PRESENTATION ET ANNULATION DU TRAIL DE LA BICHE / 12-07-20 PUIS 15-08-21

  •  
  •  

DU CROSS AU TRAIL POUR GIRON ET SA BICHE

Orchestrée par les fondeurs de l’Union Sportive Gironnaise (USG), cette compète, connue pour être l’ancêtre de la course nature dans l’Ain, a perduré de 1982 à 2012 sous l’appellation « Cross de la Biche » jusqu’en 2008 puis « Cross-Trail de la Biche » les quatre dernières années. Avec comme épicentre, la commune de Giron dont le chef-lieu, perché à 1000 m d’altitude au milieu des pâturages, est le plus élevé de ce département.

Deux parcours de trail
Soucieux de faire bouger les lignes, les deux jeunes pousses de l’USG que sont Quentin Blanc et Corentin Daubard ont décidé, en 2019, de relancer cet évènement. Fort à propos, le mot cross, en vérité impropre, a disparu au profit exclusif du mot trail (1). Un trail qui se déclinera en deux compètes aux ratios distance / dénivelé particulièrement raisonnables : un 24 km pour 800 m et un 14 km pour 400 m. Auparavant, le menu n’était pimenté que par une seule épreuve : un 17 jusqu’en 2008, un 19,5 en 2009, enfin un 21 en 2010 et 2011, si on met de côté la cuvée 2012 (21 et 12 km), finalement mort-née.

Challenge
Désireux de rallier le Challenge des Trails du Haut-Rhône, le tandem a fait consensus auprès des organisateurs des sept manifestations qui en sont adhérentes. La décision a été rendue le 10 janvier 2020 à l’occasion de la traditionnelle réunion qui précédait la remise des prix du cru 2019.

A l’heure de la Covid-19
La divine résurrection devait avoir lieu le dimanche 12 juillet. Hélas, elle tombait avec cette étape de légende qui avale le col du Grand Colombier, ce qui n’augurait rien de bon en terme de participation. Mais la crise sanitaire aura eu de toute façon raison de ce 32ème épisode, les courses hors stade ne reprenant que le 1er août après avoir été proscrites à compter du 17 mars en raison du premier confinement. Avec célérité, les deux têtes pensantes ont renoncé à reporter leur trail à l’automne, donnant en effet priorité au ski de fond, leur sport favori. Car n’oublions pas que l’arrière-saison est traditionnellement consacrée à la préparation hivernale, très chargée en séances d’entraînement.

A l’heure de la fête patronale
Au final, cet évènement, 33ème du nom, renaîtra le dimanche 15 août. Une date qui concorde, très opportunément, avec la traditionnelle fête du village. Débutant par un vide-greniers, celle-ci se poursuivra par un concours de pétanque, des animations pour enfants, puis un bal et un repas champêtre, enfin un feu d’artifice. A condition bien sûr que la pandémie ne soit plus qu’un mauvais souvenir, ce qui est loin d’être acquis.

Joyaux de la nature
Sinon, on soulignera la chance dont bénéficieront les convives de sillonner cette perle qu’est le parc naturel régional du Haut-Jura (2), princicipale carte maîtresse de ce trail. Plusieurs temps forts devraient ainsi rythmer les deux compètes proposées. Les concurrents mettront notamment à profit pas moins de trois belvédères, à la fois aériens et grandioses, sur leurs cirques respectifs, qu’il s’agit des Roches d’Orvaz et des Avalanches, via le trail court, ou de la Roche Fauconnière, via le trail découverte.
Autre curiosité, sur le 24 bornes, avec le minuscule hameau d’Orvaz, égaré au pied de l’abrupte rampe accédant aux roches du même nom. Et que dire, toujours sur le 24, de la combe d’Évuaz qui permet d’admirer les paysages les plus déchirants de la haute vallée de la Semine. In fine, deux secteurs inédits qui risquent de faire chavirer moult trailers…

Au regard des affluences clairsemées des précédentes éditions, les organisateurs auraient tout intérêt à mettre l’accent sur la médiatisation. L’objectif serait bien sûr d’apporter une double visibilité : en premier lieu, à cette manifestation qui jadis en a manqué cruellement ; ensuite, au territoire qui l’accueille, encore trop méconnu en dépit de son exceptionnel décor. De toute évidence, le succès populaire de cet évènement, et en fin de compte, sa pérennité, en dépendent étroitement.

F.V.

(1) Le vrai cross, dénommé « cross-country », a été la première course nature à voir le jour. Il se dispute sur des boucles sillonnant généralement des stades, des parcs ou des hippodromes. La distance n’excède pas les 13 km pour les hommes et les 10 km pour les femmes. Quant au dénivelé, il se réduit à quelques petites bosses, naturelles ou artificielles.
L’épreuve gironnaise n’a donc jamais été un cross-country, mais un trail découverte de 1982 à 2009 puis un trail court en 2010-2011. Et si cette compète s’est appelée cross, c’est que le mot trail était, à l’orée des années 80, encore inconnu.
On soulignera que certaines manifestations, nées à cette époque, continuent de porter le nom de cross, à l’image des Jonquilles, sur le plateau de Retord, ou du Mont Blanc, à Chamonix. En vérité, leurs organisateurs sont très attachés à cette dénomination qui remonte à la naissance de leur évènement, même si elle est employée à tort.
En revanche, les chevilles ouvrières du Cross de la Semine, apparu en 1987 à Saint-Germain-sur-Rhône, ont débaptisé en 2018 le nom donné à leur épreuve au profit du vocable trail. En effet, elles ont trouvé que l’appellation cross n’était plus vendeuse, contrairement au trail, connu pour être aujourd’hui l’un des sports qui a la plus forte croissance au monde. Finalement, les dirigeants du Trail de la Biche les auront imitées pour la même raison.
(2) Fondé le 10 février 1986, le parc naturel régional du Haut-Jura regroupe pas moins de 106 communes qui adhèrent à une charte, validée en 2010. Il s’étend sur près de 178 000 ha à travers :
– Deux régions : Auvergne-Rhône-Alpes et la Bourgogne-Franche-Comté.
– Trois départements : l’Ain, le Doubs et le Jura.
.
.
FAUX DEPART POUR LE TRAIL DE LA BICHE !

Toux ceux qui se faisaient une joie d’explorer ou bien de redécouvrir cette enivrante terre jurassienne, via les communes de Giron où est installé le camp de base, Belleydoux et Champfromier, seront forcément déçus. Annulé la saison passée à cause de la Covid alors qu’il refaisait surface après huit ans de disette, le Cross de la Biche, baptisé dorénavant « Trail de la Biche », n’aura finalement pas lieu. Divulgué par l’Union Sportive Gironnaise (USG), aux manettes de cette course, le couperet est survenu le 11 mai dernier.
A l’image du millésime 2020, il n’y aura pas de report à l’automne, le club privilégiant à cette époque le ski nordique, son sport fétiche, afin de peaufiner la saison hivernale. En revanche, l’USG met tout en oeuvre pour maintenir la marche non chronométrée qui ne nécessite ni médecin ni secouristes.
En conséquence, le Challenge des Trails du Haut-Rhône que la Biche avait intégré en janvier 2020 ne compte plus, pour sa 6ème édition, que cinq manifestations au lieu des huit prévues (1).

Double adversité
Fixée au 15 août pour qu’elle coïncide avec la fête patronale célébrée à Giron, la date retenue a rendu problématique la recherche d’un médecin et des secours. Si le premier a été déniché après moult péripéties, aucune association agréée de sécurité civile n’a, en revanche, répondu favorablement à la demande formulée par Quentin Blanc et Corentin Daubard, le binôme organisateur.
Autre pierre d’achoppement, et de taille, la volonté des autorités du parc naturel régional du Haut-Jura (2) à ce que l’épreuve reine du 24 km ne traverse pas les zones d’habitat du grand tétras (3), par des chemins non balisés. Un secteur en tout point identique à celui emprunté, initialement, par la 3ème boucle du Trail de la Valserine avant que les dirigeants du Club Athlétique du Bassin Bellegardien, qui tiennent les rênes de cette manifestation, ne soient contraints de déplacer leur parcours dans un tout autre endroit. Du coup, le tracé du 24 bornes a de fortes chances, l’an prochain, d’être modifié avant d’être finalisé.
Gageons que nos deux jeunes compères, manquant peut-être d’expérience mais certainement pas d’amour propre, mettront un point d’honneur à parachever leur travail, et ainsi offrir à leur territoire une épreuve d’anthologie : le Trail de la Biche.

F.V.  

(1) Concernant le 6ème Challenge des Trails du Haut-Rhône, disputé cette année, se référer à notre reportage mis en ligne sur Courzyvite :
https://www.courzyvite.run/blog/2021/04/03/presentation-de-ledition-2021-du-challenge-des-trails-du-haut-rhone-ain-et-haute-savoie/
(2) Fondé le 10 février 1986, le parc naturel régional du Haut-Jura regroupe pas moins de 106 communes qui adhèrent à une charte, validée en 2010. Il s’étend sur près de 178 000 ha à travers :
– Deux régions : Auvergne-Rhône-Alpes et la Bourgogne-Franche-Comté.
– Trois départements : l’Ain, le Doubs et le Jura.
(3) Demeurant en montagne dans les forêts de résineux, ce gros gallinacé qu’est le grand tétras est encore appelé « le grand coq de bruyère ». Malgré son déclin, cette espèce n’est toujours pas protégée sur le plan national.
.
.
PALMARES DEPUIS 1999 :

18ème Cross de la Biche, 1999 (17 km pour 350 md ; 63 classés) :
– 1er (1er senior) : Michel Favre (Pompiers de Bellegarde-sur-Valserine) en 1h06’12.

20ème Cross de la Biche, 2001 (17 km pour 350 md) :
– 1er (1er senior) : Sébastien Ginter (Racing Club Haut Jura Morez) en 1h05’35.

21ème Cross de la Biche, 2002 (17 km pour 350 md ; 41 classés) :
– 1er (1er senior) : Sébastien Ginter (Racing Club Haut Jura Morez) en 1h04’59.

22ème Cross de la Biche, 13 juillet 2003 (17 km ; 45 classés dont 5 femmes) :
– 1er (1er senior) : Philippe Rivollier (Entente Athlétique Bressanne) en 1h06’07.
– 1ère (1ère V1, 38ème au scratch) : Florence Roger (Amicale Sportive des Douanes du Pays de Gex) en 1h35’11.
– Résultats complets sur le site Web Aincourir :
http://aincourir.free.fr/giron03.htm

23ème Cross de la Biche, 11 juillet 2004 (17 km pour 350 md ; 78 classés) :
– 1er (1er senior) : Jérôme Joly (Pont-de-Vaux) en 1h04’54.
– 1ère (1ère junior) : Louisa Brun (Club Sportif Valromey-Retord).
– Résultats complets sur le site Web Aincourir :
http://aincourir.free.fr/giron04.htm

24ème Cross de la Biche, 10 juillet 2005 (17 km pour 382 md ; 103 classés, record de participation) :
– 1er (1er senior) : Alain Bohard (Ski-Club de Prémanon) en 1h03’34.
– 1ère (1ère senior, 13ème au scratch) : Aurélie Didier (Maison des Jeunes et de la Culture de Plan-de-Cuques) en 1h10’40.
– Résultats complets sur le site Web Aincourir :
http://aincourir.free.fr/Giron05.htm

25ème Cross de la Biche, 9 juillet 2006 (17 km pour 382 md ; 66 classés dont 9 femmes) :
– 1er (1er senior) : Mohamed Benlechhab (Colmar Marathon Club) en 1h04’51.
– 1ère (1ère senior, 33ème au scratch) : Laure Montginoux (Bourg-en-Bresse) en 1h24’28.
– Résultats complets sur le site Web Aincourir :
http://aincourir.free.fr/Giron06.htm

26ème Cross de la Biche, 8 juillet 2007 (17 km pour 382 md ; 48 classés dont 9 femmes) :
– 1er (1er senior) : Sébastien Ginter (Racing Club Haut Jura Morez) en 1h09’17.
– 1ère (1ère senior, 28ème au scratch) : Laure Montginoux (Bourg-en-Bresse) en 1h27’12.
– Résultats complets sur le site Web Aincourir :
http://aincourir.free.fr/Giron07.htm

27ème Cross de la Biche, 6 juillet 2008 (17 km pour 382 md ; 45 classés dont 8 femmes) :
– 1er (1er senior) : Nicolas Duclos (Ambérieu Marathon) en 1h08’09.
– 1ère (1ère V1, 23ème au scratch) : Delphine Burlet (Club Sportif Valromey-Retord) en 1h26’50.
– Résultats complets sur le site Web Aincourir :
http://aincourir.free.fr/Giron08.htm

28ème Cross-Trail de la Biche, 5 juillet 2009 (19,5 km pour 600 md ; 72 classés dont 12 femmes) :
– 1er (1er senior) : Benoît Ligier (Val de Saône Athlétisme, section de l’Athlé Calade Val de Saône) en 1h12’48.
– 1ère (1ère V1, 37ème au scratch) : Delphyne Burlet (Club Sportif Valromey-Retord) en 1h35’47.
– Résultats complets sur le site Web Aincourir :
http://aincourir.free.fr/crossdelabiche09.htm

29ème Cross-Trail de la Biche, 4 juillet 2010 (21 km pour 600 md ; 72 classés dont 13 femmes) :
– 1er (1er senior) : Baptiste Choutkoff (Apremont) en 1h27’57.
– 1ère (1ère senior, 24ème au scratch) : la Franco-Anglaise Emilie Shaw (Morrens) en 1h54’16.
– Résultats complets sur le site Web Aincourir :
http://aincourir.free.fr/crossdelabiche10.htm

30ème Cross-Trail de la Biche, 3 juillet 2011 (21 km pour 600 md ; 58 classés dont 7 femmes) :
– 1er (1er senior) : Yannick Chichoux (Belley Sport Pédestre) en 1h29’03.
– 1ère (1ère V1, 27ème au scratch) : Anna Mennessier (La Salle) en 1h54’00.
– Résultats complets sur le site Web Aincourir :
http://aincourir.free.fr/crossdelabiche11.htm

31ème Cross-Trail de la Biche, 1er juillet 2012 (21 km pour 600 md ; 12 km) :
Annulation de la manifestation.

32ème Trail de la Biche, 12 juillet 2020 (24 km pour 800 md ; 14 km pour 400 md) :
Annulation de la manifestation par l’Union Sportive Gironnaise à cause de la Covid-19.

33ème Trail de la Biche, 15 août 2021 (24 km pour 800 md ; 14 km pour 400 md) :
Annulation de la manifestation par l’équipe dirigeante de l’Union Sportive Gironnaise pour une double raison :
– Primo, elle n’a pas réussi à trouver une association agréée de sécurité civile, la date du 15 août étant rédhibitoire pour un grand nombre d’entre elles.
– Deuxio, elle n’a pas pu finaliser le parcours du 24 km, celui-ci s’introduisant dans les zones d’habitat du grand tétras, via des chemins non balisés, ce qui est contraire à la philosophie des autorités du parc naturel régional du Haut-Jura.
.
.
VIDEO :

https://youtu.be/DFYUKNHs5hE
30ème et dernière édition du Cross-Trail de la Biche à avoir été disputée, 3 juillet 2011.
D’une durée de 4’29, cette vidéo, mis en ligne sur YouTube, a été réalisée par parpilbergnotspielberg.
.
.
PHOTOS :

Ci-dessous, vous trouverez 41 images, se décomposant de la façon suivante :
– 1 cliché de l’édition 2009.
– 2 clichés de l’édition 2011.
– 1 cliché de Quentin Blanc, un des deux hommes-orchestres.
– 1 cliché du chef-lieu de la commune de Giron qui accueillera le départ-arrivée.
– 26 clichés du parcours du 24 km.
– 2 clichés à proximité du parcours du 24 km.
– 8 clichés du parcours du 14 km.

28ème édition du Cross-Trail de la Biche, 5 juillet 2009.
L’arrivée.
Le tiercé de tête au scratch.
– Dossard 577 : Florian Schäfer (Triath’Spiridon Oyonnax), 3ème en 1h15’30.
– Dossard 546 : Benoît Ligier (Val de Saône Athlétisme, section de l’Athlé Calade Val de Saône), lauréat en 1h12’48.
– Dossard 554 : Raphaël Saboul (Ski Club Le Poizat), 2ème en 1h15’21.
30ème édition du Cross-Trail de la Biche, 3 juillet 2011.
L’arrivée.
Le quatuor de tête au scratch.
– A gauche : Yannick Chichoux (Belley Sport Pédestre), lauréat en 1h29’03.
– Dossard 57 : Hervé Fillod (Oyonnax), 3ème en 1h33’10.
– Dossard 69 : David Poncet (Apremont), 2ème en 1h32’02.
– Dossard 86 : Paul Durand (Pont-de-Vaux 01 Pulsion), 4ème en 1h36’40.

Crédit photo : Denis Vouaillat (quotidien Le Progrès).

30ème édition, et dernière avoir été disputée, du Cross-Trail de la Biche, 3 juillet 2011.
Le podium junior masculin.
De gauche à droite :
François Albano, surnommé « Fouez des Neiges », président de l’Union Sportive Gironnaise, aux manettes de cette manifestation.
– Damien Humbert (Union Sportive Gironnaise), 2ème en 1h44’47.
– Irmtraut Pagnier, maire de Giron de 2008 à 2014.
– Xavier Foessel (Thoiry), lauréat en 1h44’06.
– Guy Larmanjat, conseiller départemental du canton de Bellegarde-sur-Valserine de 2002 à 2021.

Crédit photo : Ursula Rhyner (hebdomadaire Voix de l’Ain).Quentin Blanc, une des deux principales figures, avec Corentin Daubard, du Trail de la Biche.

Cliché pris le 23 juillet 2017 à l’occasion de la 15ème édition de la Montée du Crêt d’Eau, concourue entre Bellegarde-sur-Valserine et la station de Menthières, où Quentin s’appropriera la 44ème place (23ème senior) en 1h46’29.
Image réalisée à l’arrivée dans la station de Menthières.

Crédit photo : Jean-Claude Delachenal.
Le chef-lieu de la commune de Giron, camp de base du Trail de la Biche.
Culminant à 1000 m d’altitude au milieu des pâturages, ce chef-lieu est le plus haut du département de l’Ain.
D’après le recensement de 2018, la population de la commune s’élève à 180 Gironnais.

Crédit photo : communauté de communes du Bassin Bellegardien.

Parcours du 24 km, programmé le lundi 15 août 2022 à Giron dans le cadre de la 34ème édition du Trail de la Biche.

La vallée de la Semine, à hauteur de la combe d’Orvaz, sur la commune de Belleydoux.
Image réalisée depuis la roche Fauconnière, sur la commune de Giron, où s’invitera le 14 km.
Via une petite route, les trailers effleureront le ravissant hameau d’Orvaz, blotti dans la combe du même nom, qu’on distingue au centre, en contrebas des roches d’Orvaz, dressées à gauche. Puis ils affronteront une pente des plus coriaces qui les hissera aux roches d’Orvaz dont le faîte surplombe la vallée de la Semine du haut de ses 1194 m d’altitude.
Authentique juge de paix, cette redoutable ascension qui relie ce hameau aux roches d’Orvaz devrait faire la différence dans l’attribution des podiums. Une ascension qu’on peut scinder en deux parties :
– Primo, l’itinéraire remontera la rive droite puis la rive gauche du Bief du Soufflet, au coeur d’un talweg boisé, profondément encaissé, visible à gauche.
– Deuxio, l’itinéraire s’éloignera du ruisseau en question avant de gravir par la gauche l’ultime portion (invisible), de loin la plus escarpée, qui amènera les concurrents aux roches d’Orvaz.

Crédit photo : Chantal Jaeger-Potheret (site Web Randocops).
Cliché pris le 7 août 2020.Parcours du 24 km, programmé le lundi 15 août 2022 à Giron dans le cadre de la 34ème édition du Trail de la Biche.

Depuis la route d’Orvaz, sur la commune de Belleydoux.
Les trailers grimperont modérément jusqu’au hameau d’Orvaz, terminus de cette route.

Crédit photo : Jérémy de l’Ain (site Web Altituderando).
Cliché pris le 4 mai 2014.
Parcours du 24 km, programmé le lundi 15 août 2022 à Giron dans le cadre de la 34ème édition du Trail de la Biche.

Le chemin du Soufflet, sur la commune de Belleydoux.
La course s’approche du photographe.
Les trailers rejoindront le hameau d’Orvaz par la petite route, légèrement ascendante, qu’on remarque en contrebas à gauche, avant de monter aux roches d’Orvaz, via une toute autre rampe qui ne se laissera pas dompter aussi facilement…

Panorama :
En toile de fond : la roche Fauconnière qui accueillera le 14 km.

Crédit photo : Marc Chatelain (office de tourisme Haut-Bugey).
Cliché pris le 7 septembre 2014.

Parcours du 24 km, programmé le lundi 15 août 2022 à Giron dans le cadre de la 34ème édition du Trail de la Biche.

Au premier plan, à droite : le chemin du Soufflet, sur la commune de Belleydoux.
La course s’approche du photographe.
Après avoir frôlé le hameau d’Orvaz, les trailers s’élèveront au milieu des pâturages.

Panorama :
En toile de fond : la roche Fauconnière à laquelle rendra viste le 14 km.

Crédit photo : Jérémy de l’Ain (site Web Altituderando).
Cliché pris le 4 mai 2014.
Parcours du 24 km, programmé le lundi 15 août 2022 à Giron dans le cadre de la 34ème édition du Trail de la Biche.

Au premier plan, à droite : le chemin du Soufflet, sur la commune de Belleydoux.
La course s’approche du photographe.
Fort à propos, les prairies comme les forêts parviennent à humaniser ce site, à la fois grandiose et sauvage, qu’est la combe d’Orvaz.

Panorama :
En toile de fond, à gauche : la roche Fauconnière où s’invitera le 14 km.

Crédit photo : Marc Chatelain (office de tourisme Haut-Bugey).
Cliché pris le 7 septembre 2014.

Parcours du 24 km, programmé le lundi 15 août 2022 à Giron dans le cadre de la 34ème édition du Trail de la Biche.

Depuis le chemin du Soufflet, sur la commune de Belleydoux.
A cet endroit, les trailers ne manqueront pas de scruter leur prochain objectif : les fameuses roches d’Orvaz qui barrent l’horizon.

Crédit photo : office de tourisme Haut-Bugey.
Parcours du 24 km, programmé le lundi 15 août 2022 à Giron dans le cadre de la 34ème édition du Trail de la Biche.

Le chemin du Soufflet, sur la commune de Belleydoux.
En arrière-plan, vers la gauche : les roches d’Orvaz, toujours en ligne de mire, avant qu’elles ne disparaissent à l’instant même où les trailers s’introduiront dans la forêt, toute proche.

Crédit photo : Christelle Sénéchal (Site Web Patrimoine [s] de l’Ain).Parcours du 24 km, programmé le lundi 15 août 2022 à Giron dans le cadre de la 34ème édition du Trail de la Biche.

Au terme du chemin du Facteur, sur la commune de Belleydoux.
La course s’éloigne du photographe.
Après avoir ingurgité une pente de catastrophe sur la totalité du chemin du Facteur, les trailers pourront enfin souffler au moment de tutoyer une ferme et son four, et ce d’autant plus que les roches d’Orvaz vont bientôt poindre le bout de leur nez…

Crédit photo : Fabrice Henriet (blog Baladojura).

Parcours du 24 km, programmé le lundi 15 août 2022 à Giron dans le cadre de la 34ème édition du Trail de la Biche.

Les roches d’Orvaz et leur cirque, sur la commune de Belleydoux.
En récompense des efforts consentis…

Crédit photo : Jérémy de l’Ain (site Web Altituderando).
Cliché pris le 4 mai 2014.
Parcours du 24 km, programmé le lundi 15 août 2022 à Giron dans le cadre de la 34ème édition du Trail de la Biche.

Les roches d’Orvaz et leur cirque, sur la commune de Belleydoux.
Comme un petit air de Far West…

Crédit photo : Sentiers buissonniers dortanais – Retraite sportive Dortan.
Cliché pris le 26 janvier 2016.

Parcours du 24 km, programmé le lundi 15 août 2022 à Giron dans le cadre de la 34ème édition du Trail de la Biche.

Les roches d’Orvaz et leur cirque, sur la commune de Belleydoux.
Pour y parvenir, les trailers devront grimper, au coeur du cirque, un terrain forestier très accidenté qu’on aperçoit en contrebas, à gauche.

Crédit photo : Jérémy de l’Ain (site Web Altituderando).
Cliché pris le 4 mai 2014.

Parcours du 24 km, programmé le lundi 15 août 2022 à Giron dans le cadre de la 34ème édition du Trail de la Biche.

Les roches d’Orvaz et leur cirque, sur la commune de Belleydoux.
La course s’approche du photographe.

Crédit photo : Jérémy de l’Ain (site Web Altituderando).
Cliché pris le 29 juillet 2018.Parcours du 24 km, programmé le lundi 15 août 2022 à Giron dans le cadre de la 34ème édition du Trail de la Biche.

Les roches d’Orvaz et leur cirque, sur la commune de Belleydoux.
La course s’approche du photographe.
L’apothéose de cette épreuve : les trailers côtoieront à droite une paroi sur plus d’un km !

Crédit photo : Marc Chatelain (office de tourisme Haut-Bugey).
Cliché pris le 7 septembre 2014.

Parcours du 24 km, programmé le lundi 15 août 2022 à Giron dans le cadre de la 34ème édition du Trail de la Biche.

Les roches d’Orvaz, sur la commune de Belleydoux.
La course s’éloigne du photographe.
Plafonnant à 1194 m d’altitude, elles coïncident avec le toit de cette compète.

Panorama :
Les trailers pourront s’extasier, sur leur droite, devant l’hémicycle de la Roche Fauconnière dont le belvédère accueillera le 14 km.

Crédit photo : Marc Chatelain (office de tourisme Haut-Bugey).
Cliché pris le 7 septembre 2014.
Parcours du 24 km, programmé le lundi 15 août 2022 à Giron dans le cadre de la 34ème édition du Trail de la Biche.

Les roches d’Orvaz et leur cirque, sur la commune de Belleydoux.
La course s’approche du photographe.
Paradisiaque…

Crédit photo : hebdomadaire La Tribune républicaine.
Parcours du 24 km, programmé le lundi 15 août 2022 à Giron dans le cadre de la 34ème édition du Trail de la Biche.

Les roches d’Orvaz et leur cirque, sur la commune de Belleydoux.
La course s’éloigne du photographe.
Romantique…

Crédit photo : Martinev.
Cliché pris le 21 juin 2009.

Parcours du 24 km, programmé le lundi 15 août 2022 à Giron dans le cadre de la 34ème édition du Trail de la Biche.

Les roches d’Orvaz et leur cirque, sur la commune de Belleydoux.
Magique…

Crédit photo : Gilles Prost (parc naturel régional du Haut-Jura).
Parcours du 24 km, programmé le lundi 15 août 2022 à Giron dans le cadre de la 34ème édition du Trail de la Biche.

Les roches d’Orvaz et leur cirque, sur la commune de Belleydoux.
Chatoyant…Parcours du 24 km, programmé le lundi 15 août 2022 à Giron dans le cadre de la 34ème édition du Trail de la Biche.

Les roches d’Orvaz, sur la commune de Belleydoux.
Frissons garantis…

Panorama :
En arrière-plan, à droite : la roche Fauconnière à laquelle rendra visite le 14 km.

Crédit photo : Guy Riffard (Club alpin français Nantua).
Cliché pris le 18 février 2019.
Parcours du 24 km, programmé le lundi 15 août 2022 à Giron dans le cadre de la 34ème édition du Trail de la Biche.

Depuis les roches d’Orvaz, sur la commune de Belleydoux.

Panorama :
Les trailers pourront contempler, sur leur droite, un face à face vertigineux entre deux amphithéâtres rocheux dont l’axe de symétrie est matérialisé par le cours de la Semine. Ces deux cirques sont :
– Au premier plan : celui des Roches d’Orvaz que les trailers auront ascensionné avant de déboucher aux roches d’Orvaz.
– En arrière-plan, au centre : celui de la Roche Fauconnière dont le belvédère accueillera le 14 km.

Crédit photo : Jérémy de l’Ain (site Web Altituderando).
Cliché pris le 4 mai 2014.
Parcours du 24 km, programmé le lundi 15 août 2022 à Giron dans le cadre de la 34ème édition du Trail de la Biche.

Depuis les roches d’Orvaz, sur la commune de Belleydoux.
A couper le souffle…

Panorama :
– En contrebas des roches d’Orvaz : le cirque du même nom.
– En arrière-plan, au centre : la roche Fauconnière où s’invitera le 14 km.

Crédit image : Marc Chatelain (office de tourisme Haut-Bugey).
Parcours du 24 km, programmé le lundi 15 août 2022 à Giron dans le cadre de la 34ème édition du Trail de la Biche.

Depuis les roches d’Orvaz, sur la commune de Belleydoux.
Pas téméraire pour deux sous…

Panorama :
– En contrebas des roches d’Orvaz : le cirque du même nom.
– En arrière-plan, sur le versant opposé : la partie inférieure du cirque de la Roche Fauconnière.

Crédit image : Olivier Faivre (quotidien Le Progrès).
Cliché pris en février 2015.

Parcours du 24 km, programmé le lundi 15 août 2022 à Giron dans le cadre de la 34ème édition du Trail de la Biche.

La vallée de la Semine, à hauteur de la combe d’Évuaz, sur la commune de Champfromier.
Jaillissant à gauche, légèrement au-dessus de la Semine, les trailers emprunteront le chemin blanc en direction de la route départementale 48a qu’ils parcourront brièvement avant de gravir, au premier plan à droite, un chemin qui longe au début des résineux.
On appréciera l’habitat diffus d’antan.

Crédit photo : Jérémy de l’Ain (site Web Altituderando).
Cliché pris le 4 mai 2014.
Parcours du 24 km, programmé le lundi 15 août 2022 à Giron dans le cadre de la 34ème édition du Trail de la Biche.

La vallée de la Semine, à hauteur de la combe d’Évuaz, sur la commune de Champfromier.
Déboulant à droite, les trailers enjamberont la Semine avant de se retrouver en rive gauche.
Mais quel récital donné par Dame Nature !

Crédit photo : Jérémy de l’Ain (site Web Altituderando).
Cliché pris le 4 mai 2014.
Parcours du 24 km, programmé le lundi 15 août 2022 à Giron dans le cadre de la 34ème édition du Trail de la Biche.

Les Avalanches, sur la commune de Champfromier.
Perché à 1146 m d’altitude, ce belvédère est, sans conteste, le plus étendu des deux compètes confondues.

Panorama :
– Au premier plan, à droite : le Cruchon.
– En contrebas du Cruchon, sur la même ligne de crête : le crêt Pelé.
– En contrebas, au centre gauche : le chef-lieu de Champfromier.
– En toile de fond, à gauche : la Haute Chaîne du Jura et, à droite, son extrémité méridionale, coïncidant avec le Grand Crêt d’Eau.
– En contrebas de la Haute Chaîne du Jura et du Grand Crêt d’Eau : la montagne du Crêt.
– En toile de fond, à droite : la montagne du Grand Colombier.

Crédit photo : Stan73 (site Web Altituderando).
Cliché pris le 7 mai 2019.Parcours du 24 km, programmé le lundi 15 août 2022 à Giron dans le cadre de la 34ème édition du Trail de la Biche.

Les Avalanches, sur la commune de Champfromier.
A l’image des roches d’Orvaz et de la roche Fauconnière, les Avalanches surplombent un majestueux cirque rocheux.

Panorama :
– En contrebas, à l’extrême droite : le chef-lieu de Champfromier.
– En toile de fond : la Haute Chaîne du Jura et, à droite, son extrémité sud, coïncidant avec le Grand Crêt d’Eau.
– En contrebas de la Haute Chaîne du Jura et du Grand Crêt d’Eau : la montagne du Crêt.

Crédit photo : Marie Bailly (office de tourisme Terre Valserine).

A proximité du parcours du 24 km, programmé le lundi 15 août 2022 à Giron dans le cadre de la 34ème édition du Trail de la Biche.

La vallée de la Semine, à hauteur de la combe d’Orvaz, sur la commune de Belleydoux. 

Panorama :
En toile de fond, à gauche : la roche Fauconnière à laquelle rendra visite le 14 km.
Quand le jeu des couleurs du calcaire se met à dessiner sur la muraille, comme par magie, un bien curieux oiseau au moment où il déploie ses ailes !

Crédit photo : office de tourisme Haut-Bugey.
A proximité du parcours du 24 km, programmé le lundi 15 août 2022 à Giron dans le cadre de la 34ème édition du Trail de la Biche.

La vallée de la Semine, à hauteur de la combe d’Orvaz, sur la commune de Belleydoux. 

Crédit photo : Christelle Sénéchal (Site Web Patrimoine [s] de l’Ain).
Parcours du 14 km, programmé le lundi 15 août 2022 à Giron dans le cadre de la 34ème édition du Trail de la Biche.

Le belvédère de la Roche Fauconnière, sur la commune de Giron.
Son altitude s’élève à 1140 m.

Crédit photo : mairie de Giron.
Cliché pris le 30 janvier 2012.

Parcours du 14 km, programmé le lundi 15 août 2022 à Giron dans le cadre de la 34ème édition du Trail de la Biche.

Le belvédère et le cirque de la Roche Fauconnière, sur la commune de Giron.
– Au deuxième plan, à droite : le belvédère.
– En contrebas du belvédère : le cirque.

Panorama :
La vallée de la Semine, à hauteur de la combe d’Orvaz (commune de Belleydoux), où s’invitera le 24 km.
On observe :
– En arrière-plan, à gauche : les roches d’Orvaz et leur cirque.
– En contrebas des roches d’Orvaz, légèrement au-dessus d’une route : le hameau d’Orvaz.

Crédit photo : mairie de Giron.
Cliché pris le 14 juillet 2018.
Parcours du 14 km, programmé le lundi 15 août 2022 à Giron dans le cadre de la 34ème édition du Trail de la Biche.

Le belvédère et le cirque de la Roche Fauconnière, sur la commune de Giron.
– Au premier plan, à gauche : le belvédère.
– En contrebas du belvédère : le cirque.

Panorama :
La vallée de la Semine, à hauteur de la combe d’Orvaz (commune de Belleydoux), qui accueillera le 24 km.
On distingue :
– En arrière-plan, au centre : les roches d’Orvaz et leur cirque.
– En contrebas des roches d’Orvaz, légèrement au-dessus d’une route : le hameau d’Orvaz.

Crédit photo : Gilles Marcon (quotidien Le Dauphiné libéré).
Cliché pris en août 2017.Parcours du 14 km, programmé le lundi 15 août 2022 à Giron dans le cadre de la 34ème édition du Trail de la Biche.

Le belvédère et le cirque de la Roche Fauconnière, sur la commune de Giron.
– Au deuxième plan, à gauche : le belvédère.
– En contrebas du belvédère : le cirque.

Cliché photo : Ursula Rhyner.

Parcours du 14 km, programmé le lundi 15 août 2022 à Giron dans le cadre de la 34ème édition du Trail de la Biche.

Le belvédère et le cirque de la Roche Fauconnière, sur la commune de Giron.
– Au premier plan, à gauche : le belvédère.
– En contrebas du belvédère : le cirque.
Quand la bise fut venue…

Crédit photo : Guy Riffard (Club alpin français Nantua).
Cliché pris le 17 février 2019.

Parcours du 14 km, programmé le lundi 15 août 2022 à Giron dans le cadre de la 34ème édition du Trail de la Biche.

Depuis le belvédère de la roche Fauconnière, sur la commune de Giron.
En contrebas du belvédère : le cirque du même nom.

Panorama :
La vallée de la Semine, à hauteur de la combe d’Orvaz (commune de Belleydoux), à laquelle rendra visite le 24 km.
On aperçoit :
– En arrière-plan, vers la gauche : les roches d’Orvaz et leur cirque.
– En contrebas des roches d’Orvaz, légèrement au-dessus d’une route : le hameau d’Orvaz.

Crédit photo : Jérémy de l’Ain (site Web Altituderando).
Cliché pris le 4 mai 2014.

Parcours du 14 km, programmé le lundi 15 août 2022 à Giron dans le cadre de la 34ème édition du Trail de la Biche.

Depuis le belvédère de la roche Fauconnière, sur la commune de Giron.

Panorama :
La vallée de la Semine, à hauteur de la combe d’Orvaz (commune de Belleydoux), où s’invitera le 24 km.
On reconnaît :
– En contrebas, au centre : le hameau d’Orvaz.
– En arrière-plan, à gauche : les roches d’Orvaz et leur cirque.

Crédit photo : Chantal Jaeger-Potheret (site Web Randocops).
Cliché pris le 7 août 2020.Parcours du 14 km, programmé le lundi 15 août 2022 à Giron dans le cadre de la 34ème édition du Trail de la Biche.

Le cirque de la Roche Fauconnière, sur les communes de Giron et de Belleydoux.
Sa falaise, tournée vers la vallée de la Semine, à hauteur de la combe d’Orvaz, est haute de 150 m pour une largeur d’un km. Elle renferme plusieurs exsurgences comme on peut le remarquer en contrebas.
Intégrant le parc naturel régional du Haut-Jura depuis 1986, ce cirque bénéficie par ailleurs de quatre protections spécifiques :
– Le site classé du cirque de la Roche Fauconnière (protection du patrimoine paysager), créé en 1936.
– L’arrêté préfectoral de protection de biotope du faucon pèlerin et des oiseaux rupestres (protection de la faune), créé en 1987.
– Le site Natura 2000 des Crêts du Haut-Jura (protection de la biodiversité), créé en 1999.
– Un espace naturel sensible (protection des patrimoines naturel et paysager).

Cliché pris le 17 mai 2013.


  •  
  •