PRESENTATION ET ANNULATION DU TRAIL DE LA VALSERINE / 22-23 – 05 – 21


PRESENTATION DE LA NOUVELLE VERSION 2021 PAR GUILLAUME LE GRAND / 05-12-20

« Il me semble que nous allons réussir à innover avec cette 3ème édition !!!! », nous déclare le directeur de course et président du Club Athlétique du Bassin Bellegardien (CABB).

Innover dans le monde du trail, est-ce rajouter quelques kilomètres, modifier le temps de course, augmenter la jauge du nombre d’inscrits ? Le trail est une discipline jeune, mais la course à pied est vieille comme le monde. Le messager grec Phidippides qui avala, en 490 avant Jésus-Christ, les 42 km reliant Marathon à Athènes, pourrait l’attester. La majeure partie des trails sont des boucles, une minorité ayant une arrivée différente du départ. Innover constitue donc une gageure tant les pratiques sont conventionnées, avec ces dernières années toujours plus de dénivelé ou toujours plus de km.

Comme bon nombre d’organisateurs, nous avons dû annuler, en cette année 2020, les deux évènements hors stade prévus par le CABB : le Trail de la Valserine et le Défi de Fort-l’Ecluse. Il est dur de repartir après avoir passé 200 heures à réfléchir, créer des supports numériques ou papier, rencontrer les élus, et pour finir, accoler un gros tampon « annulé » sur une affiche. Certaines compètes ont quand même eu lieu pendant l’été. Ce fut le cas du Taranis Arga Trail, concouru à Joannas en Ardèche. Une petite équipe du groupe « Loisir » du CABB s’y est rendue à la fin du mois d’août. Comme en 2019, ils sont revenus enchantés, ce qui nous a incité à bavarder à bâtons rompus autour de ce trail si particulier. Après 10 mn de discussion, j’avais 20 questions ; après 24 h de réflexion, j’avais sept circuits dans la vallée de la Valserine ; enfin, après 48 h, le concept du Trail de la Valserine, opus 2021, voyait le jour.

Je suis né ici, et pour moi la vallée de la Valserine, c’est Chézery-Forens, Champfromier, Montanges, Confort. Le cœur de cette vallée est Champfromier. Ancienne course orchestrée par le CABB, la Voie du Tram y est arrivée plus de 20 fois sur les 30 éditions disputées, sans oublier en 2017 le 1er Trail de la Valserine. Le lieu était donc tout trouvé. Avec sa forme de dessin d’enfants, se détache irrésistiblement le crêt de Chalam. Beaucoup plus bas, les ponts des Pierres, de Confort et du Dragon, les passerelles de Sous-Roche et de la Namphée, mettent en valeur la Valserine. Aussi, le parcours ne pouvait que louvoyer entre ce sommet et cette rivière ô combien mythiques. Enfin, nous avons gagné un partenaire avec le camping des Géorennes, tenu par un jeune et dynamique couple qui réalise de délicieux yaourts maison.

Après ce long teasing, voici le fameux concept :
– Sept boucles, toutes différentes et longues de 8 à 23 km.
– Une liberté accordée aux coureurs pour atteindre la distance qu’ils souhaitent.
– Un lieu de vie unique : le camping des Géorennes.
– Un seul lieu de ravitaillement qui permettra au public de voir passer les trailers jusqu’à sept fois en 24 h. Du coup, fini les trips en voiture pour aller encourager son protégé sur le tracé.
– Un prix unique pour la course, et ce quel que soit le nombre de circuits bouclés.

Comment se déroulera le week-end de 22 et 23 mai 2021 ? Si la Covid-19 nous laisse tranquille, les coureurs pourront venir récupérer leurs dossards le vendredi 21 mai, et ainsi profiter en soirée d’une pasta party. De multiples emplacements seront disponibles au camping. En outre, le secteur ne manque pas d’hébergement dans les environs.

Le lendemain, c’est le jour J. On commence à 7 h 30 par un circuit de 13 km, le plus roulant du parcours.
Puis libre à chacun de continuer sur la boucle 2 qui borde littéralement la Valserine. A l’aller, les concurrents s’approprieront la rive droite avant d’opérer un demi-tour, quand la « Valse », une fois enjambée au pont de Confort, ingurgite la Semine à la bien nommée « Mêlée des Eaux », point le plus bas des sept circuits avec ses 370 m d’altitude. Puis au retour, c’est la rive gauche qui se fera l’hôte des trailers avant qu’ils ne repassent définitivement, à la faveur de la passerelle de la Namphée, en rive droite. Pour ma part, la plus envoûtante des sept boucles, incontestablement.
On enchaîne par la rude ascension du crêt de Chalam puis par le plus petit des circuits qui enjambe le pont du Dragon. Il restera alors trois boucles, sillonnant les hauteurs de Champfromier autour du Cruchon, du pas du Bœuf, enfin des Avalanches, toit du Trail de la Valserine avec ses 1146 m d’altitude, vaincues dans une ultime ascension.
In fine, si vous avez été assez téméraire pour avaler la « Valse » de Champfromier, vous totaliserez alors 102 bornes pour un dénivelé proche de 4700 m.

Le samedi soir, une partie des concurrents auront tiré définitivement leur révérence, tandis que quelques courageux poursuivront l’aventure. Parallèlement, nous accueillerons un petit concert au camping et un repas sera mis à votre disposition par les gérants.

Cette épopée s’achèvera au bout de 24 h, le dimanche 23 mai. A 10 h pétantes, démarrera la remise des prix à l’intention des lauréats et lauréates de chacun des sept circuits. Si vous avez disputé les trois premières boucles, vous ne pourrez pas prétendre au classement des deux premières, mais uniquement avec celui des trois premières.

A chaque passage sur le lieu de vie, vous pourrez changer vos vêtements, rajouter ou enlever une couche, récupérer votre frontale, faire un bisou à votre pitchoune et échanger sur le parcours avec les bénévoles qui, durant toute la journée, seront aux petits soins pour vous.

Nous avons imaginer cette course comme une porte d’entrée sur l’ultra, comme un défi personnel, comme une journée où le trailer pourra écouter ses sensations : « Je suis cuit après 50 km, je m’arrête mais je n’ai pas abandonné. Je suis en pleine forme après 70 km, je monte à 85 km, même si je n’ai jamais fait ça et que je n’envisageais pas de m’engager sur un périple aussi long ».

Le tarif de la course, unique quelque soit le nombre de circuits réalisés, s’élève à 45 euros. Il est clair que ce montant est prohibitif pour les concurrents qui n’accompliront qu’une boucle. En revanche, nous devenons l’ultra le moins cher de la région pour les runners qui franchiront, au km 40, la barrière du crêt de Chalam.

Notre compète est donc lancée ! Elle ne pourrait pas avoir lieu sans le soutien de la mairie de Champfromier et de son maire Jacques Vialon. Nos premières rencontres ont été chaleureuses et constructives. Les trails amènent de la vie dans les communes, nous avons besoin de liens sociaux, et peut être un peu plus en 2021. Nous voulons concevoir notre manifestation autour d’associations locales. Qu’il s’agit des ravitaillements, des prix aux vainqueurs ou encore du groupe de musique qui nous accompagnera le samedi soir.

Il me semble que nous allons réussir à innover avec cette 3ème édition. Alors venez avec nous participer à cette belle fête du sport nature. Que vous soyez bénévoles ou trailers, visitez notre page internet www.letraildelavalserine.com et inscrivez-vous dès le premier jour de l’année 2021. J’allais oublier, nous ne serons pas plus de 500 au départ. Alors comme les coureurs aiment la liberté, ne tardez pas trop à vous inscrire.

2020 étant derrière nous, on va enfin cavaler sur les sentiers de la Valserine !!!!!

G.L.G., avec F.V..
.
.
.
LETTRE DE GUILLAUME LE GRAND, SUITE AU SABORDAGE DU MILLESIME 2021 / 03-04-21 

« Annulé : six lettres qui s’écrivent en deux secondes ! », nous déclare le directeur de course et président du Club Athlétique du Bassin Bellegardien.

Les trailers sont souvent friands de chiffres. Ces deux secondes pourraient être comparées aux deux secondes d’inattention dans une descente technique, ou bien celles qui voient la cheville tourner, obligeant à abandonner au km 80 alors que nous allions finir notre premier ultra.

Ces deux secondes sont à mettre en comparaison avec les centaines d’heures d’entraînements, avec la quinzaine d’heures déjà effectuées pour ces 80 bornes.

Pour nous, ces deux secondes sont à mettre en comparaison avec les dizaines d’heures pour adapter le concept du Taranis Arga Trail à notre belle vallée de la Valserine, la cinquantaine d’heures pour créer le site internet et le rendre sympa, les quelques heures pour créer le visuel. Les centaines d’heures dans les sentiers et sur Trace de Trail pour proposer sept jolies boucles. Les belles heures passées à débroussailler les sentiers. Les heures de discussions avec les partenaires, les acteurs locaux et les sponsors. Les heures passées avec les instances administratives, que ce soit la mairie de Champfromier, le parc naturel régional du Haut-Jura ou la préfecture de l’Ain.

Vous êtes surement déçus de voir apparaître ces six lettres, mais nous, petit club amateur formé de dizaines de bénévoles, nous sommes accablés. Les plus de 500 heures de travail ne seront jamais compensées par un fond de relance quel qu’il soit. Nous avons travaillé et cela ne va rien nous apporter. Sans parler d’argent, si nous organisons des courses, c’est aussi pour voir des visages amplis de joie, de fierté d’être allés au bout de soi. Si nous organisons des courses, c’est pour nous retrouver et former un club uni.

Alors oui, comme en 2020, le Trail de la Valserine est annulé. Nous avons décidé de ne pas le reporter pour ne pas surcharger le calendrier. Comme en 2020, nous vous donnons rendez-vous l’année prochaine. Le week-end de la Pentecôte des 4 et 5 juin sera le nôtre. Nous ne changerons pas le concept, nous les ferons ces boucles qui sillonnent dans la vallée de la Valserine ! Cela sera une belle fête de la nature et du partage.

Nous nous devons de remercier chaleureusement toutes les personnes qui ont œuvré pour la bonne préparation de ce trail. Un grand Merci à tous les partenaires qui auraient dû être là, secouristes, médecin, sponsors.

Un très grand Merci aux athlètes qui s’étaient inscrits. Ils venaient, entre autres, de Saint-Nazaire, Paris, Dijon ou Champfromier. Nous vous rembourserons intégralement les frais de courses d’ici quelques semaines.

Il est temps que cette pandémie s’arrête. Elle use les entreprises, mais elle use aussi les petites associations qui sont, selon moi, l’une des forces de notre pays.

Et dernier point, le 22 mai prochain à 7h30, je serai au camping des Géorennes avec quelques athlètes du Club Athlétique du Bassin Bellegardien, notre cher et vénérable CABB. Si vous avez envie de faire un petit footing de 13 à 60 km, on se fera une joie de vous montrer les chemins.

Allez, place désormais aux enfants ! En effet, nous allons reprendre ce que l’on fait de mieux, les entraîner, leur apprendre les bases et les valeurs de l’athlétisme. Incontestablement, ils donnent du sens à notre action au sein du CABB.

G.L.G.

L’affiche de l’annulation de la 3ème édition du Trail de la Valserine, programmée les samedi 22 et dimanche 23 mai 2021 à Champfromier.
Cette affiche a été conçue par Guillaume le Grand, directeur de course et président du Club Athlétique du Bassin Bellegardien..
.
.

.
LETTRE DE GUILLAUME LE GRAND AUX PARTENAIRES, SUITE A L’ANNULATION DU CRU 2021 / 04-04-21

« Nous n’abandonnons pas. En effet, nous avons déjà fixé la date pour 2022, à savoir le week-end de la Pentecôte des 4 et 5 juin. », nous déclare le directeur de course et président du Club Athlétique du Bassin Bellegardien.

Chers partenaires,

C’est avec une grande tristesse que nous vous annonçons l’annulation du Trail de la Valserine, prévu les 22 et 23 mai prochains. Les mesures sanitaires en vigueur et la prévisibilité plus qu’incertaine de la tenue de courses hors stade au mois de mai prochain nous ont obligé à prendre cette décision.

Nous ne voulions pas d’une course au rabais, nous voulions être libre dans nos montagnes, nous voulions proposer un évènement festif. Je suis persuadé que vous comprendrez notre décision et que vous la soutiendrez comme vous avez pu le faire pour cette édition 2021.

Nous jetons l’éponge pour cette année. En effet un report de l’évènement aurait engendré une collusion avec d’autres courses en 2021. Nous ne voulons pas surcharger le calendrier des courses hors stade. Mais nous n’abandonnons pas. En effet, nous avons déjà fixé la date pour 2022, à savoir le week-end de la Pentecôte des 4 et 5 juin. Nous reviendrons vers vous d’ici la fin de l’année, avec nos demandes parfois contraignantes. Serez-vous à nos côtés ? je le crois et l’espère sincèrement.

Les différents retours que nous avons eus depuis le début de l’année, et ceux faisant suite à l’annulation, nous font croire en cette belle course. Plus de 15 000 vues sur Facebook ont été comptabilisées rien que pour notre affiche !!!! Le concept des boucles semble plus que porteur, et de nombreux traileurs s’étaient déjà inscrits ou avaient manifesté un vif intérêt à notre course. Ils venaient de Saint-Nazaire, Paris ou Champfromier.

Le week-end de la Pentecôte 2022 sera une fête à Champfromier. Des centaines de coureurs seront présents et nous pourrons être fiers de notre vallée.

Par ces quelques lignes, je tenais à vous remercier chaleureusement pour votre soutien. Qu’il s’agit des promesses de parrainage, des heures de bénévolat, de la communication sur vos sites Internet, des partages sur vos pages Facebook, ou encore un engagement à être présent le jour de la manifestation pour prodiguer secours et soin.

Merci !!!!! Vous savoir à nos côtés nous facilite l’organisation.

A très vite !

G.L.G.
.
.
.
DEUXIEME ANNULATION CONSECUTIVE POUR L’ULTRA-TRAIL DE LA VALSERINE / 03-04-21

CE N’EST QU’UN AU REVOIR…

Relancée de plus belle par le variant britannique, la pandémie aura eu raison, ce 3 avril, de la détermination sans faille avec laquelle les Cabbistes (1) ont tenté de faire émerger un ultra-trail, qui à une exception près, ne s’apparente à aucun autre sur le territoire national. Le Club Athlétique du Bassin Bellegardien (CABB) orchestrant également le Défi de Fort-l’Ecluse, prévu le 17 octobre, il était quasiment impossible de reporter le Trail de la Valserine d’ici la fin de l’année. Du coup, celui-ci passe une nouvelle fois de vie à trépas à cause de la Covid, l’édition 2020 ayant subi le même sort, suite au premier confinement.

A l’heure de la Pentecôte
N’empêche, on peut compter sur les Cabbistes pour remettre le couvert la saison prochaine. La preuve, ils ont dévoilé, au moment même de saborder leur évènement, la date : ce sera la Pentecôte qui tombe les samedi 4 et dimanche 5 juin.
Attention, le Trail de la Valserine ne s’invitera pas seulement qu’en 2022 à cette fête religieuse, mais chaque année, à l’image du mythique Trail des Allobroges, perché au coeur des montagnes chablaisiennes, avec Bellevaux comme épicentre. Le but est de drainer du monde sur trois jours en provenance de chacune des 13 régions métropolitaines. D’ailleurs, parmi les 23 inscrits de l’édition 2021, on en recensait 11 qui résidaient en dehors d’Auvergne-Rhône-Alpes : six en Ile-de-France, deux en Bourgogne-Franche-Comté, deux dans les Pays de la Loire et un en Bretagne.

En attendant, impatiemment il va sans dire, cette échéance, retournons en arrière pour comprendre comment le CABB a pu épouser un concept aussi singulier, aussi délirant. Un concept auquel ont adhéré sans fard la commune hôtesse de Champfromier et bon nombre de ses 730 habitants.

F.V.

(1) Le Cabbiste est le pensionnaire du Club Athlétique du Bassin Bellegardien.
.
.
RETOUR A CHAMPFROMIER POUR LE TRAIL DE LA VALSERINE ET SON NOUVEAU CONCEPT REVOLUTIONNAIRE / 03-04-21

Désormais, c’est le Club Athlétique du Bassin Bellegardien (CABB) et sa centaine de licenciés, mais aussi la commune et les forces vives de Champfromier, qui sont mobilisés comme un seul homme en prévision du Trail de la Valserine. En effet, le compte à rebours a été enclenché le jour de l’An, à la faveur du lancement des inscriptions sur le site Web L-Chrono.

Excentricité
Succédant à deux années blanches (1), cette 3ème cuvée fait table rase du passé au profit d’une partition jamais jouée en France, excepté sur le Taranis Arga Trail. Surgi le 5 septembre 2015 à Joannas, dans le massif du Tanargue, au coeur du sud ardéchois, cet ultra consiste à ingurgiter en 24 heures dix boucles différentes, totalisant une centaine de km (2). Cet atypisme n’a pas échappé au Cabbiste (3) Alain Tiffon qui prend part, les 29 et 30 août 2020, au 6ème opus, en compagnie de ses coéquipiers Cindy LamouilleFlorian Mauvais et Robert Pillard, tous trois ayant déjà honoré la précédente édition. Enchantés par le concept, le quatuor réussira, en deux temps trois mouvements, à convaincre leur formation FFA de l’adopter pour leur manifestation.

Dynamique au CABB… 
En tant que précurseur, Alain Tiffon prend langue avec la commune de Champfromier pour qu’elle offre de nouveau l’hospitalité au Trail de la Valserine, à l’image du millésime 2017 (4), et auparavant de la Voie du Tram. Emballés, le maire Jacques Vialon et son conseil municipal donneront leur accord à la suite de chaleureuses et constructives rencontres avec le CABB. Les organisateurs du Taranis Arga Trail sont également contactés par Cindy Lamouille pour tenter de jumeler les deux évènements.
De son côté, Guillaume le Grand qui a remplacé, le 25 septembre 2020, Daniel de la Vega à la présidence du CABB va s’investir corps et âme pour une épreuve désormais insolite et dont les bénéfices, à l’instar du Défi de Fort-l’Ecluse, reviendront à l’école d’athlétisme. Outre la création d’un séduisant site Web en compagnie de Anne, sa dulcinée, et la spectaculaire animation de la page Facebook, cet ex-international du 110 m haies parvient, avec l’aide précieuse d’Alain Tiffon, à concocter sept boucles, longues de 8,3 à 27,7 km. Certaines ont toutefois été retouchées a posteriori (5), suite à la requête des autorités du parc naturel régional (PNR) du Haut-Jura (6). Au final, elles totalisent 105 km pour un dénivelé de 4800 m.
Autre action de sa part, et c’est une grande première pour le CABB, il aura su étoffer son escouade, forte aujourd’hui de cinq chevilles ouvrières (7). Pareillement, lui vient l’ingénieuse idée de lancer à Champfromier, dans un proche avenir, une station de trail fixe intégrant les sept circuits, ce qui enfanterait, pour cette commune, une indiscutable plus-value touristique. D’une pierre deux coups, cette station faciliterait la tâche du CABB dans le sens où un balisage pérenne se substituerait au balisage provisoire qui n’est jamais une sinécure, d’autant plus sur un ultra.

… et à Champfromier
En dehors de la mairie, deux autres partenaires champfromérands (9) vont apporter un soutien inconditionnel au CABB. Déjà sur le pont en 2017 et 2018, Champfromier 2000 (9) sera encore de la partie. Présidée par Simone Grenard, cette incontournable association mettra à disposition de l’organisation une nuée de bénévoles, qu’il s’agit des débroussailleurs qui opéreront trois samedis durant, ou des signaleurs.
Gérants du camping des Géorennes depuis l’orée de l’année 2020, Diane et Fabien Armand, soucieux de participer pleinement à la vie sociale locale, se feront quant à eux les hôtes des trailers, donnant ainsi satisfaction aux Cabbistes. Métamorphosé en camp de base dans son écrin de verdure, à l’image du Taranis Arga Trail, ce camping familial et convivial accueillera sur chaque circuit le départ-arrivée et l’unique ravitaillement, mais aussi les animations musicales qui en galvaniseront plus d’un. Oui, rien que ça !

Enivrante rivière
A travers ces boucles qui ont chacune leur spécificité, de par leurs dimensions, leurs altitudes, leurs tracés, enfin leurs patrimoines bâtis mais surtout paysagers, les trailers parcourront en long et en large un paradis sur terre : le PNR du Haut-Jura, arrosé par la Valserine, cet affluent de la rive droite du Haut-Rhône qui ne peut laisser personne indifférent. N’a-t-elle pas gagné en effet ses lettres de noblesse en juin 2014 pour avoir été le premier torrent en France à se voir récompenser du label « Rivières Sauvages », à l’aune de la qualité de ses eaux cristallines, de sa richesse piscicole et d’un environnement peu fréquenté ? Sans peine, on ajoutera la préservation de ses rives sur la quasi-totalité de ses 47,6 km.

Ultra pour… tous !
Ce concept révolutionnaire s’adresse bien sûr aux ultra-trailers chevronnés qui devraient se déplacer en nombre pour engranger les fameux points qualificatifs du géant « montblanais ». A moins qu’ils n’accourent dans le cadre de leur préparation des grands rendez-vous estivaux.
Mais cette nouvelle version du Trail de la Valserine envoûtera également toux ceux qui veulent explorer leurs limites en allongeant la distance, sans nécessairement basculer dans l’ultra. Par exemple en passant du trail découverte au trail court (boucles 1 et 2, soit 27,5 km), ou bien du trail court au trail long (boucles 1 à 3, soit 55,2 km). Néanmoins, certains puiseront dans leurs ultimes réserves pour franchir, les cuisses en compote et le cœur en chamade, la barrière fatidique des 80 bornes, nécessaire pour intégrer la sacro-sainte tribu des ultra-trailers (boucles 1 à 6, soit 86,9 km).

Symphonie sauvage
L’ensorcelante Valserine qui règne sans partage ; la Volferine, vassale de la précédente, qui batifole à volonté dans sa tanière de la Pierre Percée, ravissante en diable ; la rude ascension du mythique crêt de Chalam et ses 944 m de dénivelé, digne d’un km vertical ; l’historique borne à Lion, plantée en 1613 pour matérialiser la nouvelle frontière entre la Franche-Comté et le Bugey ; l’alpage de la Namphée que surplombent de spectaculaires falaises, où le silence est si profond que le temps semble s’être arrêté ; les parois calcaires des Avalanches érigées en citadelle, protégeant le village de Champfromier sous leur ombre tutélaire. Autant d’épisodes exaltants, et l’énumération n’est pas exhaustive, qui attendent les forçats de la montagne…
Des forçats qui pourront, à travers une ribambelle de monotraces, jouir de paysages à couper le souffle, de panoramas imprenables (10), et d’eaux qui jaillissent en tous sens, qu’elles émanent de sources, de torrents, de rapides, de tourbillons, de cascades et de confluents.
Le Trail de la Valserine, c’est bien sûr un concept qui détonne. C’est également un état d’esprit qui saura conjuguer chaleur humaine, altruisme, dépassement de soi et accessibilité pour les moins aguerris. Mais quel cocktail, mes aïeux !

F.V.

(1) Le Trail de la Valserine n’a pu se tenir ni en 2019, ni en 2020.
Programmé en 2019 le 28 avril, la manifestation a été annulée en raison de la date, suite à de profondes divergences entre :
– D’une part, le Club Athlétique du Bassin Bellegardien, favorable à cette échéance.
– D’autre part, la mairie de Bellegarde-sur-Valserine et l’office de tourisme Terre Valserine, chargé de la randonnée, hostiles à cette échéance par crainte d’une crue de la Valserine dont le débit est à son apogée en cette période de hautes eaux. Une crainte qui aurait contraint les trailers à emprunter un parcours de repli, sans grand intérêt.
Quant à l’édition 2020, prévue le 31 mai, elle a été interdite à cause de la Covid, les courses hors stade étant supprimées le 17 mars à cause du premier confinement avant qu’elles ne reprennent le 1er août.
(2) Concouru les 28 et 29 août 2021, le 7ème Taranis Arga Trail renfermera dix boucles, longues de 10,3 à 13 km, soit 118,3 km pour une dénivellation de 5050 m à l’arrivée.
(3) Le Cabbiste est le pensionnaire du Club Athlétique du Bassin Bellegardien.
(4) En 2018, le départ-arrivée du 2ème Trail de la Valserine avait pour cadre la place Carnot, en plein centre de la commune de Bellegarde-sur-Valserine.
(5) A la demande des autorités du parc naturel régional du Haut-Jura, certaines boucles ont été modifiées par les organisateurs alors que rien ne les y obligeait, l’avis du parc n’étant que consultatif. Un beau témoignage de magnanimité de la part des Cabbistes !
Chargé de mission au parc pour les activités de pleine nature, Julien Ruelle leur a en effet reproché, le 2 février dernier, une trop grande propension à emprunter les zones d’habitat du grand tétras, via des chemins non balisés. C’est d’autant plus fâcheux, selon lui, que la reproduction et l’élevage, période ô combien sensible pour cet oiseau, coïncide avec la date du trail.
Demeurant en montagne dans les forêts de résineux, ce gros gallinacé est encore appelé « le grand coq de bruyère ». Malgré son déclin, cette espèce n’est toujours pas protégée au plan national.
Le changement le plus important intervient sur la boucle 3. Peuplé de grands tétras et dépourvu d’itinéraires pédestres officiels, le secteur de Haute Crête n’accueillera pas les trailers. Du coup, ceux-ci gagneront le hameau de Forens avant de grimper le versant sud du crêt de Chalam au lieu, initialement, de le descendre. Puis ils dévaleront par la fameuse borne à Lion jusqu’au chef-lieu de Chézery-Forens.
(6) Né le 10 février 1986, le parc naturel régional du Haut-Jura regroupe pas moins de 106 communes qui adhèrent à une charte, validée en 2010. Il s’étend sur près de 178 000 ha à travers :
– Deux régions : Auvergne-Rhône-Alpes et la Bourgogne-Franche-Comté.
– Trois départements : l’Ain, le Doubs et le Jura.
(7) Chargée du 3ème Trail de la Valserine, l’équipe du Club Athlétique du Bassin Bellegardien comprend les cinq personnalités suivantes :
– Guillaume le Grand, directeur de course, responsable de la communication et de l’animation.
– Alain Tiffon, responsable des parcours.
– Jacky Guichardon, responsable des repas des vendredi 21 et samedi 22 mai ainsi que de la petite restauration.
– Jessica Henault Mister, responsable de l’unique ravitaillement.
– François Vanlaton, responsable des inscriptions en ligne ; contribue aussi à la communication à travers le site Web Courzyvite.
(8) Le Champfromérand est le gentilé des habitants de la commune de Champfromier.
(9) Champfromier 2000 a été fondé le 23 mai 2000 par l’emblématique Christian Vallet qui l’a présidé jusqu’au 25 novembre 2019, hormis deux brèves interruptions, avant de céder sa place, pour raison de santé, à Simone Grenard.
Cette association a une triple vocation :
– La sauvegarde des sentiers.
– La préservation des patrimoines naturel et culturel.
– L’organisation de sorties culturelles.
Parmi ses actions d’éclat, on mettra en exergue :
– La rédaction du livre Les moissons de la mémoire, histoire de Champfromier de 1900 à 2000, publié en 2001 aux éditions Musnier-Gilbert, hélas épuisé.
– La restauration de la Voie du Tram en 2013 entre Champfromier et Chézery-Forens.
– Et l’apothéose avec le défrichement des gorges de la Volferine, dénommées la « Pierre Percée », qui a nécessité… 4200 heures de travail entre 2005 et 2016, avant que le site ne soit inauguré en grande pompe le 8 septembre 2018.
(10) Le belvédère le plus étendu figure sur la boucle 3, au moment de fouler le sommet du crêt de Chalam. Du haut de ses 1545 mètres d’altitude, les trailers pourront en effet contempler un panorama à 360° :
– A l’est, successivement :
La vallée de la Valserine qu’il surplombe à travers un gradient altitudinal de 900 mètres.
Le Jura des crêtes qui s’étend du Grand Crêt d’Eau, au sud, à la Dôle, au nord.
La chaîne alpine, avec dans le rôle principal, Sa Majesté le mont Blanc.
– A l’ouest : le Jura des plateaux, et au-delà, la plaine de la Bresse.
– Au sud : le Bugey.
.
.
.

VIRAGE A 180° POUR LE TRAIL DE LA VALSERINE ! / 28-11-20

Disputé en 2017 et 2018 sous l’égide du Club Athlétique du Bassin Bellegardien (CABB), le Trail de la Valserine, programmé les samedi 22 et dimanche 23 mai 2021 à Champfromier, fait peau neuve.

Tenant plus que jamais les rênes, le CABB, grâce à deux de ses chevilles ouvrières que sont le président Guillaume le Grand et Alain Tiffon, reprend en effet un concept, lancé par les organisateurs du Taranis Arga Trail, concouru depuis 2015 à Joannas-Rocles, dans le Sud Ardèche. Un concept qui pourrait bien révolutionner, dans un proche avenir, le milieu de l’ultra-trail.

En attendant le reportage, mis en ligne sur Courzyvite, nous vous invitons à parcourir le nouveau site Web, remarquablement conçu par Guillaume le Grand et sa compagne Anne, pour y trouver toutes les infos nécessaires.
En voici le lien :
https://www.letraildelavalserine.com/

F.V.

Le village de Champfromier, niché dans la verdure de cette envoûtante vallée de la Valserine.
Son camping, dénommé Les Géorennes, accueillera le camp de base de la
3ème édition du Trail de la Valserine, programmée les samedi 22 et dimanche 23 mai 2021 à Champfromier.

Panorama :
En toile de fond, émergent ces deux sommets jurassiens que sont :
– A gauche : le crêt Pelé.
– A droite : le Cruchon.

Cliché pris le 16 février 2020 par Guillaume le Grand, directeur de course et président du Club Athlétique du Bassin Bellegardien.
.
.
.
LE TRAIL DE LA VALSERINE, DE NOUVEAU SUR ORBITE APRES DEUX ANNEES DE LETHARGIE ! / 07-01-21

Désormais, c’est le Club Athlétique du Bassin Bellegardien (CABB), mais aussi la commune et les forces vives de Champfromier, qui sont mobilisés comme un seul homme en prévision du Trail de la Valserine.

En effet, le compte à rebours a été enclenché le jour de l’An, à la faveur du lancement des inscriptions en ligne sur L-Chrono.

Coïncidant avec le week-end de la Pentecôte des samedi 22 et dimanche 23 mai 2021, cette 3ème édition fait table rase du passé au profit d’une partition jamais jouée dans l’Ain. En témoigne la création de pas moins de sept circuits, longs de 8,3 à 24,1 km, soit au final 101,5 km à boucler en 24 heures.
Des circuits qui ont chacun leur spécificité, de par leurs dimensions, leurs altitudes, leurs tracés, enfin leurs patrimoines bâtis mais surtout paysagers. Des circuits qui traverseront en long et en large le parc naturel régional du Haut-Jura, arrosé par la Valserine, cet affluent de la rive droite du Haut-Rhône qui ne peut laisser personne indifférent. N’a-t-il pas gagné ses lettres de noblesse en juin 2014 pour avoir été le premier en France à se voir récompenser du label « Rivières Sauvages », à l’aune de la qualité de ses eaux cristallines, de sa richesse piscicole et d’un environnement peu fréquenté ? Sans peine, on ajoutera la préservation de ses rives sur la quasi-totalité de ses 47,6 km.

Inspiré du Taranis Arga Trail, une manifestation ardéchoise surgie en 2015 et disputée fin août-début septembre, ce concept révolutionnaire s’adresse bien sûr aux ultra-trailers chevronnés qui devraient se déplacer en nombre pour engranger les fameux points qualificatifs du géant « montblanais ». A moins qu’ils n’accourent dans le cadre de leur préparation des grands rendez-vous estivaux.
Mais cette nouvelle formule du Trail de la Valserine envoûtera également toux ceux qui veulent explorer leurs limites en allongeant la distance, sans nécessairement basculer dans l’ultra. Par exemple en passant du trail découverte au trail court (boucles 1 et 2, soit 27,5 km), ou bien du trail court au trail long (boucles 1 à 3, soit 51,6 km). Néanmoins, certains puiseront dans leurs ultimes réserves pour franchir, les cuisses en compote et le cœur en chamade, la barrière fatidique des 80 bornes, nécessaire pour intégrer la sacro-sainte tribu des ultra-trailers (boucles 1à 6, soit 83,8 km).

L’ensorcelante Valserine qui règne sans partage ; la Volferine, vassale de la précédente, qui batifole à volonté dans sa tanière de la Pierre Percée, ravissante en diable ; la dégringolade du crêt de Chalam et ses 944 m de dénivelé, digne d’un km vertical à l’envers ; l’alpage de la Namphée où le temps semble s’être arrêté il y a une éternité ; les parois calcaires des Avalanches érigées en citadelle, protégeant le village de Champfromier sous leur ombre tutélaire. Autant d’épisodes exaltants, et l’énumération n’est pas exhaustive, qui attendent les forçats de la montagne…

Le Trail de la Valserine, c’est d’abord un concept qui détonne, ensuite des monotraces à foison, des paysages jurassiens à couper le souffle, des panoramas imprenables, des ruisseaux, des sources, des rapides, des cascades et des confluents qui jaillissent en tous sens…
Mais c’est aussi un camp de base qui s’invitera dans le camping familial et convivial des Géorennes, serti dans son écrin de verdure, des animations musicales qui en galvaniseront plus d’un, enfin, un état d’esprit qui saura conjuguer chaleur humaine, altruisme et dépassement de soi.

Amateurs d’équipées sauvages et de paysages spectaculaires, pour ne pas dire grandioses, ce trail qui s’émancipe des sempiternels schémas classiques est conçu pour vous ! Oui, plus que jamais, il devrait vous faire chavirer… Du coup, vous n’avez plus aucune excuse, chers amis trailers, pour ne pas assouvir votre passion à Champfromier le week-end de la Pentecôte !

Alors, sans faute au 22 mai !

F.V.

Infos :
Pour dénicher tous les renseignements nécessaires, n’hésitez pas à parcourir le nouveau et attrayant site Web. Un site qui a été remarquablement échafaudé par Guillaume le Grand, directeur de course et président du Club Athlétique du Bassin Bellegardien, ainsi que par sa dulcinée Anne.
En voici le lien :
https://www.letraildelavalserine.com/

Inscriptions en ligne :
Elles figurent sur le site Web L-Chrono.
https://inscriptions-l-chrono.com/trai…/select_competition

Parcours de deux boucles, programmées les samedi 22 et dimanche 23 mai 2021 à Champfromier dans le cadre de la 3ème édition du Trail de la Valserine.

Parcours de la boucle 1, alias La Namphée-Montanges (13,3 km pour 510 m de dénivelé).

Parcours de la boucle 4, alias Le Pont du Dragon (8,3 km pour 360 m de dénivelé).

Km 1 : le site de la « Pierre Percée », dénomination officielle des gorges de la Volferine, sur la commune de Champfromier.
C’est à hauteur du foyer rural que les trailers plongeront par deux fois dans ce canyon de poche où se faufile la Volferine, appelée encore la « Rivière aux Loups », minuscule affluent de la rive droite de la Valserine, qui n’excède pas les 4,5 km.

Le nom attribué à ce site résulte de l’écoulement des eaux d’un affluent de la rive gauche de la Volferine : le ruisseau des Charrières, à travers une dalle rocheuse surplombante de 80 cm d’épaisseur, dominant un minuscule bassin, qu’une petite cascade a fendu d’un trou, large d’1m40. Cette cascade intervient juste avant que ce nant ne soit avalé tout cru par la Volferine, au premier plan.

Envahi jadis par une végétation luxuriante qui lui donnait un petit air d’Amazonie, cet éden est resté longtemps inaccessible à l’homme. On doit son défrichement à la dynamique association Champfromier 2000 (1) et à l’office de tourisme Terre Valserine. Un labeur digne des Titans qui a nécessité… 4200 heures de travail entre 2005 et 2016 avant que ce site ne soit inauguré en grande pompe le 8 septembre 2018.

Cliché pris le 16 février 2020 par Guillaume le Grand, directeur de course et président du Club Athlétique du Bassin Bellegardien.

(1) Champfromier 2000 a été fondé le 23 mai 2000 par l’emblématique Christian Vallet qui l’a présidé jusqu’au 25 novembre 2019, hormis deux brèves interruptions, avant de céder sa place, pour raison de santé, à Simone Grenard.
Cette association a une triple vocation :
– La sauvegarde des sentiers.
– La préservation des patrimoines naturel et culturel.
– L’organisation de sorties culturelles.
.
.
.
LE TRAIL DE LA VALSERINE : UN ULTRA A NUL AUTRE PAREIL ! / 01-02-21

En témoignent ses multiples particularités :

– Un concept révolutionnaire, rassembleur et délirant.

– Un concept qui sort des sentiers battus, des normes habituelles, de la routine et de l’ennui.

– Un concept qui propose une autre approche de l’ultra, plus douce, plus sereine, plus progressive.

– Un concept démocratique qui établira, sur la totalité des sept boucles programmées, un classement général, fait sur mesure pour les trailers endurcis. Mais il y aura aussi un classement sur chacune de ces sept boucles, récompensant ainsi les trailers moins aguerris.
Par ailleurs, liberté est donnée au coureur sur la distance qu’il souhaite parcourir, à condition toutefois de terminer toute boucle entamée.

– Sept boucles qui permettront d’explorer ou de revisiter la vallée de la Valserine. Un territoire rural isolé, encore trop méconnu, mais ô combien envoûtant comme l’attestent la qualité et la diversité de son patrimoine bâti et paysager.
Dans tous les cas, il s’agira d’un salutaire retour aux sources.

– Sept boucles qui sur le plan sportif ont chacune leur tracé spécifique, tant au niveau de la longueur, du dénivelé, de l’altitude, de la technicité et de l’accessibilité.

– Un camp de base qui ne s’apparentera à aucun autre, où fourmilleront, 24 heures durant, les chevilles ouvrières, les bénévoles, les soignants, les musiciens, les villageois, et bien sûr les concurrents, venus en famille ou entre amis.

– Un camp de base où les héroïnes et les héros du jour et de la nuit auront la chance, exceptionnelle, d’être encouragés à tue-tête à huit reprises : au départ ; au passage de témoin que le trailer se fera à lui-même entre deux des sept boucles au menu ; à l’arrivée des derniers survivants, en guise d’adieux.

– In fine, une escouade déjantée qui fait sienne cette citation : « La chose facile, on la fait immédiatement. L’impossible prend un peu plus de temps. »

F.V.

L’affiche de la 3ème édition du Trail de la Valserine, programmée les samedi 22 et dimanche 23 mai 2021 à Champfromier.
Cette affiche a été conçue par Guillaume le Grand, directeur de course et président du Club Athlétique du Bassin Bellegardien.
.
.
.
LE TRAIL DE LA VALSERINE A DEUX MOIS DU JOUR J / 21-03-21 

LE CABB ET LA VALLEE DE LA VALSERINE : « JE T’AIME… MOI AUSSI »

A des années-lumière de l’atmosphère éminemment anxiogène et du pessimisme ambiant qui prévalent à l’heure actuelle, les chevilles ouvrières du Club Athlétique du Bassin Bellegardien (CABB) se tournent résolument vers le week-end de la Pentecôte. En effet, elles sont convaincues, malgré la Covid, qu’elles pourront accueillir au ravissant camping des Géorennes, à Champfromier, les nombreux trailers attendus, du moins espérés, lors du Trail de la Valserine.

Plus que jamais, elles tiennent mordicus à leur évènement, 3ème du nom mais surtout 1ère à s’inspirer du Taranis Arga Trail. Une manifestation du sud ardéchois, surgie en 2015 et disputée fin août-début septembre, via 10 circuits de 10 à 13 km, totalisant 118 km pour un dénivelé de 5000 m (1), qui doivent impérativement être bouclés en 24 h.
Pour ceux qui douteraient encore de la détermination des Cabbistes (2), il suffit de scruter leurs visages, à travers les deux premiers clichés infra, où labeur rime parfaitement avec bonne humeur à l’occasion de l’inévitable débroussaillage des singles, au lendemain d’un hiver ô combien turbulent.

Quoi de plus normal pour ces Valserhônois (3), profondément attachés à cette vallée de la Valserine, prise admirablement en étau, à l’ouest par le Jura des plateaux, à l’est par le Jura des crêtes. Deux Jura, si proches, par la géographie, si discordants aussi, par la topographie. Mais contrairement à Serge Gainsbourg qui manie si bien l’ambigüité et le paradoxe lorsqu’il a écrit et composé « Je t’aime… moi non plus », cette vallée le leur rend bien en les gratifiant d’une envoûtante rivière. La Valserine bien sûr, à la fois capricieuse, ondoyante et impétueuse, fidèle également par son omniprésence, qui prend un malin plaisir à se complaire, comme on la comprend d’ailleurs avec un tel décor, digne d’un conte de fées !

F.V.

(1) Le 3ème Trail de la Valserine renfermera 7 circuits, longs de 8,3 à 27,7 km pour un dénivelé oscillant entre 360 et 1460 m. Soit au final 105 km pour une dénivellation de 4800 m positifs et 4790 m négatifs.
(2) Le Cabbiste est le pensionnaire du Club Athlétique du Bassin Bellegardien (CABB).
(3) Le Valserhônois est le gentilé des habitants de la commune de Valserhône, celle-ci regroupant depuis le 1er janvier 2019 les anciennes communes de Bellegarde-sur-Valserine, Châtillon-en-Michaille et Lancrans.
A la faveur de cette fusion, Valserhône est devenu, avec plus de 16 000 âmes (chiffre de 2018), la troisième ville du département de l’Ain.

Site Web du Trail de la Valserine :
https://www.letraildelavalserine.com/

Parcours de la 3ème édition du Trail de la Valserine, programmée les samedi 22 et dimanche 23 mai 2021 à Champfromier (Ain).

Bref moment de répit pour les pensionnaires du Club Athlétique du Bassin Bellegardien (CABB), au bord de cette ensorcelante rivière qu’est la Valserine. Ils s’évertuent en effet à nettoyer inlassablement les singles qui traversent en tous sens la vallée du même nom.

– Au premier plan, à gauche : Yann Manet.
– Au premier plan, à droite : Sébastien Michaux.
– Au deuxième plan, à gauche : Sylvain Lancia.
– Au deuxième plan, au centre : Guillaume le Grand, directeur de course et président du CABB.

Cliché pris le 20 mars 2021 par Alain Tiffon, précurseur et une des têtes pensantes de cette nouvelle version du Trail de la Valserine.

Parcours de la 3ème édition du Trail de la Valserine, programmée les samedi 22 et dimanche 23 mai 2021 à Champfromier (Ain).

Bref moment de répit pour les pensionnaires du Club Athlétique du Bassin Bellegardien (CABB), au bord de cette enivrante rivière qu’est la Valserine. En effet, ils s’efforcent à nettoyer inlassablement les singles qui traversent en tous sens la vallée du même nom.

– Au premier plan, au centre : Sylvain Lancia.
– Au premier plan, à droite : Yann Manet.
– Au deuxième plan, à droite : Sébastien Michaud.
– Au troisième plan : Alain Tiffon, précurseur et une des têtes pensantes de cette nouvelle formule du Trail de la Valserine.

Cliché pris le 20 mars 2021 par Guillaume le Grand, directeur de course et président du CABB.Parcours de la 3ème édition du Trail de la Valserine, programmée les samedi 22 et dimanche 23 mai 2021 à Champfromier (Ain).

A travers les sept circuits proposés qui ont chacun leur spécificité, par leurs dimensions, leurs altitudes, leurs tracés, enfin leurs patrimoines bâtis mais surtout paysagers, les trailers parcourront en long et en large un paradis sur terre : le parc naturel régional du Haut-Jura.
Un PNR arrosé par cet enivrant affluent du Haut-Rhône qu’est la Valserine qui ne peut laisser personne indifférent. N’a-t-elle pas gagné ses lettres de noblesse en juin 2014 pour avoir été le premier torrent en France à se voir récompenser du label « Rivières Sauvages », à l’aune de la qualité de ses eaux cristallines, de sa richesse piscicole et d’un environnement peu fréquenté ? Sans peine, on ajoutera la préservation de ses rives sur la quasi-totalité de ses 47,6 km.

Cliché pris le 20 mars 2021 par Guillaume le Grand, directeur de course et président du Club Athlétique du Bassin Bellegardien.Le logo de la 3ème édition du Trail de la Valserine, programmée les samedi 22 et dimanche 23 mai 2021 à Champfromier (Ain).
.
.
.
LE TRAIL DE LA VALSERINE EN OFF : UN RENDEZ-VOUS A NE MANQUER SOUS AUCUN PRETEXTE ! / 22-05-21
.
.
Toute l’équipe du Club Athlétique du Bassin Bellegardien (CABB) piaffe d’impatience à l’idée de vous accueillir, le samedi 22 mai à 7h30, au camping des Géorennes à Champfromier, camp de base du 3ème Trail de la Valserine qui aurait dû se tenir à cette date. L’occasion de reconnaître trois des sept boucles au menu de cet ultra, inédit et hors norme, long de 105 km pour 4800 m de dénivelé. Un ultra dont l’édition 2022 aura lieu le week-end de la Pentecôte, précisément les samedi 4 et dimanche 5 juin.

Il n’y aura aucune contrainte de la part du CABB, chacun étant libre de faire la distance qu’il souhaite.

Balisés aux intersections, ces trois circuits sont les suivants :
.
.
– La 2ème boucle, alias Au Fil de la Valserine, longue de 14,2 km pour un dénivelé de 600 m.

« La plus attrayante », dixit Guillaume le Grand, directeur de course et président du CABB.
Site Web Trace de Trail :
https://tracedetrail.com/fr/trace/trace/134837

De toute beauté, ce parcours ne cesse de tutoyer la Valserine au moment où celle-ci parvient à se frayer, héroïquement, un passage au cœur d’une nature exubérante et sauvage, digne d’une forêt tropicale : à l’aller, sur la rive droite ; au demi-tour, quand la « Valse », après avoir été enjambée au pont de Confort, ingurgite la Semine à la bien nommée « Mêlée des Eaux », point le plus bas des 7 boucles avec ses 370 m d’altitude ; au retour, sur la rive gauche, avant de repasser définitivement, à la faveur de la passerelle de la Namphée, en rive droite.

Frissons garantis à travers des singles d’une redoutable technicité, qui exigent un véritable engagement personnel, d’autant plus que la solitude, au milieu des falaises et d’une végétation foisonnante, n’est pas anodine.

En dehors de cette jungle, et à proximité du départ-arrivée, les trailers s’inviteront par deux fois sur les pâturages de la Namphée où le silence n’est troublé que par deux clarines d’un petit cheptel bovin. Par la force des choses, le raidard qui y accédera au retour les incitera à se poser, et ainsi à contempler ce havre de paix et de verdure. Hélas, le temps manquera pour musarder ou méditer davantage, à fortiori s’ils veulent grimper au ciel, via le crêt de Chalam, prochaine étape de ce dantesque périple…

F.V.
Parcours de la boucle 2, alias Au fil de la Valserine (14,2 km pour 600 m de dénivelé), programmée :
– Le samedi 22 mai 2021 à Champfromier dans le cadre de l’édition Off du Trail de la Valserine.
– Les samedi 4 et dimanche 5 juin 2022 à Champfromier dans le cadre de la 3ème édition du Trail de la Valserine.

Km 6,8 : l’intersection entre le chemin qui dégringole depuis la route départementale 14a, à hauteur du pont des Pierres, et le chemin qui rejoint le pont de Confort, sur la commune de Montanges.
La course s’éloigne du photographe.
Jaillissant du chemin qui dévale, au premier plan, depuis la route départementale 14a, à proximité du pont des Pierres, les trailers vireront à gauche sur le chemin qui accède, au deuxième plan, au pont de Confort.

Cliché pris le 16 décembre 2019 par Guilhem Vellut.

Parcours de la boucle 2, alias Au fil de la Valserine (14,2 km pour 600 m de dénivelé), programmée :
– Le samedi 22 mai 2021 à Champfromier dans le cadre de l’édition Off du Trail de la Valserine.
– Les samedi 4 et dimanche 5 juin 2022 à Champfromier dans le cadre de la 3ème édition du Trail de la Valserine.

Km 6,8 : le pont de Confort qui enjambe la Valserine, que se partagent les communes de Montanges (en deçà) et de Confort (au-delà).
La course s’éloigne du photographe.
Les trailers s’apprêteront à quitter la rive droite de la Valserine.

Cliché pris le 16 décembre 2019 par Guilhem Vellut.

Parcours de la boucle 2, alias Au fil de la Valserine (14,2 km pour 600 m de dénivelé), programmée :
– Le samedi 22 mai 2021 à Champfromier dans le cadre de l’édition Off du Trail de la Valserine.
– Les samedi 4 et dimanche 5 juin 2022 à Champfromier dans le cadre de la 3ème édition du Trail de la Valserine.

Km 6,9 : depuis le pont de Confort qui franchit la Valserine, que se partagent les communes de Confort (à gauche) et de Montanges (à droite).
Sur leur droite et en aval, les trailers pourront observer au fond la « Mêlée des Eaux », dénomination du confluent entre la Valserine et la Semine, à laquelle ils rendront visite.

Cliché pris le 16 décembre 2019 par Guilhem Vellut.
Km 6,9 : le pont de Confort qui traverse la Valserine, que se partagent les communes de Confort (en deçà) et de Montanges (au-delà).
La course s’approche du photographe.
Les trailers s’apprêteront à emprunter la rive gauche de la Valserine.

Cliché pris le 16 décembre 2019 par Guilhem Vellut.Parcours de la boucle 2, alias Au fil de la Valserine (14,2 km pour 600 m de dénivelé), programmée :
– Le samedi 22 mai 2021 à Champfromier dans le cadre de l’édition Off du Trail de la Valserine.
– Les samedi 4 et dimanche 5 juin 2022 à Champfromier dans le cadre de la 3ème édition du Trail de la Valserine.

Km 6,9 : entre le pont de Confort et la Mêlée des Eaux, sur la commune de Confort.
La course s’éloigne du photographe.
Les trailers emprunteront cet admirable single qui domine à droite les flots de la Valserine.

Cliché pris le 16 décembre 2019 par Guilhem Vellut.
Parcours de la boucle 2, alias Au fil de la Valserine (14,2 km pour 600 m de dénivelé), programmée :
– Le samedi 22 mai 2021 à Champfromier dans le cadre de l’édition Off du Trail de la Valserine.
– Les samedi 4 et dimanche 5 juin 2022 à Champfromier dans le cadre de la 3ème édition du Trail de la Valserine.

Km 6,9 : entre le pont de Confort et la Mêlée des Eaux, sur la commune de Confort.
La course s’éloigne du photographe.
Toujours cette attrayante monotrace qui surplombe à droite la Valserine.

Cliché pris le 16 décembre 2019 par Guilhem Vellut.

Parcours de la boucle 2, alias Au fil de la Valserine (14,2 km pour 600 m de dénivelé), programmée :
– Le samedi 22 mai 2021 à Champfromier dans le cadre de l’édition Off du Trail de la Valserine.
– Les samedi 4 et dimanche 5 juin 2022 à Champfromier dans le cadre de la 3ème édition du Trail de la Valserine.

Km 7 : la Valserine, à hauteur de la Mêlée des Eaux, sur la commune de Confort.
Ce torrent, qui a gagné ses lettres de noblesse en juin 2014 pour avoir été le premier en France à se voir récompenser du label « Rivières Sauvages », est en train d’avaler la Semine, un des affluents de sa rive droite.
Avec ses 370 m d’altitude, cet endroit coïncide avec le point le plus bas des 7 boucles. 

Cliché pris le 16 décembre 2019 par Guilhem Vellut.

Parcours de la boucle 2, alias Au fil de la Valserine (14,2 km pour 600 m de dénivelé), programmée :
– Le samedi 22 mai 2021 à Champfromier dans le cadre de l’édition Off du Trail de la Valserine.
– Les samedi 4 et dimanche 5 juin 2022 à Champfromier dans le cadre de la 3ème édition du Trail de la Valserine.

Km 7 : la Mêlée des Eaux, sur la commune de Confort.
Point le plus bas des 7 boucles avec ses 370 m d’altitude, cet endroit coïncide avec la confluence entre la Valserine, au premier plan, et la Semine, au fond au centre.  

Cliché pris le 16 décembre 2019 par Guilhem Vellut.
Parcours de la boucle 2, alias Au fil de la Valserine (14,2 km pour 600 m de dénivelé), programmée :
– Le samedi 22 mai 2021 à Champfromier dans le cadre de l’édition Off du Trail de la Valserine.
– Les samedi 4 et dimanche 5 juin 2022 à Champfromier dans le cadre de la 3ème édition du Trail de la Valserine.

Km 7 : la Mêlée des Eaux, sur la commune de Confort.
Point le plus bas des 7 boucles avec ses 370 m d’altitude, cet endroit coïncide avec la confluence entre la Valserine, au premier plan, et la Semine, au fond à droite.

Cliché pris le 16 décembre 2019 par Guilhem Vellut.

Parcours de la boucle 2, alias Au fil de la Valserine (14,2 km pour 600 m de dénivelé), programmée :
– Le samedi 22 mai 2021 à Champfromier dans le cadre de l’édition Off du Trail de la Valserine.
– Les samedi 4 et dimanche 5 juin 2022 à Champfromier dans le cadre de la 3ème édition du Trail de la Valserine.

Km 7 : la Mêlée des Eaux, sur la commune de Confort.
Point le plus bas des 7 boucles avec ses 370 m d’altitude, cet endroit coïncide avec la confluence entre la Valserine, au premier plan, et la Semine, au fond au centre.  

Cliché pris le 16 décembre 2019 par Guilhem Vellut.
.
.
– La 3ème boucle, alias Le Crêt de Chalam, longue de 27,7 km pour un dénivelé de 1460 m :

La plus étendue et la plus éprouvante.
Site Web Trace de Trail :
https://tracedetrail.com/en/trace/trace/134838

Digne d’un km vertical, la rude ascension du mythique crêt de Chalam et ses 944 m de dénivelé constitueront le plus gros morceau de cette journée. Récompensés de leurs efforts, les trailers admireront à son sommet, à la faveur de son excentricité, et tout autant du haut de ses 1545 mètres d’altitude, un panorama à 360°. A n’en pas douter, l’apothéose de cette édition off ! Qu’on en juge :
– A l’est :
La vallée de la Valserine que le « Chalam » surplombe à travers un gradient altitudinal de 900 mètres.
Le Jura des crêtes qui s’étend du Grand Crêt d’Eau, au sud, à la Dôle, au nord.
La chaîne alpine, avec dans le rôle principal, Sa Majesté le mont Blanc.
– A l’ouest : le Jura des plateaux, et par-delà, la plaine de la Bresse.
– Au sud : le Bugey.

Par ailleurs, deux autres temps forts attendent les forçats de la montagne :
– Au pied de la montée : la cascade des Etrés qui nécessite un minuscule détour. Elle devrait donner sa pleine mesure après les pluies abondantes de ces derniers jours. A vos smartphones donc !
– Dans la toute première partie de la descente : l’historique borne à Lion, plantée en 1613 afin de matérialiser la nouvelle frontière entre la Franche-Comté et le Bugey. « Songez que de cet endroit, plus de quatre siècles vous contemplent », pour reprendre une célèbre citation émanant d’un dictateur patenté…

F.V.

Parcours de la boucle 3, alias Le Crêt de Chalam (27,7 km pour 1460 m de dénivelé), programmée le samedi 22 mai 2021 à Champfromier dans le cadre de l’édition Off du Trail de la Valserine.

Km 2,1 (à l’aller) : la Voie du Tram à la sortie du tunnel ferroviaire de Domplomb, sur la commune de Champfromier.
La course s’éloigne de la photographe.
Les trailers poursuivront en face leur périple sur la fameuse Voie du Tram.

Inauguré en 1991, cet itinéraire pédestre emprunte l’ancienne ligne de chemin de fer métrique, longue de 19,838 km, qui sera mis en service du 23 mars 2012 au 31 mai 1937 entre Bellegarde-sur-Valserine et Chézery-Forens, avant d’être envahi par la végétation.

Cliché pris par Aurélie Vervoort.

A proximité du km 8,3 du parcours de la boucle 3, alias Le Crêt de Chalam (27,7 km pour 1460 m de dénivelé), programmée le samedi 22 mai 2021 à Champfromier dans le cadre de l’édition Off du Trail de la Valserine.

La cascade des Etrés (825 m d’altitude), sur la commune de Chézery-Forens.
Nichée en dehors du tracé, elle nécessitera un minuscule aller-retour. Mais le jeu en vaudra la chandelle, ce samedi 22 mai, puisqu’elle devrait donner sa pleine mesure après les pluies abondantes de ces derniers jours. A vos smartphones donc !
Elle concordera avec l’ultime point d’eau sauvage avant la borne au Lion (km 13,4).

Cliché pris le 27 juin 2012 par O. Morand.
Parcours de la boucle 3, alias Le Crêt de Chalam (27,7 km pour 1460 m de dénivelé), programmée le samedi 22 mai 2021 à Champfromier dans le cadre de l’édition Off du Trail de la Valserine.

Km 9,2 : les ruines de Grand Mannet, sur la commune de Chézery-Forens.
La course s’éloigne du photographe.
Dans la toute première partie de la rude ascension du crêt de Chalam.

Cliché pris le 30 août 2019 par zbh0170 (site Web Visorando).
Parcours de la boucle 3, alias Le Crêt de Chalam
(27,7 km pour 1460 m de dénivelé), programmée le samedi 22 mai 2021 à Champfromier dans le cadre de l’édition Off du Trail de la Valserine.

Km 11,3 : au sommet du mythique crêt de Chalam (1545 m d’altitude), que se partagent les communes de Chézery-Forens (à gauche) et de Champfromier (à droite).
La course s’approche du photographe.

Panorama vers le sud :
– En contrebas du cairn, sur le versant sud : la ligne de crête où s’entremêlent résineux et feuillus qui sépare la combe du Nant Sec, à gauche, de la combe des Ramas, à droite.
C’est cette proéminence que graviront les trailers à travers une rampe particulièrement abrupte. In fine, une « paroi » de haute volée qui pourrait bien faire la différence dans l’attribution des podiums.
– Au deuxième plan, à gauche : la montagne des Moines qui surplombe sur sa droite la combe du Nant Sec.
– Au deuxième plan, à droite : Haute Crête qui domine sur sa gauche la combe des Ramas.
– En arrière-plan, à gauche : la Haute Chaîne du Jura, et son extrémité méridionale, coïncidant avec le Grand Crêt d’Eau.
– En contrebas de la Haute Chaîne du Jura et du Grand Crêt d’Eau, à droite : la montagne du Crêt.
– En toile de fond, au centre droit : le Grand Colombier.

Cliché pris le 24 mai 2020 par Jérémy de l’Ain (site Web Altituderando).
Parcours de la boucle 3, alias Le Crêt de Chalam (27,7 km pour 1460 m de dénivelé), programmée le samedi 22 mai 2021 à Champfromier dans le cadre de l’édition Off du Trail de la Valserine.

Km 11,3 : depuis le sommet du mythique crêt de Chalam (1545 m d’altitude), que se partagent les communes de Chézery-Forens et de Champfromier.

Panorama vers l’ouest :
En toile de fond : la Haute Chaîne du Jura, avec :
– A l’extrême gauche : aux abords du crêt de la Neige.
– A gauche, reconnaissable par son sommet pointu : le Reculet.
– En contrebas du Reculet, à droite, entièrement érodée : la Roche Franche.
Parcours de la boucle 3, alias Le Crêt de Chalam (27,7 km pour 1460 m de dénivelé), programmée le samedi 22 mai 2021 à Champfromier dans le cadre de l’édition Off du Trail de la Valserine.

Km 11,3 : depuis le sommet du mythique crêt de Chalam (1545 m d’altitude), que se partagent les communes de Chézery-Forens et de Champfromier.

Panorama vers l’ouest :
– Au premier plan : la Haute Chaîne du Jura.
– En toile de fond : le toit de l’Europe.

Cliché pris le 23 mai 2015 par didsof54 (site Web Visorando).

Parcours de la boucle 3, alias Le Crêt de Chalam (27,7 km pour 1460 m de dénivelé), programmée le samedi 22 mai 2021 à Champfromier dans le cadre de l’édition Off du Trail de la Valserine.

Entre les km 11,3 et 11,6 : entre le crêt de Chalam et le col d’Encoche, sur son versant nord, que se partagent les communes de Chézery-Forens (à gauche) et de Champfromier (à droite).
La course s’approche du photographe jusqu’au col de l’Encoche, et non pas jusqu’au premier plan.
Les trailers dévaleront une pente de catastrophe avant qu’elle ne s’adoucisse complètement au col de l’Encoche (km 11,6), et ce jusqu’à la borne à Lion (km 13,4).
Au col, situé entre le tertre où se repose un randonneur et le raidard qui débaroule depuis le crêt de Chalam, les trailers obliqueront sur leur droite (à gauche, sur l’image).
Du coup, le chemin, emprunté par les quatre randonneurs, ne sera pas utilisé.

Cliché pris le 24 mai 2020 par Jérémy de l’Ain (site Web Altituderando).

Parcours de la boucle 3, alias Le Crêt de Chalam (27,7 km pour 1460 m de dénivelé), programmée le samedi 22 mai 2021 à Champfromier dans le cadre de l’édition Off du Trail de la Valserine.

A proximité du km 13,4 : peu avant d’atteindre la borne au Lion, sur les communes de Champfromier (à gauche du chemin) et de Chézery-Forens (à droite du chemin).
La course s’éloigne du photographe.

Panorama :
En toile de fond, à droite : le crêt au Merle.

Cliché pris le 24 mai 2020 par Jérémy de l’Ain (site Web Altituderando).
Parcours de la boucle 3, alias Le Crêt de Chalam (27,7 km pour 1460 m de dénivelé), programmée le samedi 22 mai 2021 à Champfromier dans le cadre de l’édition Off du Trail de la Valserine.

Km 13,4 : depuis la borne au Lion (1289 m d’altitude), au lieu-dit Les Magras, sur la commune de Chézery-Forens.

La course s’approche du photographe.

Panorama :
En toile de fond, à droite : le crêt de Chalam qu’auront vaincu les trailers (km 11,3).

Cliché pris le 6 juillet 2013 par Patrick Morand (site Web www.patmo.net).
Parcours de la boucle 3, alias Le Crêt de Chalam (27,7 km pour 1460 m de dénivelé), programmée le samedi 22 mai 2021 à Champfromier dans le cadre de l’édition Off du Trail de la Valserine.

Km 13,4 : la borne au Lion (1289 m d’altitude), au lieu-dit Les Magras, sur la commune de Chézery-Forens.
La course s’éloigne du photographe.

Plantée en 1613 au sommet d’un col séparant le crêt de Chalam du crêt du Merle, elle matérialisait la nouvelle frontière entre la Franche-Comté et le Bugey.

Panorama :
En toile de fond : la Haute Chaîne du Jura.

Cliché pris par Jura Tourisme.
Parcours de la boucle 3, alias Le Crêt de Chalam (27,7 km pour 1460 m de dénivelé), programmée le samedi 22 mai 2021 à Champfromier dans le cadre de l’édition Off du Trail de la Valserine.

Km 13,4 : la borne au Lion (1289 m d’altitude), au lieu-dit Les Magras, sur la commune de Chézery-Forens.
La course s’éloigne du photographe.

Plantée en 1613 au sommet d’un col séparant le crêt de Chalam du crêt du Merle, elle matérialisait la nouvelle frontière entre la Franche-Comté et le Bugey.

Panorama :
En toile de fond : la Haute Chaîne du Jura.

Cliché pris par Jura Tourisme.

Parcours de la boucle 3, alias Le Crêt de Chalam (27,7 km pour 1460 m de dénivelé), programmée le samedi 22 mai 2021 à Champfromier dans le cadre de l’édition Off du Trail de la Valserine.

Km 25,1 (au retour) : la Voie du Tram à l’entrée du tunnel ferroviaire de Domplomb, sur la commune de Champfromier.
La course s’approche de la photographe.
Déboulant sur la Voie du Tram par-devant, les trailers s’engageront, juste avant le tunnel, sur leur droite (à gauche, sur l’image) pour prendre le chemin qui grimpe au hameau du Poizet.

Inauguré en 1991, cet itinéraire pédestre qu’est la Voie du Tram emprunte l’ancienne ligne de chemin de fer métrique, longue de 19,838 km, qui a été mis en service du 23 mars 2012 au 31 mai 1937 entre Bellegarde-sur-Valserine et Chézery-Forens, avant d’être envahi par la végétation.

Cliché pris par Aurélie Vervoort.
Parcours de la boucle 3, alias Le Crêt de Chalam (27,7 km pour 1460 m de dénivelé), programmée le samedi 22 mai 2021 à Champfromier dans le cadre de l’édition Off du Trail de la Valserine.

Km 25,6 : le chef-lieu depuis le chemin du Poizet, sur la commune de Champfromier.
La course s’éloigne du photographe.
Les trailers quitteront le chemin du Poizet en virant à gauche à travers le chemin de la Pierre, visible à droite, qui les amènera à la Villa Coutier, première habitation du chef-lieu.

Panorama :
– En toile de fond, à gauche : le plateau de Retord.
– En toile de fond, surplombant le village de Champfromier, à gauche : le crêt Pelé.
– En toile de fond, dominant le village de Champfromier, à droite : le Cruchon.

Cliché pris le 13 octobre 2017 par Claude Duchene.
Parcours de la boucle 3, alias Le Crêt de Chalam (27,7 km pour 1460 m de dénivelé), programmée le samedi 22 mai 2021 à Champfromier dans le cadre de l’édition Off du Trail de la Valserine.

Km 26,7 : le pont du Tram, dans le village de Champfromier.
La course s’approche du photographe.

Constitué de quatre arches, une de 18 mètres et trois autres plus petites, cet ouvrage enjambe, à proximité du nouveau Pont d’Enfer, la Volferine, minuscule affluent de la Valserine, long de 4,5 km.
Avec ceux du Tram à Bellegarde et du Moulin des Pierres entre Confort et Montanges, il a été l’un des trois ponts à être construits, précisément en 1909, pour le passage du tramway électrique qui relia, de 1912 à 1937, la ville de Bellegarde-sur-Valserine au village de Chézery-Forens.

Cliché pris le 21 octobre 2018 par Jean-Claude Delachenal (Saint-Julien-en-Genevois).
.
.
– La 4ème boucle, alias Le Pont du Dragon, longue de 8,3 km pour un dénivelé de 360 m :

La plus courte et la plus facile.
Site Web Trace de Trail :
https://tracedetrail.com/fr/trace/trace/134839

C’est à hauteur du foyer rural de Champfromier que les trailers plongeront dans un canyon de poche taillé dans le calcaire, dénommé la « Pierre Percée », où se faufile la Volferine, affluent lilliputien de la rive droite de la Valserine, qui n’excède pas les 4,5 km (1).
On ne manquera pas de s’enthousiasmer devant les cascades qui dégoulinent des petites parois et des abris sous roche pour rejoindre un bassin peu profond, perçant par-ci une strate, fabriquant par-là des sculptures.

Promptement, les coureurs quitteront avec regret cet éden avant de dévaler une pente de catastrophe, longue de 150 m pour une dénivellation de 90 m, via un single en bord de falaise, émaillé de virages, qu’éclaboussent sources et cascades qui jaillissent en tous sens.
Abandonnant l’itinéraire qui débaroule sur l’usine hydro-électrique de Sous-Roche, ils prendront à gauche la monotrace qui flirte avec le rocher d’escalade avant de dégringoler vers le pont du Dragon. Le clou de cette descente interviendra lors du franchissement d’une pointe de rocher par l’insolite tunnel des Contrebandiers, autrefois verbalisés par un douanier comme en témoignent les restes d’une guérite, encore visibles à l’entrée du pont du Dragon (2).

Edifié en pierre en 1890, celui-ci doit probablement son nom à une paroi rocheuse toute proche dont le sommet s’apparente étrangement à l’illustre reptile, comme l’a dévoilé en mai 2013 la trekkeuse Agnès Godard. A gauche du pont, on ne manquera pas d’observer la passe à poissons, mais surtout le barrage de Sous-Roche, construit pour les besoins du fameux tramway électrique reliant, entre 1912 et 1937, la ville de Bellegarde-sur-Valserine au village de Chézery-Forens.

Dominant ensuite les flots cristallins et impétueux de la Valserine, à travers un chemin dépourvu de dénivelé, les trailers gagneront, par une courte descente, la passerelle de la Namphée, empruntée lors de la 2ème boucle. En dépit d’une éprouvante grimpette, ils déborderont d’enthousiasme à l’idée de retrouver la douceur des prairies de la Namphée.

La pause ne s’éternisera pourtant pas, un abrupt single patientant après eux pour les ramener au camping. Les trailers sont donc prévenus : ceux qui partiront comme des balles risqueront de le payer très cher dans le dernier tiers de cette boucle qui ne sera pas, de toute évidence, une sinécure.

F.V.

(1) On rendra hommage à la dynamique association Champfromier 2000 qui a défriché, au coeur du village, le site de la Pierre Percée qui coïncide avec les gorges de la Volferine, affluent de la Valserine. Réalisé entre 2005 et 2016, ce travail de Titan a duré… 4200 heures. Le site sera finalement inauguré en grande pompe le 8 septembre 2018.
Envahi jadis par une végétation luxuriante qui lui donnait un petit air d’Amazonie, ce joyau de la nature était resté longtemps inaccessible à l’homme.
(2) La Valserine a servi de frontière entre 1815 et 1923 avec la zone franche du pays de Gex, instituée entre la France et la Suisse.

Parcours de la boucle 4, alias Le Pont du Dragon (8,3 km pour 370 m de dénivelé), programmée :
– Le samedi 22 mai 2021 à Champfromier dans le cadre de l’édition Off du Trail de la Valserine.
– Les samedi 4 et dimanche 5 juin 2022 à Champfromier dans le cadre de la 3ème édition du Trail de la Valserine.

Km 1,2 : le site de la « Pierre Percée », dénomination officielle des gorges de la Volferine, sur la commune de Champfromier.
C’est à hauteur du foyer rural que les trailers plongeront dans ce canyon de poche où se faufile la Volferine, appelée encore la « Rivière aux Loups », minuscule affluent de la rive droite de la Valserine, qui n’excède pas les 4,5 km.

Le nom attribué à ce site résulte de l’écoulement des eaux d’un affluent de la rive gauche de la Volferine : le ruisseau des Charrières, à travers une dalle rocheuse surplombante de 80 cm d’épaisseur, dominant un minuscule bassin, qu’une petite cascade a fendu d’un trou, large d’1m40. Cette cascade intervient juste avant que ce nant ne soit avalé tout cru par la Volferine, au premier plan.

Envahi jadis par une végétation luxuriante qui lui donnait un petit air d’Amazonie, cet éden est resté longtemps inaccessible à l’homme. On doit son défrichement à la dynamique association Champfromier 2000 (1) et à l’office de tourisme Terre Valserine. Un labeur digne des Titans qui a nécessité… 4200 heures de travail entre 2005 et 2016 avant que ce site ne soit inauguré en grande pompe le 8 septembre 2018.

Cliché pris le 16 février 2020 par Guillaume le Grand, directeur de course et président du Club Athlétique du Bassin Bellegardien.

(1) Champfromier 2000 a été fondé le 23 mai 2000 par l’emblématique Christian Vallet qui l’a présidé jusqu’au 25 novembre 2019, hormis deux brèves interruptions, avant de céder sa place, pour raison de santé, à Simone Grenard.
Cette association a une triple vocation :
– La sauvegarde des sentiers.
– La préservation des patrimoines naturel et culturel.
– L’organisation de sorties culturelles.
Parcours de la boucle 4, alias Le Pont du Dragon (8,3 km pour 370 m de dénivelé), programmée :
– Le samedi 22 mai 2021 à Champfromier dans le cadre de l’édition Off du Trail de la Valserine.
– Les samedi 4 et dimanche 5 juin 2022 à Champfromier dans le cadre de la 3ème édition du Trail de la Valserine.

Km 2,2 : la monotrace au pied d’une falaise, dans la dégringolade vers l’usine hydro-électrique de Sous-Roche, sur la commune de Champfromier.
La course s’éloigne du photographe.

Cliché pris par Ghislain Lancel (Patrimoine et Histoire de Champfromier).
Parcours de la boucle 4, alias Le Pont du Dragon (8,3 km pour 370 m de dénivelé), programmée :
– Le samedi 22 mai 2021 à Champfromier dans le cadre de l’édition Off du Trail de la Valserine.
– Les samedi 4 et dimanche 5 juin 2022 à Champfromier dans le cadre de la 3ème édition du Trail de la Valserine.

Entre les km 2,8 et 3,2 : le tunnel des Contrebandiers, dans la descente vers le pont du Dragon, sur la commune de Champfromier.
La course s’éloigne du photographe.

De 1815 à 1823, les contrebandiers étaient verbalisés par un douanier comme en témoignent les restes d’une guérite, encore visibles à l’entrée du pont du Dragon. La Valserine servait alors de frontière avec la zone franche du pays de Gex, instituée entre la France et la Suisse.

Cliché pris le 16 février 2020 par Guillaume le Grand, directeur de course et président du Club Athlétique du Bassin Bellegardien.

Parcours de la boucle 4, alias Le Pont du Dragon (8,3 km pour 370 m de dénivelé), programmée :
– Le samedi 22 mai 2021 à Champfromier dans le cadre de l’édition Off du Trail de la Valserine.
– Les samedi 4 et dimanche 5 juin 2022 à Champfromier dans le cadre de la 3ème édition du Trail de la Valserine.

Km 3,2 : le pont du Dragon qui enjambe la Valserine, que se partagent les communes de Chézery-Forens (à gauche) et de Champfromier (à droite).
Jaillissant de la rive droite, où figurent plusieurs poteaux, les trailers passeront en rive gauche.

Cliché pris le 30 avril 2017 par le Club Alpin Français du Pays de Gex.

Parcours de la boucle 4, alias Le Pont du Dragon (8,3 km pour 370 m de dénivelé), programmée :
– Le samedi 22 mai 2021 à Champfromier dans le cadre de l’édition Off du Trail de la Valserine.
– Les samedi 4 et dimanche 5 juin 2022 à Champfromier dans le cadre de la 3ème édition du Trail de la Valserine.

Km 3,2 : depuis le pont du Dragon qui franchit la Valserine, que se partagent les communes de Champfromier (à gauche) et de Chézery-Forens (à droite).
Sur leur gauche et en amont, les trailers pourront observer :
– Le barrage de Sous-Roche, construit pour les besoins du fameux tramway qui relia la ville de Bellegarde au village de Chézery-Forens.
Electrifié en 1911, il sera mis en service entre 1912 et 1937.
– A droite du barrage : la passe à poissons.

Cliché pris en mai 2014 par Patrick Jacquet (Association photo Mise Au Point).

Parcours de la boucle 4, alias Le Pont du Dragon (8,3 km pour 370 m de dénivelé), programmée :
– Le samedi 22 mai 2021 à Champfromier dans le cadre de l’édition Off du Trail de la Valserine.
– Les samedi 4 et dimanche 5 juin 2022 à Champfromier dans le cadre de la 3ème édition du Trail de la Valserine.

Km 3,2 : le pont du Dragon qui traverse la Valserine, que se partagent les communes de Champfromier (à gauche) et de Chézery-Forens (à droite).
Jaillissant à gauche, les trailers emprunteront ce pont érigé en pierre en 1830, tout en admirant, sur leur droite et en aval, la Valserine.
D’autre part, on distingue au fond le barrage de Sous-Roche qui alimente l’usine hydro-électrique du même nom, bâtie au bord de la rivière 900 m en aval.

Cliché pris en mai 2014 par Patrick Jacquet (Association photo Mise Au Point).
Parcours de la boucle 4, alias Le Pont du Dragon (8,3 km pour 370 m de dénivelé), programmée :
– Le samedi 22 mai 2021 à Champfromier dans le cadre de l’édition Off du Trail de la Valserine.
– Les samedi 4 et dimanche 5 juin 2022 à Champfromier dans le cadre de la 3ème édition du Trail de la Valserine.

Km 4,9 : la passerelle qui franchit la Valserine, que se partagent les communes de Chézery-Forens (en deçà) et de Champfromier (au-delà).
La course s’éloigne du photographe.
Les trailers enjamberont cet ouvrage avant d’aller défier le raidard qui les conduira aux pâturages de la Namphée.

Cliché pris par Les Amis des sentiers de Bellegarde-sur-Valserine.
Parcours de la boucle 4, alias Le Pont du Dragon (8,3 km pour 370 m de dénivelé), programmée :
– Le samedi 22 mai 2021 à Champfromier dans le cadre de l’édition Off du Trail de la Valserine.
– Les samedi 4 et dimanche 5 juin 2022 à Champfromier dans le cadre de la 3ème édition du Trail de la Valserine.

Km 4,9 : depuis la passerelle qui traverse la Valserine, que se partagent les communes de Champfromier (à gauche) et de Chézery-Forens (à droite).
Cet ouvrage permettra aux trailers de gagner les prairies de la Namphée, d’abord par une pente des plus indigestes, ensuite par un agréable replat.
On aperçoit ici le côté amont. 
A proximité du parcours de la boucle 4, alias Le Pont du Dragon
(8,3 km pour 370 m de dénivelé), programmée :
– Le samedi 22 mai 2021 à Champfromier dans le cadre de l’édition Off du Trail de la Valserine.
– Les samedi 4 et dimanche 5 juin 2022 à Champfromier dans le cadre de la 3ème édition du Trail de la Valserine.

Près du km 5,7 : la ferme de la Namphée, sur la commune de Montanges.
Par la force des choses, la majesté des lieux, mais aussi la redoutable montée qui permet d’y accéder, incitent à se poser, ne serait-ce qu’un bref instant, et ainsi à contempler ce havre de paix et de verdure.

Cliché pris par Ain Tourisme.
A proximité du parcours de la boucle 4, alias Le Pont du Dragon (8,3 km pour 370 m de dénivelé), programmée :
– Le samedi 22 mai 2021 à Champfromier dans le cadre de l’édition Off du Trail de la Valserine.
– Les samedi 4 et dimanche 5 juin 2022 à Champfromier dans le cadre de la 3ème édition du Trail de la Valserine.

Près du km 5,7 : la ferme de la Namphée, sur la commune de Montanges.
Jadis, les visiteurs pouvaient savourer le chuchotis de l’eau qui coulait d’une fontaine, si léger qu’il contribuait pleinement à l’atmosphère silencieuse de cette terre pastorale.
Hélas, cet abreuvoir est aujourd’hui fracassé. Quand le patrimoine bâti s’efface de nos mémoires…

Cliché pris le 12 novembre 2008 par l’association Le Sureau.

A distance du parcours de la boucle 4, alias Le Pont du Dragon (8,3 km pour 370 m de dénivelé), programmée :
– Le samedi 22 mai 2021 à Champfromier dans le cadre de l’édition Off du Trail de la Valserine.
– Les samedi 4 et dimanche 5 juin 2022 à Champfromier dans le cadre de la 3ème édition du Trail de la Valserine.

A distance du km 5,7 : depuis les falaises (commune de Chézery-Forens), qui surplombent la ferme de la Namphée (commune de Montanges).
Spectaculaire point de vue depuis les falaises qui dominent cette ferme. Des falaises sillonnées par quelques sentiers qu’empruntaient autrefois les contrebandiers, et qui abrite de nombreux oiseaux, en particulier des rapaces.

Cliché pris le 12 novembre 2008 par l’association Le Sureau.
.
.
.
PALMARES DEPUIS 2017 :

1ère édition, 22 octobre 2017 :

Dimensions : 22,2 km de long pour 1115 m de dénivelé. 
Scratch
(142 inscrits, 137 partants, 134 classés, 3 abandons) :
– 1er (1er senior) : Paul Burette (Club Athlétique du Bassin bellegardien) en 1h50’08.
– 2ème (2ème senior) : Jeffrey Fleury (Club Athlétique du Bassin Bellegardien) en 1h51’51.
– 3ème (3ème senior) : Mathieu Bony (Arvi’Cyclette) en 1h53’16.
Femmes (17 classées) :
– 1ère (1ère senior, 29ème au scratch) : la Franco-Anglaise Emilie Shaw (Run Valserine) en 2h13’34.
– 2ème (1ère M1, 40ème au scratch) : Nadège Vignand (ASPTT Annecy Athlétisme) en 2h16’05.
– 3ème (2ème M1, 58ème au scratch) : Florence Chevalier (Echenevex) en 2h23’26.
Résultats complets :
Ils figurent sur le site Web L-Chrono :
http://www.l-chrono.com/resultats2017/trail_de_la_valserine.pdf
.
.
2ème édition, 21 octobre 2018 :

Trail de la Valserine (35 km) :
Dimensions : 34,8 km de long pour 1420 m de dénivelé.
Scratch (162 inscrits, 156 partants, 148 classés, 8 abandons, record de participation) :
– 1er (1er senior) : Ludovic Colomb (Club Athlétique du Bassin Bellegardien) en 2h49’56.
– 2ème (2ème senior) : Mathieu Bony (Arvi’Cyclette) en 3h02’49.
– 3ème (3ème senior) : le Portugais Tiago Vicente (MCTR Montanha Clube Trail Running) en 3h07’37.
Femmes (21 classées) :
– 1ère (1ère M1, 27ème au scratch) : Nadège Vignand (ASPTT Annecy Athlétisme) en 3h37’57.
– 2ème (1ère senior, 55ème au scratch) : Iris Stocky (Ain-Est Athlétisme) en 4h00’55.
– 3ème (2ème senior, 67ème au scratch) : Agathe Lebel (Cormaranche-en-Bugey) en 4h29’28.
Résultats complets :
Ils figurent sur le site Web L-Chrono :
https://www.l-chrono.com/resultats2018/trail_de_la_valserine_35.pdf

Mêlée des eaux (16 km) :
Dimensions :
15,8 km de long pour 390 m de dénivelé.
Scratch (301 inscrits, 291 partants, 285 classés, 6 abandons, record de participation) :
– 1er (1er senior) : le Suisse Simon Senn (Club Athlétique du Bassin Bellegardien) en 1h05’04.
– 2ème (2ème senior) : Nicolas Boivin (Saint-Genis-Pouilly) en 1h06’48.
– 3ème (3ème senior) : Rémy Bibard (Evian Off Course) en 1h08’04.
Femmes (88 classées) :
– 1ère (1ère senior, 16ème au scratch) : Anaïs Boucansaud (Evian Off Course) en 1h15’05.
– 2ème (1ère espoir, 52ème au scratch) : Marine Coquard (Lyon 3ème) en 1h27’09.
– 3ème (2ème senior, 69ème au scratch) : Julie Milan (Berthies Sport) en 1h30’49.
Résultats complets :
Ils figurent sur le site Web L-Chrono :
https://www.l-chrono.com/resultats2018/trail_de_la_valserine_15.pdf

1ère édition du Trail de la Valserine, 22 octobre 2017.

Lou Götz (Thonon-les-Bains), 5ème femme (3ème senior, 69ème au scratch) en 2h31’39.

Crédit photo : Claude Duchene (Villes).
Image réalisée peu avant la chapelle des Contrebandiers, sur la commune de Lancrans.
2ème édition du Trail de la Valserine, 21 octobre 2018.
35 km.

Ludovic Colomb (Club Athlétique du Bassin Bellegardien), vainqueur (1er senior) en 2h49’46.
Il devancera de 13’03 son plus dangereux adversaire en la personne de Mathieu Bony (Arvy’Cyclette).

En arrière-plan, on distingue l’une des 16 bénévoles de Champfromier 2000.
Présidée par Simone Grenard, cette incontournable association, déjà sur le pont en 2017, épaulera de nouveau le Club Athlétique du Bassin Bellegardien, aux manettes du 3ème Trail de la Valserine, programmé les samedi 4 et dimanche 5 juin 2022. Elle mettra ainsi à disposition de l’organisation une nuée de volontaires, qu’il s’agit des débroussailleurs qui opéreront trois samedis durant, ou des signaleurs.

Crédit photo :
Jean-Claude Delachenal (Saint-Julien-en-Genevois).
Image réalisée au pont du Tram, dans le village de Champfromier (km 21).

2ème édition du Trail de la Valserine, 21 octobre 2018.
Mêlé des Eaux (16 km).

Gilles Farina (Faucigny Athlétic Club), 15ème (1er M2) en 1h14’33.

Crédit photo :
Jonathan Laurenti (Trail The World).
Image réalisée au retour, peu avant le terme du sentier des Pertes de la Valserine, sur la commune de Bellegarde-sur-Valserine.
.
.
.
LE TRAIL DE LA VALSERINE SUR LE SITE WEB COURZYVITE :

– Présentation de l’édition 2017 : le parcours par le texte et l’image, avec la participation de l’internationale Lucie Jamsin (1er volet) :
https://www.courzyvite.run/blog/2017/10/18/le-parcours-du-trail-de-la-valserine-par-le-texte-et-limage-avec-la-participation-de-linternationale-lucie-jamsin-22-10-17/

– Présentation de l’édition 2017 : les pronostics (2ème volet) :
https://www.courzyvite.run/blog/2017/10/22/trail-de-la-valserine-les-pronostics-2eme-volet-22-10-17/

– Présentation de l’édition 2018 :
https://www.courzyvite.run/blog/2018/10/21/presentation-du-trail-de-la-valserine-21-10-18/

– Photos du 35 km de l’édition 2018 :
https://www.courzyvite.run/blog/2018/11/19/photos-du-35-km-du-trail-de-la-valserine-21-10-18/
.
.

.


206 vues