ème M2H) en 2h25’33.
Le Portugais s’alignera sur le 21 km, ses trois coéquipiers sur le 10 km.

Crédit image :
Sabrina Grosdidier (RTR).

5ème édition du Trail de la Mandallaz, disputée le 10 avril 2022 à La Balme-de-Sillingy.
4ème Trail à Deux Têtes (21 km).

Km 1,7 : à hauteur de la grotte du Curé.

Francisco Bogalho, 129ème (13ème M2H) en 2h25’33.

Crédit image :
jBEP Photos.
5ème édition du Trail de la Mandallaz, disputée le 10 avril 2022 à La Balme-de-Sillingy.
4ème Trail à Deux Têtes (21 km).

Francisco Bogalho.

Crédit image :
Michel.

5ème édition du Trail de la Mandallaz, disputée le 10 avril 2022 à La Balme-de-Sillingy.
4ème Trail à Deux Têtes (21 km).

Peu avant l’arrivée, sur la route de Choisy.

Francisco Bogalho.

Crédit image :
jBEP Photos.

5ème édition du Trail de la Mandallaz, disputée le 10 avril 2022 à La Balme-de-Sillingy.
4ème Trail à Deux Têtes (21 km).

Km 21,4 : l’arrivée, jugée sur la route de Paris.

Francisco Bogalho, 129ème (13ème M2H) en 2h25’33.

Crédit image :
jBEP Photos.

5ème édition du Trail de la Mandallaz, disputée le 10 avril 2022 à La Balme-de-Sillingy.
Trail à Une Tête (10 km).

Km 0,4 : au terme de la route de la Montagne, à hauteur du cimetière, juste avant de s’introduire dans la forêt.

Dossard 328 : Geneviève Couapel-Lebée, 19ème femme (1ère M3F, 71ème au scratch) en 1h16’51.

Crédit image :
jBEP Photos.

5ème édition du Trail de la Mandallaz, disputée le 10 avril 2022 à La Balme-de-Sillingy.
Trail à Une Tête (10 km).

Km 0,4 : au terme de la route de la Montagne, à hauteur du cimetière, juste avant de s’introduire dans la forêt.

Dossard 447 : Sabrina Grosdidier, 46ème femme (6ème M2F, 116ème au scratch) en 1h29’37.

Crédit image :
jBEP Photos.
5ème édition du Trail de la Mandallaz, disputée le 10 avril 2022 à La Balme-de-Sillingy.
Trail à Une Tête (10 km).

Km 3,7 : juste avant de fouler la tête de la Mandallaz, culminant à 899 m d’altitude.

Christophe Petitot, 52ème (4ème M2H) en 1h13’18.

Crédit image :
Sandra.

5ème édition du Trail de la Mandallaz, disputée le 10 avril 2022 à La Balme-de-Sillingy.
Trail à Une Tête (10 km).

Km 3,7 : juste avant de fouler la tête de la Mandallaz, culminant à 899 m d’altitude.

Geneviève Couapel-Lebée, 19ème femme (1ère M3F, 71ème au scratch) en 1h16’51.

Crédit image :
Sandra.

5ème édition du Trail de la Mandallaz, disputée le 10 avril 2022 à La Balme-de-Sillingy.
Trail à Une Tête (10 km).

Km 3,7 : juste avant de fouler la tête de la Mandallaz, culminant à 899 m d’altitude.

Sabrina Grosdidier, 46ème femme (6ème M2F, 116ème au scratch) en 1h29’37.

Crédit image :
Sandra.

5ème édition du Trail de la Mandallaz, disputée le 10 avril 2022 à La Balme-de-Sillingy.
Trail à Une Tête (10 km).

Au premier plan : Christophe Petitot, 52ème (4ème M2H) en 1h13’18.

Crédit image :
Michel.
5ème édition du Trail de la Mandallaz, disputée le 10 avril 2022 à La Balme-de-Sillingy.
Trail à Une Tête (10 km).

Christophe Petitot, 52ème (4ème M2H) en 1h13’18.

Crédit image :
Michel.

5ème édition du Trail de la Mandallaz, disputée le 10 avril 2022 à La Balme-de-Sillingy.
Trail à Une Tête (10 km).

Geneviève Couapel-Lebée, 19ème femme (1ère M3F, 71ème au scratch) en 1h16’51.

Crédit image :
Michel.

5ème édition du Trail de la Mandallaz, disputée le 10 avril 2022 à La Balme-de-Sillingy.
Trail à Une Tête (10 km).

Sabrina Grosdidier, 46ème femme (6ème M2F, 116ème au scratch) en 1h29’37.

Crédit image :
Sandra.
5ème édition du Trail de la Mandallaz, disputée le 10 avril 2022 à La Balme-de-Sillingy.
Trail à Une Tête (10 km).

Km 9 (au retour) : dans la descente du chemin de la Montagne.

Au premier plan : Christophe Petitot, 52ème (4ème M2H) en 1h13’18.

Crédit image :
jBEP Photos.

5ème édition du Trail de la Mandallaz, disputée le 10 avril 2022 à La Balme-de-Sillingy.
Trail à Une Tête (10 km).

Km 9 (au retour) : dans la descente du chemin de la Montagne.

Devant le coureur enfilant un maillot rouge : Geneviève Couapel-Lebée, 19ème femme (1ère M3F, 71ème au scratch) en 1h16’51.

Crédit image :
jBEP Photos.
5ème édition du Trail de la Mandallaz, disputée le 10 avril 2022 à La Balme-de-Sillingy.
Trail à Une Tête (10 km).

Km 9 (au retour) : dans la descente du chemin de la Montagne.

Geneviève Couapel-Lebée, 19ème femme (1ère M3F, 71ème au scratch) en 1h16’51.

Crédit image :
jBEP Photos.
5ème édition du Trail de la Mandallaz, disputée le 10 avril 2022 à La Balme-de-Sillingy.
Trail à Une Tête (10 km).

Km 10,1 : l’arrivée, jugée sur la route de Paris.

Christophe Petitot, 52ème (4ème M2H) en 1h13’18.

Crédit image :
jBEP Photos.

5ème édition du Trail de la Mandallaz, disputée le 10 avril 2022 à La Balme-de-Sillingy.
Trail à Une Tête (10 km).

Km 10,1 : l’arrivée, jugée sur la route de Paris.

Geneviève Couapel-Lebée, 19ème femme (1ère M3F, 71ème au scratch) en 1h16’51.
Plus que de pompeux et ennuyeux discours à l’issue d’une course endiablée et réussie, ne vaut-il pas mieux, semble suggérer la dame du Pays de Quimperlé (1), un beau sourire qui vaut tout l’or du monde, d’autant plus en scrutant l’horizon ?
(1) Le Pays de Quimperlé qui a vu Geneviève grandir intègre le département du Finistère.

Crédit image :
jBEP Photos.
5ème édition du Trail de la Mandallaz, disputée le 10 avril 2022 à La Balme-de-Sillingy.
Trail à Une Tête (10 km).

Km 10,1 : l’arrivée, jugée sur la route de Paris.

Geneviève Couapel-Lebée, 19ème femme (1ère M3F, 71ème au scratch) en 1h16’51.

Crédit image :
jBEP Photos.

5ème édition du Trail de la Mandallaz, disputée le 10 avril 2022 à La Balme-de-Sillingy.
Trail à Une Tête (10 km).

Km 10 : la route de Choisy.

Dossard 447 : Sabrina Grosdidier, 46ème femme (6ème M2F, 116ème au scratch) en 1h29’37.

Crédit image :
jBEP Photos.

5ème édition du Trail de la Mandallaz, disputée le 10 avril 2022 à La Balme-de-Sillingy.
Trail à Une Tête (10 km).

Km 10,1 : l’arrivée, jugée sur la route de Paris.

Sabrina Grosdidier, 46ème femme (6ème M2F, 116ème au scratch) en 1h29’37.

Crédit image :
jBEP Photos.
.
.
.
.
RTR SUR LE TRAIL DE LA MANDALLAZ : L’AVANT-COURSE / 10-04-2022

Un quintet représentera RTR, ce dimanche, à l’occasion du 5ème opus du Trail de la Mandallaz, disputé à La Balme-de-Sillingy sous la houlette d’Aventure en Mandallaz. Une manifestation que ces cinq coureurs étrenneront (1).

On soulignera la présence du Portugais Francisco Bogalho, fondateur de RTR le 28 octobre 2018 avant de le manager. Il sera le seul à prendre le départ du Trail à Deux Têtes, long de 21,4 km pour un dénivelé de 1070 m. Cette compète entre dans le cadre de sa préparation pour le 51,5 km du Trail Nivolet-Revard, programmé le 1er mai à Voglans.

Les quatre autres ambassadeurs de RTR, trois femmes et un homme, s’aligneront quant à eux sur le Trail à Une Tête dont la distance atteint 10,1 km et le dénivelé 500 m (1).

Je vous laisse découvrir leur identité, via les quatre clichés infra.

F.V.

(1) In fine, ils seront quatre RTR, et non cinq, à prendre le départ :
– Un homme sur le Trail à Deux Têtes (21,4 km) ;
– trois dont deux femmes et un homme sur le Trail à Une Tête (10,1 km).
.
.
RTR AU TRAIL DE LA MANDALLAZ : LES 5 PHOTOS DES 5 PARTICIPANTS / 10-04-2022
Le Portugais Francisco Bogalho, inscrit au 4ème Trail à Deux Têtes (21 km), disputé le 10 avril 2022 à La Balme-de-Sillingy dans le cadre de la 5ème édition du Trail de la Mandallaz.
Il n’est autre que le leader de Rumilly Running, un groupe informel qu’il a créé le 28 octobre 2018 avant de le baptiser Rumilly Trail Running le 9 mai 2021.
Au 15 avril 2022, on dénombrait pas moins de 44 adhérents.

Compétitions en 2022 :
– 31ème sur le 9 km du Trail des Grottes ;
– 76ème sur le 10 km de la Corrida de Carnaval ;
– 251ème sur le 11,5 km du Trail Blanc du Semnoz.

Compétitions en 2021 :
– Serre-file sur le Trail Panoramic de l’Albanais (27 km) ;
– 129ème sur le Grand Trail du Lac (75 km) ;
– 36ème sur le 12 km du Trail du Moulin ;
– 220ème sur le 10 km du Grand Lac en 44’24 (niveau D5) ;
– 397ème sur la Qualification Homme du Red Bull 400 ;
– 71ème sur le 43 km d’Entrelacs Run and Trail.

Cliché pris le 20 juin 2021 à l’occasion du 3ème Entrelacs Run and Trail, concouru à Albens (commune d’Entrelacs), où Francisco s’appropriera, sur le Trail des Hauts du Lac (43 km), la 71ème place (9ème M2H) en 6h16’58.
Photo réalisée sur la crête de la montagne de Cessens, qui surplombe le lac du Bourget.

Crédit image :
Albens Club Pédestre Entrelacs.
Geneviève Couapel-Lebée, inscrite au Trail à Une Tête (10 km), disputé le 10 avril 2022 à La Balme-de-Sillingy dans le cadre de la 5ème édition du Trail de la Mandallaz.

Cote ITRA :
419.

Compétitions en 2022 :
– 32ème femme sur le 10,5 km du Trail de la Fée Blanche ;
– 72ème femme sur le 14 km du Bélier Blanc.

Compétitions en 2021 :
– Le 16,2 km du Téléthon de Nonglard ;
– 53ème femme sur le 21 km de la Chambérienne ;
– 54ème femme sur le 42 km du Grand Trail du Saint-Jacques ;
– 30ème femme sur le 16 km d’Entrelacs Run and Trail.

Cliché pris le 20 juin 2021 à l’occasion du 3ème Entrelacs Run and Trail, concouru à Albens (commune d’Entrelacs), où Geneviève s’appropriera, sur le Trail Perché (16 km), la 30ème place féminine (2ème M3F, 130ème au scratch) en 1h52’45.
Photo réalisée à hauteur du lieu-dit La Vicourte.

Crédit image :
Albens Club Pédestre Entrelacs.
Aurélie Dolez
, inscrite sur le Trail à Une Tête (10 km), disputé le 10 avril 2022 à La Balme-de-Sillingy dans le cadre de la 5ème édition du Trail de la Mandallaz.
Finalement, Aurélie renoncera à cette course.

Compétitions en 2022 :
– 13ème femme sur le 12 km de l’Aravis Snow Trail ;
– 26ème femme sur le 10,5 km du Trail de la Fée Blanche ;
– 69ème femme sur le 11,5 km du Trail Blanc du Semnoz ;

Compétitions en 2021 :
– 22ème femme sur le 16 km du Trail Panoramic de l’Albanais ;
– 90ème femme sur la Maxi-Expérience du Lac d’Annecy ;
– 17ème femme sur le 17 km du Grand Trail des Dunes de Flandre.

Cliché pris le 7 novembre 2021 à l’occasion du 1er Trail Panoramic de l’Albanais, concouru à Saint-Eusèbe, où Aurélie s’appropriera, sur le Trail du Four à Pain (16 km), la 22ème place féminine (3ème M0, 121ème au scratch) en 1h38’49.
Photo réalisée sur le chemin et le plateau des Bettes (km 4,3).

Crédit image :
Caroline Duhamel (Les Foulées de Gruffy).
Au premier plan : Sabrina Grosdidier, inscrite au Trail à Une Tête (10 km), disputé le 10 avril 2022 à La Balme-de-Sillingy dans le cadre de la 5ème édition du Trail de la Mandallaz.

Compétitions en 2022 :
– 72ème femme sur le 10,5 km du Trail de la Fée Blanche ;
– 230ème femme sur le 11,5 km du Trail Blanc du Semnoz ;
– 158ème femme sur le 8 km du Bélier Blanc.

Compétitions en 2021 :
– 290ème femme sur le 10 km de la Chambérienne ;
– 43ème femme sur le 10 km de la Savoyarde Trail ;
– 32ème femme sur le 9 km d’Entrelacs Run and Trail.

Cliché pris le 20 juin 2021 à l’occasion du 3ème Entrelacs Run and Trail, concouru à Albens (commune d’Entrelacs), où Sabrina s’appropriera, sur les Foulées (9 km), la 32ème place féminine (3ème M2F, 86ème au scratch) en 1h09’55.

Crédit image :
Albens Club Pédestre Entrelacs.
Christophe Petitot
, inscrit au Trail à Une Tête (10 km), disputé le 10 avril 2022 à La Balme-de-Sillingy dans le cadre de la 5ème édition du Trail de la Mandallaz.

Cote ITRA :
477.

Compétition en 2022 :
Aucune.

Compétition en 2021 :
127ème sur le 16 km d’Entrelacs Run and Trail.

Cliché pris le 20 juin 2021 à l’occasion du 3ème Entrelacs Run and Trail, concouru à Albens (commune d’Entrelacs), où Christophe s’appropriera, sur le Trail Perché (16 km), la 127ème place (11ème M2H) en 1h52’19.
Photo réalisée à hauteur du lieu-dit La Vicourte.

Crédit image :
Albens Club Pédestre Entrelacs.
.
.
.
.
LE DOUBLE DEFI DE RTR : LES RESULTATS / 20-03-22

Seuls IbtissemFrancisco BogalhoSylvain Clermont, enfin Igor Medel, boucleront le parcours, long de 54 km pour 1900 m de dénivelé positif (1), qui relie les rives des lacs du Bourget et d’Annecy.
Les deux autres trailers, Alexis Antonini et Laurent Carlioz, abandonneront après 38 km.

F.V.

(1) Les dimensions précises du tracé, surnommé « Les Deux Lacs », s’établissent :
– Pour la distance, à 53,27 km ;
– pour le dénivelé positif, à 1829 m ;
– pour le dénivelé négatif, à 1619 m.
.
.
.
.
LE DOUBLE DEFI DE RTR : L’AVANT-COURSE / 20-03-2022

A minuit précis, toutes nos pensées accompagneront les baroudeurs du groupe informel RTR, afin de les encourager à surmonter cette redoutable gageure, longue de 54 km pour 1900 m de dénivelé positif (1). Un périple à la fois exigeant et échevelé, connectant les rives des lacs du Bourget et d’Annecy, à travers les terres vallonnées du piémont bauju. Avant que n’émergent, en guise d’épilogue, les pentes autrement plus rudes de la barbacane « semnozienne », empruntées notamment par le km vertical Lavy Des Cimes, le premier samedi du mois de décembre.

Phare
Ame de RTR pour l’avoir conçu le 28 octobre 2018 avant de le manager, Francisco Bogalho entraînera sur sa trace cinq de ses potes : Alexis AntoniniLaurent CarliozSylvain ClermontIgor Medel, enfin Ibtissem qui aura l’honneur d’être l’unique fille du peloton.

Symbiose
D’ores et déjà, un deuxième défi, tout aussi colossal que le précédent, a été relevé : faire naître un collectif. En effet, tous s’efforceront de satisfaire le même objectif : celui de boucler le parcours en s’épaulant, les six forçats du trail restant de concert de bout en bout.
Mais un éventail de complicité, d’énergie et de charme soufflera également dans les coulisses, illustrant on ne peut mieux la symbiose qui règne désormais au sein de RTR. Acteurs et héros au même titre que les six trailers, Geneviève Couapel-LebéeVanessa Bachelet, enfin Ricardo Teresa, prendront en effet toute leur part dans cette épopée. Ce trio jouera en effet un rôle capital en ravitaillant tous les 10 km et en transportant leurs chers équipiers qui ne pourront leur adresser, en guise de reconnaissance, et c’est bien le moins, que des louanges.

Dès lors, devant ce remarquable état d’esprit, personne ne peut être surpris par l’énorme engouement populaire rencontré aujourd’hui par Rumilly Trail Running, l’affluence aux trois entraînements hebdomadaires (2) faisant régulièrement boule de neige.

F.V.

(1) Les dimensions précises du tracé, surnommé « Les Deux Lacs », s’établissent :
– Pour la distance, à 53,27 km ;
– pour le dénivelé positif, à 1829 m ;
– pour le dénivelé négatif, à 1619 m.

(2) Les trois entraînements sous la houlette de Francisco Bogalho se tiennent :
– Le mardi soir à Rumilly ;
– le jeudi soir à Rumilly ;
– le dimanche matin dans l’Albanais, et parfois au-delà.
.
.

LE DOUBLE DEFI DE RTR : LES 7 PHOTOS DES 9 PARTICIPANTS / 20-03-2022

Parcours de 53,27 km joignant la ville de Drumettaz-Clarafond à celle d’Annecy, conçu par RTR et programmé le 20 mars 2022 à minuit.

Ibtissem, la seule féminine sur les six trailers présents.

Cliché pris le 13 mars 2022 dans le secteur de la montagne du Gros Foug, mitoyen au val du Fier, à l’occasion d’une sortie orchestrée par RTR.

Crédit image :
Francisco Bogalho (RTR).
Parcours de 53,27 km joignant la ville de Drumettaz-Clarafond à celle d’Annecy, conçu par RTR et programmé le 20 mars 2022 à minuit.

Alexis Antonini, un des six trailers présents.
Parcours de 53,27 km joignant la ville de Drumettaz-Clarafond à celle d’Annecy, conçu par RTR et programmé le 20 mars 2022 à minuit.

Laurent Carlioz, un des six trailers présents.
Il est avant tout connu pour être l’un des deux pionniers, et concomitamment, le directeur de course du Trail Panoramic de l’Albanais.

Cliché pris le 13 mars 2022 dans le secteur de la montagne du Gros Foug, mitoyen au val du Fier, à l’occasion d’une sortie orchestrée par RTR.

Crédit image :
Francisco Bogalho (RTR).
Parcours de 53,27 km joignant la ville de Drumettaz-Clarafond à celle d’Annecy, conçu par RTR et programmé le 20 mars 2022 à minuit.

Sylvain Clermont, un des six trailers présents.
Parcours de 53,27 km joignant la ville de Drumettaz-Clarafond à celle d’Annecy, conçu par RTR et programmé le 20 mars 2022 à minuit.

Le Cévenol de souche Igor Medel et sa binche salvatrice, un des six trailers présents.

Cliché pris le 13 mars 2022 à Mésigny, à l’issue de la première reconnaissance du Trail de Vengeur (17 km) par Albanais Athlé.
Ce repérage était placé sous la houlette du Comité des Fêtes de Mésigny et de F.V., porteur du projet, dans le cadre de l’inédit Mésy’Trail, disputé le 4 septembre 2022.

Crédit image :
Christophe Dumax (Albanais Athlé).

Parcours de 53,27 km joignant la ville de Drumettaz-Clarafond à celle d’Annecy, conçu par RTR et programmé le 20 mars 2022 à minuit.

Deux des Portugais de RTR :
– A droite : Francisco Bogalho, un des six trailers présents.
Pour avoir créé le 28 octobre 2018 Rumilly Running, pour animer aujourd’hui avec maestria RTR qui a succédé le 9 mai 2021 à Rumilly Running, Francisco est devenu la véritable coqueluche aux yeux des adhérents de ce groupe informel.
– Au centre : Ricardo Teresa, un des trois bénévoles qui transporteront et ravitailleront les six trailers présents tous les 10 km.

Cliché pris le 7 novembre 2021 à Saint-Eusèbe à l’occasion de la 1ère édition du Trail Panoramic de l’Albanais.
Volontaires tous les deux, Francisco et Ricardo enfilaient le costume de serre-file du Trail Panoramic (27 km).
Photo réalisée à l’arrivée, jugée sur la route d’Orbessy, à hauteur du terrain de boules.

Crédit image :
Clément Barrioz (Menthonnex-sous-Clermont).

Parcours de 53,27 km joignant la ville de Drumettaz-Clarafond à celle d’Annecy, conçu par RTR et programmé le 20 mars 2022 à minuit.

Deux des égéries de RTR : le même sourire aux lèvres qu’elles semblent traîner depuis une éternité…
– A gauche : la Dijonnaise de souche Vanessa Bachelet ;
– à droite : Geneviève Couapel-Lebée, originaire du Pays de Quimperlé, dans le Finistère.
A l’image de Ricardo Teresa, ces deux bénévoles transporteront et ravitailleront les six trailers présents toutes les 10 km.

Cliché pris le 7 novembre 2021 à Saint-Eusèbe à l’occasion de la 1ère édition du Trail Panoramic de l’Albanais.
Toutes deux volontaires, Geneviève et Vanessa étaient chargées du retrait des dossards avant de se métamorphoser, à deux reprises s’il vous plaît, en signaleuses sur le parcours du Trail Panoramic (27 km).
Photo réalisée sur le terrain de boules, abritant le camp de base de la manifestation.

Crédit image :
Clément Barrioz (Menthonnex-sous-Clermont).
.
.
.
.
RTR AU TRAIL DE LA FEE BLANCHE : LES RESULTATS / 26-02-2022

Le Trail de la Fée Blanche : 13ème du nom, disputé sur le domaine d’Aillons-Margériaz 1400 (commune d’Aillons-le-Jeune, Savoie), sous la houlette d’Aillons-Margériaz Evènements, long de 10,5 km pour un dénivelé de 270 m.
– Aurélie Dolez : 26ème femme  (6ème M0F, 152ème au scratch) en 1h00’48, soit une vitesse moyenne de 7 km/h ;
– Geneviève Couapel-Lebée : 32ème femme (6ème M3F, 165ème au scratch) en 1h01’43, soit une vitesse moyenne de 9,7 km/h ;
– Cyril Point : 171ème (16ème M3H) en 1h02’45, soit une vitesse moyenne de 9,6 km/h ;
– Vanessa Bachelet : 45ème femme (13ème M2F, 191ème au scratch) en 1h04’47, soit une vitesse moyenne de 9,3 km/h ;
– Sabrina Grosdidier : 72ème femme (5ème M2F, 238ème au scratch) en 1h15’00, soit une vitesse moyenne de 8 km/h.
Résultats complets :
https://live.l-chrono.com/resultats/trail-la-fee-blanche-2022
.
.
RTR AU TRAIL DE LA FEE BLANCHE : LA PHOTO DES 5 FINISHERS / 26-02-2022

13ème édition du Trail de la Fée Blanche, disputée le 26 février 2022 sur le domaine d’Aillons-Margériaz 1400 (commune d’Aillons-le-Jeune).

Avant le départ.

– Dossard 44 : Sabrina Grosdidier, 72ème femme (5ème M2F, 238ème au scratch) en 1h15’00 ;
– dossard 29 : Geneviève Couapel-Lebée, 32ème femme (6ème M3F, 165ème au scratch) en 1h01’43 ;
– dossard 127 : Vanessa Bachelet, 45ème femme (13ème M2F, 191ème au scratch) en 1h04’47 ;
– dossard 195 : Aurélie Dolez, 26ème femme (6ème M0F, 152ème au scratch) en 1h00’48 ;
– à droite : Cyril Point : 171ème (16ème M3H) en 1h02’45.

Crédit image :
RTR.
.
.
.
.
RTR AU TRAIL BLANC DU SEMNOZ : LES RESULTATS / 29-01-2022

Le Trail Blanc du Semnoz : 14ème du nom, disputé dans la station du Semnoz, (commune de Viuz-la-Chiésaz, Haute-Savoie), sous la houlette de l’ASPTT Annecy Athlétisme, long de 11,5 km pour un dénivelé de 460 m.
– Francisco Bogalho, fondateur et team manager de RTR : 251ème (26ème M2H) en 1h16’55, soit une vitesse moyenne de 8,6 km/h ;
– Régis Feppon : 426ème (39ème M3H) en 1h26’16, soit une vitesse moyenne de 7,7 km/h ;
– Cyril Point : 491ème (44ème M3H) en 1h30’52, soit une vitesse moyenne de 7,3 km/h ;
– Adelio Ricardo Carvalho : 555ème (75ème M0H) en 1h35’37, soit une vitesse moyenne de 6,9 km/h ;
– Sabrina Grosdidier : 229ème femme (29ème M2F, 705ème au scratch) en 1h54’36, soit une vitesse moyenne de 5,8 km/h.
Résultats complets :
https://live.l-chrono.com/resultats/trail-blanc-du-semnoz-2022
.
.
RTR AU TRAIL BLANC DU SEMNOZ : LA PHOTO D’UN DES 5 FINISHERS / 29-01-2022

14ème édition du Trail Blanc du Semnoz, disputée le 29 janvier 2022 dans la station du Semnoz (commune de Viuz-la-Chiésaz).

Peu après le départ.

En première ligne, à droite, portant des lunettes : Cyril Point, 491ème (44ème M3H) en 1h30’52.
.
.
.
.
TRAIL PANORAMIC DE L’ALBANAIS : DES VŒUX SOUS LE SIGNE DE LA MELANCOLIE ET DE RTR / 22-01-2022

Très belle et très douce année 2022 à tous les amoureux du Trail Panoramic de l’Albanais (TPA), de plus en plus nombreux au fil du temps, à l’image bien sûr des trailers, mais également de tous ceux qui leur permettent d’assouvir leur flamme : les têtes pensantes, les volontaires, les élus, les partenaires, les soignants, les chronométreurs, les animateurs, ou que sais-je encore…

En conséquence, fermons au plus vite cette page sombre et éreintante du Covid, et ce pour mieux nous immerger dans cette grande famille du trail. Cette discipline qui nous fait tourner la tête, cette passion ô combien dévorante, cette pépite, extraite presque fortuitement et qui réussit le tour de force, ne l’oublions surtout pas, de mettre en lumière pêle-mêle les territoires, le genre humain et la nature. Oui, rien que ça !

Deux mois et demi se sont déjà écoulés depuis cette édition d’anthologie, et vous ne pouvez imaginer à quel point vous nous manquez, tous autant que vous êtes… Nostalgiques, nous le sommes, assurément ! Mais comment pourrait-on effacer de nos mémoires vos sourires jusqu’aux oreilles, vos émotions récurrentes, votre éternel plaisir à partager, ou bien cette atmosphère si envoûtante, si authentique, que vous avez su impulser comme par magie ?

Désireux de revivre au plus près ces séquences en faisant marcher son imagination, Laurent Carlioz, une des pièces maîtresses du TPA, a parcouru le 16 janvier dernier l’épreuve reine du 27 km, et ce d’une seule traite. Ce qui constitue une grande première en terme de distance pour ce spécialiste de trail découverte (1). Une épopée que pour rien au monde ne voulait rater une traileuse de la même veine : AlexandraAlex pour les intimes, qui n’est autre que sa dulcinée, également connue pour être l’une des chevilles ouvrières en place depuis la naissance officielle du TPA, le 17 juin 2019.

Et voilà que le Saint-Eusébien remet le couvert ce dimanche 23 janvier, cette fois-ci sur le Trail du Four à Pain, dénomination du 16 bornes du TPA qui a enregistré, avec ses 207 inscrits, la plus forte affluence des trois compètes au menu. Son parcours fait bien sûr la part belle au fameux panorama, de même qu’à l’emblématique plateau des Bettes et au chatoyant bois de Frênes. Autre atout du tracé, son patrimoine bâti, digne d’un musée à ciel ouvert, omniprésent sur la ravissante boucle du crêt d’Angely, terre pastorale par excellence, qui chemine entre les km 9,2 et 11,1.

Mais pour Laurent, il n’est pas question d’opérer en catimini comme il l’a fait pour le 27 bornes. Du coup, ce Nonglardien de souche a rameuté ses potes de RTR afin qu’ils emboitent ses foulées. Un club informel auquel il est profondément attaché en raison de sa philosophie, qu’il a rejoint sans l’once d’une hésitation avec Alex le 12 octobre 2020.

Fondé le 28 octobre 2018 sous l’appellation de Rumilly Running, RTR est l’œuvre du Lusitanien Francisco Bogalho qui privilégie l’amitié avant toute autre considération, y compris la recherche de la performance. Et pourtant, ça court à profusion, le natif de Gondomar (2) multipliant les équipées sauvages, météoriques ou interminables, diurnes ou nocturnes, débonnaires ou déjantées, proches ou éloignées de la capitale de l’Albanais. Bref, tous les goûts sont dans la nature chez RTR ! Mais quelle que soit l’option choisie, chacun cavale à son rythme, les plus véloces gardant toujours le contact avec la queue du peloton. Enfin, preuve que la convivialité n’est pas un vain mot, ces séances s’achèvent toujours par un repas, parfois très copieux.

En définitive, les Rumilliens auront à cœur de rejoindre ce dimanche Francisco et Laurent, d’autant plus que dix d’entre eux n’avaient pu épingler, le 7 novembre dernier, un dossard. C’est qu’ils avaient répondu, sans la moindre tergiversation, au vibrant appel de Laurent pour enfiler le gilet jaune du bénévole. Au final, seul un quintet féminin avait pris le départ. Parallèlement, Francisco et Laurent espèrent la participation de trailers étrangers à RTR mais qui n’en suivront pas moins leur sillage. L’itinéraire du 16 bornes ne subissant aucune modification d’une année sur l’autre, chacun pourra l’emprunter dans la perspective du 2ème opus qui se tiendra le dimanche 6 novembre 2022.

F.V.

(1) Attiré désormais par la longue distance, Laurent Carlioz s’est inscrit sur le 51,5 km du Trail Nivolet-Revard, concouru le 1er mai prochain à Voglans.
(2) Gondemar est une ville localisée au nord du Portugal, à proximité de Porto, peuplée, selon le recensement de 2011, de plus de 168 000 habitants.
.
.
INFOS PRATIQUES POUR LA SORTIE DE RTR DU 23 JANVIER 2022 A SAINT-EUSEBE

Les trailers s’inviteront sur le parcours du Trail du Four à Pain, une des trois épreuves au programme des deux premières éditions du Trail Panoramic de l’Albanais, disputées respectivement les 7 novembre 2021 et 6 novembre 2022. Long de 16 km pour un dénivelé de 500 m, cet itinéraire ne subira aucune modification d’une année sur l’autre.
Le départ est fixé à 8 h 00 au terrain de boules, route d’Orbessy, au Villard, appellation du chef-lieu de Saint-Eusèbe.
.
.
LES VŒUX DES ORGANISATEURS DU TRAIL PANORAMIC DE L’ALBANAIS, SOUS LE SIGNE DE LA MELANCOLIE ET DE RTR : LES 2 PHOTOS DE 4 BENEVOLES / 22-01-2022

1ère édition du Trail Panoramic de l’Albanais, 7 novembre 2021 à Saint-Eusèbe.

L’arrivée, jugée sur la route d’Orbessy, à hauteur du terrain de boules.

Le couple saint-eusébien Alexandra et Laurent Carlioz (RTR), deux des onze chevilles ouvrières de cette cuvée, Laurent ayant été en 2017 l’un des deux pionniers de cette manifestation avant de devenir le directeur de course en 2019.

Crédit image :
Clément Barrioz (Menthonnex-sous-Clermont).1ère édition du Trail Panoramic de l’Albanais, 7 novembre 2021 à Saint-Eusèbe.

Le terrain de boules abritant le camp de base de la manifestation.

Les deux bénévoles de RTR :
– A gauche : Sabrina Grosdidier ;
– au centre : Valentine Dasnois.

A droite : Marie-Aude Moutarde, une des onze chevilles ouvrières de cet évènement en tant que présidente de l’Association des Parents d’Elèves.

Toutes trois volontaires, elles assuraient le retrait des dossards.
Sabrina et Valentine feront du rab en devenant, à deux reprises s’il vous plaît, signaleuses sur le parcours du Trail Panoramic (27 km).

Crédit image :
Clément Barrioz (Menthonnex-sous-Clermont).
.
.
.
.
RTR A ENTRELACS RUN AND TRAIL : LES RESULTATS / 20-06-2021

Entrelacs Run and Trail : 3ème du nom, disputé à Albens (commune d’Entrelacs, Savoie), sous la houlette d’Albens Club Pédestre Entrelacs.
A cette occasion, Rumilly Trail Running qui s’était substitué le 9 mai 2021 à Rumilly Running enregistrait la venue de 18 de ses adhérents. En l’occurrence, le record pour RTR à une épreuve de course à pied, jamais battu depuis. Incontestablement, cet afflux témoignait d’une authentique dynamique qui animait alors la formation de Francisco Bogalho. Toutefois, on soulignera que leurs membres piaffaient d’impatience de ne pas pouvoir épingler de dossard entre le 30 octobre 2020 et le 23 mai 2021, suite à l’interdiction de toute compète, due à ce satané Covid.

Le Trail des Hauts du Lac, long de 43 km pour un dénivelé de 2100 m.
– Alexia Bonnefoy : 3ème femme (1ère SEF, 33ème au scratch) en 5h23’50, soit une vitesse moyenne de 7,97 km/h ;
– Nicolas Contrain : 44ème (7ème M1H) en 5h33’38, soit une vitesse moyenne de 7,73 km/h ;
– Francisco Bogalho, fondateur et team manager de RTR : 71ème (5ème M2H) en 6h16’58, soit une vitesse moyenne de 6,97 km/h ;
– Christophe Dumax : abandon.
Résultats complets du 43 km :
https://www.l-chrono.com/resultats2021/entrelacs_run_and_trail_43.pdf

Le Trail des 2 Cols, 2ème du nom, long de 33 km pour un dénivelé de 1600 m.
– Igor Medel (Albanais Athlé / RTR) : 52ème (1er M4H) en 4h26’35, soit une vitesse moyenne de 7,43 km/h ;
– Valentine Dasnois : 19ème femme (4ème M1F, 87ème au scratch) en 5h11’25, soit une vitesse moyenne de 6,36 km/h ;
– Jérôme Dasnois : 88ème (14ème M1H) en 5h11’31, soit une vitesse moyenne de 6,36 km/h ;
– Sylvain Clermont : 90ème (15ème M1H) en 5h22’56, soit une vitesse moyenne de 6,13 km/h ;
– Laurent Crouzet : 92ème (16ème M1H) en 5h32’46, soit une vitesse moyenne de 5,95 km/h ;
– Cyril Point : 93ème (6ème M3H) en 5h32’47, soit une vitesse moyenne de 5,95 km/h.
Résultats complets du 33 km :
https://www.l-chrono.com/resultats2021/entrelacs_run_and_trail_33.pdf

Le Trail Perché, long de 16 km pour un dénivelé de 650 m.
– Christophe Petitot : 127ème
(11ème M2H) en 1h52’19, soit une vitesse moyenne de 8,55 km/h ;
– Geneviève Couapel-Lebée : 30ème femme
(2ème M3F, 130ème au scratch) en 1h52’45, soit une vitesse moyenne de 8,51 km/h ;
– Claire Jacquemin : 47ème femme (6ème M1F, 157ème au scratch) en 2h05’01, soit une vitesse moyenne de 7,68 km/h.
Résultats complets du 16 km :
https://www.l-chrono.com/resultats2021/entrelacs_run_and_trail_16.pdf

Les Foulées, longues de 9 km pour un dénivelé de 220 m.
Laurent Carlioz (Trail Panoramic de l’Albanais / RTR) : 28ème (2ème M3H) en 45’40, soit une vitesse moyenne de 11,82 km/h ;
– Susana Da Costa Guedes : 18ème femme (1ère M3F, 60ème au scratch) en 57’23, soit une vitesse moyenne de 9,41 km/h ;
– Silva Teresa : 19ème femme (4ème M1F, 62ème au scratch) en 58’47, soit une vitesse moyenne de 9,19 km/h ;
– Ricardo Carvalho : 63ème (4ème MOH) en 58’48, soit une vitesse moyenne de 9,19 km/h ;
– Sabrina Grosdidier : 32ème femme (3ème M2F, 86ème au scratch) en 1h09’55, soit une vitesse moyenne de 7,72 km/h.
Résultats complets du 9 km :
https://www.l-chrono.com/resultats2021/entrelacs_run_and_trail_9.pdf
.
.
RTR A ENTRELACS RUN AND TRAIL : LES PHOTOS DES 18 PARTICIPANTS / 20-06-2021
EN TRAVAUX !
.
.
.
.
RUMILLY RUNNING SUR LA PREMIERE RECONNAISSANCE DU 27 KM DU TRAIL PANORAMIC DE L’ALBANAIS / 21-02-2021

Bis repetita pour les sympathiques baroudeurs de Rumilly Running, qui après avoir bouclé le 17 janvier dernier, et dans la neige, le 16 km du Trail du Four à Pain, ont remis le couvert sur notre manifestation.

Aiguillés et aiguillonnés de nouveau par Laurent Carlioz, les sept trailers invités (1) ont étrenné cette fois-ci près des deux tiers du Trail Panoramic, en l’occurrence l’épreuve phare du TPA (2) avec ses 27 bornes et ses 960 m de dénivelé.

Les convives ont notamment emprunté la fameuse descente de quatre bornes et demie, métamorphosée en balcon de la chaîne alpine qui se fait un malin plaisir à barrer l’horizon, de Sous-Dîne au Parmelan, du mont Blanc aux Aravis, de la Tournette à la dent de Cons. Une descente entrecoupée de brèves montées, qui relie les hauteurs du chef-lieu de Vaulx au hameau des Onges, sur la commune d’Hauteville-sur-Fier. Enchantés par ce panorama grandiose, ces forçats du trail n’ont pas hésité à contenir leur fougue, et parfois à stopper leur élan pour encore mieux apprécier le spectacle.

A peine troublée par la mélodie des oiseaux, la quiétude des chemins de Seylard, à Hauteville-sur-Fier, d’Orbessy, à Vaulx, et de Merluz, à Saint-Eusèbe, incitait quant à elle à la méditation, pourtant régulièrement éclipsée par l’atmosphère de franche camaraderie qui régnait au sein du groupe.

A vrai dire, les choses sérieuses démarraient sur le tard, au moment de fouler la commune de Vallières-sur-Fier, via les raidards d’En Siblet et du bois de Nulle. Davantage flétris, les visages n’en demeuraient pas moins souriants, reflétant le plaisir de ces runners à sillonner la ravissante campagne du pays de l’Albanais, et ce quelles que soient les difficultés rencontrées.

Sans l’once d’une hésitation, tous ont promis, à l’issue d’un périple relativement débonnaire (3), de revenir à Saint-Eusèbe, et d’explorer cette fois-ci la boucle de la Morge, coïncidant avec la toute première partie du 27 km, autrement plus coriace.

Décidément, les pensionnaires de Rumilly Running, que managent de main de maître les emblématiques Francisco Bogalho et Christophe Dumax, apparaissent, du moins pour le moment, comme les meilleurs ambassadeurs du TPA. Chapeau bas, chers amis trailers !

F.V.

(1) Les sept coureurs qui ont effectué le déplacement à Saint-Eusèbe étaient les suivants :
– Valentine Danois ;
– Agnès Dumax ;
– Claire Jacquemin ;
– Francisco Bogalho ;
– Christophe Dumax ;
– Christophe Petitot ;
– Cyril Point.
(2) TPA est le sigle du Trail Panoramic de l’Albanais.
(3) Les chiffres engendrés par cette sortie sont les suivants :
– Distance : 17 km ;
– dénivelé : 452 m ;
– durée : 2h04’41.
.
.
RUMILLY RUNNING SUR LA PREMIERE RECONNAISSANCE DU 27 KM DU TRAIL PANORAMIC DE L’ALBANAIS : LA VIDEO / 21-02-2021

– Auteur de la vidéo : Francisco Bogalho, fondateur et team manager de Rumilly Running ;
– durée de la vidéo : 8’08 ;
– lien de la vidéo :
https://www.youtube.com/watch?v=TrsBQPZNOYQ&ab_channel=RumillyRunning
.
.
.
.
RUMILLY RUNNING SUR LA PREMIERE RECONNAISSANCE DU 16 KM DU TRAIL PANORAMIC DE L’ALBANAIS / 17-01-2021

A la demande de l’un de ses figures en la personne de Laurent Carlioz (1), le groupe informel Rumilly Running, porté sur les fonts baptismaux le 28 octobre 2018, a étrenné ce dimanche le parcours du Trail du Four à Pain, long de 15,5 km pour un dénivelé de 500 m.

Enseveli sous les flocons, le tracé s’est avéré bien plus coriace que prévu pour Laurent, sa compagne Alexandra et leurs huit convives (2). Mais cela n’a entamé en rien leur enthousiasme et leur détermination, y compris durant les trois principales ascensions que renferme cet itinéraire.

Par la force des choses, la convivialité était de mise, d’autant plus que chacun s’est régalé à travers cet admirable manteau neigeux qui compensait largement l’absence du fameux panorama, omniprésent par temps clair sur les trois compètes disputées le 9 mai prochain. « A renouveler au plus vite », s’époumonaient les forçats du trail à l’issue de leur mémorable périple.

En attendant leur retour à Saint-Eusèbe, ils n’ont pas manqué de dévorer du regard une vidéo d’une dizaine de minutes, réalisée par l’emblématique Lusitanien Francisco Bogalho, à l’origine de Rumilly Running.

F.V.

(1) Vice-président de l’association Les Amis de Saint-EusèbeLaurent Carlioz a été l’un des deux précurseurs du Trail Panoramic de l’Albanais avant de devenir le directeur de course.
C’est le 12 octobre dernier qu’il a rejoint Rumilly Running.
(2) Les huit convives étaient les suivants :
– Geneviève Couapel-Lebée ;
– Jessy Crouzet ;
– Ibtissem ;
– Francisco Bogalho ;
– Laurent Crouzet ;
– Christophe Dumax ;
– Frédéric Monteil ;
– Un trailer souhaitant rester anonyme.

.
.
RUMILLY RUNNING SUR LA PREMIERE RECONNAISSANCE DU 16 KM DU TRAIL PANORAMIC DE L’ALBANAIS : LES 15 PHOTOS DES 10 PARTICIPANTS / 17-01-2021

Les baroudeurs de Rumilly Running en repérage, le 17 janvier 2021, du Trail du Four à Pain (16 km), programmé le 9 mai de la même année à Saint-Eusèbe dans le cadre de la 1ère édition du Trail Panoramic de l’Albanais.

Km 0,4 : le chemin de Compéry, sur la commune de Saint-Eusèbe.
La course s’approche du photographe.

– Au premier plan : Geneviève Couapel-Lebée ;
– au deuxième plan : Jessy Crouzet.

Panorama :
En arrière-plan : Le Villard, dénomination du chef-lieu de Saint-Eusèbe.

Crédit image :
Christophe Dumax (RTR).
Les baroudeurs de Rumilly Running en repérage, le 17 janvier 2021, du Trail du Four à Pain (16 km), programmé le 9 mai de la même année à Saint-Eusèbe dans le cadre de la 1ère édition du Trail Panoramic de l’Albanais.

Km 0,4 : le chemin de Compéry, sur la commune de Saint-Eusèbe.
La course s’approche du photographe.

– Au premier plan : Jessy Crouzet ;
– au deuxième plan : Laurent Crouzet.

Panorama :
En arrière-plan : Le Villard, dénomination du chef-lieu de Saint-Eusèbe.

Crédit image :
Christophe Dumax (RTR).

Les baroudeurs de Rumilly Running en repérage, le 17 janvier 2021, du Trail du Four à Pain (16 km), programmé le 9 mai de la même année à Saint-Eusèbe dans le cadre de la 1ère édition du Trail Panoramic de l’Albanais.

Km 2,3 : le chemin de Thusel au Gros Chêne, peu avant l’orée du bois des Biollettes, sur la commune de Saint-Eusèbe.
La course s’approche du photographe.

– Au premier plan : Ibtissem ;
– au fond : le trailer incognito.

Crédit image :
Christophe Dumax (RTR).
Les baroudeurs de Rumilly Running en repérage, le 17 janvier 2021, du Trail du Four à Pain (16 km), programmé le 9 mai de la même année à Saint-Eusèbe dans le cadre de la 1ère édition du Trail Panoramic de l’Albanais.

Km 2,3 : le chemin de Thusel au Gros Chêne, peu après l’orée du bois des Biollettes, sur la commune de Saint-Eusèbe.
La course s’approche du photographe.

Geneviève Couapel-Lebée, de souche finistérienne, installée à Boussy.

Crédit image :
Christophe Dumax (RTR).
Les baroudeurs de Rumilly Running en repérage, le 17 janvier 2021, du Trail du Four à Pain (16 km), programmé le 9 mai de la même année à Saint-Eusèbe dans le cadre de la 1ère édition du Trail Panoramic de l’Albanais.

Km 2,8 : au coeur du bois des Biollettes, sur la commune de Thusy.
La course s’approche du photographe.

– Au premier plan : Itbissem ;
– au deuxième plan : le trailer incognito ;
– au troisième plan, à gauche : Alexandra Carlioz.

Crédit image :
Christophe Dumax (RTR).Les baroudeurs de Rumilly Running en repérage, le 17 janvier 2021, du Trail du Four à Pain (16 km), programmé le 9 mai de la même année à Saint-Eusèbe dans le cadre de la 1ère édition du Trail Panoramic de l’Albanais.

Entre les km 2,8 et 3 : au coeur du bois des Biollettes, sur la commune de Thusy.
La course s’approche du photographe.

– Au premier plan : Christophe Dumax ;
– au deuxième plan : Jessy Crouzet ;
– au troisième plan : Geneviève Couapel-Lebée ;
– au fond, à gauche : Laurent Crouzet ;
– au fond, à droite : Frédéric Monteil.

Crédit image :
Christophe Dumax (RTR).

Les baroudeurs de Rumilly Running en repérage, le 17 janvier 2021, du Trail du Four à Pain (16 km), programmé le 9 mai de la même année à Saint-Eusèbe dans le cadre de la 1ère édition du Trail Panoramic de l’Albanais.

Km 3,3 (à l’aller) : à l’entame du chemin des Féodières que se partagent les communes de Thusy (à gauche) et de Saint-Eusèbe (à droite).
La course s’éloigne du photographe.
Cet itinéraire qui grimpe modérément conduira les trailers au coeur du plateau des Bettes (km 3,8). Avant d’atteindre ce site mythique, ils devront d’abord se faufiler à gauche du lieu-dit Les Féodières, en arrière-plan.

– Au premier plan : Laurent Crouzet ;
– au deuxième plan : Jessy Crouzet.

Crédit image :
Christophe Dumax (RTR).
Les baroudeurs de Rumilly Running en repérage, le 17 janvier 2021, du Trail du Four à Pain (16 km), programmé le 9 mai de la même année à Saint-Eusèbe dans le cadre de la 1ère édition du Trail Panoramic de l’Albanais.

Km 5,5 : peu après le début d’une monotrace, en bas du bois de Frênes, sur la commune de Vaulx.
La course s’éloigne du photographe.
Cette séquence coïncide avec la première des trois principales montées que recèle cette compète.

– Au premier plan : Laurent Crouzet ;
– au deuxième plan : Frédéric Monteil ;
– au troisième plan : Alexandra Carlioz ;
– au quatrième plan : Geneviève Couapel-Lebée.

Crédit image :
Christophe Dumax (RTR).
Les baroudeurs de Rumilly Running en repérage, le 17 janvier 2021, du Trail du Four à Pain (16 km), programmé le 9 mai de la même année à Saint-Eusèbe dans le cadre de la 1ère édition du Trail Panoramic de l’Albanais.

Km 5,7 : à travers une monotrace, en bas du bois de Frênes, sur la commune de Vaulx.
La course s’approche du photographe.
En gravissant le sommet du bois, les trailers emprunteront le plus souvent un single.

– Au premier plan : Laurent Crouzet ;
– au deuxième plan : Alexandra Carlioz.

Crédit image :
Christophe Dumax (RTR).
Les baroudeurs de Rumilly Running en repérage, le 17 janvier 2021, du Trail du Four à Pain (16 km), programmé le 9 mai de la même année à Saint-Eusèbe dans le cadre de la 1ère édition du Trail Panoramic de l’Albanais.

Km 5,7 : à l’orée d’une ravissante sapinière, en haut du bois de Frênes, sur la commune de Vaulx.
La course s’éloigne du photographe.

– Au premier plan, à droite : Alexandra Carlioz ;
– au premier plan, à gauche : Laurent Crouzet ;
– devant Alexandra : Geneviève Couapel-Lebée ;
– A gauche de Geneviève : Jessy Crouzet.

Crédit image :
Christophe Dumax (RTR).

Les baroudeurs de Rumilly Running en repérage, le 17 janvier 2021, du Trail du Four à Pain (16 km), programmé le 9 mai de la même année à Saint-Eusèbe dans le cadre de la 1ère édition du Trail Panoramic de l’Albanais.

Km 6,1 : le sentier du Vieux Four, en haut du bois de Frênes, sur la commune de Vaulx.
La course s’approche du photographe.

– Au premier plan : Christophe Dumax ;
– au deuxième plan : Laurent Carlioz, un des deux initiateurs du Trail Panoramic de l’Albanais et directeur de course ;
– au troisième plan : Laurent Crouzet ;
– au quatrième plan : Jessy Crouzet ;
– au fond, à droite : Frédéric Monteil ;
– au fond, à gauche : Alexandra Carlioz.

Crédit image :
Christophe Dumax (RTR).
Les baroudeurs de Rumilly Running en repérage, le 17 janvier 2021, du Trail du Four à Pain (16 km), programmé le 9 mai de la même année à Saint-Eusèbe dans le cadre de la 1ère édition du Trail Panoramic de l’Albanais.

Km 6,2 : le sentier du Vieux Four, en haut du bois de Frênes, sur la commune de Vaulx.
La course s’approche du photographe.

Christophe Dumax.

Crédit image :
Christophe Dumax (RTR).

Les baroudeurs de Rumilly Running en repérage, le 17 janvier 2021, du Trail du Four à Pain (16 km), programmé le 9 mai de la même année à Saint-Eusèbe dans le cadre de la 1ère édition du Trail Panoramic de l’Albanais.

Km 7,6 : le chemin du Blossinier, sur la commune de Vaulx.
La course s’approche du photographe.

– Au premier plan : le couple saint-eusébien Alexandra et Laurent Carlioz ;
– au deuxième plan : le trailer incognito.

Crédit image :
Christophe Dumax (RTR).
Les baroudeurs de Rumilly Running en repérage, le 17 janvier 2021, du Trail du Four à Pain (16 km), programmé le 9 mai de la même année à Saint-Eusèbe dans le cadre de la 1ère édition du Trail Panoramic de l’Albanais.

Km 7,6 : le chemin du Blossinier, sur la commune de Vaulx.
La course s’approche du photographe.

– Au premier plan : le trailer incognito ;
– au fond, à droite : Itbissem ;
– au fond, à gauche : Frédéric Monteil.

Crédit image :
Christophe Dumax (RTR).Les baroudeurs de Rumilly Running en repérage, le 17 janvier 2021, du Trail du Four à Pain (16 km), programmé le 9 mai de la même année à Saint-Eusèbe dans le cadre de la 1ère édition du Trail Panoramic de l’Albanais.

Km 7,6 : le chemin du Blossinier, sur la commune de Vaulx.
La course s’approche du photographe.

Autre tandem que forment Jessy et Laurent Crouzet.

Crédit image :
Christophe Dumax (RTR).
.
.
.
.
LE LOGO DE RTR

.
.
.
.


402 vues