PRESENTATION DU GESS’AIN TRAIL : LE PARCOURS ET LES PRONOSTICS (2EME VOLET) / 08-10-17

PARCOURS :

Concocté par Philippe Milleroux et ses potes de CRAPAST (1), le tracé du Gess’Ain Trail sillonne en long et en large le massif du Mont Mourex, cet îlot collinéen louvoyant comme par magie entre les mastodontes jurassien et alpin.
En voici le détail :
.
Départ : mairie de Cessy (496m d’altitude).

Route plate sur 700m.

Chemin qui traverse une carrière sur 1 km, démarrant par une côte de 400m à 10 %, la première de la course, qui va permettre au peloton de s’étirer, les 600 derniers mètres se présentant sous la forme d’un faux-plat montant.

Km 1,7. Traversée d’une route communale avant d’aborder le chemin de randonnée qui accède au mont Mourex. 800 m plats et larges attendent les trailers qui pourront admirer la Haute Chaîne du Jura.

Km 2,5. Dans un virage qui oblique à droite, débute le raidillon des Ouches, sur la commune de Gex, qui amène les coureurs dans les sous-bois du mont Mourey. Première difficulté du Gess’Ain Trail, cette rampe à 15 % dans ses prémices puis à 10 % au moment de conclure est longue de 800 m. Le parcours se fait plus technique avec l’apparition de pierres. De plus, on est davantage dans du sentier que dans du chemin.

En haut du raidillon des Ouches, l’itinéraire coupe une route communale puis rend visite à la ferme Blanc avant de s’enfoncer au coeur du mont Mourex, et ce à travers un single gravissant une pente modérée (entre 7 et 10 %), perdurant 500 m.

S’ensuit un faux-plat descendant de 1,5 km en sous-bois sur un sentier moins étroit qui permet de maintenir un bon tempo, tout en se faisant plaisir.

Km 6,1. On remonte en direction du parking du parcours sportif et de l’auberge du Mont-Mussy par un petit single de 800 m : 200 m à 15 % puis 600 m entre 7 et 10 %. Il reste encore 200 m légèrement descendants pour parvenir au parking et à l’auberge.

Km 7. On amorce la grosse descente d’1,2 km qui conduit sur les hauteurs de Divonne-les-Bains via le chemin des Dames. Entre sentier et single, le tracé, s’il est dépourvu de technicité au niveau du sol, intègre des segments oscillant entre 15 et 20 %.

Km 8,5. Au bas de la descente, le répit est mince. Après 100 petits mètres de plat, on se met à grimper une belle bosse de 500 m, fluctuant entre 15 et 20 %.

Km 9. Au sommet de cette bosse, le sentier dévale sur 1 km à travers un talweg. La pente à 15 % est à la fois hyper-technique et piégeuse. De nombreux rochers obligent en effet à modifier en permanence sa trajectoire. De toute évidence, les appuis ne seront pas évidents pour ceux qui iront très vite.

Ces 3 km, situés entre le 7ème et le 10ème, constitue la deuxième difficulté du Gess’Ain Trail au regard de cet enchaînement descente-montée-descente, particulièrement casse-pattes, qui nécessitera un excellent cardio !

Km 10. On débouche dans le haut du village d’Arbère (commune de Divonne-les-Bains), à flanc du mont Mourex, à l’unique ravitaillement, à la fois liquide et solide, et soulignons-le, dépourvu de gobelets et de déchets.

A partir du ravito, les compétiteurs arpenteront 800 m asphaltés, se décomposant de la manière suivante : 500 m plats ; ensuite, dans un virage à droite, une côte de 100 m à 10% ; enfin, 200 m en léger faux-plat descendant.

Du km 11 au km 13,5, la montée est progressive, la pente s’élevant entre 7 et 10 %.

A l’entrée du hameau de Mourex (commune de Grilly), coïncidant avec le km 13,5, la pente devient plus coriace, de l’ordre de 10 %. Les concurrents l’attaqueront sur une route longue de 500 m qui chemine dans le hameau.

Au km 14, on prend sur 200 m un gros chemin caillouteux conduisant au parking du Mont Mourex. Le pourcentage de pente ne bouge pas.

Pour résumer, cette portion localisée entre le 11ème et le 14ème km est moins escarpée mais plus longue. In fine, il faudra vraiment être costaud pour garder la même vélocité, la fatigue devant commencer à se faire ressentir. A gauche de l’itinéraire, les trailers ne manqueront pas de contempler le panorama grandiose embrassant le Léman et le toit de l’Europe, sans oublier les couleurs chatoyantes automnales.

Arrivés au parking du Mont Mourex, les coureurs n’ont plus que 4,8 km à avaler. C’est la partie la plus rapide du Gess’Ain Trail. De prime abord, ils tournent à gauche pour s’engager sans la moindre aspérité sur un chemin long de 800 m.

A compter du km 15, les compétiteurs réempruntent le parcours aller :
– Descente sur un single en forêt sur 500 m.
– Passage à la ferme Blanc.
– Traversée d’une route communale, totalisant 200 m de plat.
– Plongée de 800 m via le raidillon des Ouches : 10 % à l’entame, 15 % en guise d’épilogue, avec en prime la Haute Chaîne du Jura pour ébahir les mirettes.
– 800 m de plat.
– Traversée d’une route communale.
– 1 km à travers le chemin d’une carrière : faux-plat descendant sur 600 m puis dégringolade d’une côte de 400 m.
– 700 m de plat bitumés.
– Arrivée à Cessy.
.
F.V.

(1) Philippe Milleroux est le vice-président de CRAPAST qui signifie Club Rhône Alpin de Potes Atteints du Syndrome du Trail.
.
.
.
FAVORIS ET OUTSIDERS :
.
.
Favori :

– Grégoire Berthon (Berthies Sport), né le 28 juin 1991 et demeurant à Ségny.
* Record sur marathon : 2h56’27 à Metz en 2013.
* Record sur 10km : 34’17 à Nancy en 2009.
* 2017 : 2ème sur Courir Sans Borne ; 3ème sur le 8,2km de la Croz’Et Raide ; 1er sur les Foulées de Chevry ; 1er sur la Foulée de Crozet.
.
.
Outsiders masculins :

– Mohamed Benlechhab, né le 30 septembre 1967 et demeurant à Gex.
* Record sur semi-marathon : 1h15’58 à Lausanne en 2006.
* Record sur 10km : 34’27 à Colmar en 2005.
* 2017 : 5ème sur Courir Sans Borne ; 5ème sur le 4km de la Croz’Et Raide ; 5ème sur les Foulées de Chevry ; 5ème sur la Foulée de Crozet.

– Christophe Burtin (Courir Nature Saint-Jean-de-Niost), né le 26 août 1971 et demeurant à Saint-Jean-de-Niost.
* 2017 : 9ème sur le 23km de la Montée des Jonquilles ; 30ème sur le 22km du Trail de la Michaille ; 17ème sur le 18,5km de l’Escrapade de la Source ; 11ème sur le 20km de la Vauxoise ; 6ème sur le 42km de l’Ecotrail de l’Ain ; 9ème sur la Montée de Parves ; 5ème sur le 22km d’Entr’Ain et Suran ; 8ème sur le 27km du Trail de Val et Revermont ; 4ème mixte avec Sylvie Cottet-Puinel sur la Contre la Montr’ail ; 11ème sur le 8,2km de la Croz’et Raide ; 27ème sur la Montée du Crêt d’Eau ; 3ème sur le 29km de la Ronde des Grangeons ; 9ème sur le 15km de la Gi J’y Monte ; 10ème sur le 25km de l’Oyo Trail Tour Haut-Bugey ; 8ème sur le 29km de la Jasseronnai’se Trail.

– Nicolas Chaboud, né le 15 février 1981 et demeurant à Champdor (commune de Champdor-Corcelles).
* Challenge de l’Ain de Course en Montagne : 2ème en 2014 ; 1er en 2015 ; 12ème en 2016.
* Challenge Départemental des Courses Hors Stade de l’Ain : 7ème homme en 2014 ; 2ème homme en 2015.
* 2017 : 6ème sur le 23km de la Montée des Jonquilles ; 10ème sur le 22km du Trail de la Michaille ; 16ème sur le 46km du Trail des Reculées ; 4ème sur le 20km de la Vauxoise ; 10ème sur le 34km du Trail des Lacs ; 2ème sur le 21km du Trail de Douvres ; 2ème sur le 22km d’Entr’Ain et Suran ; 4ème sur le 27km du Trail de Val et Revermont ; 3ème avec Lionel Donguy sur le 20km du Duo Trail du Haut-Bugey ; 14ème sur le 15km de la Gi J’y Monte.

– Baptiste Fieux (Berthies Sport et Lons Athlé 39), né le 4 juillet 1993.
* Record sur 10km : 36’29 à Bletterans en 2013.
* 2017 : 4ème sur les Championnats du Doubs et du Jura de Cross-Country Court Hommes et Femmes ; 23ème sur les Championnats de Bourgogne-France-Comté de Cross-Country Court Hommes et Femmes ; 86ème sur les Championnats du Grand Est de Cross-Country Court Hommes ; 9ème sur les Foulées de Chevry ; 4ème sur la Foulée de Crozet.

– Damien Guichard (Club Alpin de Bourg-en-Bresse), né le 29 juin 1985 et demeurant à Treffort-Cuisiat.
* 2017 : 15ème sur le 23km de la Montée des Jonquilles ; 28ème sur le 22km du Trail de la Michaille ; 22ème sur le 46km du Trail des Reculées ; 14ème sur le 18,5km de l’Escrapade de la Source ; 9ème sur le 20km de la Vauxoise ; 14ème sur le 105km de la Trans Aubrac ; 5ème sur le 21km du Trail de Douvres ; 9ème sur le 42km de l’Ecotrail de l’Ain ; 6ème sur le 42km du Trail SO Bugey ; 140ème sur les Championnats de France de Course en Montagne Hommes ; 7ème sur le 27km du Trail de Val et Revermont ; 2ème avec Alexandre Roussero sur le 20km du Duo Trail du Haut-Bugey ; 4ème sur le 8,2km de la Croz’Et Raide ; 21ème sur la Montée du Crêt d’Eau ; 71ème sur le 63km de la 6000D ; 29ème sur le 9km de la Miou ; 6ème sur le 15km de la Gi J’y Monte ; 7ème sur le 25km de l’Oyo Trail Tour Haut-Bugey ; 5ème sur le 29km de la Jasseronnai’se Trail.

– Yvan Massonnet, né le 12 février 1973 et demeurant à Cercier.
* 2017 : 3ème sur le 12km du Trail de la Michaille ; 11ème sur les 11 km de Contrevoz ; 8ème sur le 17km des Princes en Foulées ; 11ème sur le 25km de la Chambottine ; 4ème sur le 16km du Trail SO Bugey ; 25ème sur le 22km de la Cusy’Hard ; 21ème sur le 23km du Trail des Passerelles du Monteynard ; 25ème sur la Montée du Crêt d’Eau ; 7ème sur les Foulées de Chevry.

– Marco Minoggio (Berthies Sport), né le 22 janvier 1982 et demeurant à Sergy.
* Record sur marathon : 2h58’02 à Paris en 2011.
* Record sur semi-marathon : 1h22’01 à Cannes en 2011.
* Record sur 10km : 36’33 à Cannes en 2014.
* 2017 : 3ème sur Courir Sans Borne ; 8ème sur le 8,2km de la Croz’Et Raide ; 42ème sur la Montée du Crêt d’Eau ; 4ème sur les Foulées de Chevry ; 3ème sur la Foulée de Crozet.

– Nicolas Pouzargue, né le 2 décembre 1984 et demeurant à Sauverny.
* 2017 : 41ème sur la Montée du Crêt d’Eau ; 6ème sur les Foulées de Chevry ; 6ème sur la Foulée de Crozet.

– Thierry Rouleau (Ain-Est Athlétisme), né le 8 juillet 1971 et demeurant à Cessy.
* Record sur marathon : 2h51’17 à Barcelone en 2012.
* Record sur semi-marathon : 1h18’56 à Genève en 2017.
* Record sur 20km : 1h13’27 à Lausanne en 2017.
* Record sur 10km : 35’52 à Aix-les-Bains en 2017.
* Challenge de l’Ain de Course en Montagne : 4ème en 2014.
* 2017 : 87ème en 1h23’57 sur le Semi-Marathon de Bourg-en-Bresse ; 52ème en 35’52 sur le 10km du Lac du Bourget ; 52ème en 1h13’27 sur le 20km de Lausanne ; 49ème en 1h18’56 sur le Semi-Marathon de Genève ; 42ème sur la 1ère étape du Tour du Canton de Genève à Dardagny ; 28ème sur le 36km de la Transju’Trail ; 57ème sur la 3ème étape du Tour du Canton de Genève à Puplinge ; 43ème sur la 4ème étape du Tour du Canton de Genève à Bellevue ; 31ème sur le 33km du Samoëns Trail Tour ; 324ème en 3h53’34 sur la Course Sierre-Zinal.
.
.
Favorites :

– Florence Chevalier, née le 24 octobre 1974 et demeurant à Echenevex.
* 2017 : 5ème femme en 3h31’37 sur le Marathon International du Connemara ; 2ème femme sur Courir Sans Borne ; 30ème femme sur le 10km de la Foulée Venelloise ; 1ère femme en 3h54’53 sur le Marathon International de Patagonie (700md+ et 730md-).
* Record sur marathon : 3h31’37 à Galway (Marathon International du Connemara) en 2017.
* Record sur semi-marathon : 1h37’06 à Genève en 2011.
* Record sur 10km : 39’39 à Romans-sur-Isère en 2016.

– Béatrice Leroy (Ain-Est Athlétisme), née le 26 août 1968 et demeurant à Cessy.
* Record sur marathon : 3h35’57 à Marseille en 2015.
* Record sur semi-marathon : 1h33’33 à Genève en 2017.
* Record sur 10km : 42’43 à Aix-les-Bains en 2017.
* Challenge de l’Ain de Course en Montagne : 1ère femme en 2013 ; 1ère femme en 2014.
* 2017 : 10ème femme en 1h35’06 sur le Semi-Marathon de Bourg-en-Bresse ; 21ème femme en 42’43 sur le 10km du Lac du Bourget ; 8ème femme en 1h33’33 sur le Semi-Marathon de Genève ; 10ème femme sur le 36km de la Transju’Trail ; 12ème femme sur le 33km du Samoëns Trail Tour ; 67ème femme en 4h25’25 sur la Course Sierre-Zinal.

– Delphine Milandri, née en 1976 et demeurant à Thoiry.
Ancienne sportive de haut niveau en aviron, ayant été vice-championne d’Europe et détenant plusieurs titres nationaux, le dernier en 2014.
* Record sur marathon : 3h07’02 à Genève en 2013.
.
.
Outsiders féminins :

– Sylvie Cottet-Puinel (Courir Nature Saint-Jean-de-Niost), née le 5 novembre 1975 et demeurant à Saint-Jean-de-Niost.
* 2017 : 2ème femme sur le 23km de la Montée des Jonquilles ; 8ème femme sur le 22km du Trail de la Michaille ; 3ème femme sur le 18,5km de l’Escrapade de la Source ; 3ème femme sur le 20km de la Vauxoise ; 3ème femme sur le 42km de l’Ecotrail de l’Ain ; 3ème femme sur la Montée de Parves ; 1ère femme sur le 22km d’Entr’Ain et Suran ; 1ère femme sur le 27km du Trail de Val et Revermont ; 4ème mixte avec Christophe Burtin sur la Contre la Montr’ail ; 7ème femme sur le 8,2km de la Croz’et Raide ; 12ème femme sur la Montée du Crêt d’Eau ; 12ème femme sur la Montée du Crêt d’Eau ; 4ème femme sur le 16km de la Ronde des Grangeons ; 4ème femme sur la Gi J’y Monte ; 6ème femme sur le 25km de l’Oyo Trail Tour Haut-Bugey.

– Pascale Marie (Ain-Est Athlétisme), née le 10 janvier 1964 et demeurant à Ornex.
* Challenge de l’Ain de Course en Montagne : 2ème femme en 2009 ; 1ère femme en 2010.
* 2017 : 10ème femme sur le 62km du Céven’Trail ; 5ème femme sur le 23km de la Montée des Jonquilles ; 10ème femme sur le 22km du Trail de la Michaille ; 32ème femme sur le 18,5km de l’Escrapade de la Source ; 4ème femme sur le 42km de l’Ecotrail de l’Ain ; 4ème femme sur le 42km du Trail SO Bugey ; 9ème femme sur le 72km de la Transju’Trail ; 474ème femme sur le 7km de l’Enduro Pédestre des Sables ; 5ème femme sur les Foulées de Chevry ; 2ème femme sur la Foulée de Crozet.

– Julie Milan (Berthies Sport), née le 21 mai 1991 et demeurant à Ségny.
* Record sur 10km : 40’38 à Tassin-la-Demi-Lune en 2010.
* 2017 : 4ème femme sur Courir Sans Borne en 46’30.
.
.

.
PARTICIPANTS INTEGRANT LE TOP 5 DU CHALLENGE DE L’AIN DE COURSE EN MONTAGNE :

– Damien Guichard (Club Alpin de Bourg-en-Bresse), né le 29 juin 1985 et demeurant à Treffort-Cuisiat.
* Classement masculin 2017 après 19 manches disputées : 1er (1er senior) avec 4390 points.
* 15 manches disputées en 2017 : 15ème homme sur le 23km de la Montée des Jonquilles ; 28ème homme sur le 22km du Trail de la Michaille ; 14ème homme sur le 18,5km de l’Escrapade de la Source ; 9ème homme sur le 20km de la Vauxoise ; 5ème homme sur le 21km du Trail de Douvres ; 9ème homme sur le 42km de l’Ecotrail de l’Ain ; 6ème homme sur le 42km du Trail SO Bugey ; 140ème sur les Championnats de France de Course en Montagne Hommes ; 7ème homme sur le 27km du Trail de Val et Revermont ; 2ème homme avec Alexandre Roussero sur le 20km du Duo Trail du Haut-Bugey ; 4ème homme sur le 8,2km de la Croz’Et Raide ; 19ème homme sur la Montée du Crêt d’Eau ; 6ème homme sur la Gi J’y Monte ; 7ème homme sur le 25km de l’Oyo Trail Tour Haut-Bugey ; 5ème homme sur le 29km de la Jasseronnai’se Trail.

– Nicolas Pomi, né le 20 juin 1972 et demeurant à Attignat.
* Classement masculin 2017 après 19 manches disputées : 2ème (1er V1) avec 4224 points.
* 15 manches disputées en 2017 : 27ème homme sur le 23km de la Montée des Jonquilles ; 31ème homme sur le 22km du Trail de la Michaille ; 22ème homme sur le 18,5km de l’Escrapade de la Source ; 13ème homme sur le 20km de la Vauxoise ; 14ème homme sur le 21km du Trail de Douvres ; 15ème homme sur le 42km de l’Ecotrail de l’Ain ; 16ème homme sur la Montée de Parves ; 7ème homme sur le 22km d’Entr’Ain et Suran ; 13ème homme sur le 27km du Trail de Val et Revermont ; 12ème homme sur le 8,2km de la Croz’et Raide ; 37ème homme sur la Montée du Crêt d’Eau ; 18ème homme sur le 29km de la Ronde des Grangeons ; 20ème homme sur la Gi J’y Monte ; 22ème homme sur le 25km de l’Oyo Trail Tour Haut-Bugey ; 16ème homme sur le 29km de la Jasseronnai’se Trail.

– Christophe Burtin (Course Nature Saint-Jean-de-Niost), né le 26 août 1971 et demeurant à Saint-Jean-de-Niost.
* Classement masculin 2017 après 19 manches disputées : 3ème (2ème V1) avec 4139 points.
* 14 manches disputées en 2017 : 9ème homme sur le 23km de la Montée des Jonquilles ; 30ème homme sur le 22km du Trail de la Michaille ; 17ème homme sur le 18,5km de l’Escrapade de la Source ; 11ème homme sur le 20km de la Vauxoise ; 6ème homme sur le 42km de l’Ecotrail de l’Ain ; 9ème homme sur la Montée de Parves ; 5ème homme sur le 22km d’Entr’Ain et Suran ; 8ème homme sur le 27km du Trail de Val et Revermont ; 11ème homme sur le 8,2km de la Croz’et Raide ; 24ème homme sur la Montée du Crêt d’Eau ; 3ème homme sur le 29km de la Ronde des Grangeons ; 9ème homme sur la Gi J’y Monte ; 10ème homme sur le 25km de l’Oyo Trail Tour Haut-Bugey ; 8ème homme sur le 29km de la Jasseronnai’se Trail.

– Fabrice Renoud (Curtafond), né le 2 octobre 1971 et demeurant à Curtafond.
* Classement masculin 2017 après 19 manches disputées : 4ème (3ème V1) avec 3944 points.
* 14 manches disputées en 2017 : 28ème homme sur le 23km de la Montée des Jonquilles ; 34ème homme sur le 22km du Trail de la Michaille ; 25ème homme sur le 18,5km de l’Escrapade de la Source ; 15ème homme sur le 20km de la Vauxoise ; 10ème homme sur le 21km du Trail de Douvres ; 11ème homme sur le 42km de l’Ecotrail de l’Ain ; 17ème homme sur la Montée de Parves ; 9ème homme sur le 22km d’Entr’Ain et Suran ; 22ème homme sur le 27km du Trail de Val et Revermont ; 10ème homme sur le 8,2km de la Croz’et Raide ; 30ème homme sur la Montée du Crêt d’Eau ; 18ème homme sur la Gi J’y Monte ; 16ème homme sur le 25km de l’Oyo Trail Tour Haut-Bugey ; 15ème homme sur le 29km de la Jasseronnai’se Trail.

– Sylvie Cottet-Puinel (Courir Nature Saint-Jean-de-Niost), née le 5 novembre 1975 et demeurant à Saint-Jean-de-Niost.
* Classement féminin 2017 après 19 manches disputées : 1ère (1ère V1) avec 4654 points.
* 13 manches disputées en 2017 : 2ème femme sur le 23km de la Montée des Jonquilles ; 8ème femme sur le 22km du Trail de la Michaille ; 3ème femme sur le 18,5km de l’Escrapade de la Source ; 3ème femme sur le 20km de la Vauxoise ; 3ème femme sur le 42km de l’Ecotrail de l’Ain ; 3ème femme sur la Montée de Parves ; 1ère femme sur le 22km d’Entr’Ain et Suran ; 1ère femme sur le 27km du Trail de Val et Revermont ; 7ème femme sur le 8,2km de la Croz’et Raide ; 12ème femme sur la Montée du Crêt d’Eau ; 4ème femme sur le 16km de la Ronde des Grangeons ; 4ème femme sur la Gi J’y Monte ; 6ème femme sur le 25km de l’Oyo Trail Tour Haut-Bugey.

– Ghislaine Trilliat (Courir en Dombes), née le 15 mai 1971 et demeurant à Villars-les-Dombes.
* Classement féminin 2017 après 19 manches disputées : 2ème (2ème V1) avec 3701 points.
* 13 manches disputées en 2017 : 17ème femme sur le 23km de la Montée des Jonquilles ; 21ème femme sur le 22km du Trail de la Michaille ; 15ème femme sur le 20km de la Vauxoise ; 14ème femme sur le 21km du Trail de Douvres ; 13ème femme sur le 42km de l’Ecotrail de l’Ain ; 8ème femme sur le 22km d’Entr’Ain et Suran ; 11ème femme sur le 27km du Trail de Val et Revermont ; 9ème femme sur le 8,2km de la Croz’et Raide ; 29ème femme sur la Montée du Crêt d’Eau ; 25ème femme sur le 16km de la Ronde des Grangeons ; 18ème femme sur la Gi J’y Monte ; 19ème femme sur le 25km de l’Oyo Trail Tour Haut-Bugey ; 8ème femme sur le 29km de la Jasseronnai’se Trail.

– Fabienne Duchene, née le 10 juin 1964 et demeurant à Villes.
* Classement féminin 2017 après 19 manches disputées : 3ème (1ère V2) avec 3284 points.
* 12 manches disputées en 2017 : 21ème femme sur le 23km de la Montée des Jonquilles ; 26ème femme sur le 22km du Trail de la Michaille ; 34ème femme sur le 18,5km de l’Escrapade de la Source ; 18ème femme sur le 20km de la Vauxoise ; 19ème femme sur le 21km du Trail de Douvres ; 15ème femme sur le 42km de l’Ecotrail de l’Ain ; 19ème femme sur la Montée de Parves ; 70ème sur les Championnats de France de Course en Montagne Femmes ; 10ème femme sur le 27km du Trail de Val et Revermont ; 52ème femme sur le 16km de la Ronde des Grangeons ; 24ème femme sur la Gi J’y Mont ; 10ème femme sur le 29km de la Jasseronnai’se Trail.

– Laura Joly (Arts Martiaux Viriat), née le 22 juin 1971 et demeurant à Viriat.
* Classement féminin 2017 après 19 manches disputées : 5ème (3ème V1) avec 2871 points.
* 10 manches disputées en 2017 : 12ème femme sur le 23km de la Montée des Jonquilles ; 19ème femme sur le 18,5km de l’Escrapade de la Source ; 15ème femme sur le 21km du Trail de Douvres ; 11ème femme sur le 22km d’Entr’Ain et Suran ; 7ème femme sur le 27km du Trail de Val et Revermont ; 15ème mixte avec Christophe Chevillard sur le 20km du Duo Trail du Haut-Bugey ; 24ème femme sur la Montée du Crêt d’Eau ; 23ème femme sur le 16km de la Ronde des Grangeons ; 6ème femme sur le 25km de l’Oyo Trail Tour Haut-Bugey ; 8ème femme sur le 29km de la Jasseronnai’se Trail.
.
F.V.
.
Classement du Challenge de l’Ain de Course en Montagne après 19 manches disputées :
Il figure sur le site Web Courses.free.fr :
http://courses.free.fr/challenge/challenge.php?annee=2017
.
.
.
COLLECTIFS :

On mettra en exergue l’importante participation des structures gessiennes suivantes :
– Divonne Running : 21 inscrits.
– Berthies Sport : 17 inscrits.
– Ain-Est Athlétisme : 12 inscrits.
– CRAPAST : 10 inscrits.
– Team Liberty Bikes : 7 inscrits.
– Association Sportive Versonnex Grilly Sauverny : 5 inscrits.
.
.
.
DEUX JEOLETTES AU DEPART :

Bientôt en ligne !
.
.

.
LE GESS’AIN TRAIL SUR LE SITE WEB COURZYVITE :

Présentation de l’édition 2017 : l’historique (1er volet) :
http://www.courzyvite.run/blog/2017/10/05/presentation-du-gessain-trail-08-10-17/
.
.
.
PHOTOS :

Parcours de la 1ère édition du Gess’Ain Trail.
Peu après la traversée d’une première route communale.
En arrière plan, le mont Mourex.
Cliché de Philippe Milliroux (CRAPAST et Philophoto Photographe Pays de Gex Grand Genève).
Parcours de la 1ère édition du Gess’Ain Trail.
En haut du raidillon des Ouches, avec en ligne de mire la Haute Chaîne du Jura.
On distingue deux sommets jurassiens :
– A gauche : le Mont Rond.
– Au centre, surmonté du pylône du centre de télédiffusion TV et radio : le Petit Montrond.
Cliché de Philippe Milliroux (CRAPAST et Philophoto Photographe Pays de Gex Grand Genève).
Parcours de la 1ère édition du Gess’Ain Trail.
Dans le raidillon des Houches.
Cliché de Philippe Milliroux (CRAPAST et Philophoto Photographe Pays de Gex Grand Genève).
Parcours de la 1ère édition du Gess’Ain Trail.
Philippe Milliroux 
dans la descente du chemin des Dames.
Cliché de Philippe Milliroux (CRAPAST et Philophoto Photographe Pays de Gex Grand Genève).
Parcours de la 1ère édition du Gess’Ain Trail.
Dans la bosse faisant suite au chemin des Dames.
Cliché de Philippe Milliroux (CRAPAST et Philophoto Photographe Pays de Gex Grand Genève).
Parcours de la 1ère édition du Gess’Ain Trail.
Panorama grandiose au km13 sur le lac Léman et le massif du Mont-Blanc.
Au second plan à gauche : les Voirons.
Au second plan au centre : le Môle.
Cliché de Philippe Milliroux (CRAPAST et Philophoto Photographe Pays de Gex Grand Genève).
Parcours de la 1ère édition du Gess’Ain Trail.
Saisissant coup d’oeil sur le lac Léman et le massif du Mont-Blanc.
Au second plan à gauche : les Voirons.
Au second plan au centre : Genève que surplombe le Salève.
Cliché de Philippe Milliroux (CRAPAST et Philophoto Photographe Pays de Gex Grand Genève).
Grégoire Berthon (Berthies Sport), grandissime favori de la 1ère édition du Gess’Ain Trail, disputée ce dimanche 8 octobre 2017.
Cliché pris le 9 juillet 2017 par Claude Eyraud (Association Sportive de Monaco Athlétisme) à l’occasion de la 5ème Croz’Et Raide, concourue à Crozet, où Grégoire s’appropriera sur le 8,2km la 3ème place (3ème senior) en 1h03’01.
Image réalisée au restaurant Le Yéti après 600m de dénivelé positif.
Florence Chevalier (Echenevex), une des favorites de la 1ère édition du Gess’Ain Trail, disputée ce dimanche 8 octobre 2017.
Cliché pris le 9 septembre 2017 à l’occasion du 6ème Marathon International de Patagonie, concouru dans le parc national Torres del Peine (Chili), où Florence s’appropriera sur le 42km (700md+ et 730md-) la 1ère place féminine (1ère V1, 9ème au scratch) en 3h54’53.