PRESENTATION DU TRAIL DE LA VALSERINE / 04-05 – 06 – 22


PRESENTATION DE LA NOUVELLE VERSION 2022 PAR GUILLAUME LE GRAND / 03-06-22

« Dorénavant, nous espérons promouvoir notre territoire, tout en respectant notre environnement qui est notre outil de travail », nous déclare le directeur de course et président du Club Athlétique du Bassin Bellegardien (CABB).

L’annulation de l’édition 2021 n’a pas été que négative. Elle nous a permis en effet d’approfondir notre partenariat. Un des contacts majeurs pour nous est le parc naturel régional du Haut-Jura (1). Nos souhaits sont identiques : promouvoir, sensibiliser, protéger, et surtout respecter.

Calumet de la paix
En revanche, nos besoins sont différents. De notre côté, il s’agit de promouvoir et de sensibiliser. Pour les amis du grand tétras, au cœur de la protection dans la forêt de Champfromier, il s’agit de sacraliser à tout prix ce gros gallinacé.
Nous avons donc négocié et décidé de ne plus aller, hélas pour les trailers, au mythique crêt de Chalam, la reproduction et l’élevage de cet oiseau, période ô combien sensible pour lui, coïncidant avec la date du trail. Nous avons également accepté de traverser la forêt de Giron uniquement en journée. Dorénavant, nous espérons promouvoir notre territoire, tout en respectant notre environnement qui est notre outil de travail.
La suppression du circuit du crêt de Chalam, le plus long avec ses 27,7 km (2), a entraîné une restructuration des boucles. Leur nombre est en effet passé de 7 à 8, la plus étendue, en l’occurrence 18,7 km, étant celle désormais des Avalanches, autre sommet emblématique du secteur. Par contre, chacun de ces circuits a gardé, fort heureusement, sa spécificité.

Camp de base
Le camping des Géorennes, sur la commune de Champromier, demeure le seul lieu de vie où est installé l’unique ravitaillement qui permettra aux autochtones, aux familles, et aux amis, d’encourager les trailers à neuf reprises en comptant le départ. Des trailers qui continueront à bénéficier d’une totale liberté quant à la distance à parcourir : 12, 26, 45… 102 bornes.

Elitaire non, populaire oui
Enfin, le tarif de 50 euros reste toujours d’actualité, et ce quel que soit le kilométrage avalé. Néanmoins, celui qui stoppera sa chevauchée, après 12 bornes (première boucle) ou 26 bornes (deuxième boucle), sera remboursé à hauteur de 20 euros. Une nouveauté qui témoigne de notre attachement viscéral au trail populaire et familial, permettant à tous de se surpasser, y compris les moins robustes, ce qui fait précisément l’originalité de notre ultra.

De loin, mais pas de près
In fine, 187 coureurs figureront sur la start liste, 39,03 % d’entre eux émanant de régions différentes d’Auvergne-Rhône-Alpes. Nous en sommes agréablement surpris et naturellement nous nous en félicitons. En tout cas, cette présence démontre amplement que notre communication dans le milieu du trail a été adéquate.
Le revers de la médaille, c’est bien évidemment la participation très moyenne des Aindinois (34,75 %), et celle, très médiocre, des trailers des Pays de Savoie (13,36 %).

Réputation et rivalité
Mais pourquoi alors ces derniers n’adhèrent-ils pas à ce concept si atypique qui fonctionne parfaitement depuis 2015 en Ardèche, via le Taranis Arga Trail ? L’image du département de l’Ain, et plus particulièrement de la commune de Valserhone (3), en est en partie la cause. Difficile d’imaginer des paysages à couper le souffle en roulant sur le viaduc de l’autoroute A 40 qui surplombe l’ancienne commune de Bellegarde-sur-Valserine.
La multitude des ultras et des trails longs à cette époque, aussi bien dans les Deux Savoie que dans l’Ain, en est également responsable. Mais relativisons quand même cette concurrence puisque notre objectif vise à concocter une manifestation à taille humaine. En conséquence, nous ne jouons pas et nous ne jouerons jamais dans la même cour que la Maxi-Race du Lac d’Annecy, l’Ultra Trail du Haut-Giffre, le Marathon du Mont-Blanc ou encore l’Ultra 01.

Atouts maîtres
Nous enregistrons donc près de 200 inscrits, ce qui est viable pour le CABB. L’embauche pour les plus jeunes ne sera peut être pas pour tout de suite. Mais notre coup d’essai, avec ce concept terriblement novateur, va se transformer en coup de maître, nous en sommes persuadés.
Et comment ne pas souligner nos autres cartes maîtresses : le ravito local et maison, y compris les soupes et les barres de céréales, de même que les lots coureurs 100 % locaux, les paysages, la bienveillance des 40 bénévoles, 28 pour le CABB, 12 pour Champfromier 2000 (4). On ajoutera également, et c’est une grande première chez les Cabbistes (5), la constitution d’une équipe étoffée, forte de 11 chevilles ouvrières (6).
Tous ces avantages me font dire qu’en 2023, je ne regarderai pas avec angoisse le chiffre des engagés. Du coup, je vous conseillerai vivement de ne pas attendre l’ultime instant pour vous inscrire, si vous voulez vous frayer un chemin sur les bords de la Valserine.

A la veille de l’évènement, je ne suis pas stressé, bien au contraire ! En effet, j’éprouve beaucoup de plaisir à partager cette nature si belle, mais aussi d’engendrer du lien social et d’insuffler du bonheur dans la vallée de la Valserine. Assurément, ça va être merveilleux !

G.L.G., avec F.V.

(1) Fondé le 10 février 1986, le parc naturel régional du Haut-Jura regroupe pas moins de 106 communes qui adhèrent à une charte, validée en 2010. Il s’étend sur près de 178 000 ha à travers :
– Deux régions : Auvergne-Rhône-Alpes et la Bourgogne-Franche-Comté.
– Trois départements : l’Ain, le Doubs et le Jura.
(2) Indépendamment de la problématique environnementale, la boucle du Crêt de Chalam était de toute façon condamnée, sa distance, évaluée à 27,7 km, étant beaucoup trop importante.
(3) La commune de Valserhône a été mise en place le 1er janvier 2019. Elle est issue de la fusion des trois communes suivantes : Bellegarde-sur-Valserine, Châtillon-en-Michaille et Lancrans. Avec près de 17 000 âmes, Valserhône est devenu la troisième ville aindinoise la plus peuplée.
(4) Champfromier 2000 a été fondé le 23 mai 2000 par l’incontournable Christian Vallet qui l’a présidé jusqu’au 25 novembre 2019, hormis deux brèves interruptions, avant de céder sa place, pour raison de santé, à Simone Grenard.
Cette association a une triple vocation :
– La sauvegarde des sentiers.
– La préservation des patrimoines naturel et culturel.
– L’organisation de sorties culturelles.
(5) Le Cabbiste est le pensionnaire du Club Athlétique du Bassin Bellegardien.
(6) Chargée du 3ème Trail de la Valserine, l’escouade du Club Athlétique du Bassin Bellegardien (CABB) comprend les 11 personnalités suivantes :
– Guillaume le Grand : le président du CABB intervient dans tous les domaines en tant que directeur de course. On mettra en exergue son rôle dans la conception des huit boucles mais aussi dans la médiatisation, à travers l’animation de la page Facebook et du site Web qu’il a mis en place.
– Alain Tiffon : porteur du projet en 2020, géniteur des huit boucles en compagnie de Guillaume, en charge aussi du balisage, ce qui n’est pas une sinécure, vu l’ampleur de la tâche !
– Anne le Grand : artisane du site Web avec son époux Guillaume.
– Anne-Sophie Lancia-Gibernon.
– Yann Manet.
– Elodie Michaud
.
– Sébastien Michaud
.
– Elodie Morand.
– Robert Pillard.
– Michaël Roubaud
.
– François Vanlaton, responsable des inscriptions en ligne, également auteur de reportages sur le blog Courzyvite et son compte Facebook.
.
.
.
LE TRAIL DE LA VALSERINE OU COMMENT APPRIVOISER L’ULTRA-TRAIL / 03-01-22

Désormais, le Trail de la Valserine est le fruit d’une idée insolite qui revisite d’une toute autre manière l’ultra trail. C’est également un état d’esprit qui saura conjuguer chaleur humaine, altruisme, dépassement de soi, et accessibilité pour les moins aguerris. Mais quel cocktail, mes aïeux !

Sous la houlette du président Guillaume le Grand, en place depuis septembre 2020, mais aussi d’Alain Tiffon, son fidèle et précieux lieutenant, le vénérable Club Athlétique du Bassin Bellegardien (CABB), a été le seul jusqu’à maintenant à faire sien ce modèle si singulier. Un modèle dévoilé en août 2015 en Ardèche à l’occasion du 1er Taranis Arga Trail.

Pour cette grande première (1), le CABB et sa bande de joyeux lurons piaffent déjà d’impatience à l’idée de vous accueillir cette année lors du week-end de la Pentecôte, en l’occurrence les 4 et 5 juin. Niché au nord du territoire bellegardien, le village de Champfromier, via le camping des Géorennes qui le surplombe, en sera l’épicentre. En toute logique, ajoutera-t-on, cette commune de plus de 700 âmes, à travers son conseil municipal et ses forces vives, soutenant comme un seul homme cet évènement qui se déploie au cœur de la vallée de la Valserine, un des joyaux du parc naturel régional du Haut-Jura.

Cette vallée, vous la sillonnerez dans ses moindres recoins en ingurgitant pas moins de 102,2 km que pimentera de surcroît un dénivelé de 4420 m, la barrière horaire n’excédant pas les 24 h. Cependant, vous ne les avalerez pas d’une seule traite, mais à travers huit boucles, longues de 8,3 à 18,7 km, chacune d’entre-elles disposant de son propre tracé.
Cerise sur ce gros gâteau aindinois, les héros du jour et de la nuit auront la chance, au camping, d’être encouragés à tue-tête par leurs familles et leurs amis, de même que par les autochtones et les Cabbistes (2). Un scénario qui se répétera neuf fois, au départ puis à sept reprises au moment de se ravitailler, l’ultime ovation intervenant à l’épilogue. Le must en la matière, les trailers étant accoutumés à cavaler dans l’indifférence générale !

De ce trail si novateur, plus rien ne vous échappera en parcourant l’attrayant et didactique site Web, conçu par Guillaume et sa compagne Anne :
https://www.letraildelavalserine.com/

Si ce concept révolutionnaire vous subjugue, eh bien, il ne vous reste plus alors qu’à vous inscrire sur l’incontournable site Web L-Chrono que gère de main de maître Ludovic Galland :
https://inscriptions-l-chrono.com/traildelavalserine2022/select_competition

F.V.

(1) Ce millésime 2022 constituera une grande première au regard du concept. Mais indépendamment de celui-ci, il s’agira du 3ème opus, les deux premiers s’étant tenus en 2017 et 2018.
(2) Les Cabbistes sont les pensionnaires du Club Athlétique du Bassin Bellegardien (CABB).
L’affiche de la 3ème édition du Trail de la Valserine, programmée les samedi 4 et dimanche 5 juin 2022 à Champfromier.
Cette affiche a été conçue par Guillaume le Grand, directeur de course et président du Club Athlétique du Bassin Bellegardien.
.
.
.
TRAIL DE LA VALSERINE : UNE NOUVELLE FORMULE QUI DETONNE ! / 01-02-22 

Directeur de course en tant que président du Club Athlétique du Bassin Bellegardien (CABB)Guillaume le Grand nous décrit de façon concise et limpide l’atypisme du concept, apparu en août 2015 en Ardèche. Un concept repris la saison passée pour la première fois par les Aindinois à l’occasion de la 3ème édition du Trail de la Valserine, programmée à Champfromier à la Pentecôte, hélas annulée par cette maudite pandémie.

Nullement décontenancés, les Cabbistes, en l’occurrence les adhérents du CABB, remettent le couvert cette année dans le même village et durant la même fête religieuse, soit les samedi 4 et dimanche 5 juin.

Nimbé de mystère pour un certain nombre de trailers, ce concept avant-gardiste, oui révolutionnaire, est pourtant simple à comprendre, à condition toutefois de lire ces quelques lignes ci-dessous, écrites par Guillaume.

F.V.

Mais qu’entend-on par ce concept aussi singulier ?

D’une longueur totale de 102,2 km pour un dénivelé de 4420 m, le tracé de cette édition 2022 est découpé en huit boucles de 8,3 à 18,7 km, avec un parcours spécifique pour chacune d’entre elles.

En s’inscrivant, les trailers n’auront pas à choisir la distance de leur course. Le kilométrage « libre » de ce trail oscille entre 12 km au minimum, en l’occurrence le prologue, à 102,2 km au maximum, correspondant aux huit circuits que renferme cette compète.

La totalité de ces huit boucles ont le même point de départ et d’arrivée, c’est à dire le camping des Géorennes, sur la commune de Champfromier, où sera également installé le ravitaillement commun à chaque circuit.

Les boucles sont à réaliser dans l’ordre de leur numérotation, et ce quel que soit le nombre de circuits effectués.

La course se termine au bout de 24 h. Ce temps constituera l’unique barrière horaire du parcours, ce qui n’est pas banal pour un ultra.

Alors, avez-vous été convaincu d’appréhender le trail d’une toute autre manière ?

G.L.G., avec F.V.

Les infos via le site Web du Trail de la Valserine :
https://www.letraildelavalserine.com/

Les inscriptions sur le site Web L-Chrono :
https://inscriptions-l-chrono.com/traildelavalserine2022/select_competition

Parcours de deux boucles, programmées les samedi 4 et dimanche 5 juin 2022 à Champfromier dans le cadre de la 3ème édition du Trail de la Valserine.

Parcours de la boucle 4, alias Le pont du Dragon (8,3 km pour 420 m de dénivelé).
– Km 1,2.

Parcours de la boucle 5, alias La Namphée-Montanges (13,3 km pour 510 m de dénivelé).
– Km 1. 

Le site de la « Pierre Percée », dénomination officielle des gorges de la Volferine, sur la commune de Champfromier.
C’est à hauteur du foyer rural que les trailers plongeront par deux fois dans ce canyon de poche où se faufile la Volferine, appelée encore la « Rivière aux Loups », minuscule affluent de la rive droite de la Valserine, qui n’excède pas les 4,5 km.

Le nom attribué à ce site résulte de l’écoulement des eaux d’un affluent de la rive gauche de la Volferine : le ruisseau des Charrières, à travers une dalle rocheuse surplombante de 80 cm d’épaisseur, dominant un minuscule bassin, qu’une petite cascade a fendu d’un trou, large d’1m40. Cette cascade intervient juste avant que ce nant ne soit avalé tout cru par la Volferine, au premier plan.

Envahi jadis par une végétation luxuriante qui lui donnait un petit air d’Amazonie, cet éden est resté longtemps inaccessible à l’homme. On doit son défrichement à la dynamique association Champfromier 2000 (1) et à l’office de tourisme Terre Valserine. Un labeur digne des Titans qui a nécessité… 4200 heures de travail entre 2005 et 2016 avant que ce site ne soit inauguré en grande pompe le 8 septembre 2018.

Cliché pris le 16 février 2020 par Guillaume le Grand, directeur de course et président du Club Athlétique du Bassin Bellegardien.

(1) Champfromier 2000 a été fondé le 23 mai 2000 par l’incontournable Christian Vallet qui l’a présidé jusqu’au 25 novembre 2019, hormis deux brèves interruptions, avant de céder sa place, pour raison de santé, à Simone Grenard.
Cette association a une triple vocation :
– La sauvegarde des sentiers.
– La préservation des patrimoines naturel et culturel.
– L’organisation de sorties culturelles.

Parcours de deux boucles, programmées les samedi 4 et dimanche 5 juin 2022 à Champfromier dans le cadre de la 3ème édition du Trail de la Valserine.

Parcours de la boucle 4, alias Le pont du Dragon (8,3 km pour 420 m de dénivelé).
– Km 2,1.

Parcours de la boucle 5, alias La Namphée-Montanges (13,3 km pour 510 m de dénivelé).
– Km 1,9. 

Depuis la monotrace qui dégringole sur l’usine hydro-électrique de Sous-Roche, sur la commune de Champfromier.
Après avoir dévoré les gorges de la Volferine, les casse-cous dévaleront une pente de catastrophe, longue de 190 m pour un dénivelé de 123 m. Le paroxysme est atteint lorsque le single, émaillé de virages, tutoie à droite le bord d’une falaise. Les concurrents pourraient bien alors être éclaboussés par une spectaculaire cascade qui jaillit d’une paroi, d’autant plus en régime de hautes eaux.

Cliché pris le 16 février 2020 par Guillaume le Grand, directeur de course et président du Club Athlétique du Bassin Bellegardien.

Parcours de la boucle 5, alias La Namphée-Montanges (13,3 km pour 510 m de dénivelé), programmée les samedi 4 et dimanche 5 juin 2022 à Champfromier dans le cadre de la 3ème édition du Trail de la Valserine.

Km 2,1 : depuis la monotrace qui dégringole sur l’usine hydro-électrique de Sous-Roche, sur la commune de Champfromier.
La descente arrive à son terme. Les trailers pourront alors observer, en contrebas, la confluence entre la Valserine et un ruisseau lilliputien, en l’occurrence celui qui alimente la cascade éclaboussant le peloton.

Ce nant ne doit pas être confondu avec la Volferine, affluent comme lui de la rive droite de la Valserine, qu’auront pu admirer auparavant les trailers sur le site de la Pierre Percée.

Au fond à droite, on parvient à distinguer la centrale hydro-électrique de Sous-Roche.

Cliché pris le 16 février 2020 par Guillaume le Grand, directeur de course et président du Club Athlétique du Bassin Bellegardien.

Parcours de la boucle 5, alias La Namphée-Montanges (13,3 km pour 510 m de dénivelé), programmée les samedi 4 et dimanche 5 juin 2022 à Champfromier dans le cadre de la 3ème édition du Trail de la Valserine.

Km 2,1 : la passerelle qui accède à l’usine hydro-électrique de Sous-Roche, après avoir franchi la Valserine, que se partagent les communes de Champfromier (en deçà) et de Chézery-Forens (au-delà).
Permettant de passer en rive gauche, en face, cet ouvrage marque l’épilogue de cette descente hyper-technique.

Son installation est due à la construction de l’usine hydro-électrique de Sous-Roche, qu’on remarque au fond à droite. Une centrale qui sera à l’origine, en 1911, de l’électrification du fameux tramway reliant la ville de Bellegarde au village de Chézery-Forens, mis en service entre 1912 et 1937.
Cette usine est encore opérationnelle aujourd’hui. En revanche, la commande automatique depuis le barrage de Génissiat s’est substituée au personnel sur place.

Cliché pris le 16 février 2020 par Guillaume le Grand, directeur de course et président du Club Athlétique du Bassin Bellegardien.

Parcours de la boucle 5, alias La Namphée-Montanges (13,3 km pour 510 m de dénivelé), programmée les samedi 4 et dimanche 5 juin 2022 à Champfromier dans le cadre de la 3ème édition du Trail de la Valserine.

Km 2,1 : depuis la passerelle qui accède à l’usine hydro-électrique de Sous-Roche, après avoir enjambé la Valserine, que se partagent les communes de Champfromier (à gauche) et de Chézery-Forens (à droite).
Les trailers pourront admirer, sur leur gauche et en amont, les eaux cristallines du cours d’eau parsemé de rochers.

Cliché pris le 16 février 2020 par Guillaume le Grand, directeur de course et président du Club Athlétique du Bassin Bellegardien.
.
.
.
REDUCTION DES COÛTS SUR LES BOUCLES 1 ET 2 ! / 12-04-21

Emanant du Club Athlétique du Bassin Bellegardien (CABB), l’organisation a pris une sage mais inévitable décision : celle de réduire les montants de 20 euros pour les trailers qui n’emprunteront que la première boucle, soit 12 km, ou bien les deux premières, soit 26,4 km. Du coup, le tarif de la course revient, dans ces conditions, à 30 euros au lieu de 50.

On soulignera que les coureurs continueront à régler 50 euros au moment de s’inscrire. En revanche, ceux qui stopperont leur chevauchée après la boucle initiale, ou les deux premières, seront donc remboursés à hauteur de 20 euros.

Directeur de course et président du CABB, Guillaume le Grand a pris cette décision avec son équipe pour que cet évènement devienne une course populaire et familiale, permettant à tous de se dépasser. Le prix de base n’en reste pas moins fixé à 50 euros, le concept demeurant inchangé.
Les remboursements seront effectués directement sur la carte bleu avec laquelle les coureurs se sont inscrits.
Avec cette réduction, les organisateurs espèrent une participation en hausse.

G.L.G. et F.V.

– Site Web du Trail de la Valserine :
https://www.letraildelavalserine.com/

– Site Web du Trail de la Valserine pour devenir bénévole :
https://www.letraildelavalserine.com/b%C3%A9n%C3%A9voles

– Site Web L-Chrono où figurent les inscriptions :
https://inscriptions-l-chrono.com/traildelavalserine2022/register/76479

.
.
.
LES HUIT BOUCLES :

– Boucle 1, La Trouillette : 12 km de long pour 520 m de dénivelé.
– Boucle 2, Au Fil de la Valserine : 14,4 km de long pour 620 m de dénivelé.
– Boucle 3, Les Avalanches : 18,7 km de long pour 800 m de dénivelé.
– Boucle 4, Le Pont du Dragon : 8,3 km de long pour 420 m de dénivelé.
– Boucle 5, La Namphée-Montanges : 13,3 km de long pour 510 m de dénivelé.
– Boucle 6, Petit Tour à Fay : 13,8 km de long pour 580 m de dénivelé.
– Boucle 7, Autour du Cruchon : 10,3 km de long pour 420 m de dénivelé.
– Boucle 8, Autour du Cruchon : 11,4 km de long pour 550 m de dénivelé.

Soit au total : 102,2 km de long pour 4420 m de dénivelé.

Aussi bien les deux premières boucles (26,4 km pour 1140 m de dénivelé) que les trois premières (45,1 km pour 1940 m de dénivelé) compteront pour le Challenge de l’Ain de Course en Montagne.
Enfin, seuls les trois premiers circuits (45,1 km pour 1940 m de dénivelé) marqueront des points pour le Challenge des Trails du Haut-Rhône
.
.
.
PALMARES DEPUIS 2017 :

1ère édition, 22 octobre 2017 :

Dimensions : 22,2 km de long pour 1115 m de dénivelé. 
Scratch
 (142 inscrits, 137 partants, 134 classés, 3 abandons) :
– 1er (1er senior) : Paul Burette (Club Athlétique du Bassin bellegardien) en 1h50’08.
– 2ème (2ème senior) : Jeffrey Fleury (Club Athlétique du Bassin Bellegardien) en 1h51’51.
– 3ème (3ème senior) : Mathieu Bony (Arvi’Cyclette) en 1h53’16.
Femmes (17 classées) :
– 1ère (1ère senior, 29ème au scratch) : la Franco-Anglaise Emilie Shaw (Run Valserine) en 2h13’34.
– 2ème (1ère M1, 40ème au scratch) : Nadège Vignand (ASPTT Annecy Athlétisme) en 2h16’05.
– 3ème (2ème M1, 58ème au scratch) : Florence Chevalier (Echenevex) en 2h23’26.
Résultats complets :
Ils figurent sur le site Web L-Chrono :
http://www.l-chrono.com/resultats2017/trail_de_la_valserine.pdf
.
.
2ème édition, 21 octobre 2018 :

Trail de la Valserine (35 km) :
Dimensions : 34,8 km de long pour 1420 m de dénivelé.
Scratch (162 inscrits, 156 partants, 148 classés, 8 abandons, record de participation) :
– 1er (1er senior) : Ludovic Colomb (Club Athlétique du Bassin Bellegardien) en 2h49’56.
– 2ème (2ème senior) : Mathieu Bony (Arvi’Cyclette) en 3h02’49.
– 3ème (3ème senior) : le Portugais Tiago Vicente (MCTR Montanha Clube Trail Running) en 3h07’37.
Femmes (21 classées) :
– 1ère (1ère M1, 27ème au scratch) : Nadège Vignand (ASPTT Annecy Athlétisme) en 3h37’57.
– 2ème (1ère senior, 55ème au scratch) : Iris Stocky (Ain-Est Athlétisme) en 4h00’55.
– 3ème (2ème senior, 67ème au scratch) : Agathe Lebel (Cormaranche-en-Bugey) en 4h29’28.
Résultats complets :
Ils figurent sur le site Web L-Chrono :
https://www.l-chrono.com/resultats2018/trail_de_la_valserine_35.pdf

Mêlée des eaux (16 km) :
Dimensions : 
15,8 km de long pour 390 m de dénivelé.
Scratch (301 inscrits, 291 partants, 285 classés, 6 abandons, record de participation) :
– 1er (1er senior) : le Suisse Simon Senn (Club Athlétique du Bassin Bellegardien) en 1h05’04.
– 2ème (2ème senior) : Nicolas Boivin (Saint-Genis-Pouilly) en 1h06’48.
– 3ème (3ème senior) : Rémy Bibard (Evian Off Course) en 1h08’04.
Femmes (88 classées) :
– 1ère (1ère senior, 16ème au scratch) : Anaïs Boucansaud (Evian Off Course) en 1h15’05.
– 2ème (1ère espoir, 52ème au scratch) : Marine Coquard (Lyon 3ème) en 1h27’09.
– 3ème (2ème senior, 69ème au scratch) : Julie Milan (Berthies Sport) en 1h30’49.
Résultats complets :
Ils figurent sur le site Web L-Chrono :
https://www.l-chrono.com/resultats2018/trail_de_la_valserine_15.pdf
.
.
.
LE TRAIL DE LA VALSERINE SUR LE SITE WEB COURZYVITE :

– Présentation de l’édition 2017 : le parcours par le texte et l’image, avec la participation de l’internationale Lucie Jamsin (1er volet) :
https://www.courzyvite.run/blog/2017/10/18/le-parcours-du-trail-de-la-valserine-par-le-texte-et-limage-avec-la-participation-de-linternationale-lucie-jamsin-22-10-17/

– Présentation de l’édition 2017 : les pronostics (2ème volet) :
https://www.courzyvite.run/blog/2017/10/22/trail-de-la-valserine-les-pronostics-2eme-volet-22-10-17/

– Présentation de l’édition 2018 :
https://www.courzyvite.run/blog/2018/10/21/presentation-du-trail-de-la-valserine-21-10-18/

– Photos du 35 km de l’édition 2018 :
https://www.courzyvite.run/blog/2018/11/19/photos-du-35-km-du-trail-de-la-valserine-21-10-18/

– Présentation et annulation de l’édition 2021 :
https://www.courzyvite.run/blog/2022/06/01/presentation-et-annulation-du-trail-de-la-valserine-22-23-05-21/

 

 

 


131 vues