RESULTATS ET COMPTE RENDU DE LA COURSE DE LA DENT D’OCHE / 30-06-19

HELENE DARRAGON AU SOMMET DE SON ART

1h03’40 : eh bien voilà un chrono qui nous a fait sortir, en ce dimanche 30 juin, de notre torpeur estivale ! En l’occurrence celui réalisé par la Vacheressande Hélène Darragon lors de la Course de la Dent d’Oche, concoctée depuis 2010 par la Mairie de Bernex, et longue de 7 km pour 1170 m de dénivelé positif (1).

Quatrième meilleur temps féminin
Seules trois grimpeuses auraient légèrement fait mieux qu’Hélène dans l’histoire de cette emblématique montée sèche (2), au demeurant de sacrées clientes :
– La Suissesse Catherine Mabillard en 1h03’38 en 2002.
– L’Anglaise Victoria Wilkinson en 1h02’13 en 2005.
– Enfin, l’Allingeoise Célia Chiron en 1h03’22 en 2015.
La première était internationale de ski-alpinisme, les deux autres internationales de course en montagne.
C’est dire la prouesse d’Hélène pour son galop d’essai à la dent d’Oche. Elle aurait même pu caresser encore un peu plus le record de Victoria s’il n’y avait eu cette satanée canicule, sans parler de sa laryngite qui s’est réveillée pendant l’ascension de la cheminée, ultime étape avant l’épilogue.

Une année faste…
Son succès est le sixième engrangé cette saison. Auparavant, cette femme originaire d’Abondance, âgée de 33 ans, avait décroché :
– Le 11 km de l’Anthychoise.
– Le Trail and Bike des Moises en compagnie de sa coéquipière d’Evian Off Course (EOC) Odile Curdy.
– Les 4 h 00 de l’Ultra Montée Thollon-les-Mémises.
– Le 12,5 km des Trails de la Vallée du Brevon.
– Enfin, le 35 km du Trail des Crêtes du Chablais.
Par ailleurs, elle avait bouclé le 19 km de l’Allingeoise au 2ème rang, derrière une autre camarade d’EOC en la personne d’Anaïs Boucansaud (3).
Son année est d’autant plus éclatante qu’elle succède à une année blanche, hormis une 4ème place en janvier au Trail Blanc du Semnoz. La raison ? La naissance de Léa, son premier enfant, qui surviendra le 17 septembre.

… mais en même temps transitoire
D’ores et déjà, on piaffe d’impatience de la revoir le 11 août, non pas sur le 23 km du Trail des Hauts-Forts où elle avait déjà paraphé son engagement, mais à… Sierre-Zinal ! Témoignant de ses ambitions, elle a profité en effet d’un désistement – les inscriptions étant closes – pour aller découvrir, et en même temps défier, ce parcours de légende qui accueillera pour la première fois la prestigieuse Golden Trail World Series, et ce en tant que 4ème manche. L’occasion bien sûr de se mesurer à la fine fleure de la course de montagne, et pourquoi pas de la titiller…
Cependant, elle continuera en 2019 de donner priorité à sa famille, à son boulot, mais aussi à ses entraînements dans l’optique d’une année 2020 où elle compte bien s’introduire pour de bon dans la cour des grands, et ainsi bousculer la hiérarchie. Du coup, les autres échéances qu’elle a officialisées cette saison, même si elles ne manquent pas de sel, n’attirent pas vraiment le gratin, qu’il s’agisse du 32 km du Trail des Dents du Midi, le 14 septembre, ou du Défi de Fort-l’Ecluse, le 13 octobre.

Grande première pour Bouther
Son ultime prestation à « La Bec (4) » remontait déjà à 2013 où il s’était classé 6ème en 57’02. Pour son retour, à l’occasion de cette 33ème édition, le redoutable cycliste Romain Bouther n’a pas fait dans la dentelle, signant en effet une victoire inédite. 56’36 ont été nécessaires à cet artisan-paysagiste de Saint-Paul-en-Chablais, âgé de 38 ans, pour jaillir comme l’éclair au refuge où est jugée l’arrivée. La chaleur torride l’a sans doute dissuadé d’effacer sa marque référence, du moins de s’en approcher. Une marque référence portée à 55’37 en 2012, et ce pour sa quatrième participation (5).
Pour ce pensionnaire d’Evian Vélo où il fait figure de mythe, la dent d’Oche est l’une des rares courses à pied qu’il s’autorise, préférant jeter son dévolu sur le VTT. Ce qui ne l’empêche pas d’accomplir de belles perfs, baskets aux pieds, sur les grimpées sèches (Assaut des Mémises) et autres kilomètres verticaux (Fully, Nantaux).

La révélation Bouvet
Sinon, on mettra en exergue les quatre autres lauréats :
– Le Meurian Eddy Bouvet, 22 ans, 2ème (1er espoir). 46’’ le séparent seulement de Romain qui ne l’a devancé qu’en fin de course. Talentueux skieur-alpiniste au sein du CAF Haut-Chablais Morzine, il a terminé 10ème du classement national espoirs, seniors et vétérans hommes durant la saison 2018-2019. Ses adversaires sont désormais prévenus : il est à surveiller comme le lait sur le feu !
– Le Chamoniard Lionel Chatelard, 46 ans, 3ème (1er quadra), à 1’34 de Romain. Disposant d’une faible notoriété, ce Stéphanois d’origine, licencié à Chamonix-Mont-Blanc Marathon, n’en excelle pas moins sur les pentes de catastrophe comme le prouve son palmarès forgé depuis trois ans :
– 2016 : 12ème sur le TPS Vertical K2 Villaroger – Les Arcs ; 7ème sur Lavy des Cimes.
– 2017 : 13ème sur le TPS Vertical K2 Villaroger – Les Arcs ; 2ème sur la Montée de Lancebranlette.
– 2018 : 3ème sur l’Ultra Verticale du Môle ; 10ème sur le KM Vertical du Mont-Blanc ; 10ème sur le TPS Vertical K2 Villaroger – Les Arcs ; 7ème sur la Verticale du Chaberton.
– 2019 : 2ème sur la Montée Sèche de l’Ultra Montée Thollon-les-Mémises.
– La Thononaise Aline Viard, 28 ans, 2ème à 8’32 d’Hélène. Une belle prestation pour cette ancienne gloire du hockey sur glace. Un sport que cette Morzinoise de souche a étrenné dès l’âge de 6 ans avant d’intégrer en 2005 l’équipe de France dont elle est devenue aujourd’hui l’une des deux kinés.
– La Bernolande Manon Baverel, 33 ans, 3ème à 10’13 d’Hélène. Victorieuse en 2012 en 1h11’19 (contre 1h13’54 cette année), la néo-sociétaire de l’Athlétic Club Evian trouve également son bonheur dans les aventures au long cours où elle est très loin de jouer les faire-valoir. N’a-t’elle pas enlevé l’an passé le 67 km des Allobroges puis le 84 km des Crêtes du Chablais ?

F.V.

(1) Avec un départ donné entre l’église Saint-Ours et la mairie de Bernex, un peu plus bas que le point coté 945 m sur la carte IGN Top 25, et une arrivée jugée à 2114 m d’altitude au refuge de la Dent d’Oche, le dénivelé positif de cette course de montagne doit légèrement dépasser les 1170 m.
(2) Les résultats obtenus par les femmes entre 1986 et 2001 sur la Course de la Dent d’Oche sont introuvables. Raison pour laquelle le conditionnel est de mise lorsqu’on parle des quatre meilleurs chronos féminins dans le palmarès de cette compète.
(3) Après la Course de la Dent d’Oche, Hélène Darragon s’est alignée sur les deux épreuves suivantes :
– La Pierra Menta Eté, du 5 au 7 juillet à Arêches-Beaufort, où elle se classe 18ème parmi les équipes féminines (221ème au scratch) en compagnie de Karen Sache. 18h16’12 est leur temps cumulé sur les trois journées programmées.
– L’Assaut des Mémises, le 14 juillet à Thollon-les-Mémises, qu’elle décroche (16ème au scratch) en 54’26. Elle pulvérise ainsi de 3’30 le record du parcours emprunté depuis 1998, le deuxième dans l’histoire de cette montée sèche apparue en 1990. Par la même occasion, elle progresse de 5’05 par rapport à son chrono réalisé en 2017, ce qui est d’autant plus remarquable que la distance ne dépasse pas les 9 km (pour un différentiel de 700 m). In fine, un exploit comparable à celui de la Dent d’Oche.
(4) « La Bec » ou encore « Bec à d’Oche » sont les deux noms attribués par les habitants de Bernex à la dent d’Oche. Bec émane du patois becca qui signifie pointe ou sommet pointu.
(5) Avant 2019, Romain Bouther avait accouru à cinq reprises à la Course de la Dent d’Oche, récoltant les résultats suivants :
– 2005 : 4ème en 56’06.
– 2010 : 3ème en 56’29.
– 2011 : 2ème en 56’00.
– 2012 : 2ème en 55’37.
– 2013 : 6ème en 57’02.
.
.
L’OPINIATRETE DE GILLES FARINA :

Après cinq mois de galère puis seulement dix séances d’entraînement, c’était jour de reprise pour l’égérie du Faucigny Athlétic Club de Cluses.
Etant donné les circonstances, on s’attendait donc à une prestation moyenne de Gilles Farina, devenu entre-temps sexagénaire. Il n’en fut rien, le vice-champion de France V2 de marathon 2010 s’octroyant au classement général une magnifique 9ème place en 1h01’23. Cerise sur le gâteau, il bonifiait son chrono de 17’’ par rapport à sa première expérience à la Dent d’Oche, remontant à la saison passée et soldée par une 22ème position au scratch, récoltée il est vrai dans un contexte plus relevé.
Lauréat chez les masters 3, le Marignerod avait en outre le bonheur de voir monter sur la 2ème marche son frère Denis, 61 ans, arrivé 4’ après lui. Mais quelle fratrie !
Gilles revient pour nous sur sa longue blessure qui illustre, on ne peut mieux, toute sa persévérance pour revenir au premier plan quand tant d’autres auraient lâché prise…

F.V.

« Ca y est, je suis redevenu enfin un coureur ! Il était temps ! Petit retour en arrière à l’occasion des championnats départementaux de cross, concourus le 13 janvier dernier à La Motte-Servolex. Cette première sortie est hélas marquée par une douleur au mollet qui persistera jusqu’au 10 mars, coïncidant avec les France à Vittel (1).
Ensuite, la souffrance est telle qu’il m’est impossible de courir. Ce qui est dingue, c’est que les radios et autres IRM ne révèlent rien, notamment aucune déchirure. Sans doute, est-ce dû à un muscle fatigué qui s’est mal soigné parce que tout bonnement je ne m’arrête jamais !

Du coup, kiné et huit semaines sans cavaler avant de reprendre tranquillou par de brefs footings n’excédant pas les 5 km maximum, sinon la douleur revenait au triple galop, et ce pendant six longues semaines… La mort dans l’âme, je dois renoncer au Marathon du Mont-Blanc mais surtout aux France de montagne à Saint-Gervais, programmés respectivement les 30 et 9 juin. Mais bon, je me rattraperai l’an prochain ! Eh oui, il faut toujours voir le bon côté des choses !
Ce n’est qu’à compter du 18 juin que je renoue avec des séances d’entraînement dignes de ce nom. Ce qui m’amène à prendre le départ de la Dent d’Oche avant d’enchaîner le 7 juillet par la Grimpée du Môle, le 11 par le Relais Nocturne de Megève, enfin le 14 par l’Assaut des Mémises (2).
Et pas question de s’arrêter en si bon chemin, le mois de juillet se poursuivant, le 21 par la Montée du Nid d’Aigle, le 28 par la Montée des Pavés Taninges Praz-de-Lys, sans oublier, pour se faire un peu de jus, les relais nocturnes, disputés les jeudis soirs, et qui déborderont en août. Ma foi, un menu bien copieux et bien sympa !
»

Gilles Farina

(1) Les résultats 2019 de Gilles Farina en cross-country ont été les suivants :
– Les Championnats Départementaux de Cross-Country Vétérans Hommes, le 13 janvier à La Motte-Servolex : 34ème en 34’10.
– Les Championnats de la Zone Alpes de Cross-Country Vétérans Hommes, le 27 janvier à Echirolles : 60ème en 37’37.
– Les Championnats de France de Cross-Country V2-V3-V4-V5, le 10 mars à Vittel : 65ème en 32’32.
(2) Les résultats 2019 de Gilles Farina après la Course de la Dent d’Oche ont été les suivants :
– La Grimpée du Môle, le 7 juillet à Marignier : 3ème au scratch (1er V3) en 1h01’22.
– Le Relais Nocturne de Megève, le 11 juillet : 18ème par équipes avec son entraîneur Daniel Vanel.
– L’Assaut des Mémises, le 14 juillet à Thollon-les-Mémises : 12ème au scratch (1er V3) en 53’18.
.
.

ARTICLES DU QUOTIDIEN « LE DAUPHINE LIBERE » :

Ci-dessous, vous trouverez le compte rendu figurant en page sports des éditions de la Haute-Savoie, en date du lundi 1er juillet 2019. Son auteur est le correspondant Yves Theveniau.

PDF-Page-39-edition-de-thonon-les-bains-et-le-chablais-20190701

Ci-dessous, vous trouverez le compte rendu figurant en page locale de l’édition de Thonon-les-Bains et Le Chablais, en date du mercredi 3 juillet 2019. Son auteur est le correspondant L.G.

PDF-Page-14-edition-de-thonon-les-bains-et-le-chablais-20190703

.
RESULTATS PARTIELS :

Scratch (109 partants, 107 classés, 2 abandons) :
– 1er (1er senior) : Romain Bouther (Evian Vélo) en 56’36.
– 2ème (1er espoir) : Eddy Bouvet (Club Alpin Français Haut-Chablais Morzine) en 57’22.
– 3ème (1er V1) : Lionel Chatelard (Chamonix-Mont-Blanc Marathon) en 58’10.
– 4ème (2ème espoir) : Julien Bernaz (Lou Tavan) en 59’04.
– 5ème (3ème espoir) : Maxime Giorgiani (Evian Off Course) en 59’21.
– 6ème (1er V1) : Benjamin Bechet (Evian-les-Bains) en 59’24.
– 7ème (2ème senior) : Jean-Charles Baud-Geniaux (Team BG’74) en 59’43.
– 8ème (3ème senior) : Anthony Dejour (Club Athlétique d’Ambilly) en 1h01’08.
– 9ème (1er V3) : Gilles Farina (Faucigny Athlétic Club) en 1h01’23.
– 10ème (4ème senior) : Mickaël Voisin (Athlétic Club Evian) en 1h01’26.
– 34ème (1er V2) : Christian Lamarque d’Arrouzat (Espérance Favergienne) en 1h12’19.
– 54ème (1er junior) : Mathieu Neuraz (Allinges) en 1h19’32.
– 61ème (1er V4) : Régis Jordan (Margencel) en 1h21’57.

Femmes (15 partantes, 15 classées) :
– 1ère (1ère senior, 16ème au scratch) : Hélène Darragon (Team Terre de Running Anthy-sur-Léman, Team Instinct-France et Evian Off Course) en 1h03’40.
– 2ème (2ème senior, 35ème au scratch) : Aline Viard (Thonon-les-Bains) en 1h12’13.
– 3ème (3ème senior, 42ème au scratch) : Manon Baverel (Athlétic Club Evian) en 1h13’54.
– 4ème (4ème senior, 48ème au scratch) : Virginie Pailloux (Evian Off Course) en 1h15’52.
– 5ème (5ème senior, 58ème au scratch) : Laurie Barralon (Chamonix-Mont-Blanc Marathon) en 1h19’03.
– 6ème (1ère junior, 67ème au scratch) : Estelle Gillet (Saint-Paul-en-Chablais) en 1h21’59.
– 7ème (6ème senior, 68ème au scratch) : Joana Escobet Selga (Bernex, gardienne du refuge de la Dent d’Oche où est jugée l’arrivée) en 1h22’05.
– 8ème (7ème senior, 83ème au scratch) : Coralie Antoine en 1h27’30.
– 9ème (1ère V2, 85ème au scratch) : Gisèle Fournival (Club Athlétique d’Ambilly) en 1h28’41.
– 10ème (8ème senior, 87ème au scratch) : Carole Gallay (Maison Médicale de Publier) en 1h29’30.
.
.
RESULTATS COMPLETS :

Ils figurent sur le site Web Courzyvite :
https://www.courzyvite.run/19Resultats/DentDOche2019.pdf
.
.
PALMARES DEPUIS 1986 :

1986 :
– 1er (1er senior) : Jean-Michel Lenta (Athlétic Club Evian) en 53’04.

1987 :
– 1er (1er senior) : Thierry Gazan (Habère-Poche) en 54’23.

1988 :
– 1er (1er senior) : Jean-Michel Lenta (Athlétic Club Evian) en 51’22.

1989 :
– 1er (1er V1) : Jean-François Seigneur (Megève) en 53’26.

1990 :
– 1er : Patrick Niveleau (Annecy) en 53’13.

1991 :
– 1er (1er senior) : le Suisse Pascal Fortis (Genève) en 52’21.

1992 :
– 1er (1er senior) : René Amoudruz (Office National des Forêts et Athlétic Club Evian) en 51’16.

1993 :
– 1er (1er senior) : Patrick Cretin-Maitenaz (Bois-d’Amont) en 52’08.

1994 :
– 1er (1er senior) : Patrick Cretin-Maitenaz (Bois-d’Amont) en 50’00.

1995 :
– 1er (1er senior) : René Amoudruz (Office National des Forêts et Athlétic Club Evian) en 50’40.

1996 :
– 1er (1er senior) : René Amoudruz (Team Socquet Sports, Office National des Forêts et Athlétic Club Evian) en 51’50.

1997 :
– 1er (1er senior) : Michel Dizin (Pays Rochois Athlétic) en 53’43.

1998 :
– 1er (1er senior) : Michel Dizin (Pays Rochois Athlétic) en 50’02.

1999 :
– 1er (1er senior) : Michel Dizin (Pays Rochois Athlétic) en 50’42.

2000 :
– 1er (1er V1) : Michel Dizin (Pays Rochois Athlétic) en 48’33.
Parcours réduit, l’arrivée ayant lieu au pied de la cheminée, celle-ci étant gelée, et donc impraticable.

2001 :
– 1er (1er senior) : le Suisse Alexis Gex-Fabry (Club d’Athlétisme du Bas-Valais Martigny) en 49’50.

2002 (114 inscrits, 114 classés) : 
– 1er (1er senior) : Thierry Icart (Cross Sport Serre Chevalier, section du Gap Hautes-Alpes Athlétisme) en 49’35.
– 1ère (1ère senior, 33ème au scratch) : la Suissesse Catherine Mabillard (Swiss Team) en 1h03’38.

2003 (111 inscrits, 111 classés) :
– 1er (1er senior) : le Suisse Frédy Schmid (Berne) en 51’21.
– 1ère (1ère V1, 73ème au scratch) : Annie Benier (Issoire) en 1h15’13.

27 juin 2004 (132 inscrits, 132 classés, record de participation) :
– 1er (1er senior) : le Suisse Alexis Gex-Fabry (Club d’Athlétisme du Bas-Valais Martigny) en 48’46, record scratch du parcours emprunté depuis 1986 (excepté en 2000).
– 1ère (1ère V1, 48ème au scratch) : Cathy Jonnier (Saint-Claude) en 1h07’32.

26 juin 2005 (123 inscrits, 120 classés, 3 abandons) :
– 1er (1er senior) : Florian Jacquier (Saint-Paul-en-Chablais) en 54’25.
– 1ère (1ère senior, 15ème au scratch) : l’Anglaise Victoria Wilkinson (Rugby) en 1h02’13, record féminin du parcours emprunté depuis 1986 (excepté en 2000).

25 juin 2006 (103 inscrits, 103 classés) :
– 1er (1er senior) : Alexandre Aubert (Saint-Gervais-les-Bains) en 54’22.
– 1ère (1ère espoir, 32ème au scratch) : Aurélie Jacquier (La Foulée d’Annemasse) en 1h06’58.

24 juin 2007 (126 inscrits, 125 classés, 1 abandon) :
– 1er (1er senior) : Guillaume Fontaine (Team Socquet Sports et La Foulée d’Annemasse) en 50’41.
– 1ère (1ère espoir, 31ème au scratch) : Aurélie Jacquier (La Foulée d’Annemasse) en 1h04’22.

29 juin 2008 (91 inscrits, 91 classés).
– 1er (1er senior) : le Suisse Frédy Schmid (TV Länggasse Bern) en 54’02.
– 1ère (1ère espoir, 27ème au scratch) : Aurélie Jacquier (La Foulée d’Annemasse) en 1h10’23.

28 juin 2009 :
Edition annulée par l’Office de Tourisme de Bernex, faute de bénévoles pour assurer la sécurité dans la cheminée.

27 juin 2010 (89 inscrits dont 8 femmes, 89 classés dont 8 femmes) :
– 1er (1er V1) : Jérôme Bosch (Team Technicien du Sport Seynod et Corsica Sport Mezzavia) en 52’36.
– 1ère (1ère senior, 46ème au scratch) : Aurélie Jacquier (La Foulée d’Annemasse) en 1h14’27.

26 juin 2011 (97 inscrits dont 6 femmes, 97 classés dont 6 femmes) :
– 1er (1er V2) : René Amoudruz (Team Socquet Sports et La Foulée d’Annemasse) en 55’43.
– 1ère (1ère senior, 52ème au scratch) : Karine Soto (Evian Off Course) en 1h15’28.
– Résultats complets sur le site Web Courzyvite :
https://www.courzyvite.run/11Resultats/Dentdoche2011.pdf 

24 juin 2012 (127 inscrits dont 7 femmes, 124 classés dont 7 femmes, 3 abandons) :
– 1er (1er senior) : Damien Piquemal (Team Scott Odlo Les Saisies et Espérance Favergienne) en 52’32.
– 1ère (1ère senior, 43ème au scratch) : Manon Baverel (Les Foulées Chablaisiennes) en 1h11’19.
– Résultats complets sur le site Web Courzyvite :
https://www.courzyvite.run/12Resultats/DentDoche2012.pdf

23 juin 2013 (108 inscrits dont 12 femmes, 107 classés dont 12 femmes, 1 abandon) :
– 1er (1er senior) : Alain Gillet (Team Scott Odlo Les Saisies et Evian Off Course) en 50’45.
– 1ère (1ère senior, 31ème au scratch) : la Suissesse Jennifer Fiechter (Leysin) en 1h04’28.
– Résultats complets sur le site Web Courzyvite :
https://www.courzyvite.run/13Resultats/Dent-dOche2013.pdf

29 juin 2014 :
Edition annulée par la Mairie de Bernex en raison d’une météo franchement mauvaise (pluie, vent et froid).

28 juin 2015 (95 inscrits dont 10 femmes, 94 classés dont 10 femmes, 1 DNF) :
– 1er (1er senior) : Vincent Deage (Le Lyaud) en 56’11.
– 1ère (1ère senior, 22ème au scratch) : Célia Chiron (Team Optisport Uglow et Coureurs du Monde en Isère) en 1h03’22.
– Résultats complets sur le site Web Courzyvite :
https://www.courzyvite.run/15Resultats/DentDOche2015.pdf

26 juin 2016 (87 inscrits dont 8 femmes, 86 classés dont 8 femmes, 1 abandon) :
– 1er (1er senior) : Alain Gillet (Evian Off Course) en 52’02.
– 1ère (1ère senior, 29ème au scratch) : la Népalaise Manikala Rai (Hoka Team Trail France et Club Athlétique du Bassin Bellegardien) en 1h07’58.
– Résultats complets sur le site Web Courzyvite :
https://www.courzyvite.run/16Resultats/DentdOche2016.pdf

25 juin 2017 (116 inscrits dont 10 femmes, 115 classés dont 10 femmes, 1 abandon) :
– 1er (1er espoir) : le Belge Maximilien Drion du Chapois (BCVS Mount Asics Team) en 53’28.
– 1ère (1ère V2, 55ème au scratch) : Christiane Lacombe (Athlé Saint-Julien 74) en 1h12’49.
– Résultats complets sur le site Web Courzyvite :
https://www.courzyvite.run/17Resultats/CourseDentDOche2017.pdf

24 juin 2018 (128 inscrits dont 15 femmes, 128 classés dont 15 femmes) :
– 1er (1er senior) : Alexis Sevennec (Team Scott France) en 50’02.
– 1ère (1ère espoir, 34ème au scratch) : Manon Gaydon (Club Alpin Français Haut-Chablais Morzine) en 1h04’20.
– Résultats complets sur le site Web Courzyvite :
https://www.courzyvite.run/18Resultats/DentDOche2018.pdf

30 juin 2019 (109 inscrits dont 15 femmes, 107 classés dont 15 femmes, 2 abandons) :
– 1er (1er senior) : Romain Bouther (Evian Vélo) en 56’36.
– 1ère (1ère senior, 16ème au scratch) : Hélène Darragon (Team Terre de Running Anthy-sur-Léman, Team Instinct-France et Evian Off Course) en 1h03’40.
– Résultats complets sur le site Web Courzyvite :
https://www.courzyvite.run/19Resultats/DentDOche2019.pdf

Avant 2002, on citera les succès des femmes suivantes :
Martine Delplanques (Chamonix-Mont-Blanc).
Brigitte Eustache (Chamonix-Mont-Blanc).
– La Suissesse Françoise Gibini (Genève).
Dominique Robert (Megève), décédée en juin 2003 lors du Raid Gauloises.
.
.
PHOTOS :

33ème édition de la Course de la Dent d’Oche, 30 juin 2019.
Arrivée au refuge de la Dent d’Oche, à 2114 m d’altitude. Son édification remonte à 1913 avant d’être inauguré l’année suivante.
Au premier plan : Mickaël Voisin (Athlétic Club Evian), 10ème (4ème senior) en 1h01’26.
Cliché de Joana Escobet Selga. Gardienne du refuge de la Dent d’Oche, celle-ci s’est classée 7ème féminine (6ème senior, 68ème au scratch) en 1h22’05.
33ème édition de la Course de la Dent d’Oche, 30 juin 2019.
Arrivée au refuge de la Dent d’Oche, à 2114 m d’altitude.
Cliché de Joana Escobet Selga, gardienne du refuge de la Dent d’Oche.

33ème édition de la Course de la Dent d’Oche, 30 juin 2019.
Arrivée au refuge de la Dent d’Oche, à 2114 m d’altitude.
– Dossard 70 : Raphaël Piettre (Ski Club de la Dent d’Oche Bernex), 41ème (19ème senior) en 1h13’24.
– Au deuxième plan : « La Bec », culminant à 2221 m d’altitude, que surmonte une croix en fer forgé, érigée le 17 octobre 1981 après avoir été portée depuis la Fétiuère par Pierre Mercier, un des deux précurseurs en 1986 de la Course de la Dent d’Oche en compagnie de Pierre Ozenda.
Cliché de Joana Escobet Selga, gardienne du refuge de la Dent d’Oche.33ème édition de la Course de la Dent d’Oche, 30 juin 2019.
Remise des prix à Bernex.
Romain Bouther (Evian Vélo), 1er (1er senior) en 56’36.
Cliché d’Yves Theveniau (quotidien « Le Dauphiné Libéré »).

33ème édition de la Course de la Dent d’Oche, 30 juin 2019.
Remise des prix à Bernex.
Podium scratch féminin.
– A gauche : Aline Viard (Thonon-les-Bains), 2ème en 1h12’13.
– Au centre : Hélène Darragon (Team Terre de Running Anthy-sur-Léman, Team-Instinct France et Evian Off Course), lauréate en 1h03’40.
– A droite : Manon Baverel (Athlétic Club Evian), 3ème en 1h13’54.