PRESENTATION DE L’ARBARINE / 02-06-19

2EME VICTOIRE D’AFFILEE POUR ARNAUD CHARTRAIN ?
LE 30 KM REDUIT A 27,5 !

Lauréat l’an passé du 30 km, Arnaud Chartrain revient pour défendre son titre. Une excellente nouvelle pour l’intérêt sportif de ce 11ème millésime ! Emménageant durant l’été 2015 à Pallud, sur le piémont bauju albertvillois, et ce après avoir découvert le trail dans la vallée de l’Ubaye où il résidait depuis 2007, ce néo-quadra explique le motif de sa venue : « Cette course, à la fois conviviale, dure et technique, me convient parfaitement. En outre, elle constituera l’étape finale de ma préparation du 1er Swiss Canyon Trail, un ultra long de 112,3 km pour 5550 m de dénivelé, disputé ce 8 juin à Couvet, dans le canton de Neuchâtel. »

Décisive descente
Originaire du département d’Eure-et-Loir, plus précisément dans le Perche (1), il se remémore sa victoire, non sans enthousiasme : « Cette course a marqué mon retour à la compétition après une fracture du bras en avril. Après un départ au sein du groupe de tête, j’ai pris les devants dans la difficile montée vers le col du Grand Cucheron, perché au 6ème km. Creusant mètre après mètre, je ne suis toutefois pas parvenu à distancer définitivement mes adversaires.
Le passage en crête, malgré un effort soutenu, ne m’a pas permis non plus de faire la différence. C’est finalement la longue descente finale, abordée à tombeau ouvert, qui m’a mis définitivement à l’abri de mes valeureux poursuivants qu’ont été Thomas Janichon, Michaël Crausaz et Franck Gorry (2) ».

Et de quatre pour la Diagonale
Cet incontestable succès allait marquer le véritable départ de sa saison 2018 qui lui apportera de franches satisfactions, culminant sur la Diagonale des Fous qu’il bouclera en 11ème position après s’être classé 16ème en 2013 puis également 11ème en 2017. Une échéance désormais incontournable pour le sociétaire de Méribel Sport Montagne qui foulera de nouveau l’île intense en octobre prochain, avec la ferme intention d’insérer cette fois-ci le top ten.
D’ores et déjà, le chef du service départemental à l’Office national de la chasse et de la faune sauvage, chargé de traquer les contrebandiers sur toute la Savoie depuis sa base d’Aiton, croise les doigts pour dimanche : « J’espère être en forme et performant, et ainsi revivre le même bonheur qu’il y a un an au moment où j’ai franchi victorieusement la ligne. »

Bourguenolle en rival n°1
Pourtant, le poulain de Patrick Bringer naura pas la partie facile avec Pierre-Arnaud Bourguenolle. Agé de 32 ans, installé depuis l’an passé sur le bassin chambérien, ce Manchois de souche présente une belle carte de visite. Le tout nouveau pensionnaire du Team Terre de Running Albertville est cependant plus à son avantage sur les parcours roulants. En témoignent ses prouesses sur le Trail de la Côte d’Opale (2ème sur le 62 km en 2017, à 3’46 de Thierry Breuil) ou le Lyon Urban Trail (4ème sur le 35 km en 2018).
Sinon, on observera avec attention les deux quadras que sont le Saint-Pierrain Gilles Martinet, toujours très bien placé au scratch (3ème sur le 20 en 2013), et le Cavagnot Jérôme Vioud (Belles Grimpes Ski Alp), 7ème en 2016 puis 4ème en 2017 sur le 30.

Surprises de dernière minute
Par ailleurs, deux autres ténors, et non des moindres, sont susceptibles de s’aligner :
– L’emblématique quadragénaire Valéry Chaix (Maurienne Ski Alpinisme), qui connaît le moindre caillou de ce 30 bornes pour l’avoir arpenté à huit reprises. La saison dernière, il avait terminé en 5ème position, ce qui l’avait aidé dans la conquête du Challenge Trail en Pays de Maurienne.
– Le fondeur du Ski Club d’Arêches Beaufort Matis Leray qui avait étonné tout son monde en 2018 en décrochant avec beaucoup d’aisance et de culot le 20 km. Depuis, celui qui fêtera ses 20 printemps le 30 juin prochain ne cesse de monter en puissance, à travers une discipline étrennée il y a trois ans et désormais d’égale importance au ski de fond. N’a-t-il pas ainsi gagné, le 19 mai dernier, un peu plus de 6’ par rapport à la précédente édition du KV de Pussy, long de 5,3 km pour un dénivelé de 1120 m ?
N’empêche, même s’il accourt, il n’est pas certain qu’il intègre le peloton du 30, privilégiant alors le 20 pour conserver son titre.

Une quinqua en état de grâce 
Lauréate en 2010 et 2013, Laure Pion (Association Sportive des Cheminots Mauriennais Endurance) partira favorite. Authentique stakhanoviste du trail, la Cruellainche a déjà cette année 12 compètes à son actif dont de très belles prestations à la Massingienne (1ère sur le 27 km) puis au Nivolet-Revard (5ème sur le 51 km).
La seule qui pourrait l’inquiéter est la quadra Alice Chaix (Maurienne Ski Alpinisme), même si elle n’a jamais battue Laure dans les Hurtières à travers leurs quatre confrontations (2010, 2012, 2013 et 2016). A priori, elle n’a pas coché ce rendez-vous, manquant en effet d’entraînement à cause du boulot, d’une météo capricieuse et d’une petite blessure qui l’ont contrainte à beaucoup pédaler. Mais ajoute-t-elle avec son sourire malicieux : « On ne sait jamais, surtout si je me réveille dimanche avec l’envie… »
Mais à l’image de Leray, elle pourrait renouveler pour la deuxième fois d’affilée son expérience sur le 20 où elle n’avait perdu la 1ère place qu’à deux bornes de l’arrivée, et ce au profit de la prometteuse Estelle Munnia (Union Athlétique de Maurienne). Dans ce cas, la dauphine de la Valloirine Lucie Bidault sur le cru 2018 du Challenge Trail en Pays de Maurienne devra dompter une autre quadra en la personne de l’Iséroise Olivia Bouzon, ce qui ne sera pas une mince affaire. En effet, celle-ci n’a-t-elle pas conclu le 57 km de l’Echappée Belle, opus 2018, au 3ème rang ?

Joute à trois
La bagarre s’annonce de toute beauté chez les garçons dont trois semblent surnager : l’expérimenté vertical runner Lionel Bouzon, 42 ans, compagnon d’Olivia ; le virevoltant Fabrice Varon (Athlétique Sport Aixois), 33 ans ; le talentueux Quentin Dulac (Maurienne Trail), 20 ans. Pour leur unique présence sur ce trail découverte, les deux premiers cités avaient fini à la 2ème place :
– Lionel qui mit à profit en 2014 la regrettable erreur de parcours, commise par le Plagnard Rémi Weisrock (3ème au final).
– Fabrice dont la mémorable descente finale en 2018 lui permit de surpasser le Grenoblois Benoît Amiot (futur 4ème) puis le triathlète mauriennais Gabin Ageron (futur 3ème).
Quant à Quentin Dulac, il rata sa course l’an passé, échouant à une peu reluisante 9ème place, très éloignée de son réel niveau qui est énorme.
Mais attention à Leray qui pourrait bien mettre tout le monde d’accord s’il s’interdisait le 30 km…

Deux bornes et demi de moins pour le 30 km 
Président du Comité des Fêtes de Saint-Alban-d’Hurtières à compter du 9 novembre dernier, et de facto directeur de l’Arbarine, en lieu et place de Dominique Vins qui tenait les rênes depuis 1996, Arnaud Hoenen ne peut que savourer la participation de toutes ces figures du trail.
En attendant de les voir à l’oeuvre, Arnaud a dû prendre sa première décision d’importance : réduire l’épreuve reine du 30 à 27,5 km en raison du manteau neigeux qui recouvre dangereusement le sentier dégringolant entre le sommet de Chapotet, toit des Hurtières à 2076 m d’altitude, et le col de la Perche. Du coup, les bipèdes quitteront la crête faîtière des Hurtières 300 m après le lac des Grenouilles et le col d’Arbarétan (km 14,6). Ils rejoindront alors directement le refuge d’Arbarétan (km 17,6 en temps normal), évitant par ricochet Chapotet et le col de la Perche.
Une situation presque similaire à celle prévalant en 2013 qui avait vu les trailers du 30 gagner le refuge d’Arbarétan depuis le lac des Grenouilles et le col d’Arbarétan, mais sans faire les 300 m supplémentaires de cette année sur la crête sommitale des Hurtières.

Epilogue
Pour terminer, on regrettera la disparition précoce du Challenge Trail en Pays de Maurienne qui regroupait la quasi-totalité des courses nature de la vallée de l’Arc dont bien sûr l’Arbarine.
Créé en décembre 2015 sous l’impulsion de trailers de l’Union Athlétique de Maurienne, avec à leur tête Christopher Proust, ce challenge aura contribué à dynamiser pendant trois ans l’affluence de ces compètes, en particulier en Moyenne Maurienne.

F.V.

(1) Etendu aujourd’hui sur trois régions et cinq départements, le Perche est une ancienne province du royaume de France, disparue sous la Révolution, mais qui n’en a pas moins gardé son identité culturelle.
(2) Pour les trois premiers dauphins d’Arnaud Chartrain, le 30 km s’était soldé en 2018 par les résultats suivants :
Thomas Janichon (CESNI Team Trail et Run Valserine) : 2ème en 3h18’05, soit à 4’07 d’Arnaud.
– Le Suisse Michaël Crausaz (Club Athlétique Romont Condémina), 3ème en 3h20’02, soit à 6’04 d’Arnaud.
– Enfin, Franck Gorry (La Sanger’Association Sportive), 4ème en 3h21’43, soit à 7’45 d’Arnaud..
.
.
.
ARTICLE DU QUOTIDIEN « LE DAUPHINE LIBERE » :

Ci-dessous, vous trouverez le portrait d’Arnaud Chartrain, vainqueur du 30 km en 2018 et de nouveau présent cette année, figurant en page sports des éditions de Savoie, en date du samedi 18 mai 2019. Il est signé par David Magnat, journaliste sportif à la rédaction de Chambéry.

PDF-Page-27-edition-de-chambery-20190518
.
.
.
PRONOSTICS SUR LE 30 KM :

.
.
Records à battre :

– Participation : 69 inscrits en 2016. 39 inscrits le vendredi 31 mai 2019 à 21 h 00.
– Pas de records hommes et femmes à battre cette année, le 30 km étant réduit à 27,5 km pour cause d’enneigement.
Pour rappel, les records sont détenus par :
– Hommes : Joris Milleret (Club Athlétique du Bassin Bellegardien) en 2h59’12 en 2015.
– Femmes : Marie Dohin (Caen Athlétic Club et Courchevel Sport Alpinisme) en 3h40’58 en 2015.
.
.
Favori :

– Arnaud Chartrain (Méribel Sport Montagne), né le 13 mars 1979 et demeurant à Pallud.
* Indice de performance ITRA : 807 points.
* Arbarine : 1er en 3h13’58 sur le 30 km en 2018.
* 2019 : 5ème sur le 51 km du Trail Nivolet-Revard ; 10ème sur le Défi de l’Olympe ; 5ème sur le 47 km du Trail de Mirmande ; 5ème sur le 15 km du Yooni Moon Trail ; 2ème sur le 15 km du Trail Nocturne de l’Inuit.
* 2018 : 27ème sur les Foulées Bonnevalaises ; 11ème sur la Diagonale des Fous ; 11ème sur le 54 km du Trail des Aiguilles Rouges ; 1er sur le 85 km de l’Echappée Belle ; 4ème sur le 46 km du Méribel Trail ; 21ème (25ème avec l’Open) sur les Championnats de France de Trail Long ; 7ème sur le 29 km du Trail de Faverges-Seythenex ; 1er sur le 30 km de l’Arbarine ; 6ème sur le 36 km des Trails de la Vallée du Brevon ; 4ème sur le 40 km du Trail des Cabornis ; 6ème sur le 15 km du Yooni Moon Trail.
.
..

Principaux outsiders masculins :

– Pierre-Arnaud Bourguenolle (Team Terre de Running Albertville et Société Culturelle Omnisports Sainte-Marguerite Athlétisme Marseille), né le 29 janvier 1987 et demeurant à Jacob-Bellecombette.
* Indice de performance ITRA : 756 points.
* 2019 : 12ème sur le 51 km du Trail Nivolet-Revard ; 88ème en 2h51’27 sur le Marathon d’Annecy (record sur marathon) ; 8ème sur le 15 km de la Maxi Snow.
* 2018 : 2ème sur la Course des Lumières ; 2ème sur le 22 km du Trail de Montagnole ; 13ème sur le 48 km d’X Trail Corrèze Dordogne ; 85ème sur Orsières-Champex-Chamonix ; 9ème sur le 27 km de la 6000D ; 1er sur le 14 km de la Sky Race Montgenèvre ; 11ème sur le 23,5 km des Foulées de Gruffy ; 4ème sur le 35 km du Lyon Urban Trail ; 21ème sur le 23 km du Trail Givré de Montanay ; 1er sur le 12 km d’Avenas.

– Valéry Chaix (Maurienne Ski Alpinisme, section de La Jarrienne des Cimes Maurienne), né le 7 novembre 1970 et demeurant à Saint-Pancrace. Incertain.
* Indice de performance ITRA : 683 points.
* Arbarine : 5ème en 3h22’53 sur le 30 km en 2018 ; 4ème en 3h18’02 sur le 30 km en 2017 ; 6ème en 3h24’13 sur le 30 km en 2016 ; 4ème en 3h23’51 sur le 30 km en 2015 ; 4ème en 3h10’42 sur le 30 km en 2014 ; 3ème en 2h56’47 sur un 30 km minoré en 2013 ; 8ème en 4h02’02 sur le 30 km en 2012 ; 3ème en 3h20’51 sur le 30 km en 2010.
* Challenge Trail en Pays de Maurienne : 1er homme en 2018 ; 3ème homme en 2017 ; 5ème homme en 2016.
* 2018 : 3ème sur le 12 km du Trail de la Croix des Têtes ; 11ème sur le KV de la Jarrienne des Cimes ; 8ème sur la Montée Pédestre d’Orelle ; 6ème sur le 46 km du Trail du Galibier ; 6ème sur le 22 km du Trail de l’Etendard ; 1ère sur la Chamoisienne ; 5ème sur le 30 km de l’Arbarine ; 6ème sur le Trail Blanc du Col de la Madeleine.

– Matis Leray (Team Terre de Running Albertville), né le 30 juin 1999 et demeurant à Beaufort (Savoie). Incertain.
* Indice de performance ITRA : 748 points.
* Arbarine : 1er en 2h13’58 sur le 20 km en 2018.
* 2019 : 4ème sur le 23 km du Grand Raid 73 ; 7ème sur le KV de Pussy.
* 2018 : 1er sur le 20 km de l’Arbarine ; 26ème sur le KV de Pussy.

– Gilles Martinet, né le 17 mars 1977 et demeurant à Saint-Pierre-d’Albigny.
* Indice de performance ITRA : 697 points.
* Arbarine : 3ème en 2h17’15 sur un 20 km majoré en 2013.
* 2019 : 12ème sur le 73 km du Grand Raid 73.
* 2018 : 12ème sur le 17 km du Trail La Croëjue ; 10ème sur le 28 km du Trail de l’Arclusaz ; 29ème sur le 75 km du Grand Trail du Lac ; 11ème sur le 46 km du Trail du Galibier ; 2ème sur le 26 km de la Villarinche ; 138ème en 1h32’49 sur le Semi-Marathon d’Annecy.

– Jérôme Vioud (Belles Grimpes SkiAlp), né le 25 juin 1971 et demeurant à Rotherens.
* Indice de performance ITRA : 682 points.
* Arbarine : 4ème en 3h18’02 sur le 30 km en 2017 ; 7ème en 3h24’39 sur le 30 km en 2016.
* 2019 : 8ème sur le 34 km de la Course de la Résistance.
* 2018 : 11ème sur le 17 km du Trail La Croëjue ; 28ème sur le 28 km du Trail de l’Arclusaz ; 138ème Sur les Traces des Ducs de Savoie ; 27ème sur le 43 km des Trails du Vignemale ; 12ème sur le 32 km des Trails de Bozel Mont-Jovet ; 4ème sur le 30 km de l’Arbarine ; 20ème sur le Grand Raid 73 ; 28ème sur le 51 km du Trail Nivolet-Revard ; 194ème sur le 125 km de la Transgrancanaria.
.
.
Autres outsiders masculins :

– Alexis Bouvier, né en 1996 et demeurant à Aussois.
* Indice de performance ITRA : inconnu.
* Arbarine : 6ème en 3h33’24 sur le 30 km en 2018 ; 8ème en 3h39’32 sur le 30 km en 2017.
* 2018 : 6ème sur le 30 km de l’Arbarine.

– Fabien Mingeon (AS de Course à Pied VEO 2000 La Plagne), né le 25 février 1986 et demeurant à Mâcot-la-Plagne (commune de La Plagne-Tarentaise).
* Indice de performance ITRA : 664 points.
* Arbarine : 8ème en 3h29’06 sur le 30 km en 2016 ; 9ème en 3h35’38 sur le 30 km en 2014 ; 18ème en 3h35’48 sur un 30 km minoré en 2013.
* 2019 : 41ème sur le KV de Pussy ; 81ème sur le 23 km du Trail Drôme ; 4ème sur le 8 km d’Odysséa La Plagne ; 10ème sur le 15 km du Trail Nocturne de l’Inuit.
* 2018 : 26ème sur le 28 km du Trail de l’Arclusaz ; 27ème sur le 21 km de la Chambérienne ; 7ème par équipes sur le relais de 2 du 40 km du Trail du Petit Saint-Bernard ; 3ème par équipes mixtes pour le compte de l’AS de Course à Pied VEO 2000 La Plagne sur l’Eco Ekiden de Savoie ; 26ème sur le 30 km du Trail de Combe Bénite ; 9ème sur le 30 km du Trail Alpin du Grand Bec ; 6ème sur la Montée Landry – Peisey-Vallandry ; 10ème sur le 30 km du Week-End du Tour des Glaciers de la Vanoise ; 14ème sur le 32 km des Drayes du Vercors ; 35ème sur le KV de Pussy ; 119ème en 1h31’29 sur le Semi-Marathon d’Annecy (record sur semi).
.
.
Favorites :

– Alice Chaix, ex-Lauga (Maurienne Ski Alpinisme, section de La Jarrienne des Cimes Maurienne), née le 1er septembre 1973 et demeurant à Saint-Pancrace. Incertaine.
* Indice de performance ITRA : 568 points.
* Arbarine : 2ème femme en 3h02’03 sur le 20 km en 2018 ; 4ème femme en 4h21’02 sur le 30 km en 2017 ; 4ème femme en 4h32’24 sur le 30 km en 2016 ; 2ème femme en 4h24’31 sur le 30 km en 2015 ; 2ème femme en 4h08’00 sur un 30 km minoré en 2013 ; 3ème femme en 4h35’05 sur le 30 km en 2012 ; 2ème femme en 4h39’51 sur le 30 km en 2010.
* Challenge Trail en Pays de Maurienne : 2ème femme en 2018 ; 2ème femme en 2017.
* 2018 : 4ème femme sur le 12 km du Trail de la Croix des Têtes ; 44ème femme sur le KV de la Jarrienne des Cimes, accompagnant Lou Chaix ; 8ème femme sur la Montée Pédestre d’Orelle ; 7ème femme sur le 46 km du Trail du Galibier ; 3ème femme sur le 22 km du Trail de l’Etendard ; 1ère femme sur la Chamoisienne ; 2ème femme sur le 20 km de l’Arbarine ; 7ème femme sur le Trail Blanc du Col de la Madeleine.

– Laure Pion (Association Sportive des Cheminots Mauriennais Endurance), née le 1er juillet 1966 et demeurant à Notre-Dame-du-Cruet.
* Indice de performance ITRA : 598 points.
* Arbarine : 3ème femme en 4h18’59 sur le 30 km en 2016 ; 2ème femme en 4h21’06 sur le 30km en 2014 ; 1ère femme en 3h56’29 sur un 30km minoré en 2013 ; 2ème femme en 4h18’12 sur le 30km en 2012 ; 2ème femme en 4h15’52 sur le 30km en 2011 ; 1ère femme en 4h24’50 sur le 30km en 2010.
* Challenge Trail Pays de Maurienne : 16ème femme en 2018.
* 2019 : 9ème femme sur le 23 km du Grand Raid 73 ; 16ème femme sur le KV de Pussy ; 157ème ex aequo sur le Grand Chambéry Marathon ; 5ème femme sur le 51 km du Trail Nivolet-Revard ; 10ème femme sur la Montée Sèche du Funiculaire ; 8ème femme sur le Star Trail ; 1ère femme sur le 26 km de la Massingienne ; 7ème femme sur le 10 km du Trail Blanc des Karellis ; 4ème femme sur le 26,5 km du Belledonne Gelon Trail ; 5ème femme sur le 22 km réduit à 13 km de la Snow Race Montgenèvre ; 7ème femme sur le 15 km du Trail Nocturne de l’Inuit ; 8ème femme sur le 22 km réduit à 20 km du Trail Blanc Névache – Vallée de la Clarée.
* 2018 : 183ème femme en 4h29’06 sur le Marathon de Toulouse ; 11ème femme sur le 30 km du Trail Nivolet Classic ; 10ème femme sur le 26 km du Serre Che Trail ; 10ème femme sur le KV de la Jarrienne des Cimes ; 33ème femme ex aequo sur la Montée Pédestre d’Orelle, accompagnant Marie Gagnière-Caraz (Sport Adapté) ; 5ème femme sur le 46 km du Trail du Galibier ; 4ème par équipes féminines sur le relais de 2 du 23 km du Cenis Tour, accompagnant Marie Gagnière-Caraz (Sport Adapté) ; 1ère femme sur le 65 km du Trail de l’Etendard ; 7ème femme sur le 19 km du Mad’Trail ; 2ème femme sur le 73 km du Grand Raid 73 ; 8ème femme sur le 51 km du Trail Nivolet-Revard ; 50ème femme en 3h37’59 sur le Marathon d’Annecy (record sur marathon) ; 30ème femme sur Grenoble Vizille ; 8ème femme sur la Montée Sèche du Funiculaire ; 15ème femme sur le Star Trail ; 7ème femme sur le 27 km de la Massingienne ; 18ème femme ex aequo sur le 10 km du Trail Blanc des Karellis, accompagnant Marie Gagnière-Caraz (Sport Adapté) ; 1ère femme sur le 26,5 km du Belledonne Gelon Trail ; 5ème femme sur le 28 km du Winter Trail à Saint-Pierre-de-Chartreuse ; 1ère femme sur le 20 km du Trail Blanc de Valfréjus ; 3ème femme sur le 15 km du Trail Nocturne de l’Inuit.
.
.
Outsider féminin :

– Mireille Bartnicki (AS de Course à Pied VEO 2000 La Plagne), née le 8 mai 1970 et demeurant à Albertville.
* Indice de performance ITRA : 506 points.
* Arbarine : 7ème femme en 4h43’27 sur le 30 km en 2018 ; 4ème femme en 3h05’18 sur le 20 km en 2017 ; 10ème femme en 3h14’18 sur le 20 km en 2016 ; 6ème femme en 3h16’57 sur le 20 km en 2015.
* 2019 : 28ème femme sur le KV de Pussy ; 5ème par équipes mixtes sur le 19 km des Duos de Grignon.
* 2018 : 10ème femme sur le 32 km du Trail des Ducs ; 6ème femme sur le Trail de la Croix de Feissons ; 50ème par équipes sur le relais de 4 du 85 km de l’Ultra Tour du Vercors ; 2ème femme sur le 25 km des Trails Intervillages de Haute-Tarentaise ; 10ème femme sur le 40 km du Trail de La Rosière ; 7ème femme sur le 30 km de l’Arbarine ; 18ème femme sur le KV de Pussy.
.
.
.
PRONOSTICS SUR LE 20 KM :
.
.
Records à battre :

– Participation : 91 inscrits en 2016. 35 inscrits le vendredi 31 mai 2019 à 21 h 00.
– Hommes : Nicolas Pianet (Team Terre de Running Mizuno et Association Volodalen) en 2h01’47 en 2014.
– Femmes : Nadège Vignand (ASPTT Annecy Athlétisme) en 2h38’16 en 2016.
.
.
Favori :

– Matis Leray (Team Terre de Running Albertville), né le 30 juin 1999 et demeurant à Beaufort (Savoie). Incertain.
* Indice de performance ITRA : 748 points.
* Arbarine : 1er en 2h13’58 sur le 20 km en 2018.
* 2019 : 4ème sur le 23 km du Grand Raid 73 ; 7ème sur le KV de Pussy.
* 2018 : 1er sur le 20 km de l’Arbarine ; 26ème sur le KV de Pussy.

.
Principaux outsiders masculins :

– Lionel Bouzon (Belles Grimpes SkiAlp), né le 10 août 1976 et demeurant à Saint-Pierre-d’Allevard.
* Indice de performance ITRA : 722 points.
* Arbarine : 2ème en 2h14’42 sur le 20 km en 2014.
* 2019 : 5ème sur l’Ultra Verticale du Môle ; 2ème sur le 8 km de la Course de la Résistance ; 6ème sur la Montée Sèche du Funiculaire.
* 2018 : 12ème en 34’43 sur le 10 km de Saint-Pierre-en-Faucigny (record sur 10 bornes) ; 37ème sur la Verticale du Grand Serre ; 5ème sur le 26 km du Trail d’Albertville ; 1er en 35’13 sur le 10 km de La Rochette ; 12ème sur le KMV Nantaux ; 1er sur le 12 km du Tignes Trail ; 7ème sur la Grimpée du Môle ; 4ème sur Bourg-d’Oisans / Villard-Reculas ; 3ème sur Bourg-d’Oisans / Villard-Notre-Dame ; 3ème sur Bourg d’Oisans / Villard-Reymond ; 2ème par équipes mixtes sur le 30 km en duo du Trail du Gypaète ; 8ème sur le KV de Pussy ; 3ème sur le 13,6 km de la Tresservienne..

– Quentin Dulac (Maurienne Trail, La Jarrienne des Cimes Maurienne), né le 19 juillet 1998 et demeurant à Saint-François-Longchamp.
* Indice de performance ITRA : 670 points.
* Arbarine : 9ème en 2h31’33 sur le 20 km en 2018 ; 10ème en 2h37’42 sur le 20 km en 2017.
* 2019 : 13ème sur le KV de Pussy.
* 2018 : 5ème sur le KV de la Jarrienne des Cimes ; 9ème par équipes sur le relais de 2 de la 6000D ; 22ème par équipes sur la Pierra Menta Eté ; 9ème sur le 20 km de l’Arbarine.

– Fabrice Varon (Athlétique Sport Aixois), né le 8 novembre 1985 et demeurant à Sonnaz.
* Indice de performance ITRA : 701 points.
* Arbarine : 2ème en 2h17’19 sur le 20 km en 2018.
* 2019 : 3ème sur le 13,6 km de la Tresservienne ; 47ème sur le 51 km du Trail Nivolet-Revard ; 86ème sur le 42 km du Trail Drôme ; 44ème en 33’58 sur le 10 km d’Aix-les-Bains (record sur 10 bornes) ; 3ème sur le 17 km de la Course des Fougueurs ; 7ème sur la Fée Blanche ; 5ème sur le 30 km du Nîmes Urban Trail ; 67ème sur les Championnats de la Zone Alpes de Cross-Country Elite Hommes ; 53ème sur les Championnats des Savoie de Cross-Country Elite Hommes.
* 2018 : 9ème sur la Corrida d’Aix-les-Bains ; 20ème sur la SaintExpress ; 10ème sur l’Urban Race Seynod ; 9ème sur le 22 km du Trail de Montagnole ; 2ème par équipes sur le relais de 4 du Grand Trail du Lac ; 2ème sur le 16 km d’Entrelacs Run and Trail ; 6ème sur le 21 km de la Foulée de Drumettaz-Clarafond ; 6ème sur le 12 km de la Grésylienne ; 4ème sur le 10 km de la Savoyarde Trail ; 52ème sur le 46 km du Trail du Galibier ; 6ème par équipes sur le relais de 2 de la 6000D ; 6ème sur le 11 km de la 6000D ; 6ème sur le 26 km de la Villarinche ; 4ème sur le 42 km du Trail des Bauges ; 13ème sur le 29 km du Trail de Faverges-Seythenex ; 18ème sur le 11,4 km de la Montée du Revard ; 5ème sur le 20 km de la Saintinoise ; 7ème sur le 23 km de la Cusy’Hard ; 2ème sur le 20 km de l’Arbarine ; 3ème par équipes sur la R-Race Relais de 4 du Lac d’Annecy ; 167ème sur le 51 km du Trail Nivolet-Revard ; 11ème sur le 27 km des Princes en Foulées ; 8ème sur les Drailles du Lançon ; 57ème sur le 33 km du Trail des Glaisins ; 4ème sur les 11 km de Contrevoz ; 6ème sur le Star Trail ; 11ème sur la Fée Blanche ; 10ème sur le 26,5 km du Belledonne Gelon Trail ; 8ème sur le 14 km du Winter Trail à Saint-Pierre-de-Chartreuse.
.
.
Autres outsiders masculins :

– William Ghibaudo, né le 18 décembre 1976 et demeurant à Mercury.
* Indice de performance ITRA : 572 points.
* 2019 : 6ème sur le 10 km du Muguet ; 7ème par équipes sur le 19 km des Duos de Grignon ; 16ème sur le Bélier Blanc.
* 2018 : 22ème sur le 22 km du Trail de Montagnole ; 22ème sur la Vitalavie ; 21ème par équipes sur le 20 km en duo du Capito’Trail.

– Francis Gillet (Maurienne Trail, section de La Jarrienne des Cimes Maurienne), né le 2 octobre 1966 et demeurant à Rumilly.
* Indice de performance ITRA : 670 points.
* Arbarine : 15ème en 3h40’07 sur le 30 km en 2017 ; 16ème en 3h39’57 sur le 30 km en 2016 ; 7ème en 2h35’42 sur le 20km en 2012.
* 2019 : 23ème sur le 13,6 km de la Tresservienne ; 19ème sur la Montée Pédestre du Faron ; 6ème par équipes mixtes sur le 9 km des Duos de Grignon.
* 2018 : 20ème sur le 10 km de l’Ayguadoise ; 10ème sur le 21 km du Trail de la Croix des Têtes ; 29ème sur le 21 km de la Foulée de Drumettaz-Clarafond ; 12ème sur le 30 km du Trail Nivolet Classic ; 74ème sur le KV de la Jarrienne des Cimes ; 19ème sur la Montée Pédestre d’Orelle ; 26ème sur le 20 km du Trail du Galibier ; 80ème sur les Boucles de l’Issole, accompagnant Delphine Gillet ; 9ème par équipes sur le relais de 2 de la 6000D ; 23ème sur le 1,5 km de la 6000D ; 22ème par équipes sur la Pierra Menta Eté ; 800ème en 1h55’35 sur le Semi-Marathon d’Annecy, accompagnant Delphine Gillet.
.
.
Favorites :

– Olivia Bouzon, née le 9 juillet 1977 et demeurant à Saint-Pierre d’Allevard.
* Indice de performance ITRA : 595 points.
* 2019 : 2ème femme sur l’Ultra Verticale du Môle.
* 2018 : 3ème femme sur le 57 km de l’Echappée Belle ; 4ème femme sur le 23 km du Trail des Hauts-Forts ; 2ème par équipes mixtes sur le 30 km en duo du Trail du Gypaète.

– Alice Chaix, ex-Lauga (Maurienne Ski Alpinisme, section de La Jarrienne des Cimes Maurienne), née le 1er septembre 1973 et demeurant à Saint-Pancrace. Incertaine.
* Indice de performance ITRA : 568 points.
* Arbarine : 2ème femme en 3h02’03 sur le 20 km en 2018 ; 4ème femme en 4h21’02 sur le 30 km en 2017 ; 4ème femme en 4h32’24 sur le 30 km en 2016 ; 2ème femme en 4h24’31 sur le 30 km en 2015 ; 2ème femme en 4h08’00 sur un 30 km minoré en 2013 ; 3ème femme en 4h35’05 sur le 30 km en 2012 ; 2ème femme en 4h39’51 sur le 30 km en 2010.
* Challenge Trail en Pays de Maurienne : 2ème femme en 2018 ; 2ème femme en 2017.
* 2018 : 4ème femme sur le 12 km du Trail de la Croix des Têtes ; 44ème femme sur le KV de la Jarrienne des Cimes, accompagnant Lou Chaix ; 8ème femme sur la Montée Pédestre d’Orelle ; 7ème femme sur le 46 km du Trail du Galibier ; 3ème femme sur le 22 km du Trail de l’Etendard ; 1ère femme sur la Chamoisienne ; 2ème femme sur le 20 km de l’Arbarine ; 7ème femme sur le Trail Blanc du Col de la Madeleine.
.
.
.
PALMARES DEPUIS 2009 :

.
.
Les chiffres de 28 km et de 19 km des deux parcours, usités de 2009 à 2013, ont été remesurés pour l’édition 2014. En réalité, ils font respectivement 30,7 km et 20,3 km. Raison pour laquelle les organisateurs retiennent depuis cinq ans les chiffres de 30 et de 20 km.

Concernant le 30 km, l’itinéraire 2009 a été le plus long. A l’opposé, celui de 2013 fut le plus court avant cette année, ayant en effet été amputé d’1,5 km. 3 km avaient ainsi été supprimés entre le col d’Arbarétan (km 14,6) et le refuge d’Arbarétan (km 17,6), la quantité importante de neige rendant problématique le passage des trailers sur cette portion. Un allègement atténué par une augmentation d’1,5 km dans la descente finale à cause d’un débardage.
Les tracés 2010, 2011, 2012, 2014, 2015, 2016, 2017 et 2018 étant identiques, ils peuvent donc compter pour l’établissement des records masculin et féminin de cette épreuve. Ce qui ne sera pas le cas cette année, les 3 km qui séparent le col d’Arbarétan au refuge d’Arbarétan ayant été enlevés comme en 2013. La neige abondante qui recouvre le versant très pentu reliant le sommet de Chapotet, point culminant des Hurtières à 2076 m d’altitude, au col de la Perche en est de nouveau le motif. En revanche, le détour d’1,5 km dans la descente finale, occasionné par un débardage, n’est intervenu qu’en 2013. Du coup, le parcours 2019 du 30, réduit à 27,5 km, sera le plus light dans l’histoire de l’Arbarine.

Quant au 20 km, apparu en 2010, il n’a jamais été modifié, excepté en 2013 où la descente finale, commune avec le 30 bornes entre la baraque de la Jasse (km 13) et l’arrivée, avait été rallongée d’1,5 km, le débardage en étant le motif.
Neuf des dix millésimes peuvent donc être comptabilisés pour l’officialisation des records masculin et féminin de cette compète.

F.V.
.
.
14 juin 2009 :

30 km (39 inscrits, 38 classés dont 4 femmes) :
– 1er (1er senior) : Laurent Vidal (Chambéry Triathlon) en 3h25’04.
– 1ère (1ère V1, 18ème au scratch) : Nadège Cavagna (Team Activasport et Entente Athlétique de Chambéry) en 4h24’09.
– Résultats complets sur le site Web de l’Arbarine :
http://arbarine.org/images/edition2009_resultats.pdf
.
.
6 juin 2010 :

30 km (35 inscrits, 33 classés dont 3 femmes) :
– 1er (1er senior) : Jean-Sébastien Daviet (Thorigny-sur-Marne) en 3h09’32.
– 1ère (1ère V1, 16ème au scratch) : Laure Pion (Association Sportive des Cheminots Mauriennais Endurance) en 4h24’50.
– Résultats complets sur le site Web de l’Arbarine :
http://arbarine.org/images/edition2010_resultats28km.pdf

20 km (27 classés dont 5 femmes) :
– 1er (1er senior) : Yoann Balmain (Saint-Alban-d’Hurtières) en 2h37’16.
– 1ère (1ère V1, 12ème au scratch) : Agnès Moreau (Saint-Jean-de-Maurienne) en 3h20’35.
– Résultats complets sur le site Web de l’Arbarine :
http://arbarine.org/images/edition2010_resultats19km.pdf
.
.
5 juin 2011 :

30 km (48 classés dont 5 femmes) :
– 1er (1er V1) : Lionel Bonnel (Team Tecnica et Team Sybelles – CAF Maurienne) en 3h03’00.
– 1ère (1ère V1, 14ème au scratch) : Patricia Serda (Union Olympique Albertville Tarentaise) en 3h55’53.
– Résultats complets sur le site Web de l’Arbarine :
http://arbarine.org/images/edition2011_resultats-28km.pdf

20 km (49 classés dont 8 femmes) :
– 1er (1er senior) : Stéphane Duc (Saint-Martin-de-la-Porte) en 2h11’00.
– 1ère (1ère V1, 33ème au scratch) : Nathalie Favre-Bonté (Saint-Alban-des-Villards) en 3h08’59.
– Résultats complets sur le site Web de l’Arbarine :
http://arbarine.org/images/edition2011_resultats-19km.pdf
.
.
3 juin 2012 :

30 km (30 inscrits, 29 classés dont 6 femmes, 1 abandon) :
– 1er (1er senior) : Fabien Pichol (Queige) en 3h32’47.
– 1ère (1ère V1, 14ème au scratch) : Sylvie Negro (Team Activasport et Entente Athlétique de Chambéry) en 4h17’15.
– Résultats complets sur le site Web de l’Arbarine :
http://arbarine.org/images/edition2012_resultats28km.pdf

20 km (39 classés dont 9 femmes) :
– 1er (1er senior) : Nicolas Daru (Bourg-Saint-Maurice) en 2h16’40.
– 1ère (1ère V1, 13ème au scratch) : Nathalie Favre-Bonté (Association Sportive des Cheminots Mauriennais Endurance) en 2h54’25.
– Résultats complets sur le site Web de l’Arbarine :
http://arbarine.org/images/edition2012_resultats19km.pdf
.
.
2 juin 2013 :

30 km (58 inscrits, 53 classés dont 5 femmes) :
– 1er (1er senior) : Ludovic Pommeret (Team Hoka, Team Altecsport et Team Sybelles – CAF Maurienne) en 2h47’55.
– 1ère (1ère V1, 28ème au scratch) : Laure Pion (Association Sportive des Cheminots Mauriennais Endurance) en 3h56’29.
– Résultats complets sur le site Web de l’Arbarine :
http://arbarine.org/images/edition2013_resultats28km.pdf

20 km (64 inscrits, 62 classés dont 16 femmes) :
– 1er (1er senior) : Thibault Pollet-Villard (La Clusaz) en 2h16’08.
– 1ère (1ère junior, 20ème au scratch) : Candice Bonnel (Team Sybelles – CAF Maurienne et Union Athlétique de Maurienne) en 2h57’15.
– Résultats complets sur le site Web de l’Arbarine :
http://arbarine.org/images/edition2013_resultats19km.pdf
.
.
1er juin 2014 :

30 km (52 inscrits dont 8 femmes, 52 classés dont 8 femmes) :
– 1er (1er senior) : Ludovic Pommeret (Team Hoka, Team Altecsport, Team Sybelles – CAF Maurienne et Club Athlétique du Bassin Bellegardien) en 3h03’35.
– 1ère (1ère V1, 16ème au scratch) : Nadège Cavagna (Team Activasport et Entente Athlétique de Chambéry) en 3h53’32.
– Résultats complets sur le site Web de l’Arbarine :
http://arbarine.org/images/edition2014_resultats30km.pdf

20 km (60 inscrits, 54 classés dont 8 femmes, deux disqualifiées) :
– 1er (1er senior) : Nicolas Pianet (Team Terre de Running Mizuno et Association Volodalen) en 2h01’47, record du parcours emprunté depuis 2010 (excepté en 2013).
– 1ère (1ère espoir, 17ème au scratch) : Candice Bonnel (Team Sybelles – CAF Maurienne et Union Athlétique de Maurienne) en 2h50’03.
Résultats complets sur le site Web de l’Arbarine :
http://arbarine.org/images/edition2014_resultats20km.pdf
.
.
7 juin 2015 :

30 km (66 inscrits dont 14 femmes, 64 classés dont 13 femmes) :
– 1er (1er senior) : Joris Milleret (Club Athlétique du Bassin Bellegardien) en 2h59’12, record du parcours emprunté depuis 2010 (excepté en 2013).
– 1ère (1ère senior, 10ème au scratch) : Marie Dohin (Caen Athlétic Club et Courchevel Sport Alpinisme) en 3h40’58, record du parcours emprunté depuis 2010 (excepté en 2013).
– Résultats complets sur le site Web de l’Arbarine :
http://arbarine.org/images/Edition2015RESULTAT30KM.pdf

20 km (78 inscrits dont 21 femmes, 75 classés dont 19 classées) :
– 1er (1er V1) : Stéphane Avrillon (Team Technicien du Sport Seynod et Espérance Favergienne) en 2h14’00.
– 1ère (1ère senior, 25ème au scratch) : Natacha Bois (Avrieux) en 3h00’49.
– Résultats complets sur le site Web de l’Arbarine :
http://arbarine.org/images/Edition2015RESULTAT20KM.pdf

.

5 juin 2016 :

30 km (69 inscrits dont 6 femmes, 66 classés dont 6 femmes, record de participation) :
– 1er (1er V1) : Christophe Abry (Ruffieux) en 3h10’19.
– 1ère (1ère V2, 27ème au scratch) : Sylvie Negro (Entente Athlétique de Chambéry) en 4h10’10.
– Résultats complets sur le site Web de l’Arbarine :
http://arbarine.org/images/classement201630km.pdf

20 km (91 inscrits dont 29 femmes, 89 classés dont 28 femmes, record de participation) :
– 1er (1er V1) : Eric Caruso (Athlétique Sport Moûtiers) en 2h05’01.
– 1ère (1ère V1, 16ème au scratch) : Nadège Vignand (ASPTT Annecy Athlétisme) en 2h38’16, record du parcours emprunté depuis 2010 (excepté en 2013).
– Résultats complets sur le site Web de l’Arbarine :
http://arbarine.org/images/classement201620km.pdf
.
.
4 juin 2017 :

30 km (67 inscrits dont 16 femmes, 62 classés dont 16 femmes) :
– 1er (1er senior) : Anthony Fraissard (Camping Marie France) en 3h06’31.
– 1ère (1ère senior, 18ème au scratch) : Manon Benoit (Gières) en 3h51’37.
– Résultats complets sur le site Web de l’Arbarine :
http://arbarine.org/images/30KM2017.pdf

20 km (79 inscrits dont 18 femmes, 77 classés dont 16 femmes) :
– 1er (1er senior) : Sébastien Masbous (Entente Athlétique de Chambéry) en 2h10’01.
– 1ère (1ère senior, 14ème au scratch) : Fiona Porte (Team Terre de Running Albertville) en 2h39’44.
– Résultats complets sur le site Web de l’Arbarine :
http://arbarine.org/images/20KM2017.pdf
.
.
3 juin 2018 :

30 km (66 inscrits dont 12 femmes, 64 classés dont 12 femmes) :
– 1er (1er senior) : Arnaud Chartrain (Méribel Sport Montagne) en 3h13’58.
– 1ère (1ère senior, 11ème au scratch) : Noémie Grandjean (CAF La Roche – Bonneville) en 3h55’18.
– Résultats complets sur le site Web de l’Arbarine :
http://arbarine.org/images/RA302018.JPG

20 km (65 inscrits dont 15 femmes, 61 classés dont 15 femmes) :
– 1er (1er senior) : Matis Leray (Team Terre de Running Albertville) en 2h13’58.
– 1ère (1ère senior, 25ème au scratch) : Estelle Munnia (Union Athlétique de Maurienne) en 3h00’58.
– Résultats complets sur le site Web de l’Arbarine :
http://arbarine.org/images/RA202018.JPG
.
.
.
PARCOURS :
.
.
Créés le 28 mai 2018 par Jonathan Laurenti, co-fondateur de Trail The World, les deux itinéraires proposés en 2018 figurent sur le site Web Trace de Trail.
Seule, la distance du 20 km est vraiment différente par rapport à celle mesurée par le Comité des Fêtes de Saint-Alban-d’Hurtières.

Qu’on en juge :
.
.
– 30 km :
http://trailtiranges.tracedetrail.fr/fr/trace/trace/60049

La trace présente les dimensions suivantes : 30,2 km pour 2050 m de dénivelé (précisément 2047 m de dénivelé positif et 2046 m de dénivelé négatif).
A titre de comparaison, le Comité des Fêtes de Saint-Alban-d’Hurtières trouve 30,7 km pour 2085 m de dénivelé.
Attention, le 30 a été ramené pour cette édition 2019 à 27,5 km, en raison du manteau neigeux qui recouvre dangereusement le sentier dégringolant entre le sommet de Chapotet, toit des Hurtières à 2076 m d’altitude, et le col de la Perche. Du coup, les bipèdes quitteront la crête faîtière des Hurtières 300 m après le lac des Grenouilles et le col d’Arbarétan (km 14,6). Ils rejoindront alors directement le refuge d’Arbarétan (km 17,6 en temps normal), délaissant par ricochet Chapotet et le col de la Perche.
Une situation quasi-similaire à celle prévalant en 2013 qui avait vu les trailers du 30 gagner le refuge d’Arbarétan depuis le lac des Grenouilles et le col d’Arbarétan, mais sans faire les 300 m supplémentaires de cette année sur la crête sommitale des Hurtières.
.
.
– 20 km :
https://tracedetrail.fr/fr/trace/trace/53556

La trace présente les dimensions suivantes : 22,5 km pour 1490 m de dénivelé (précisément 1489 m de dénivelé positif et 1483 m de dénivelé négatif).
A titre de comparaison, le Comité des Fêtes de Saint-Alban-d’Hurtières trouve 20,3 km pour 1518 m de dénivelé.
.
.
.

L’ARBARINE SUR LE SITE WEB COURZYVITE :

– Présentation de l’édition 2013 :
https://www.courzyvite.run/blog/2013/06/01/presentation-de-larbarine-02-06-13/

– Résultats, compte rendu et photos de l’édition 2013 :
https://www.courzyvite.run/blog/2013/06/03/resultats-compte-rendu-et-photos-de-larbarine-02-06-13/

– Vidéos de l’édition 2013 :
https://www.courzyvite.run/blog/2013/06/04/videos-de-larbarine-les-deux-trails-et-les-interviews-02-06-13/

– Résultats, compte rendu et photos de l’édition 2014 :
https://www.courzyvite.run/blog/2014/06/02/resultats-compte-rendu-et-photos-de-larbarine-01-06-14/

– Présentation de l’édition 2015 :
https://www.courzyvite.run/blog/2015/06/06/presentation-de-larbarine-07-06-15/

– Résultats, compte rendu et photos de l’édition 2015 :
https://www.courzyvite.run/blog/2015/06/08/resultats-compte-rendu-et-photos-de-larbarine-07-06-15/

– Présentation de l’édition 2016 :
https://www.courzyvite.run/blog/2016/06/04/presentation-de-larbarine-05-06-16/

– Résultats, compte rendu et photos de l’édition 2016 :
https://www.courzyvite.run/blog/2016/06/06/a-la-veille-de-la-9eme-arbarine-coup-de-projecteur-sur-ledition-du-5-juin-2016-avec-36-photos-inedites/

– Présentation de l’édition 2017 :
https://www.courzyvite.run/blog/2017/06/04/presentation-de-larbarine-04-06-17/

– Résultats, compte rendu et photos de l’édition 2017 :
https://www.courzyvite.run/blog/2018/05/31/en-attendant-la-10eme-edition-de-larbarine-prevue-le-3-juin-2018-retour-par-le-texte-et-limage-sur-le-millesime-2017/

– Présentation de l’édition 2018 :
https://www.courzyvite.run/blog/2018/06/03/presentation-de-larbarine-03-06-18/

– Résultats et premières photos de l’édition 2018 :
https://www.courzyvite.run/blog/2018/06/08/resultats-et-premieres-photos-de-larbarine-03-06-18/

– Deuxième série de photos de l’édition 2018 :
https://www.courzyvite.run/blog/2018/11/19/deuxieme-serie-de-photos-de-larbarine-18-inedites-03-06-18/

– L’Arbarine respire de nouveau à pleins poumons après l’édition 2018 :
https://www.courzyvite.run/blog/2018/11/11/larbarine-respire-de-nouveau-a-pleins-poumons-09-11-18/
.
.
.
PHOTOS :
Arnaud Chartrain (Maurienne Ski Alpinisme), favori du 30 km, disputé le dimanche 2 juin 2019 à Saint-Alban-d’Hurtières dans le cadre de la 11ème édition de l’Arbarine.
Cliché pris le 3 juin 2018 par le Comité des Fêtes de Saint-Alban-d’Hurtières à l’occasion de la 10ème Arbarine où Arnaud s’appropriera, sur le 30 km, la 1ère place (1er senior) en 3h13’58.
Image réalisée 1 km au-dessus du col du Grand Cucheron, sur la crête sommitale des Hurtières (km 7).
Pierre-Arnaud Bourguenolle (Team Terre de Running Albertville et Société Culturelle Omnisports Sainte-Marguerite Athlétisme Marseille), un des principaux outsiders masculins du 30 km, disputé le dimanche 2 juin 2019 à Saint-Alban-d’Hurtières dans le cadre de la 11ème édition de l’Arbarine.
Cliché pris le 5 mai 2019 à l’occasion du 17ème Trail Nivolet-Revard, concouru à Voglans, où Pierre-Arnaud s’appropriera sur le 51 km la 12ème place (9ème senior) en 5h32’33.
Gilles Martinet (Saint-Pierre-d’Albigny), un des principaux outsiders masculins du 30 km, disputé le dimanche 2 juin à Saint-Alban-d’Hurtières dans le cadre de la 11ème édition de l’Arbarine.
Cliché pris le 2 juin 2013 par Gaëlle à l’occasion de la 5ème Arbarine où Gilles s’appropriera, sur le 30 km, la 3ème place (3ème senior) en 2h17’15.
Image réalisée à l’arrivée.
Jérôme Vioud (Belles Grimpes SkiAlp), un des principaux outsiders masculins du 30 km, disputé le dimanche 2 juin 2019 à Saint-Alban-d’Hurtières dans le cadre de la 11ème édition de l’Arbarine.
Cliché pris le 4 juin 2017 par le Comité des Fêtes de Saint-Alban-d’Hurtières à l’occasion de la 9ème Arbarine où Jérôme s’appropriera, sur le 30 km, la 4ème place ex aequo (1er V1 ex aequo) en 3h18’02.
Image réalisée 1 km au-dessus du col du Grand Cucheron, sur la crête sommitale des Hurtières (km 7).
Alexis Bouvier (Aussois), un des outsiders masculins du 30 km, disputé le dimanche 2 juin 2019 à Saint-Alban-d’Hurtières dans le cadre de la 11ème édition de l’Arbarine.
Cliché pris le 3 juin 2018 par le Comité des Fêtes de Saint-Alban-d’Hurtières à l’occasion de la 10ème Arbarine où Alexis s’appropriera, sur le 30 km, la 6ème place (1er espoir) en 3h33’24.
Image réalisée 1 km au-dessus du col du Grand Cucheron, sur la crête sommitale des Hurtières (km 7).
Fabien Mingeon (AS de Course à Pied VEO 2000 La Plagne), un des outsiders masculins du 30 km, disputé le dimanche 2 juin 2019 à Saint-Alban-d’Hurtières dans le cadre de la 11ème édition de l’Arbarine.
Cliché pris le 1er juin 2014 par Jean-Michel Roche (quotidien « Le Dauphiné Libéré » et site Web Reflet d’un Regard) à l’occasion de la 6ème Arbarine où Fabien s’appropriera, sur le 30 km, la 9ème place (5ème senior) en 3h35’58.
Image réalisée à proximité du col du Grand Cucheron (km 6).
Laure Pion (Association Sportive des Cheminots Mauriennais Endurance), favorite du 30 km, disputé le dimanche 2 juin 2019 à Saint-Alban-d’Hurtières dans le cadre de la 11ème édition de l’Arbarine.
Cliché pris le 1er juin 2014 par Jean-Michel Roche (quotidien « Le Dauphiné Libéré » et site Web Reflet d’un Regard) à l’occasion de la 6ème Arbarine où Laure s’appropriera, sur le 30 km, la 2ème place féminine (2ème V1, 32ème au scratch) en 4h24’31.
Image réalisée à proximité du col du Grand Cucheron (km 6).
Mireille Bartnicki (AS de Course à Pied VEO 2000 La Plagne), outsider féminin du 30 km, disputé le dimanche 2 juin 2019 à Saint-Alban-d’Hurtières dans le cadre de la 11ème édition de l’Arbarine.
Cliché pris le 3 juin 2018 par le Comité des Fêtes de Saint-Alban-d’Hurtières à l’occasion de la 10ème Arbarine où Mireille s’appropriera, sur le 30 km, la 7ème place féminine (2ème V1, 35ème au scratch) en 4h43’27.
Image réalisée 1 km au-dessus du col du Grand Cucheron, sur la crête sommitale des Hurtières (km 7).
Lionel Bouzon (Belles Grimpes SkiAlp), un des principaux outsiders du 20 km, disputé le dimanche 2 juin 2019 à Saint-Alban-d’Hurtières dans le cadre de la 11ème édition de l’Arbarine.
Cliché pris le 1er juin 2014 par Jean-Michel Roche (quotidien « Le Dauphiné Libéré » et site Web Reflet d’un Regard) à l’occasion de la 6ème Arbarine où Lionel s’appropriera, sur le 20 km, la 2ème place (2ème senior) en 2h14’42.
Image réalisée à l’arrivée.
Quentin Dulac (Maurienne Trail, La Jarrienne des Cimes Maurienne), un des principaux outsiders du 20 km, disputé le dimanche 2 juin 2019 à Saint-Alban-d’Hurtières dans le cadre de la 11ème édition de l’Arbarine.
Cliché pris le 3 juin 2018 par Paul Gaudron à l’occasion de la 10ème Arbarine où Quentin s’appropriera, sur le 20 km, la 9ème place (1er espoir) en 2h31’33.
Image réalisée à l’arrivée.
Fabrice Varon (Athlétique Sport Aixois), un des principaux outsiders du 20 km, disputé le dimanche 2 juin 2019 à Saint-Alban-d’Hurtières dans le cadre de la 11ème édition de l’Arbarine.
Cliché pris le 3 juin 2018 par Paul Gaudron à l’occasion de la 10ème Arbarine où Fabrice s’appropriera, sur le 20 km, la 2ème place (1er senior) en 2h17’19.
Image réalisée à l’arrivée.
Olivia Bouzon (Saint-Pierre-d’Allevard), favorite du 20 km, disputé le dimanche 2 juin 2019 à Saint-Alban-d’Hurtières dans le cadre de la 11ème édition de l’Arbarine.
Cliché pris le 8 mai 2016 par Marjorie Perrot à l’occasion de la 8ème Chambottine, concourue à Saint-Germain-la-Chambotte, où Olivia s’appropriera sur le 25 km la 3ème place féminine (1ère senior, 63ème au scratch) en 2h51’55.
Image réalisée à l’arrivée.
Valéry Chaix (Maurienne Ski Alpinisme, section de La Jarrienne des Cimes Maurienne). Incertain.
En cas de participation, il sera l’un des principaux outsiders masculins du 30 km, disputé le dimanche 2 juin 2019 à Saint-Alban-d’Hurtières dans le cadre de la 11ème édition de l’Arbarine.
Cliché pris le 1er juin 2014 par Jean-Michel Roche (quotidien « Le Dauphiné Libéré » et site Web Reflet d’un Regard) à l’occasion de la 6ème Arbarine où Valéry s’appropriera, sur le 30 km, la 4ème place (1er V1) en 3h10’42.
Image réalisée à proximité du col du Grand Cucheron (km 6).
Dossard 17 : Matis Leray (Team Terre de Running Albertville). Incertain.
En cas de participation, il hésite entre le 30 km où il serait l’un des principaux outsiders masculins et le 20 km où il serait favori. Deux épreuves disputées le dimanche 2 juin 2019 à Saint-Alban-d’Hurtières dans le cadre de la 11ème édition de l’Arbarine.
Cliché pris le 3 juin 2018 par le Comité des Fêtes de Saint-Alban-d’Hurtières à l’occasion de la 10ème Arbarine où Matis s’appropriera, sur le 20 km, la 1ère place (1er junior) en 2h13’58.
Image réalisée 1 km au-dessus du col du Grand Cucheron, sur la crête sommitale des Hurtières (km 7).
Alixe Chaix, ex-Lauga (Maurienne Ski Alpinisme, section de La Jarrienne des Cimes Maurienne). Incertaine.
En cas de participation, elle pourrait hésiter entre le 30 km et le 20 km où elle serait, quelle que soit la distance choisie, l’une des favorites. Deux épreuves disputées le dimanche 2 juin 2019 à Saint-Alban-d’Hurtières dans le cadre de la 11ème édition de l’Arbarine.
Cliché pris le 3 juin 2018 par Paul Gaudron à l’occasion de la 10ème Arbarine où Alice s’appropriera, sur le 20 km, la 2ème place féminine (1ère V1, 27ème au scratch) en 3h02’03.
Image réalisée à l’arrivée.
Quand la 11ème Arbarine et sa fameuse chaîne panoramique des Hurtières vous tendent les bras, en ce dimanche 2 juin 2019…
Voilà le décor de carte postale dans lequel s’immisceront les trailers du 30 bornes au km 14,6 lorsqu’ils déboucheront au lac des Grenouilles, niché à 1860 m d’altitude sur la crête sommitale des Hurtières, appendice septentrional de la chaîne de Belledonne. Du pur bonheur !
Empruntée cette année sur une bonne huitaine de km entre les cols du Grand Cucheron (km 6) et d’Arbarétan (km 14,6), cette crête faîtière ne peut qu’inviter au silence et à la contemplation. Elle permettra aux concurrents de cavaler en apesanteur, louvoyant entre Préalpes calcaires (1) et Alpes cristallines (2) qui, dans un bel attelage disparate, s’en donneront à coeur joie en s’opposant à l’extraordinaire panorama. A l’instar, en arrière-plan, de la pointe de Rognier, dernière forteresse de l’extrémité nord de Belledonne, perchée à 2341 m d’altitude.

F.V.

(1) Préalpes calcaires : en l’occurrence les massifs de la Chartreuse et des Bauges.
(2) Alpes cristallines : en l’occurrence les chaînes de Belledonne et de la Lauzière.

.
.