RETOUR SUR L’EDITION DU 16 NOVEMBRE 2019 DU TRAIL DES GRENOUILLES DE POISY


PRÉLUDE

En attendant, impatiemment il va sans dire (!), le 5ème opus du Trail des Grenouilles, concouru ce samedi 19 novembre, faisons marcher la machine à remonter le temps qui permet de revivre passionnément, et au plus près, l’épisode 2019.

Difficile en effet d’oublier cette édition d’anthologie où les chatoyantes couleurs automnales s’en donnaient à coeur joie de tutoyer, une bonne partie de la matinée, le ciel azur, et ce à toutes les strates de la montagne d’Age. Une montagnette pas si docile que çà, comme l’attestent ses multiples raidards qui obligent à relancer à satiété. Une montagnette que s’empressera de sillonner une foule record, pas moins de 835 trailers obtenant leur visa pour découvrir ou revisiter ce jardin d’éden (1).

De toute évidence, le duel qui opposa sur le 17 km le jeunot Anthony Felber, enfant de Poisy, au trentenaire et Francilien de souche Vincent Viet, demeurera dans les annales. Par sa qualité, son indécision et sa grandeur d’âme, ce combat aura tenu en haleine la nuée de bénévoles encourageant à tue-tête tout au long du parcours. Mais aussi les spectateurs, connaisseurs par ci, novices par là, mais tous enchantés par cette piste aux étoiles qui leur était offerte.

Un autre jeunot, en l’occurrence Antoine Monnot, jurassien celui-là, marquera à son tour les esprits en surprenant tout son monde sur le 10 kil, l’Annécien Maurice Chatelain-Cadet qui bénéficiait pourtant de la faveur des pronostics s’inclinant sans autre forme de procès.

Et comment ne pas souligner les prouesses de la Montagnolane (2) Karine Diz Grana sur le 17, et de la Poisilienne Caroline Visery sur le 10, qui domineront de la tête et des épaules la concurrence.

D’autre part, l’organisation est repartie sur de nouvelles bases pour devenir 100 % associative, 100 % locale, enfin 100 % course à pied. Et ce grâce aux membres du club Courir à Poisy, motivés comme jamais pour mettre en valeur leur territoire, en particulier le marais de Macully, et bien évidemment l’emblématique montagne d’Age.

Concluons ce 4ème millésime avec ces deux atouts maîtres qui, fort heureusement, contribuent toujours à la renommée de cet évènement :
– Le soutien sans faille à l’association Le combat d’Elena qui bénéficie d’1 euro par dossard et d’1 euro par enfant (3).
Les courses des Têtards, dénomination des neuf courses enfants non chronométrées, dont les distances variaient entre 300 m et 3 km.

F.V.
(1) Sur les 835 trailers inscrits, 505 avaient opté pour le 17 km, 330 pour le 10 km.
(2) La Montagnolane est le gentilé des habitantes de la commune de Montagny-les-Lanches.
(3) Se reporter au site Web Le combat d’Elena :
http://lecombatdelena.blogspot.com/.
.
.
.
3ÈME TRAIL DES GRENOUILLES (17 KM)

PALPITANT MANO A MANO ENTRE ANTHONY FELBER ET VINCENT VIET

Comme par magie, la pluie avait disparu à 8 heures pétantes, au moment même où les 454 forçats s’élançaient vers la montagne d’Age, dans un bref mais tonique périple de 16,6 km pour 750 m de dénivelé, où alternent sans discontinuer grimpettes et toboggans.
Imposé par une avant-garde qui avait fière allure, le rythme était notablement soutenu pendant les 700 premiers mètres asphaltés, mais n’en demeurait pas moins tolérable. Très vite, et sans l’once d’une surprise, Anthony Felber prenait les commandes pour ne pas être mis en difficulté dans l’entonnoir qui coïncidait avec le sentier découverte du marais de Macully.

Viet en premier de cordée
En arrivant au lycée agricole (km 2), le groupe de tête n’avait toujours pas explosé. Mais ce n’était que partie remise ! Le redoutable Vincent Viet faisait en effet parler la poudre à la sortie du complexe éducatif, mettant à profit la première descente, ô combien modeste, pour décamper. Dix secondes le séparaient alors du reste de la bande où émergeaient Felber, Yannick Heusey et Paul Ogier. Un écart porté, à l’entame de la première et paisible montée (km 3,2), à une quinzaine de secondes sur deux de ses poursuivants, en l’occurrence Felber et Heusey, avant de se stabiliser pendant une bonne partie de leur cavalcade.
Surgissant aux terrains de tennis en compagnie de Heusey (km 4,1), Felber cogita sur l’avance engrangée par l’une des égéries du Team New Balance, qu’il estimait à une vingtaine de secondes : « Franchement, je me demandais combien de temps il allait pouvoir tenir au regard de sa vitesse stratosphérique ! » Tel un vieux briscard, l’enfant de Poisy, âgé pourtant de seulement 22 ans, décidait alors de ne pas s’enflammer, et donc de gérer, jugeant la course encore bien longue.

Felber à l’usure
A cet épisode, succédait très vite la première descente digne de ce nom, terriblement piégeuse, où s’entremêlaient feuilles détrempées, souches et pierrailles. Ne faisant ni une ni deux, Felber poussait alors la machine pour tester ses sensations, et ainsi essayer de réduire la marge avec le fuyard. Mais l’ex-Parisien Heusey, de l’ASPTT Annecy, auteur d’une remarquable prestation qui en a surpris plus d’un (1), le marquait à la culotte, et c’est de concert qu’ils atteignaient le bas du premier raidard, se remémore Felber : « J’ai commencé à augmenter l’allure car je me sens à l’aise sur ces portions montantes où je sais rattraper le temps perdu. La preuve, j’ai réussi à lâcher Yannick au km 6, sans toutefois combler le retard avec Vincent, la grimpée en question étant beaucoup trop courte. »

Felber au jeu du chat et à la souris   
S’ensuivait alors une renversante course poursuite opposant ces deux cadors, le Poisilien prenant soin d’y mettre un terme après avoir rejoint l’ex-Francilien dans le deuxième raidard qui s’invite dans le bois des Pères (km 7,5). Mais blessé dans son amour propre, Viet parvenait à relancer au sommet, creusant de nouveau un écart très ténu, de l’ordre de 15 secondes. Pourtant, Felber ne s’en laissait pas compter, revenant effectivement sur lui au faîte du troisième mur (km 12). Ce qui entraînait une réaction immédiate de Viet qui tentait vainement d’accélérer dans la descente, le pensionnaire du Team Matrix Espoirs se tenant cette fois-ci à moins de 5 secondes. In fine, le jeunot revenait à hauteur de son adversaire de 14 ans son aîné, avant de le devancer dans l’interminable faux plat montant, annonciateur de la plongée vers Poisy (km 14). Mais quelle course de ouf, d’autant plus qu’il restait encore… trois bornes à parcourir !

Calumet de la paix
La dégringolade se fera à bloc et en tandem, aucun des deux lascars ne lâchant prise jusqu’au panneau indiquant l’ultime kilomètre. Les mètres continueront encore à défiler comme les paysages à la fenêtre d’un train avant que les héros du jour, d’un commun accord, stoppent les hostilités, l’allochtone refusant de sprinter chez son hôte, l’autochtone ne voulant pas s’imposer, certain que son rival lui offrirait la victoire par fair-play. Du grand art, assurément !

F.V.
(1) A propos de la prestation de Yannick Heusey, lire sa réaction ci-dessous. 
.
.
3ÈME TRAIL DES GRENOUILLES (17 KM)

REACTION DE YANNICK HEUSEY, SÉDUISANT 3EME

Samedi, j’ai pu me tester sur le Trail des Grenouilles de Poisy avec de sacrés clients !
Toujours à la rue au niveau de mon planning de courses, je remercie Guillaume Abry et les 
organisateurs de Courir à Poisy pour m’avoir proposé de me faire péter le cardio.

17 km, c’est court mais suffisamment long pour serrer les quadri. Après un départ rapide, les sensations sont plutôt bonnes mais je me rend compte, dès que les gros pourcentages arrivent, qu’il me manque du spécifique en côte. Pointant à 15’’ d’Anthony Felber au 14ème km, je reste impuissant devant son irrésistible accélération pour reprendre Vincent Viet. Du coup, je ne les reverrai plus !

Au final, je récolte une belle 3ème place en 1h14’46, ne concédant qu’1’29 aux deux lauréats. Je suis donc satisfait car ces garçons sont juste magiques !

Superbe course tout en relances avec une ambiance de folie et des bénévoles « surfeurs » au top !

Merci à mon coach Adrien Seguret ! Ca revient, mais il y a encore du taf !
Mention spéciale à l’ASPTT Annecy Athlétisme et à tous les athlètes qui me permettent de revenir après un gros break de plus d’un an !

Yannick Heusey
.
.
3ÈME TRAIL DES GRENOUILLES (17 KM) 

CAVALIER SEUL POUR KARINE DIZ GRANA

Amatrice de trail découverte depuis le 2 avril 2011 à l’occasion du 18 km du Trail des Glaisins, qui tombera dans sa besace, Karine Diz Grana n’a laissé aucune chance à ses adversaires. Domiciliée à Montagny-les-Lanches, celle qui soufflera ses 38 bougies le 22 décembre prochain repousse à pas moins de 4’24 sa dauphine en la personne de Corine Germain-Cavazzana.
Elle signe ainsi son deuxième succès d’affilée à Poisy, sans battre pour autant la marque référence de l’épreuve qu’elle détient depuis 2018 en 1h29’27 (1h33’32 cette fois-ci). Il faut avouer que le terrain fangeux n’était pas propice à une telle perf.
Licenciée à Développement du Sport Nature 74, Karine excelle également dans le raid-multisports qui l’a révélée, mais aussi sur le bike and Run comme en témoigne son triomphe, partagé avec July Casse, sur la cuvée 2017 de l’Ancilevienne.

De son côté, Corine a préservé de justesse sa position de challenger, 29 secondes la départageant de la trentenaire Solenne Mailler (Refugees Welcome), qu’elle n’a pourtant jamais vue durant son équipée. Elle reconnaissait après coup avoir eu très peur : « C’est seulement après avoir franchi l’arche que je me suis rendu compte que j’avais eu chaud, d’autant plus que je commençais à coincer dans la remontée du dernier kil. Indubitablement, il ne m’en fallait pas davantage ! »
Parallèlement, cette figure du Team Mermillod Triathlon qui fêtera ses 37 printemps le 11 décembre prochain ne tarissait pas d’éloges sur cette manifestation : « Ce Trail des Grenouilles, je l’apprécie en tous points : une ambiance du tonnerre ; un parcours ludique ; des courses pour défouler mes enfants ; enfin, un évènement à deux bornes de Lovagny où je réside, ce qui est pratique pour un départ à 8 h ! Franchement, que demander de plus ? »
Pour finir, on soulignera la prouesse de Solenne Mailler qui rate de peu la 2ème place. Et ce n’est pas faute d’avoir essayé, l’Ancilevienne se permettant, en dépit de la boue, d’abaisser d’1’30 son record personnel au regard du cru 2017, déjà conclu au 3ème rang.

F.V.
.
.
4ÈME RUN EXPRESS (10 KM)

LA FOUGUE ET L’AUDACE D’ANTOINE MONNOT ONT EU RAISON DE L’EXPERIMENTÉ MAURICE CHATELAIN-CADET

Allumant la mèche après 200 mètres de course, Maurice Chatelain-Cadet qui faisait office de favori a pris alors les devants sur ce parcours de 9,95 km très abordable, le dénivelé n’excédant pas les 300 m positifs et les 280 m négatifs. In fine, seuls Antoine Monnot et Etienne Chaleat parvenaient à suivre ce rythme endiablé, imprimé par le sociétaire du Team Mermillod Triathlon.

Monnot à sa main
Globalement roulants, les deux premiers kilomètres verront Monnot, de l’ASPTT Annecy, tenter par deux fois de virer en tête. C’était sans compter sur la résilience de Chatelain-Cadet qui filait à toute allure.
La situation allait pourtant se décanter au km 2,1. Profitant d’un faux plat descendant, Monnot prenait les commandes avant de porter son avance à une trentaine de secondes au terme de la première grimpette (km 2,6). Un avantage que cet espoir né en 1998 conservera héroïquement jusqu’à l’arrivée, le jeune trentenaire Chatelain-Cadet ne le réduisant que d’une dizaine de secondes, et par là même se contentant de la seconde place. Un succès éclatant pour Monnot, surtout face à une pointure comme Chatelain-Cadet, connu pour avoir décroché en compagnie de Gilles Ducret l’Ancilevienne, opus 2015.

Monnot ambitieux
Originaire de la commune de Villers-le-Lac, niché dans le département du Doubs et le massif du Jura, Antoine s’est installé à Annecy-le-Vieux pour ses études. Démarrant le trail en 2014 alors qu’il n’était que cadet, il a rapidement contracté de petites blessures, à l’image de la périostite, ce qui l’a empêché de s’entraîner régulièrement. C’est en janvier 2019 qu’il se mettra vraiment à courir dans le cadre de son échange universitaire au Québec, et ce en rejoignant le Club d’Athlétisme de Sherbrooke où il s’adonna au demi-fond et au 10 kil. Depuis septembre dernier, il intègre l’ASPTT Annecy.
A l’heure actuelle, il se concentre sur le cross-country pour gagner en vitesse, et ainsi être plus performant sur les trails courts et techniques qu’il affectionne tout particulièrement. « A l’instar de la Run Express et de son ravissant single, boueux en diable, qui zigzaguait au coeur de la montagne d’Age », s’enthousiasmait Antoine avant d’ajouter : « Cela a rendu l’exercice bien sympa. Du pur bonheur, à vrai dire ».

Belle reprise pour Chaleat
Et dire qu’il s’est déplacé pour évaluer son état de forme ! Pour Etienne Chaleat, il s’agissait en effet de sa première compète après plusieurs mois d’arrêt à cause d’une grosse entorse à la cheville. Son ultime dossard remontait au 16 juin dernier sur la Chava’Run où il avait remporté le 10 bornes, et ce sous les couleurs d’Annecy Haute-Savoie Athlétisme qu’il quittera au bout d’un an.
Pendant l’échauffement, il est tombé nez à nez avec Maurice Chatelain-Cadet qu’il apprécie on ne peut mieux. Sans l’ombre d’une hésitation, il en a fait l’un de ses favoris, considérant qu’il est très à l’aise sur ce genre d’effort. Du coup, il savait qu’en essayant de le talonner, il ne serait pas très éloigné de la boîte. Et effectivement, c’est bien son pote qui courait comme un dératé peu après la mise sur orbite du peloton. Presque instantanément, Chaleat emboîtait les foulées de Maurice en compagnie d’Antoine Monnot.
Hélas, au bout de 4 km, Etienne doit les laisser filer, son cardio étant trop limité. Pour le restant de sa course, il gérera les montées et fera preuve de prudence dans les descentes, n’étant pas trop confiant dans sa cheville, même strappée. Avec toujours Maurice en point de mire, il finira en 3ème position, ce qui le siéra parfaitement pour son retour sur les sentiers.
Agé de 30 ans, Etienne a grandi dans le village ardéchois de Saint-Désirat, dans la vallée du Rhône. Il s’est installé aujourd’hui à Veyrier-du-Lac. C’est vers 2010 qu’il étrenne la course à pied par des 10 km sur route. Mais sa discipline de prédilection demeure le triathlon, distance ironman. Raison pour laquelle il s’est licencié à la Ligue Auvergne-Rhône-Alpes de Triathlon, ainsi qu’à Seynod Natation.

F.V.
.
.
4ÈME RUN EXPRESS (10 KM)

CAROLINE VISERY HAUT LA MAIN
DES DAUPHINES A COUTEAUX TIRÉS

Après sa victoire l’an passé, en compagnie d’Alexandra Soriano, sur le 42 km en duo, Caroline Visery a récidivé mais cette fois-ci sur le 10 km. 23’’ la séparent d’Isaline Depollier, sa poursuivante et en même temps coéquipière à Courir à Poisy. Bien que le différentiel soit faible, Caroline a géré sa course avec la maestria d’un capitaine de navire dans un champ d’icebergs. Très à l’aise, le sourire souvent aux lèvres, cette prof d’EPS, âgée de 27 ans et originaire de Chamonix, n’a pas hésité à remercier les spectateurs qui l’encourageaient, certains nommément.

Un podium âprement convoité
Passionnante à suivre, la bagarre pour les deux marches restantes a été autrement plus disputée. Elle s’est jouée à trois, les protagonistes étant les suivantes :
Isaline Depollier, bientôt trentenaire, déjà couronnée à trois reprises cette année, à l’occasion du 8 km de la Course des Etangs, du 7 km de la Cusy’Hard, enfin du Relais Nocturne de Megève.
– La Chablaisienne Lou Götz, quasiment 29 ans, licenciée depuis le mois dernier à Evian Off Course et victorieuse du Cross de la Semine trois semaines auparavant, récoltant ainsi son premier succès en 2019.
– L’espoir Charlotte Roy, anciennement licenciée au Racing Club Nantais (janvier 2014 – août 2017) puis à Angers Athlé (septembre 2017 – août 2019). Issue donc de l’athlétisme, elle détient un record personnel sur 10 bornes en 39’04 (niveau IR3), engrangé en 2016 aux Sables-d’Olonne.
Ayant gagné une invitation pour cette manifestation lors du Trail des Glaisins en avril dernier, Lou Götz s’est finalement alignée sur le 10 km pour travailler sa vitesse sans pour autant se cramer. En effet, elle souhaitait se préserver dans l’optique du 24 km du Trail des Collines de Giono, concouru huit jours plus tard dans les Alpes de Haute-Provence, qui tombera dans son escarcelle.

Cadence infernale
Entre le 3ème et 6ème km, le trace est ascendante, mais sans excès. C’est durant cette portion que Lou Götz a vu devant elle Isaline Depollier et Charlotte Roy, au coude à coude, puis Caroline Visery, légèrement détachée. En conséquence, la Chablaisienne s’est rapprochée progressivement avant de forcer l’allure pour ne pas se laisser distancer. Elle finit par rejoindre Isaline et Charlotte au 6ème km, coïncidant avec la toute première partie de la descente. L’irruption de Lou amène Isaline et Charlotte à faire diligence. Les filles ne se font alors aucun cadeau.
Soudainement, le chemin rural de Courbassière qu’elles dévalent depuis la cabane des Chasseurs (km 7,2) se métamorphose en petite route (km 8), ce qui incite Isaline et Charlotte à redonner un coup d’accélérateur. Elles sont désormais à toute berzingue, Lou restant derrière pour en avoir encore sous la semelle, et ainsi éviter toute défaillance dans le faux plat montant du dernier kilomètre. Au croisement survenant au terme de la dégringolade (km 8,7), Charlotte, sans doute par manque de lucidité en raison des efforts fournis, poursuivait sa chevauchée sur la droite, ratant le bon chemin à gauche. Un épisode qui lui coûtera le podium malgré un retour épique vers l’arrivée.

Sprint
Par ricochet, Lou se retrouvait en 2ème position, dans les talons d’Isaline. Mais les deux  dames ne parvenaient toujours pas à se départager, y compris dans l’ultime coup de cul qui n’a pas été une partie de plaisir (km 8,8). Par la force des choses, tout s’est joué dans le sprint final, remporté par Isaline qui s’arrachera pour devancer, d’une seconde, Lou qui avait pourtant fait le plus dur en revenant à sa hauteur, comme le regrette la Chablaisienne : « J’ai vraiment cru à cette deuxième place ! Au boute du compte , je ne sais pas si j’ai perdu par manque de force ou par fairplay, étant donné qu’Isaline a été constamment en tête du groupe », avant de préciser : « Je suis quand même assez satisfaite de ma course. En effet, je visais moins de 50’, et finalement, je franchis la ligne en 44’55 sur un parcours très agréable, émaillé de relances ».

F.V.
.
.
4ÈME RUN EXPRESS (10 KM)

RECIT DE LOU GOTZ, OPINIATRE 3EME DAME

Agée de 28 ans et domiciliée à Bernex, Lou Götz (Evian Off Course) a décroché la 3ème place féminine en 44’55, récoltant par ricochet la 25ème position au scratch.
Dans un récit captivant de bout en bout, elle nous livre ses impressions sur son blog. Attention, pour lire son texte, illustré par six photos, il faut descendre un peu avec la souris :
http://traildelou.canalblog.com/archives/2019/12/15/37865918.html
.
.
POST-SCRIPTUM 

Un grand merci pour leurs comptes rendus aux cinq trailers suivants :
– Anthony Felber
, lauréat du 17 km.
– Corine Germain Cavazzana, 2ème femme du 17 km.
– Antoine Monnot
, lauréat du 10 km.
– Etienne Chaleat, 3ème du 10 km.
– Lou Götz
, 3ème femme du 10 km.
.
.
.
QUAND GUILLAUME ABRY NOUS EMMÈNE DANS LES COULISSES DE SON REPORTAGE POUR LE DAUPHINÉ LIBÉRÉ

L’idée était d’assister à l’arrivée du Trail des Grenouilles (17 km) pour Le Dauphiné libéré puis de courir la Run Express (10 km et 300 m de dénivelé positif).
Voici comment j’ai bien failli louper le départ.

9h12 : petite photo de Vincent Viet et Anthony Felber à environ 300 m de l’arrivée pour faire croire que je suis un reporter qui va sur le terrain. En vrai, je mouille quand même assez souvent le maillot.

9h13’18 : arrivée ex-æquo des deux coureurs cités plus haut et que j’ai la flemme de citer à nouveau.

9h14’47 : arrivée de Yann Heusey (à mes côtés sur la photo infra), le podium est au complet, je peux faire parler les coureurs à bout de souffle (instant cruauté).

9h21 : et si je retournais à la voiture, garée à 500 m environ, pour me changer ?

9h27 : après avoir changé de maillot (celui utilisé durant l’échauffement étant humide), réépinglé mon dossard, retiré le pantalon et sacrifié au traditionnel pipi de la peur, il est grand temps de rejoindre la ligne de départ.

9h29’30 : me voici enfin sous les ordres du starter. Et là, énorme souci : ayant oublié d’arrêter mon GPS après l’échauffement, ma Suunto a besoin, elle aussi, de reprendre son souffle.

9h30 : le départ est donné, la montre n’est toujours pas prête.

9h30’20 : je peux enfin déclencher le GPS, mais vingt secondes de course sont perdues à tout jamais. Vais-je m’en remettre ?

10h10’14 : fin de la course, sixième. Quoi, c’est déjà fini ?! C’est sérieux ? Je commençais à peine à rentrer dans ma course, c’est ballot.

Merci Courir à Poisy pour le dossard et bravo pour cette belle organisation !

Guillaume Abry

4ème édition du Trail des Grenouilles de Poisy, 16 novembre 2019.
3ème Trail des Grenouilles (17 km).
Run Express (10 km).

A l’arrivée.

– A gauche : Guillaume Abry (Allonzier-la-Caille), accouru comme trailer mais aussi comme correspondant du Dauphiné libéré. Il terminera 6ème (5ème SEH) en 40’14 sur le 10 km.
– A droite : Yannick Heusey (ASPTT Annecy Athlétisme), 3ème (1er M1H) en 1h14’46 sur le 17 km.

Crédit image :
Courir à Poisy.
.
.
.
DEUX ARTICLES DU QUOTIDIEN LE DAUPHINE LIBERÉ

Ci-dessous, vous trouverez le compte rendu figurant en page sports des éditions de Haute-Savoie, en date du dimanche 17 novembre 2019.

Son auteur est le correspondant Guillaume Abry qui s’est classé 6ème (5ème senior) en 40’14.

poisy,course,trail,courir poisy,grenouille,association,presse,dauphine libere

.
.
Ci-dessous, vous trouverez le compte rendu figurant en page locale de l’édition Annecy -Rumilly – Les Aravis, en date du mardi 19 novembre 2019.
Ce texte n’est pas signé.

poisy,course,trail,courir poisy,grenouille,association,presse,dauphine libere
.
.
.
RESULTATS PARTIELS
.
.
Trail des Grenouilles (17 km) :

10 premiers au scratch + premiers hommes par catégories d’âge (505 inscrits, 454 partants, 454 classés, record de participation) :
– 1er (1er senior) : Anthony Felber (Team Matryx Espoir / ASPTT Annecy Athlétisme) en 1h13’18.
– 2ème (1er M0) : Vincent Viet (Team New Balance France / Entente Sportive Montgeron Athlétisme) en 1h13’18.
– 3ème (1er M1) : Yannick Heusey (ASPTT Annecy Athlétisme) en 1h14’46.
– 4ème (2ème senior) : Paul Ogier (Hoka One One) en 1h17’12.
– 5ème (3ème senior) : Stéphane Brun (Marcellaz) en 1h18’19.
– 6ème (1er espoir) : Colin Loones (Team Provence Endurance / Running Conseil Dijon / Coureurs sur Route Côte-d’Or) en 1h19’23.
– 7ème (2ème espoir) : Léo Remonnay en 1h19’58.
– 8ème (4ème senior) : Cédric Pernet (Courir à Poisy) en 1h20’13.
– 9ème (5ème senior) : Simon Letourneur (Les Trailers du Môle) en 1h20’57.
– 10ème (2ème M1) : Yannick Mugnier (La Ronde De Chavanod) en 1h22’26.
– 11ème (1er M3) : Pascal Giguet (ASPTT Annecy Athlétisme) en 1h23’16.
– 23ème (1er M2) : David Montmey (Coureurs sur Route Côte-d’Or) en 1h28’22.
– 32ème (1er junior) : Chantha Petit en 1h31’45.
– 55ème (1er M4) : Thierry Bouvet (Team Coach Aurélie) en 1h37’49.
– 65ème (1er M5) : Pierre Maillet en 1h38’40.
– 75ème (1er M7) : Jean-Claude Gentzik (Athlé Saint-Julien 74) en 1h39’53.
– 166ème (1er M6) : Jean-François Rivière (Saint-Julien-en-Genevois) en 1h52’06.

10 premières femmes au scratch + premières femmes par catégories d’âge (146 classées) :
– 1ère (1ère M0, 41ème au scratch) : Karine Diz Grana (Développement du Sport Nature 74) en 1h33’32.
– 2ème (2ème M0, 58ème au scratch) : Corine Germain-Cavazzana (Team Mermillod Triathlon) en 1h38’08.
– 3ème (1ère senior, 64ème au scratch) : Solenne Mailler (Refugees Welcome) en 1h38’37.
– 4ème (1ère M3, 78ème au scratch) : l’Irlandaise Jane Kilmartin (Chêne-Bougeries) en 1h40’49.
– 5ème (2ème M3, 87ème au scratch) : Sandrine Moto-Ross (Team 42km195 Annecy / Annecy-le-Vieux Of Course) en 1h42’29.
– 6ème (3ème M0, 110ème au scratch) : Marjorie Coppel (Taninges) en 1h45’16.
– 7ème (2ème senior, 115ème au scratch) : Maryne Grumeau (Pompiers Annecy) en 1h45’26.
– 8ème (3ème senior, 119ème au scratch) : Chloé Paver (Courir à Poisy) en 1h46’01.
– 9ème (1ère M1, 126ème au scratch) : Isabelle Bismuth-Houdard en 1h46’39.
– 10ème (4ème senior, 133ème au scratch) : Karen Tumini en 1h47’32.
– 12ème (1ère M2, 142ème au scratch) : Nadège Passaquin-Bouvet (Morzine) en 1h48’44.
– 18ème (1ère M4, 190ème au scratch) : Joël Thibaut (Albanais Athlé) en 1h56’42.
– 89ème (1ère espoir, 366ème au scratch) : Sarah Viollet en 2h18’54.
– 95ème (1ère M6, 374ème au scratch) : Juanina Déniel en 2h20’32.
– 126ème (1ère M5, 425ème au scratch) : Annie Holliger (Coureurs sur Route Côte-d’Or) en 2h36’15.
.
.
Run Express (10 km) :

10 premiers au scratch + premiers hommes par catégories d’âge (330 inscrits, 288 partants, 288 classés, record de participation) :
– 1er (1er espoir) : Antoine Monnot (ASPTT Annecy Athlétisme) en 37’48.
– 2ème (1er senior) : Maurice Chatelain-Cadet (Team Mermillod Triathlon) en 38’07.
– 3ème (2ème senior) : Etienne Chaleat (Seynod Natation) en 38’46.
– 4ème (3ème senior) : Alexis Roux en 39’21.
– 5ème (4ème senior) : Alexandre Degenne (Annecy-le-Vieux Of Course) en 39’47.
– 6ème (5ème senior) : Guillaume Abry (Allonzier-la-Caille) en 40’14.
– 7ème (6ème senior) : Dan Alzas en 40’37.
– 8ème (7ème senior) : Arthur Guntz en 41’10.
– 9ème (8ème senior) : Maxime Lacassin (Team Mermillod Triathlon) en 41’19.
– 10ème (1er M1) : Fabien Fournet (Courir à Poisy) en 41’45.
– 12ème (1er M0) : Nicolas Ravachol (Les Alligators Annecy Triathlon) en 42’24.
– 18ème (1er M3) : Jean-Yves Laplace (Running Team Thusy 74) en 43’41.
– 31ème (1er M2) : Olivier Ramet (Les Alligators Annecy Triathlon) en 45’53.
– 42ème (1er M4) : Christian Gruffat (Les Alligators Annecy Triathlon) en 47’34.
– 56ème (1er M5) : Louis Favre-Victoire (Les Foulées Chablaisiennes) en 48’59.
– 58ème (1er cadet) : Bastien Biaut en 49’13.
– 60ème (1er junior) : Vital Nicole Desmau (Annecy Haute-Savoie Athlétisme) en 49’21.
– 185ème (1er M7) : Vincenzo Falasca (Courir à Poisy) en 1h04’09.

10 premières femmes au scratch + premières femmes par catégories d’âge (140 classées) :
– 1ère (1ère senior, 23ème au scratch) : Caroline Visery (Courir à Poisy) en 44’31.
– 2ème (2ème senior, 24ème au scratch) : Isaline Depollier (Courir à Poisy) en 44’54.
– 3ème (3ème senior, 25ème au scratch) : Lou Götz (Evian Off Course) en 44’55.
– 4ème (1ère espoir, 27ème au scratch) : Charlotte Roy en 45’10.
– 5ème (1ère M2, 45ème au scratch) : Corinne Bouvier (Entente Athlétique Mâconnaise) en 47’47.
– 6ème (1ère M0, 48ème au scratch) : Isaline Thibon (Annecy) en 48’02.
– 7ème (2ème M0, 55ème au scratch) : Emilie Raimbault (Sill’N Run) en 48’55.
– 8ème (3ème MO, 57ème au scratch) : Charlotte Sauvignac en 49’06.
– 9ème (1ère cadette, 76ème au scratch) : Axele Guérin en 51’16.
– 10ème (2ème M2, 79ème au scratch) : Isabelle Bogey (Athlétique Sport Aixois) en 51’28.
– 13ème (1ère M3, 100ème au scratch) : Cécile Romeri (Courir à Poisy) en 55’07.
– 14ème (1ère junior, 101ème au scratch) : Rosalie Vanlaton (La Balme-de-Sillingy) en 55’11.
– 16ème (1ère M1, 112ème au scratch) : Carine Meizoz-Hochard (Courir à Poisy) en 56’32.
– 22ème (1ère M4, 135ème au scratch) : Nathalie Calabrese-Naumin (Les Chamois du Lac Bleu) en 57’55.
– 73ème (1ère M5, 209ème au scratch) : Nadia Fouque en 1h06’24.
.
.
.
RESULTATS COMPLETS
.
.
Ils figurent sur les deux sites Web suivants :
.
.
– L-Chrono :

Trail des Grenouilles (17 km) :
https://www.l-chrono.com/resultats2019/trail_des_grenouilles_17.pdf

Run Express (10 km) :
https://www.l-chrono.com/resultats2019/trail_des_grenouilles_10.pdf
.
.

– La Fédération Française d’Athlétisme :

Trail des Grenouilles (17 km) :
https://bases.athle.fr/asp.net/liste.aspx?frmbase=resultats&frmmode=1&frmespace=0&frmcompetition=222975&frmepreuve=17+km

Run Express (10 km) :
https://bases.athle.fr/asp.net/liste.aspx?frmbase=resultats&frmmode=1&frmespace=0&frmcompetition=222975&frmepreuve=10+km.
.
.
.
PALMARES DEPUIS 2016
.
.
1ère édition de la Run Express de Poisy, 12 novembre 2016 :

10 km :
Scratch (250 inscrits, 236 partants, 236 classés, record de participation) :

– 1er (1er senior) : Olivier Joubert (Arve Athlétisme Bonneville Pays Rochois, section de l’Entente Athlétique de l’Arve) en 37’38.
– 2ème (2ème senior) : Jérôme Tissier (Team Technicien du Sport Seynod) en 37’38.
– 3ème (3ème senior) : Guillaume Cretinon (Team Endurance Shop Annecy/OSS / Annecy-le-Vieux Of Course) en 37’59.
Femmes (71 classées) :
– 1ère (1ère M1, 46ème au scratch) : Sandrine Motto-Ros (Team 42km195 / Annecy-le-Vieux Of Course) en 45’45.
– 2ème (1ère senior, 52ème au scratch) : Marine Denis (Entente Athlétique Chambéry) en 46’28.
– 3ème (2ème M1, 54ème au scratch) : Nadège Vignand (ASPTT Annecy Athlétisme) en 46’52.
Résultats complets :
Ils figurent sur le site Web L-Chrono :
http://www.courzyvite.run/16Resultats/PoisyRunExpress2016.pdf
.
.

2ème édition de la Run Express de Poisy, 18 novembre 2017 :

Trail des Grenouilles de Poisy (17 km) :
Scratch (359 inscrits, 324 partants, 324 classés) :
– 1er (1er junior) : Simon Paccard (ASPTT Annecy Athlétisme) en 1h13’30.
– 2ème (1er espoir) : Anthony Felber (ASPTT Annecy Athlétisme) en 1h14’27.
– 3ème (1er senior) : Julien Durand (Courir à Poisy) en 1h15’45.
Femmes (69 classées) :
– 1ère (1ère senior, 31ème au scratch) : Fanny Frechinet (Charvonnex) en 1h30’14.
– 2ème (2ème senior, 50ème au scratch) : Anne-Sophie Pont (Beaumont) en 1h34’46.
– 3ème (3ème senior, 87ème au scratch) : Solenne Mailler (Annecy-le-Vieux) en 1h40’07.
Résultats complets :
Ils figurent sur le site Web L-Chrono :
http://www.l-chrono.com/resultats2017/run_express_de_poisy_17.pdf

Run Express de la Montagne d’Age (10 km) :
Scratch (246 inscrits, 232 partants, 232 classés) :
– 1er (1er M1) : Christophe Cicero (Sonnaz) en 37’29.
– 1er (1er cadet) : Louis Parent (Annecy Sports Orientation) en 37’47.
– 3ème (1er senior) : Alexis Gal (Les Alligators Seynod Triathlon) en 38’42.
Femmes (107 classées) :
– 1ère (1ère senior, 25ème au scratch) : Emeline Couvelard (Les Alligators Seynod Triathlon) en 45’56.
– 2ème (2ème senior, 27ème au scratch) : Aurélie Chaine (ASPTT Annecy Athlétisme) en 46’33.
– 3ème (3ème senior, 30ème au scratch) : Isaline Thibon (Annecy) en 47’05.
Résultats complets :
Ils figurent sur le site Web L-Chrono :
http://www.l-chrono.com/resultats2017/run_express_de_poisy_10.pdf
.
.
3ème édition du Trail des Grenouilles de Poisy, 17 novembre 2018 :

Maxi-Night (42 km nocturne en duo) : 
Scratch (234 équipes partantes, 209 équipes classées, 25 équipes qui abandonnent) :
– 1ère équipe (1ère équipe hommes) : Crazyounguys, constitués d’Anthony Felber et de Dorian Marchal, en 3h07’45.
– 2ème équipe (2ème équipe hommes) : Team Spode en 3h31’26.
– 3ème équipe (3ème équipe hommes) : Team Poussin Terre de Running 1 en 3h32’04.
Mixtes (52 équipes partantes, 45 équipes classées, 7 équipes qui abandonnent) :
– 1ère équipe (8ème équipe au scratch) : Team Fenix en 3h47’16.
– 2ème équipe (15ème équipe au scratch) : Team Occitanie en 4h02’25.
– 3ème équipe (17ème équipe au scratch) : Ketchup/Mayo en 4h04’59.
Femmes (22 équipes partantes, 19 équipes classées, 3 équipes qui abandonnent) :
– 1ère équipe (11ème équipe au scratch) : Les Tarées des Montagnes, constituées d’Alexandra Soriano et de Caroline Visery, en 3h54’13.
– 2ème équipe (28ème au scratch) : Les Copines en 4h15’15.
– 3ème équipe (64ème au scratch) : Têtes Rousses en 4h42’49.
Résultats complets :
Ils figurent sur le site Web Sportraxs :
https://app.sportraxs.com/fr/race/run-express/leaderboard

Trail des Grenouilles (17 km) :
Scratch (390 partants, 387 classés, 3 abandons) :
– 1er (1er junior) : Simon Paccard (Crazyounguys / Team Rrun Seynod / ASPTT Annecy Athlétisme) en 1h11’52, record du parcours emprunté depuis 2017.
– 2ème (1er senior) : Kevin Dunand (Saint-Pierre-en-Faucigny) en 1h12’07.
– 3ème (1er espoir) : Benjamin Roubiol (WGTN The Crew) en 1h13’43.
Femmes (112 partantes, 110 classées, 2 abandons) :
– 1ère (1ère senior, 46ème au scratch) : Karine Diz Grana (Développement du Sport Nature 74) en 1h29’27, record du parcours emprunté depuis 2017.
– 2ème (1ère M1, 50ème au scratch) : Nadège Vignand (ASPTT Annecy Athlétisme) en 1h30’43.
– 3ème (2ème senior, 75ème au scratch) : Corine Germain-Cavazzana (Team Mermillod Triathlon) en 1h36’06.
Résultats complets :
Ils figurent sur le site Web Sportraxs :
https://app.sportraxs.com/fr/race/run-express/leaderboard

Run Express (10 km) :
Scratch (222 classés) :
– 1er (1er senior) : Martial Collomb (Douvaine) en 36’54, record du parcours emprunté depuis 2016.
– 2ème (2ème senior) : Paul Chauvetet (Team Rrun Seynod) en 37’13.
– 3ème (3ème senior) : Pierre-Etienne Pillat (Courir à Poisy) en 38’52.
Femmes (124 classées) :
– 1ère (1ère senior, 15ème au scratch) : Magalie Vignoly (Sillingy) en 44’04, record du parcours emprunté depuis 2016.
– 2ème (2ème senior, 27ème au scratch) : Isaline Thibon (Annecy) en 47’54.
– 3ème (1ère M2, 36ème au scratch) : Farida Roboham (ASPTT Annecy Athlétisme) en 50’37.
Résultats complets :
Ils figurent sur le site Web Sportraxs :
https://app.sportraxs.com/fr/race/run-express/leaderboard
.
.
4ème édition du Trail des Grenouilles de Poisy, 16 novembre 2019 :

Trail des Grenouilles (17 km) :
Scratch (505 inscrits, 454 partants, 454 classés, record de participation) :
– 1er (1er senior) : Anthony Felber (Team Matryx Espoir / ASPTT Annecy Athlétisme) en 1h13’18.
– 2ème (1er M0) : Vincent Viet (Team New Balance France / Entente Sportive Montgeron Athlétisme) en 1h13’18.
– 3ème (1er M1) : Yannick Heusey (ASPTT Annecy Athlétisme) en 1h14’46.
Femmes (146 classées) :
– 1ère (1ère M0, 41ème au scratch) : Karine Diz Grana (Développement du Sport Nature 74) en 1h33’32.
– 2ème (2ème M0, 58ème au scratch) : Corine Germain-Cavazzana (Team Mermillod Triathlon) en 1h38’08.
– 3ème (1ère senior, 64ème au scratch) : Solenne Mailler (Refugees Welcome) en 1h38’37.
Résultats complets :
Ils figurent sur le site Web L-Chrono :
https://www.l-chrono.com/resultats2019/trail_des_grenouilles_17.pdf

Run Express (10 km) :
Scratch (330 inscrits, 288 partants, 288 classés, record de participation) :
– 1er (1er espoir) : Antoine Monnot (ASPTT Annecy Athlétisme) en 37’48.
– 2ème (1er senior) : Maurice Chatelain-Cadet (Team Mermillod Triathlon) en 38’07.
– 3ème (2ème senior) : Etienne Chaleat (Seynod Natation) en 38’46.
Femmes (140 classées) :
– 1ère (1er senior, 23ème au scratch) : Caroline Visery (Courir à Poisy) en 44’31.
– 2ème (2ème senior, 24ème au scratch) : Isaline Depollier (Courir à Poisy) en 44’54.
– 3ème (3ème senior, 27ème au scratch) : Lou Götz (Evian Off Course) en 44’55.
Résultats complets :
Ils figurent sur le site Web L-Chrono :
https://www.l-chrono.com/resultats2019/trail_des_grenouilles_10.pdf
.
.
.
LE TRAIL DES GRENOUILLES DE POISY SUR LE SITE WEB COURZYVITE 

– Présentation de l’édition 2017 : historique et pronostics
https://www.courzyvite.run/blog/2017/11/17/presentation-de-la-run-express-de-poisy-favoris-et-outsiders-18-11-17/

Présentation de l’édition 2019 : les pronostics
https://www.courzyvite.run/blog/2019/11/16/presentation-du-trail-des-grenouilles-de-poisy-les-pronostics-16-11-19/
.
.
.
PHOTOS
.
.
Plusieurs photographes n’ont pas manqué d’immortaliser par de gratifiants reportages la manifestation. Que tous en soient bien sûr chaleureusement remerciés !
Leurs albums sont les suivants :
.
.
1er album consacré au 17 km, comprenant 41 clichés :

Le menu :
Au départ.

Le lien :
https://photos.app.goo.gl/VdrHFiuZxT6XH5pUA
.
.
2ème album consacré au 17 km, comprenant 141 clichés :

Le menu :
– Au départ ;
– au km 3,1, peu après le village de Macully ;
– au coeur de la montagne d’Age ;
– à l’arrivée.

Le lien :
https://photos.google.com/share/AF1QipPhy0PUKksvo3wqxK9P00dsL1z5Q5VJX-0Q6IKASE_N8oIZ487ZSJDJKlzaUzC_qQ?key=OU5UcmJiM0R0T2FacnpOVXotSThGLWxSdnFWemRR
.
.
3ème album consacré au 17 km et au 10 km, comprenant plus de 1400 clichés réalisés par Emma Autran :

Le menu :
– L’arrivée du 17 km ;
– l’arrivée du 10 km.

Le lien :
https://photos.app.goo.gl/vTFv2DQa2TuxHhi79 :
.
.
4ème album consacré au 10 km, comprenant 96 clichés :

Le menu :
Au km 4,7, sur la route de la Montagne, au coeur de la montagne d’Age.

Le lien :
https://photos.google.com/share/AF1QipOtEc3cElJLw-yffHmvj2CWnfTlgj61pQJleVxYm0J6d4EyJV_23FZ59A5gmFNQUQ?key=bG1kalVmQk5qZEVrYVk5OVBOME5oaUVBLVBReFdB
.
.
5ème album consacré aux courses des Têtards, comprenant 194 clichés :

Le lien :
https://photos.app.goo.gl/jkcm8VMsAY9qSFNq6
.
.
Ci-dessous, vous trouverez 105 clichés légendés et placés dans l’ordre de passage des trailers :

– 62 sur le 17 km ;
– 41 sur le 10 km ;
– 2 simultanément sur les deux distances.4ème édition du Trail des Grenouilles de Poisy, 16 novembre 2019.
3ème Trail des Grenouilles (17 km).

Avant le départ.

L’équipe de SEPas Impossible :
– A gauche : Eddie Vagnotti, 44ème (2ème M3H) en 47’45.
– Dossard 1367 : Hervé Pernoud (SEPas Impossible / La Ronde De Chavanod) 289ème (15ème M3H) en 2h08’26.
– Dossard 1186 : la présidente Cécile Monod, 133ème femme (21ème M2F, 435ème au scratch) en 2h43’18.
– Dossard 1120 : Chrystelle Tollius, 85ème femme (9ème M3F, 362ème au scratch) en 2h18’02.

Descendante d’un couple d’agriculteurs de Chêne en-Semine, Cécile Monod dispose d’une solide notoriété en tant que présidente de SEPas Impossible qui vient en aide aux malades de la sclérose en plaque, et concomitamment à leurs familles. Cécile s’est investie corps et âme à partir de son vécu personnel, son frère Nicolas contractant la maladie dès 1992 avant de décéder en 2021.
Fondée en février 2014 dans son berceau familial sous son impulsion, en compagnie de Sophie Monnier, cette association d’intérêt général a remporté en 2018 une victoire retentissante et inespérée. Avec son ami Yan-Gaëtan Olivo et Sophie, elle est parvenue en effet à arracher, de haute lutte, la création d’un établissement d’accueil médicalisé en Pays de Savoie qui en était étrangement dépourvu. Installé à Saint-Jorioz, ce centre où siège l’assos peut héberger 50 malades.

Crédit image :
Courir à Poisy.

4ème édition du Trail des Grenouilles de Poisy, 16 novembre 2019.
3ème Trail des Grenouilles (17 km).

Au départ.

En première ligne :
– A gauche : Vincent Viet (Team New Balance France / Entente Sportive Montgeron Athlétisme), 2ème (1er M0H) en 1h13’18.
– Dossard 1014 : Anthony Felber (Team Matryx Espoir / ASPTT Annecy Athlétisme), vainqueur (1er SEH) en 1h13’18.
– Dossard 1333 : Yannick Heusey (ASPTT Annecy Athlétisme), 3ème (1er M1H) en 1h14’46.
– Dossard 1022 : Pascal Giguet (ASPTT Annecy Athlétisme), 11ème (1er M3H) en 1h23’16.
– A droite : Simon Letourneur (Les Trailers du Môle), connu pour être le directeur de la Verti’Trail du Môle, 9ème (5ème SEH) en 1h20’57.

Crédit image :
Courir à Poisy.

4ème édition du Trail des Grenouilles de Poisy, 16 novembre 2019.
3ème Trail des Grenouilles (17 km).

Au départ.

En première ligne :
– Dossard 1202 : Stéphane Brun (Marcellaz), 5ème (3ème SEH) en 1h18’19.
– A droite de Stéphane : Guilhem Loisel (Salève Trail), 29ème (8ème M1H) en 1h29’23.
– A droite de Guilhem : Colin Loones (Team Provence Endurance / Running Conseil Dijon / Coureurs sur Route Côte-d’Or), 6ème (1er ESH) en 1h19’23.

Crédit image :
Courir à Poisy.4ème édition du Trail des Grenouilles de Poisy, 16 novembre 2019.
3ème Trail des Grenouilles (17 km).

Au départ.

– Dossard 1047 : Corine Germain-Cavazzana (Team Mermillod Triathlon), 2ème femme (2ème M0F, 58ème au scratch) en 1h38’08.
– Portant une casquette orange : Jean-Claude Gentzik (Athlé Saint-Julien 74), 75ème (1er M7H) en 1h39’53.

Crédit image :
Courir à Poisy.
4ème édition du Trail des Grenouilles de Poisy, 16 novembre 2019.
3ème Trail des Grenouilles (17 km).

Au départ.

Dossard 1386 : Christophe Grenat-Petit-André, une des figures de Running Trail Thusy 74, 69ème (4ème M3H) en 1h39’01.

Crédit image :
Courir à Poisy.
4ème édition du Trail des Grenouilles de Poisy, 16 novembre 2019.
3ème Trail des Grenouilles (17 km).

Au départ.

Comme par miracle, la pluie avait disparu au moment où les trailers prenaient leur envol.

Crédit image :
Courir à Poisy.

4ème édition du Trail des Grenouilles de Poisy, 16 novembre 2019.
3ème Trail des Grenouilles (17 km).

Au km 3,1 : peu après le village de Macully.

Vincent Viet (Team New Balance France / Entente Sportive Montgeron Athlétisme), 2ème (1er M0H) en 1h13’18.

Crédit image :
Courir à Poisy.

4ème édition du Trail des Grenouilles de Poisy, 16 novembre 2019.
3ème Trail des Grenouilles (17 km).

Au km 3,1 : peu après le village de Macully.

– Dossard 2014 : Anthony Felber (Team Matryx Espoir / ASPTT Annecy Athlétisme), vainqueur (1er SEH) en 1h13’18.
– Au second plan : Paul Ogier (Hoka One One), 4ème (2ème SEH) en 1h17’12.

Crédit image :
Courir à Poisy.

4ème édition du Trail des Grenouilles de Poisy, 16 novembre 2019.
3ème Trail des Grenouilles (17 km).

Au km 3,1 : peu après le village de Macully.

– Au premier plan : Colin Loones (Team Provence Endurance / Running Conseil Dijon / Coureurs sur Route Côte-d’Or), 6ème (1er ESH) en 1h19’23.
– Au second plan : Stéphane Brun (Marcellaz), 5ème (3ème SEH) en 1h18’19.

Crédit image :
Courir à Poisy.

4ème édition du Trail des Grenouilles de Poisy, 16 novembre 2019.
3ème Trail des Grenouilles (17 km).

Au km 3,1 : peu après le village de Macully.

– Au premier plan : Yannick Mugnier (La Ronde De Chavanod), 10ème (2ème M1H) en 1h22’26.
– Au deuxième plan : Léo Remonnay, 7ème (2ème ESH) en 1h19’58.

Crédit image :
Courir à Poisy4ème édition du Trail des Grenouilles de Poisy, 16 novembre 2019.
3ème Trail des Grenouilles (17 km).

Au km 3,1 : peu après le village de Macully.

– Au premier plan, à gauche : Simon Letourneur (Les Trailers du Môle) 9ème (5ème SEH) en 1h20’57.
– Au second plan, à droite : Pascal Giguet (ASPTT Annecy Athlétisme), 11ème (1er M3H) en 1h23’16.
– Au second plan : Cédric Pernet (Courir à Poisy), 8ème (4ème SEH) en 1h20’13.

Crédit image :
Courir à Poisy.

4ème édition du Trail des Grenouilles de Poisy, 16 novembre 2019.
3ème Trail des Grenouilles (17 km).

Au km 3,1 : peu après le village de Macully.

Cédric Pernet (Courir à Poisy), 8ème (4ème SEH) en 1h20’13.

Crédit image :
Courir à Poisy.
4ème édition du Trail des Grenouilles de Poisy
, 16 novembre 2019.
3ème Trail des Grenouilles (17 km).

Au km 3,1 : peu après le village de Macully.

– Au premier plan : Gael Diz Grana (Développement du Sport Nature 74), 14ème (4ème M1H) en 1h24’37.
– Dossard 1421 : Guilhem Loisel (Salève Trail), 29ème (8ème M1H) en 1h29’23.
– Au fond, à droite : David Montmey (Coureurs sur Route Côte-d’Or), 23ème (1er M2H) en 1h28’22.

Crédit image :
Courir à Poisy.

4ème édition du Trail des Grenouilles de Poisy, 16 novembre 2019.
3ème Trail des Grenouilles (17 km).

Au km 3,1 : peu après le village de Macully.

Yann Exertier (Team K-lu), 31ème (9ème M1H) en 1h31’24.

Crédit image :
Courir à Poisy.
4ème édition du Trail des Grenouilles de Poisy, 16 novembre 2019.
3ème Trail des Grenouilles (17 km).

Au km 3,1 : peu après le village de Macully.

– Au premier plan : Karine Diz Grana (Développement du Sport Nature 74), lauréate (1ère M0F, 41ème au scratch) en 1h33’32.
– Au second plan : Morgan Benedetti (Rumilly Athlé 74), 42ème (10ème SEH) en 1h33’44.

Crédit image :
Courir à Poisy.

4ème édition du Trail des Grenouilles de Poisy, 16 novembre 2019.
3ème Trail des Grenouilles (17 km).

Au coeur de la montagne d’Age.
Les 454 trailers présents auront eu la chance de sillonner cette montagnette, pas si docile que çà, sous ses plus beaux atours automnaux. De toute évidence, les tapis de feuilles multicolores ont dû crisser sous leurs foulées.

– A droite : Anthony Felber (Team Matryx Espoir / ASPTT Annecy Athlétisme), vainqueur (1er SEH) en 1h13’18.
– A gauche : Yannick Heusey (ASPTT Annecy Athlétisme), 3ème (1er M1H) en 1h14’46.

Crédit image :
Courir à Poisy.

4ème édition du Trail des Grenouilles de Poisy, 16 novembre 2019.
3ème Trail des Grenouilles (17 km).

Au coeur de la montagne d’Age.

– Dossard 1045 : Cédric Pernet (Courir à Poisy), 8ème (4ème SEH) en 1h20’13.
– Dossard 1327 : Léo Remonnay, 7ème (2ème ESH) en 1h19’58.

Crédit image :
Courir à Poisy.

4ème édition du Trail des Grenouilles de Poisy, 16 novembre 2019.
3ème Trail des Grenouilles (17 km).

Au coeur de la montagne d’Age.
Magie automnale !

Crédit image :
Courir à Poisy.

4ème édition du Trail des Grenouilles de Poisy, 16 novembre 2019.
3ème Trail des Grenouilles (17 km).

Au coeur de la montagne d’Age.
Deux des cartes maîtresses de cette manifestation :
– L’accueil chaleureux que réservent les bénévoles à leurs hôtes.
– L’omniprésence des singles.

Dossard commençant par 12 : Pierre-Louis Rodoz, 180ème (49ème SEH) en 1h54’21.

Crédit image :
Courir à Poisy.
4ème édition du Trail des Grenouilles de Poisy, 16 novembre 2019.
3ème Trail des Grenouilles (17 km).

A l’arrivée.

– A droite : Anthony Felber (Team Matryx Espoir / ASPTT Annecy Athlétisme), vainqueur (1er SEH) en 1h13’18.
– A gauche : Yannick Heusey (ASPTT Annecy Athlétisme), 3ème (1er M1H) en 1h14’46.

Crédit image :
Courir à Poisy.4ème édition du Trail des Grenouilles de Poisy, 16 novembre 2019.
3ème Trail des Grenouilles (17 km).

A l’arrivée.

– A droite : Ugo Ferrari, animateur depuis le cru 2018.
– A gauche : Yannick Heusey (ASPTT Annecy Athlétisme), 3ème (1er M1H) en 1h14’46.

Crédit image :
Courir à Poisy.
4ème édition du Trail des Grenouilles de Poisy, 16 novembre 2019.
3ème Trail des Grenouilles (17 km).

A l’arrivée.

– A gauche : Paul Ogier (Hoka One One), 4ème (2ème SEH) en 1h17’12. 
– Dossard 1333 : Yannick Heusey (ASPTT Annecy Athlétisme), 3ème (1er M1H) en 1h14’46.
– Dossard 1011 : Vincent Viet (Team New Balance France / Entente Sportive Montgeron Athlétisme), 2ème (1er M0H) en 1h13’18.
– Dossard 1014 : Anthony Felber (Team Matryx Espoir / ASPTT Annecy Athlétisme), vainqueur (1er SEH) en 1h13’18.
– A droite : Colin Loones (Team Provence Endurance / Running Conseil Dijon / Coureurs sur Route Côte-d’Or), 6ème (1er ESH) en 1h19’23.

Crédit image :
Courir à Poisy.

4ème édition du Trail des Grenouilles de Poisy, 16 novembre 2019.
3ème Trail des Grenouilles (17 km).

A l’arrivée.

Cédric Pernet (Courir à Poisy), 8ème (4ème SEH) en 1h20’13.

Crédit image :
Courir à Poisy.

4ème édition du Trail des Grenouilles de Poisy, 16 novembre 2019.
3ème Trail des Grenouilles (17 km).

A l’arrivée.

Pascal Giguet (ASPTT Annecy Athlétisme), 11ème (1er M3H) en 1h23’16.

Crédit image :
Courir à Poisy.

4ème édition du Trail des Grenouilles de Poisy, 16 novembre 2019.
3ème Trail des Grenouilles (17 km).

A l’arrivée.

Sébastien Gros (Les Dragons Annecy), 15ème (2ème M0H) en 1h25’46.

Crédit image :
Courir à Poisy.
4ème édition du Trail des Grenouilles de Poisy, 16 novembre 2019.
3ème Trail des Grenouilles (17 km).

A l’arrivée.

Timothée Sorrel (Team K-lu), 38ème (11ème M0H) en 1h33’13.

Crédit image :
Courir à Poisy.
4ème édition du Trail des Grenouilles de Poisy
, 16 novembre 2019.
3ème Trail des Grenouilles (17 km).

A l’arrivée.

Jérémy Deronzier (Team K-lu), 39ème (12ème M0H) en 1h33’20.

Crédit image :
Courir à Poisy.

4ème édition du Trail des Grenouilles de Poisy, 16 novembre 2019.
3ème Trail des Grenouilles (17 km).

A l’arrivée.

– A droite : Gael Diz Grana (Développement du Sport Nature 74), 14ème (4ème M1H) en 1h24’37.
– A gauche : l’animateur Ugo Ferrari qui annonce à Gael l’arrivée de sa dulcinée et lauréate, Karine Diz Grana.

Crédit image :
Courir à Poisy.4ème édition du Trail des Grenouilles de Poisy, 16 novembre 2019.
3ème Trail des Grenouilles (17 km).

A l’arrivée.

La voilà, Karine Diz Grana (Développement du Sport Nature 74), victorieuse (1ère M0F, 41ème au scratch) en 1h33’32.

Crédit image :
Emma Autran.

4ème édition du Trail des Grenouilles de Poisy, 16 novembre 2019.
3ème Trail des Grenouilles (17 km).

A l’arrivée.

Ludovic Josserand (Salève Trail), 47ème (12ème SEH) en 1h35’36.

Crédit image :
Emma Autran.4ème édition du Trail des Grenouilles de Poisy, 16 novembre 2019.
3ème Trail des Grenouilles (17 km).

A l’arrivée.

Corine Germain-Cavazzana (Team Mermillod Triathlon), 2ème femme (2ème M0F, 58ème au scratch) en 1h38’08.

Crédit image :
Emma Autran.
4ème édition du Trail des Grenouilles de Poisy, 16 novembre 2019.
3ème Trail des Grenouilles (17 km).

A l’arrivée.

Solenne Mailler (Refugees Welcome), 3ème femme (1ère senior, 64ème au scratch) en 1h38’37.

Crédit image :
Emma Autran.

4ème édition du Trail des Grenouilles de Poisy, 16 novembre 2019.
3ème Trail des Grenouilles (17 km).

A l’arrivée.

Roland Chaffard (Salève Trail), 73ème (2ème M4H) en 1h39’32.

Crédit image :
Emma Autran.

4ème édition du Trail des Grenouilles de Poisy, 16 novembre 2019.
3ème Trail des Grenouilles (17 km).

A l’arrivée.

Armand Pavoux (Annecy-le-Vieux Of Course), 74ème (20ème M0H) en 1h39’38.

Crédit image :
Emma Autran.4ème édition du Trail des Grenouilles de Poisy, 16 novembre 2019.
3ème Trail des Grenouilles (17 km).

A l’arrivée.

Jean-Claude Gentzik (Athlé Saint-Julien 74), 75ème (1er M7H) en 1h39’53.

Crédit image :
Emma Autran.
4ème édition du Trail des Grenouilles de Poisy, 16 novembre 2019.
3ème Trail des Grenouilles (17 km).

A l’arrivée.

L’Irlandaise Jane Kilmartin (Chêne-Bougeries), 4ème femme (1ère M3F, 78ème au scratch) en 1h40’49.

Crédit image :
Emma Autran.4ème édition du Trail des Grenouilles de Poisy, 16 novembre 2019.
3ème Trail des Grenouilles (17 km).

A l’arrivée.

Sandrine Moto-Ross (Team 42km195 Annecy / Annecy-le-Vieux Of Course), 5ème femme (2ème M3F, 87ème au scratch) en 1h42’29.

Crédit image :
Emma Autran.4ème édition du Trail des Grenouilles de Poisy, 16 novembre 2019.
3ème Trail des Grenouilles (17 km).

A l’arrivée.

Marjorie Coppel (Taninges), 6ème femme (3ème M0F, 110ème au scratch) en 1h45’16.

Crédit image :
Emma Autran.

4ème édition du Trail des Grenouilles de Poisy, 16 novembre 2019.
3ème Trail des Grenouilles (17 km).

A l’arrivée.

– A gauche : Joris Grumeau (Poisy), 114ème (32ème SEH) en 1h45’26.
– A droite : Maryne Grumeau (Pompiers Annecy), 7ème femme (2ème SEF, 115ème au scratch) en 1h45’26.

Crédit image :
Emma Autran.
4ème édition du Trail des Grenouilles de Poisy, 16 novembre 2019.
3ème Trail des Grenouilles (17 km).

A l’arrivée.

Chloé Paver (Courir à Poisy), 8ème femme (3ème SEF, 119ème au scratch) en 1h46’01.

Crédit image :
Emma Autran.

4ème édition du Trail des Grenouilles de Poisy, 16 novembre 2019.
3ème Trail des Grenouilles (17 km).

A l’arrivée.

Nadège Passaquin-Bouvet (Morzine), 12ème femme (1ère M2F, 142ème au scratch) en 1h48’44.

Crédit image :
Emma Autran.

4ème édition du Trail des Grenouilles de Poisy, 16 novembre 2019.
3ème Trail des Grenouilles (17 km).

A l’arrivée.

Karine Paget-Bonhomme (Salève Trail), 13ème femme (2ème M1F, 150ème au scratch) en 1h49’30.

Crédit image :
Emma Autran.

4ème édition du Trail des Grenouilles de Poisy, 16 novembre 2019.
3ème Trail des Grenouilles (17 km).

A l’arrivée.

Emilie Rouger (Sill’N Run), 14ème femme (4ème M0F, 155ème au scratch) en 1h50’13.

Crédit image :
Emma Autran.
4ème édition du Trail des Grenouilles de Poisy, 16 novembre 2019.
3ème Trail des Grenouilles (17 km).

A l’arrivée.

Jean-François Rivière (Saint-Julien-en-Genevois), 166ème (1er M6) en 1h52’06.

Crédit image :
Emma Autran.

4ème édition du Trail des Grenouilles de Poisy, 16 novembre 2019.
3ème Trail des Grenouilles (17 km).

A l’arrivée.

Joëlle Thibaut (Albanais Athlé), 18ème femme (1er M4F, 190ème au scratch) en 1h56’42.

Crédit image :
Emma Autran.4ème édition du Trail des Grenouilles de Poisy, 16 novembre 2019.
3ème Trail des Grenouilles (17 km).

A l’arrivée.

Sonia Dusanter-Levaxelaire (Comité d’Entreprise Salomon), 19ème femme (2ème M2F, 197ème au scratch) en 1h57’10.

Crédit image :
Emma Autran.

4ème édition du Trail des Grenouilles de Poisy, 16 novembre 2019.
3ème Trail des Grenouilles (17 km).

A l’arrivée.

Marion Paulat (Salève Trail), 20ème femme (3ème M2F, 198ème au scratch) en 1h57’13.

Crédit image :
Emma Autran. 

4ème édition du Trail des Grenouilles de Poisy, 16 novembre 2019.
3ème Trail des Grenouilles (17 km).

A l’arrivée.

Nathalie Bourgeois (Salève Trail), 21ème femme (4ème M1F, 204ème au scratch) en 1h57’52.

Crédit image :
Emma Autran.4ème édition du Trail des Grenouilles de Poisy, 16 novembre 2019.
3ème Trail des Grenouilles (17 km).

A l’arrivée.

Philippe Arvin-Berod (Sill’N Run), 212ème (13ème M3H) en 1h58’55.

Crédit image :
Emma Autran.

4ème édition du Trail des Grenouilles de Poisy, 16 novembre 2019.
3ème Trail des Grenouilles (17 km).

A l’arrivée.

Jean-Marie Pinel (Neydens), 252ème (3ème M6H) en 2h03’53.

Crédit image :
Emma Autran.
4ème édition du Trail des Grenouilles de Poisy
, 16 novembre 2019.
3ème Trail des Grenouilles (17 km).

A l’arrivée.

Catherine Dorier (Saint-Julien-en-Genevois), 31ème femme (4ème M2F, 254ème au scratch) en 2h03’56.

Crédit image :
Emma Autran.
4ème édition du Trail des Grenouilles de Poisy, 16 novembre 2019.
3ème Trail des Grenouilles (17 km).

A l’arrivée.

La Franco-Chilienne Ninioska Aguilar (Stäubli Sports), 39ème femme (9ème M1F, 264ème au scratch) en 2h04’43.

Crédit image :
Emma Autran.
4ème édition du Trail des Grenouilles de Poisy, 16 novembre 2019.
3ème Trail des Grenouilles (17 km).

A l’arrivée.

– A droite : Patrick Leick (Comité d’Entreprise Salomon), 285ème (14ème M4H, 285ème au scratch) en 2h07’15.
– A gauche : Irène Jose (ASPTT Annecy Athlétisme / Comité d’Entreprise Salomon), 50ème femme (2ème M4F, 284ème au scratch) en 2h07’15.

Crédit image :
Emma Autran.

4ème édition du Trail des Grenouilles de Poisy, 16 novembre 2019.
3ème Trail des Grenouilles (17 km).

A l’arrivée.

Fanny Fromin-Alaoui (Phoenix Kettlebell), 51ème femme (5ème M2F, 287ème au scratch) en 2h07’52.

Crédit image :
Emma Autran.4ème édition du Trail des Grenouilles de Poisy, 16 novembre 2019.
3ème Trail des Grenouilles (17 km).

A l’arrivée.

Maurice Rouger (Courir à Poisy), 300ème (4ème M6H) en 2h09’56.

Crédit image :
Emma Autran.4ème édition du Trail des Grenouilles de Poisy, 16 novembre 2019.
3ème Trail des Grenouilles (17 km).

A l’arrivée.

Marie-Véronique Villard (Salève Trail), 56ème femme (3ème M4F, 301ème au scratch) en 2h09’57.

Crédit image :
Emma Autran.

4ème édition du Trail des Grenouilles de Poisy, 16 novembre 2019.
3ème Trail des Grenouilles (17 km).

A l’arrivée.

Alain Tiffon (Club Athlétique du Bassin Bellegardien), 331ème (3ème M5H) en 2h12’47.

Crédit image :
Emma Autran.

4ème édition du Trail des Grenouilles de Poisy, 16 novembre 2019.
3ème Trail des Grenouilles (17 km).

A l’arrivée.

Nathalie Pinel (Neydens), 77ème femme (5ème M4F, 348ème au scratch) en 2h16’16.

Crédit image :
Emma Autran.

4ème édition du Trail des Grenouilles de Poisy, 16 novembre 2019.
3ème Trail des Grenouilles (17 km).

A l’arrivée.

Chrystelle Tollius (SEPas Impossible), 85ème femme (9ème M3F, 362ème au scratch) en 2h18’02.

Crédit image :
Emma Autran.
4ème édition du Trail des Grenouilles de Poisy
, 16 novembre 2019.
3ème Trail des Grenouilles (17 km).

A l’arrivée.

Cindy Lamouille (Club Athlétique du Bassin Bellegardien), 92ème femme (28ème SEF, 371ème au scratch) en 2h20’19.

Crédit image :
Emma Autran.
4ème édition du Trail des Grenouilles de Poisy
, 16 novembre 2019.
3ème Trail des Grenouilles (17 km).

A l’arrivée.

Chloé Marlot (Club Athlétique du Bassin Bellegardien), 140ème femme (24ème MOF, 446ème au scratch) en 2h48’01.

Crédit image :
Emma Autran.

4ème édition du Trail des Grenouilles de Poisy, 16 novembre 2019.
3ème Trail des Grenouilles (17 km).

A la remise des prix où règne une atmosphère festive.
Podium scratch masculin.

Il n’y a pas à dire, le tiercé de tête était bien entouré…
– A gauche : Anthony Felber (Team Matryx Espoir / ASPTT Annecy Athlétisme), vainqueur en 1h13’18.
– Au centre : Vincent Viet (Team New Balance France / Entente Sportive Montgeron Athlétisme), 2ème en 1h13’18.
– A droite : Yannick Heusey (ASPTT Annecy Athlétisme), 3ème en 1h14’46.

Crédit image :
Sébastien Torchio (Annecy Photo).
4ème édition du Trail des Grenouilles de Poisy, 16 novembre 2019.
Run Express (10 km).

Au km 4,7 : le chemin de la Montagne, au coeur de la montagne d’Age.

Au premier plan : Isaline Thibon (Annecy), 6ème femme (1ère M0F, 48ème au scratch) en 48’02.
Isabelle dispose d’une solide notoriété pour avoir été l’une des figures de l’Athlé Saint-Julien 74 entre 2010 et 2015.

Crédit image :
Courir à Poisy.

4ème édition du Trail des Grenouilles de Poisy, 16 novembre 2019.
Run Express (10 km).

Au km 4,7 : le chemin de la Montagne, au coeur de la montagne d’Age.

– Dossard 293 : Corinne Bouvier (Entente Athlétique Mâconnaise), 5ème femme (1ère M2F, 45ème au scratch) en 47’47.
– Portant le maillot orange de Sill’N Run : Emilie Raimbault, 7ème femme (2ème M0F, 55ème au scratch) en 48’55.
– Au deuxième plan : Noël Fournier-Bidoz, 65ème (2ème M4H) en 48’11.

Crédit image :
Courir à Poisy.
4ème édition du Trail des Grenouilles de Poisy, 16 novembre 2019.
Run Express (10 km).

Au km 4,7 : le chemin de la Montagne, au coeur de la montagne d’Age.

Cécile Romeri (Courir à Poisy), 13ème femme (1ère M3F, 100ème au scratch) en 55’07.

Crédit image :
Courir à Poisy.

4ème édition du Trail des Grenouilles de Poisy, 16 novembre 2019.
Run Express (10 km).

Au km 4,7 : le chemin de la Montagne, au coeur de la montagne d’Age.

Robert Pillard (Club Athlétique du Bassin Bellegardien), 156ème (41ème SEH) en 1h00’30.

Crédit image :
Courir à Poisy.

4ème édition du Trail des Grenouilles de Poisy, 16 novembre 2019.
Run Express (10 km).

Au km 4,7 : le chemin de la Montagne, au coeur de la montagne d’Age.

– A gauche : Sylvain Lancia (Club Athlétique du Bassin Bellegardien), 168ème (16ème M2H) en 1h02’17.
– A droite : Bouchra Morin (Team Des Bois Thônon), 48ème femme (8ème M2F, 176ème au scratch) en 1h03’18.

Crédit image :
Courir à Poisy.

4ème édition du Trail des Grenouilles de Poisy, 16 novembre 2019.
Run Express (10 km).

A l’arrivée.

Antoine Monnot (ASPTT Annecy Athlétisme), vainqueur (1er ESH) en 37’48.

Crédit image :
Emma Autran.
4ème édition du Trail des Grenouilles de Poisy, 16 novembre 2019.
Run Express (10 km).

A l’arrivée.

Maurice Chatelain-Cadet (Team Mermillod Triathlon), 2ème (1er SEH) en 38’07.

Crédit image :
Emma Autran.
4ème édition du Trail des Grenouilles de Poisy, 16 novembre 2019.
Run Express (10 km).

A l’arrivée.

Etienne Chaleat (Seynod Natation), 3ème (2ème SEH) en 38’46.

Crédit image :
Emma Autran.

4ème édition du Trail des Grenouilles de Poisy, 16 novembre 2019.
Run Express (10 km).

A l’arrivée.

Alexis Roux, 4ème (3ème SEH) en 39’21.

Crédit image :
Emma Autran.
4ème édition du Trail des Grenouilles de Poisy
, 16 novembre 2019.
Run Express (10 km).

A l’arrivée.

Alexandre Degenne (Annecy-le-Vieux Of Course), 5ème (4ème SEH) en 39’47.

Crédit image :
Emma Autran.
4ème édition du Trail des Grenouilles de Poisy, 16 novembre 2019.
Run Express (10 km).

A l’arrivée.

Guillaume Abry (Allonzier-la-Caille), 6ème (5ème SEH) en 40’14.

Crédit image :
Emma Autran.

4ème édition du Trail des Grenouilles de Poisy, 16 novembre 2019.
Run Express (10 km).

A l’arrivée.

Guillaume Perrin (Run in Annecy) 13ème (2ème M0H) en 42’32.

Crédit image :
Emma Autran.

4ème édition du Trail des Grenouilles de Poisy, 16 novembre 2019.
Run Express (10 km).

A l’arrivée.

Jean-Yves Laplace (Running Team Thusy 74), 18ème (1er M3H) en 43’41.

Crédit image :
Emma Autran.

4ème édition du Trail des Grenouilles de Poisy, 16 novembre 2019.
Run Express (10 km).

A l’arrivée.

Caroline Visery (Courir à Poisy), lauréate (1ère SEF, 23ème au scratch) en 44’31.

Crédit image :
Emma Autran.

4ème édition du Trail des Grenouilles de Poisy, 16 novembre 2019.
Run Express (10 km).

A l’arrivée.

2ème séquence de ce sprint final :
– A droite : Isaline Depollier (Courir à Poisy), 2ème femme (2ème SEH, 24ème au scratch) en 44’54.
– A gauche : Lou Götz (Evian Off Course), 3ème femme (3ème SEH, 25ème au scratch) en 44’55.
Mais quel cliché, pris au moment où Isaline est en train de devancer irrémédiablement Lou.

Crédit image :
Emma Autran.4ème édition du Trail des Grenouilles de Poisy, 16 novembre 2019.
Run Express (10 km).

A l’arrivée.

1ère séquence de ce sprint final :
– A droite : Isaline Depollier (Courir à Poisy), 2ème femme (2ème SEF, 24ème au scratch) en 44’54.
– A gauche : Lou Götz (Evian Off Course), 3ème femme (3ème SEF, 25ème au scratch) en 44’55.
Parvenue pour la première fois à la hauteur de son adversaire, Lou envisage alors la deuxième place.

Crédit image :
Emma Autran.

4ème édition du Trail des Grenouilles de Poisy, 16 novembre 2019.
Run Express (10 km).

A l’arrivée.

Charlotte Roy, 4ème femme (1ère ESF, 27ème au scratch) en 45’10.

Crédit image :
Emma Autran.

4ème édition du Trail des Grenouilles de Poisy, 16 novembre 2019.
Run Express (10 km).

A l’arrivée.

Julien Lambersens (Running Team Thusy 74), 37ème (4ème M1H) en 46’53.

Crédit image : 
Emma Autran.
4ème édition du Trail des Grenouilles de Poisy, 16 novembre 2019.
Run Express (10 km).

A l’arrivée.

Cédric Mugnier-Bajat (Team K-lu) 39ème (5ème M1H) en 47’14.

Crédit image :
Emma Autran.

4ème édition du Trail des Grenouilles de Poisy, 16 novembre 2019.
Run Express (10 km).

A l’arrivée.

Pascal Pettex (Running Team Thusy 74) 46ème (3ème M3H) en 47’49.

Crédit image :
Emma Autran.

4ème édition du Trail des Grenouilles de Poisy, 16 novembre 2019.
Run Express (10 km).

A l’arrivée.

Laurent Carlioz, l’égérie du Trail Panoramic de l’Albanais, disputé à Saint-Eusèbe, 52ème (5ème M2H) en 48’51.

Crédit image :
Emma Autran.

4ème édition du Trail des Grenouilles de Poisy, 16 novembre 2019.
Run Express (10 km).

A l’arrivée.

Louis Favre-Victoire (Les Foulées Chablaisiennes), 56ème (1er M5H) en 48’59.

Crédit image :
Emma Autran.

4ème édition du Trail des Grenouilles de Poisy, 16 novembre 2019.
Run Express (10 km).

A l’arrivée.

Thierry Fuentes (Sillingy), 64ème (6ème M2H) en 49’48.

Crédit image :
Emma Autran.
4ème édition du Trail des Grenouilles de Poisy, 16 novembre 2019.
Run Express (10 km).

A l’arrivée.

Anthony Avrillon (Versonnex), 67ème (28ème SEH) en 50’12.

Crédit image :
Emma Autran.
4ème édition du Trail des Grenouilles de Poisy, 16 novembre 2019.
Run Express (10 km).

A l’arrivée.

Stéphane Willer (Sill’N Run), 77ème (8ème M2H) en 51’22.

Crédit image :
Emma Autran.

4ème édition du Trail des Grenouilles de Poisy, 16 novembre 2019.
Run Express (10 km).

A l’arrivée.

Pierre Avrillon (Alby-sur-Chéran), 78ème (4ème M4H) en 51’28.

Crédit image :
Emma Autran.

4ème édition du Trail des Grenouilles de Poisy, 16 novembre 2019.
Run Express (10 km).

A l’arrivée.

Isabelle Bogey (Athlétique Sport Aixois), 10ème femme (2ème M2F, 79ème au scratch) en 51’28.

Crédit image :
Emma Autran.
4ème édition du Trail des Grenouilles de Poisy
, 16 novembre 2019.
Run Express (10 km).

A l’arrivée.

Rosalie Vanlaton (La Balme-de-Sillingy), 14ème femme (1ère JUF, 101ème au scratch) en 55’11.

Crédit image :
Emma Autran.

4ème édition du Trail des Grenouilles de Poisy, 16 novembre 2019.
Run Express (10 km).

A l’arrivée.

– Au premier plan, à droite : Laura Crivellaro, 20ème femme (6ème SEF, 129ème au scratch) en 57’37.
– Au deuxième plan, au centre : Malorie Raphoz (Team Coach Aurélie), 19ème femme (5ème M2F, 128ème au scratch) en 57’36.

Crédit image :
Emma Autran.4ème édition du Trail des Grenouilles de Poisy, 16 novembre 2019.
Run Express (10 km).

A l’arrivée.

Laura Crivellaro, 20ème femme (6ème SEF, 129ème au scratch) en 57’37.

Crédit image :
Emma Autran.

4ème édition du Trail des Grenouilles de Poisy, 16 novembre 2019.
Run Express (10 km).

A l’arrivée.

Nathalie Calabrese-Naumin (Les Chamois du Lac Bleu), 22ème femme (1ère M4F, 135ème au scratch) en 57’55.

Crédit image :
Emma Autran.

4ème édition du Trail des Grenouilles de Poisy, 16 novembre 2019.
Run Express (10 km).

A l’arrivée.

Josefa Dekens (SEPas Impossible), 40ème femme (6ème M3F, 162ème au scratch) en 1h01’16.

Crédit image :
Emma Autran.
4ème édition du Trail des Grenouilles de Poisy
, 16 novembre 2019.
Run Express (10 km).

A l’arrivée.

Sébastien Michaud (Club Athlétique du Bassin Bellegardien), 201ème (19ème M1H) en 1h05’28.

Crédit image :
Emma Autran.

4ème édition du Trail des Grenouilles de Poisy, 16 novembre 2019.
Run Express (10 km).

A l’arrivée.

Floriane Escolano (Sill’N Run), 80ème femme (11ème M2F, 218ème au scratch) en 1h07’15.

Crédit image :
Emma Autran.
4ème édition du Trail des Grenouilles de Poisy
, 16 novembre 2019.
Run Express (10 km).

A l’arrivée.

Anne-Sophie Lancia (Club Athlétique du Bassin Bellegardien), 80ème femme (8ème M1F, 221ème au scratch) en 1h07’29.
Elle est encouragée, à droite, par son coéquipier Anthony Fragale, 220ème (45ème SEH) en 1h07’29.

Crédit image :
Emma Autran.

4ème édition du Trail des Grenouilles de Poisy, 16 novembre 2019.
Run Express (10 km).

A l’arrivée.

Carole Brunon (Sill’N Run), 83ème femme (10ème M3F, 222ème au scratch) en 1h07’31.

Crédit image :
Emma Autran.

4ème édition du Trail des Grenouilles de Poisy, 16 novembre 2019.
Run Express (10 km).

A l’arrivée.

Céline Arbez (Running Team Thusy 74), 91ème femme (10ème M1F, 231ème au scratch) en 1h08’58.

Crédit image :
Emma Autran.

4ème édition du Trail des Grenouilles de Poisy, 16 novembre 2019.
Run Express (10 km).

A l’arrivée.

Céline Brouard, 113ème femme (15ème M2F, 257ème au scratch) en 1h12’59.

Crédit image :
Emma Autran.

4ème édition du Trail des Grenouilles de Poisy, 16 novembre 2019.
Run Express (10 km).

A l’arrivée.

Doriane Pernet (La Balme-de-Sillingy), 115ème femme (3ème ESF, 259ème au scratch) en 1h13’32.

Crédit image :
Emma Autran.4ème édition du Trail des Grenouilles de Poisy, 16 novembre 2019.
Trail des Grenouilles (17 km), 3ème opus.
Run Express (10 km).

A l’arrivée.

L’équipe de SEPas Impossible :
– A gauche : Josefa Dekens, 40ème femme (6ème M3F, 162ème au scratch) en 1h01’16 sur le 10 km.
– Les bras levés : Eddie Vagnotti, 44ème (2ème M3H) en 47’45.
– Dossard 1186 : la présidente Cécile Monod, 133ème femme (21ème M2F, 435ème au scratch) en 2h43’18 sur le 17 km.
– A droite : Chrystelle Tollius, 85ème femme (9ème M3F, 362ème au scratch) en 2h18’02 sur le 17 km.

Crédit image :
Emma Autran.

4ème édition du Trail des Grenouilles de Poisy, 16 novembre 2019.
Run Express (10 km).

A l’arrivée.

– Au centre : Sabrina Lenourry, 121ème femme (21ème M1F, 265ème au scratch) en 1h14’48.
– Dossard 132 : Claire Baudin, 123ème femme (22ème M1F, 267ème au scratch) en 1h14’49.

Crédit image :
Emma Autran.

4ème édition du Trail des Grenouilles de Poisy, 16 novembre 2019.
Run Express (10 km).

A l’arrivée.

Catherine Varlot (Sill’N Run), 122ème femme (18ème M2F, 266ème au scratch) en 1h14’49.

Crédit image :
Emma Autran.