PRESENTATION DES PRINCES EN FOULEES : UN SUCCES GRANDISSANT (1ER VOLET) / 22-04-17

QUAND NOEMIE ET LES AUTOCHTONES PIAFFENT D’IMPATIENCE A L’IDEE D’ACCUEILLIR TRAILERS ET MARCHEURS…

Aujourd’hui, personne ou presque dans le milieu du trail des Pays de Savoie n’ignore les Princes en Foulées tant ils sont devenus incontournables. Cet événement haut en couleurs, on le doit à cette traileuse de 50 ans, de souche andalouse, qui en juillet 2011 a fondé l’association haut-savoyarde Seyssel Court pour Offrir. Son identité ? Josefa Dekens. Son objectif ? Epauler financièrement, soit directement, soit au travers d’une association, une personne atteinte par la maladie ou touchée par un handicap. Comment ? En mettant sur pied une course nature caritative inspirée du Trail des Glaisins, lancée en avril 2008 sous l’égide de Jean-Marie Fontana, président-fondateur de l’Union Sportive et Musicale Ancilevienne, qui s’emploiera d’ailleurs à encourager et même à conseiller la néophyte.

Record de participation en vue
Le résultat ne se fera pas attendre. A l’instar de son illustre modèle, la manifestation seysselane va acquérir ses lettres de noblesse dès l’édition princeps de 2012, avec pas moins de 354 trailers et marcheurs engagés. Avant de gagner chaque année en popularité et en notoriété comme en témoigne la kyrielle de participants sur les deux trails et la marche (deux depuis 2016) au menu : 395 en 2013, 661 en 2014, 622 en 2015, enfin 781 en 2016. Des chiffres qui auraient pu être bien supérieurs encore si la pluie, de même la neige et le vent en 2013, ne s’étaient malheureusement invités sur chacun des millésimes.
La cuvée 2017 ne devrait pas faire exception, 731 bipèdes étant recensés dans la soirée du vendredi 21 avril. 731 bipèdes qui se répartissent de la façon suivante :
– 204 sur le 27km.
– 212 sur le 17km.
– 177 sur la marche de 15km.
– 138 sur la marche de 8km.
Avec les traditionnels retardataires, accourus en masse l’an passé (en l’occurrence 78), et ce en dépit des trombes d’eau, le record d’affluence (781 inscrits l’an passé) peut encore être effacé, d’autant plus que le beau temps est cette fois-ci annoncé, le petit frère des Glaisins étant enfin béni des dieux !

Résilience 
Cet engouement populaire ne peut que ravir toute l’escouade de Josefa qui redoutait l’inédite concurrence émanant du Trail du Laudon qui a pris la relève, à Saint-Jorioz, de la célèbre course de montagne, concourue durant 32 ans lors de la fête du Travail. Un trail qui ne pouvait que séduire (645 inscrits l’avant-veille) au regard de ses multiples cartes maîtresses : décor paradisiaque du lac d’Annecy, formats accessibles s’apparentant d’ailleurs à ceux des Princes (compétitions de 28 et 19km, marche de 13km), intégration du 19km au sein du Challenge Running Conseil des Courses de Montagne.
Du coup, drainer autant de monde à Seyssel tiendrait pour certains du miracle, au demeurant à travers un territoire excentré, et qui n’a évidemment pas le prestige du bassin annécien bien qu’il regorge d’atouts souvent méconnus. Mais à bien y réfléchir, ne faut-il pas y voir au contraire la patte de Josefa à la tête d’une organisation qui a su rester fidèle au fameux « esprit trail » où simplicité, convivialité et altruisme prennent ici tout leur sens ? De toute évidence, en restant sur ce même crédo, les Princes en Foulées ont encore de beaux jours devant eux, et ce quelle que soit l’adversité rencontrée.

Quatre bonnes raisons d’accourir
In fine, ce rendez-vous n’est à manquer sous aucun prétexte.
C’est d’abord l’occasion d’apporter tout notre soutien à Noémie Sonneville qui soufflera ses 20 bougies le 24 mai prochain. Tétraplégique à la suite de son accident de voiture survenu le 5 février 2016, cette étudiante en droit vit à l’heure actuelle au rythme des séances de rééducation dans la clinique du Grésivaudan, à La Tronche. Plus que jamais, Noémie a besoin de nous tous pour pouvoir se reconstruire, les bénéfices de la manifestation lui revenant à au moins 80 pour cent (1). Les emblématiques Xavier Thévenard et Christophe Lemaître ne s’y sont pas trompés en parrainant sans l’once d’une hésitation l’événement (2).
Deuxio, c’est l’occasion d’arpenter la montagne des Princes, ce chaînon jurassien qui, malgré son altitude modeste (935m), offre de saisissantes perspectives sur l’Albanais, le val de Fier, la vallée du Haut-Rhône, le Grand Colombier, le massif du Crêt d’Eau et la chaîne alpine. Et que dire de la disparité de ses paysages : bucolique en son point culminant à la ferme du Comte, la contrée devient grandiose, presque surnaturelle, au moment de pénétrer dans la cluse du val de Fier que remonteront héroïquement, à partir du km17, les trailers du 27 bornes. Autre passage clef, les ruines désolées de l’église médiévale de Saint-André, marquant l’entrée de ce val de Fier, qui risquent d’ensorceler au premier regard ces mêmes aventuriers du 27…
Tertio, c’est l’occasion de partager avec les 150 bénévoles présents leur hospitalité, leur ferveur, l’amour de leur terroir, et pour certains leur passion du trail.
Enfin, c’est l’occasion d’honorer la 3ème manche du challenge multi-départemental des Trails du Haut-Rhône, créé en mars 2015 sous l’impulsion d’autochtones soucieux, via la course nature, de mettre en valeur leurs terres ancestrales, et ainsi raffermir leur image de marque.

F.V.

(1) La personne atteinte par la maladie ou touchée par un handicap, soutenue par Seyssel Court pour Offrir que préside Josefa Dekens, n’a jamais l’intégralité des fonds récoltés aux Princes en Foulées. Parfois, une partie du reliquat revient à une association, notamment à celle qui prépare le repas. A vrai dire, tout dépend des sommes perçues.

(2) Contraints à respecter leurs engagements à l’égard de leurs entraîneurs, Xavier Thévenard et Christophe Lemaître ne pourront malheureusement pas effectuer le déplacement à Seyssel.
Xavier sera ainsi au départ, ce samedi 22 avril, du 115km du 9ème Madeira Island Ultra-Trail.
Quant à Christophe, il était en compétition « préparation » à la Réunion où il s’est blessé, l’empêchant de disputer les 3èmes Relais Mondiaux de l’IAFF, les 22 et 23 avril à Nassau, aux Bahamas. Contacté par Josefa Dekens qui espérait du coup sa présence, il n’en continuera pas moins à être indisponible.
Notons par ailleurs que Xavier parrainait déjà le cru 2016. 
.
.

PARCOURS :

Les tracés des 27 et 17 bornes ne seront pas en tout point identiques à ceux de 2016. En effet, une modification relativement importante interviendra dans la descente finale entre le lieu-dit Platabosson (km22,5 pour le 27km et km12,3 pour le 17km) et le hameau de Vens d’en Haut. Les trailers emprunteront désormais un agréable single-track d’environ 1km, situé à gauche de l’ancien itinéraire.
En conséquence, on ne peut plus parler véritablement de record sur les deux parcours.

F.V.
.
.
INFOS PRATIQUES :

Deux courses :
– 27km.
Dimensions : 28km pour 1720m de dénivelé. Parcours modifié sur environ 1km par rapport à 2015 et 2016.
Point culminant : ferme du Comte à 934m d’altitude (km20).
– 17km.
Dimensions : 17,6km pour 824m de dénivelé. Parcours modifié sur environ 1km par rapport à 2015 et 2016.
Point culminant : ferme du Comte à 920m d’altitude (km9,5).

Une montée sèche chronométrée :
– Challenge de la Voie Droite.

Dimensions : 840m pour 230m de dénivelé positive. Parcours identique à 2015 et 2016.
Concerne aussi bien le 27km que le 17km.
Début : km7,5 à 684m d’altitude.
Fin : km8,3 à 917m d’altitude.

Deux randonnées :
– Randonnée des Princes ou 15km.
Dimensions : 15,6km pour 779m de dénivelé. Parcours identique à 2016.
Point culminant : ferme du Comte à 920m d’altitude (km7,8).
– Marche familiale ou 8km.
Dimensions : 8,6km pour 330m de dénivelé. Parcours identique à 2016.
Point culminant : le Crêt à 502m d’altitude (km3,9).

Un challenge :
Le Challenge des Trails du Haut-Rhône (9 manches) dont les Princes en Foulées constituent la 3ème étape.
Site Web Courzyvite : http://www.courzyvite.run/blog/challenge-du-haut-rhone/

Inscriptions :
Jour J : maison de pays de Seyssel Haute-Savoie à Seyssel.

Montants :
Jour J : à partir de 7h00.
– 27km : 22 euros.
– 17km : 20 euros.
– Randonnée des Princes : 8 euros.
– Marche familiale : 8 euros. 

Départs :
Lieu : maison de pays de Seyssel – Haute-Savoie à Seyssel, à 255m d’altitude, point le plus bas du département.
Horaires :
– 27km : 8h30.
– 17km : 9h30.
– Randonnée des Princes : 8h30 après le départ du trail court.
– Marche familiale : 9h30 après le départ du trail découverte. 

Renseignements complémentaires :
– E-mail des Princes en Foulées : princesenfoulees@gmail.com
– Site Web des Princes en Foulées : http://www.seysselcourtpouroffrir.fr/
– Téléphone de Josefa Dekens, présidente de Seyssel Court pour Offrir : 06-19-88-22-16.
.
.
PHOTO :
Rencontre chaleureuse le mois dernier à Seyssel (Haute-Savoie) entre trois des principales figures de l’édition 2017 des Princes en Foulées :
– A gauche : Josefa Dekens, tête pensante de la manifestation depuis la création en juillet 2011 de l’association Seyssel Court pour Offrir.
– Au centre : Christophe Lemaître, un des deux parrains.
– A droite : Noémie qui bénéficiera, étant donné la marée humaine attendue, d’un énorme soutien de la part des trailers et des marcheurs pour sa rééducation.
Au second plan : le Rhône et Seyssel (Ain) que traverseront peu après le départ les trailers des 27 et 17km.
Cliché de Georges Giroud (quotidien « Le Dauphiné Libéré »).
.
.