PRESENTATION DU TRAIL DE LA MICHAILLE / 26-03-17

SOUS LA NOUVELLE IMPULSION DE RUN VALSERINE

Après le fiasco populaire du 1er Trail de la Michaille que disputèrent seulement 75 concurrents en 2015, certains au sein du Club Athlétique du Bassin Bellegardien (CABB), alors maître d’œuvre de la manifestation, s’interrogeaient sur son maintien. Leurs craintes se sont finalement estompées à l’occasion du millésime 2016 qui prit une toute autre dimension en drainant pas moins de 185 convives.

Cartes maîtresses et…
Indépendamment du soleil qui s’en donna à cœur joie, cette progression peut se comprendre de différentes façons : des montants d’inscriptions revus à la baisse, notamment le jour J ; l’absence de concurrence en raison du changement de date, l’événement prenant ses quartiers à la fin mars et non plus à la mi-avril ; la notoriété grandissante du Challenge des Trails du Haut-Rhône dont la Michaille est l’une des cinq courses fondatrices ; enfin, l’adhésion au Challenge Running Conseil des Courses de Montagne qui permit la venue d’une belle délégation haut-savoyarde. L’affluence aurait même pu être plus fournie encore si le rendez-vous n’avait pas coïncidé avec le week-end de Pâques où il est de tradition de rester en famille.
Autre atout, et de taille, le plateau de Retord dont le panorama à 360°, la nature préservée, les paysages bigarrés et l’atmosphère envoûtante firent consensus, d’autant plus que l’épais manteau neigeux qui l’enveloppait contribua encore un peu plus à la magie des lieux.

… et failles
Tout ne fut pas rose pour autant. Certains trailers s’égarèrent, parfois à plusieurs reprises, témoignant d’un balisage moins rigoureux qu’en 2015. Deuxio, l’inédit et interminable retour sur l’arrivée, le long de l’autoroute des Titans, ne laissa pas un souvenir impérissable. Quant à la remise des prix du 12km, elle se démarqua étrangement au regard de ce qui avait été annoncé dans le règlement, au grand dam des récipiendaires.

De la scission à l’entente cordiale
D’inévitables erreurs de jeunesse que la nouvelle association organisatrice Run Valserine, apparue le 30 septembre dernier, s’efforce aujourd’hui de corriger en vue de la 3ème édition, programmée ce dimanche 26 mars. A vrai dire, la majorité de ses 46 adhérents connaissent tous les rouages de ce trail pour en avoir été les chevilles ouvrières sur les deux premiers épisodes, Run Valserine émanant d’une scission de la quasi-totalité de la section Loisirs du CABB (1). Ironie de l‘histoire, si Run Valserine orchestre désormais le Trail de la Michaille, il le doit au CABB qui, via son président Didier Traoré, lui en a fait don pour pouvoir reprendre en main, après trois ans d’interruption, le Défi de Fort-l’Ecluse à Léaz (2) en plus des trois autres épreuves qu’il a déjà en charge (3). Le siège social de Run Valserine étant installé sur la commune de Châtillon-en-Michaille (4), épicentre du trail, il était naturel que le CABB lui concède cette course-là, et pas une autre.

Run Valserine en action…
Face à leurs nouvelles responsabilités, Philippe Henry, leader de Run Valserine, et son escouade n’auront pas perdu de temps. Spécialisé dans l’informatique, Bertrand Grosclaude a conçu un séduisant site Web et une page Facebook régulièrement actualisée. Sinon, ils ont réussi à dégoter pas moins de 24 partenaires en plus des deux autres dénichés dans le cadre du Challenge des Trails du Haut-Rhône. D’autre part, ils ont totalement réorganisé la remise des prix de telle manière que les trois premiers de chaque catégorie d’âge (5), masculines et féminines, soient récompensés sur les deux distances au menu.
Concernant l’épreuve reine du 22km, ils sont revenus sans l’once d’une hésitation à l’itinéraire emprunté il y a deux ans qui s’invite plus longtemps dans le Retord, réduisant d’autant la portion inférieure, en l’occurrence celle parcourant le plateau de la Michaille. Ce qui permet de supprimer le passage tant décrié qui longeait l’autoroute en 2016. Unique modification par rapport à 2015, la descente sera majorée de 300m environ. Les trailers arpenteront en effet à 4 bornes de l’arrivée un chemin de débardage afin de contourner une coupe de bois. Quant au 12km dénommé « Trail des Prés », il est en tout point identique au tracé utilisé en 2015.
Pas moins de 46 bénévoles seront sur le pont dont une trentaine assurant la signalisation, ce qui garantit une entière sécurisation et matérialisation des deux parcours, propices à la performance. Un chiffre d’autant plus appréciable qu’il faut encore compter, à cette époque, avec la neige sur le plateau sommital, bien que peu abondante et disséminée cette année sur 4km à travers névés et congères. Rien à voir donc avec la saison passée lorsque le manteau blanc recouvrait de façon continue près de la moitié du 22 bornes.

… mais aussi le Ski Club de Bellegarde
Parmi les volontaires, on mettra en exergue, à l’image des crus 2015 et 2016, l’indéfectible et précieux soutien apporté par les troupes du Ski Club de Bellegarde. Des troupes aiguillonnées par Patrick Renaud, également entraîneur de Run Valserine, qui a grandi à Vouvray, un des villages de Châtillon, avant de devenir un éminent fondeur et trailer (6). Lui-même et ses fidèles lieutenants connaissent le moindre arpent du Retord pour le sillonner en long et en large l’hiver. Mais on les retrouve aussi au printemps pour y orchestrer le fameux Cross des Jonquilles, doyenne des courses nature dans l’Ain qui soufflera ses 33 bougies le 7 mai prochain.

Des challenges à gogo !
L’une des particularités de cette manifestation, et non la moindre, est de la voir compter pour pas moins de quatre challenges, deux concernant l’Ain : le Départemental et la Montagne où les points engrangés le seront sur le 22km. Fondé en 2000 sous l’égide de Pierre-Louis Zajac, le Challenge de la Montagne qui agrège cette saison 24 épreuves, record en la matière, devrait séduire son lot de fidèles à travers cette 2ème manche qui intervient huit jours après la Montée des Jonquilles, concourue à Coligny.
Parallèlement, le 22km ouvrira le bal du célèbre Challenge Running Conseil, ex-Oxygène, surgi en 1981 en Haute-Savoie sous la houlette de ce grand monsieur qu’est Gérard Costa qui honorera de sa présence ce 3ème opus comme il l’avait déjà fait l’an dernier. Cerise sur le gâteau, ce 22km bénéficiera, comme quatre autres courses sur les 22 que ce challenge renferme, du label Everest qui attribue le double de points aux 16 premiers hommes et 16 premières femmes.
Enfin, le Trail de la Michaille intègrera pour la troisième fois d’affilée le Challenge du Haut-Rhône, les deux parcours servant de support à la 2ème étape qui fait suite à la Course des Fougueurs, disputée le 4 mars à Serrières-en-Chautagne. L’année passée, la Michaille avait attiré 15 des 18 futurs lauréats de ce challenge multidépartemental (4 manches dans l’Ain, une autre en Savoie, 4 autres en Haute-Savoie), porté sur les fonts baptismaux le 4 mars 2015.

F.V.

(1) Si la quasi-totalité de la section Loisirs du Club Athlétique du Bassin Bellegardien (CABB) a fait scission pour créer à l’automne dernier Run Valserine, c’est parce qu’elle ne se reconnaissait plus dans une formation qui, selon elle, faisait la part belle à la section Elite.
(2) Concouru le 18 novembre prochain à Léaz, le Défi de Fort-l’Ecluse est organisé conjointement par le CABB et l’association gessienne Trail The World qui orchestre également la Croz’et Raide.
(3) En dehors du Défi de Fort-l’Ecluse, les trois autres épreuves prises en charge par le CABB sont : la Montée du Crêt d’Eau, la Voie du Tram et la Corrida de Bellegarde.
(4) Camp de base du Trail de la Michaille, la commune de Châtillon-en-Michaille, contiguë à celle de Bellegarde-sur-Valserine, concentrait 3311 habitants en 2014.
(5) Les catégories d’âge masculines et féminines qui seront récompensées sur les deux courses proposées sont les suivantes : junior, espoir-senior, master 1, master 2, master 3 et master 4.
(6) Dans l’article consacré ci-dessous aux deux parcours, un long passage revient sur les principales prouesses réalisées par Patrick Renaud aussi bien en ski de fond qu’en trail.
.
.
.
FAVORIS ET OUTSIDERS SUR LE 22KM :
.
.
Nombre d’inscrits :

– 2017 à J-1 sur le 22km et le 12km : 191 (contre 128 en 2016).
– 2017 à J-1 sur le 22km : 139 (contre 95 en 2016).
– 2016 le jour J sur le 22km et le 12km : 185.
– 2016 le jour J sur le 22km : 126.
.
.
Liste des inscrits :

Elle figure sur le site Web courses.free.fr :
http://runvalserine.fr/trailmichaille/inscriptions/
.
.
Analyse :

Licencié depuis le 1er septembre dernier à Coureurs du Monde en Isère, le Bonnevillois Yanis Lecompte, 32 ans, apparaît comme le grand favori. Il est considéré comme l’un des tous meilleurs coureurs de montagne de Haute-Savoie comme en témoigne son succès en open à l’occasion des Championnats de France 2016 à Saint-Priest, synonyme de 20ème place tous classements confondus. Sur le Challenge Running Conseil, il a terminé chez les seniors masculins 3ème en 2013, 1er en 2014, 2ème en 2015 puis en 2016.
Ses principaux adversaires seront :

– Le Chatillonnais Hervé Balanche, 38 ans, qui aura l’avantage d’opérer à domicile, résidant en effet à Vouvray, village qui a fusionné en 1985 avec Châtillon-en-Michaille. En outre, il avait fini 2ème l’an passé, pointant à 1’55 d’El Yazid El Madi (Club Athlétique du Bassin Bellegardien). Cet excellent fondeur régional avait ensuite accompli trois perfs de premier ordre car accomplies dans un contexte relevé : 5ème sur le 27km des Princes en Foulées, 6ème sur le 51km du Nivolet Revard, 5ème sur la Montée du Crêt d’Eau.

– L’Anglais Robert alias Robbie Britton (Team Profeet et Team TomTom), 30 ans. Indubitablement, il constituera l’une des attractions de ce trail court. Circadien intégrant l’équipe nationale de Grande-Bretagne, il a en effet été médaillé de bronze aux Championnats du Monde des 24 Heures à Turin, les 11 et 12 avril 2015, après avoir parcouru 261,140km. En l’occurrence, son nouveau record personnel, l’ancien qui s’élevait à 239,008km datant des 11 et 12 mai 2013 lors des mondiaux de Steenbergen. Cette saison, les 270km seront dans son viseur.
Installé depuis deux ans à Montroc, un des 16 villages de la commune de Chamonix, cet ultra fondeur n’en tire pas mois son épingle du jeu sur les formats light, mettant à profit sa vitesse (33’07 sur le 10km de Cluses un an en arrière). 2ème à la Grimpée du Ruisseau, opus 2016, il ne concédera qu’1’25 à Jérémy Gachet (Club des Sports de Megève). Excepté la CCC la saison dernière (11ème), ses résultats sur trail long et ultra sont plus modestes : 62ème sur la Transvulcania et 54ème sur l’Ultra-Trail du Mont-Blanc en 2014 ; 40ème sur la SaintéLyon en 2015.

– Le Suisse Simon Senn, 30 ans, ayant élu domicile à Petit-Lancy, dans la banlieue de Genève. Depuis le début de l’année, il s’est illustré à deux reprises. Le 21 janvier d’abord, en s’appropriant le 5ème rang en 34’32 sur le 10,7km de l’Antigel Run, disputé dans la cité de Calvin. Le 4 mars ensuite, sur le Trail du Gros Foug, un 24 bornes semi-nocturne concouru à Serrières-en-Chautagne dans le cadre de la Course des Fougueurs qui frappait les trois coups du Challenge du Haut-Rhône. Alors qu’il ferraillait avec Jonathan Théry (ASPTT Annecy Athlétisme) pour la gagne, il s’est égaré durant 5’ avec son adversaire à 2km du but, laissant échapper la victoire au profit d’un troisième larron en la personne de Guillaume Abry (Athlé Saint-Julien 74).

– Le Tarin Frédéric alias Fred Thérisod (Bozel), 50 ans le 17 septembre prochain. Malgré les années qui défilent comme les paysages à la fenêtre d’un train, il demeure terriblement compétitif, à l’image des trois trails bouclés cet hiver en 2ème position. Assurément, ce néo-quinqua haut de gamme, pensionnaire du Club Athlétique du Bassin Bellegardien de septembre 2013 à août 2016, est promis au podium scratch.

– L’Annécien Romain Wyndaele, 20 printemps au compteur. Coaché par la talentueuse skyrunneuse Stéphanie Jimenez, ce sociétaire du Team Ravanel and Co et de l’Entente Athlétique de Chambéry ne cesse de monter en puissance. Par deux fois, il s’est mis en évidence en cette année 2017 : le 21 janvier à Saint-Pierre-de-Chartreuse en remportant le 14km du Raidlight Winter Trail ; le 11 mars à proximité de Rumilly en se classant 2ème sur le 27km de la Massingienne.
La saison dernière, sa polyvalence avait éclaté au grand jour. Il parvint ainsi à décrocher quatre podiums scratch : deux sur trail découverte (2ème sur le 12,5km de la Vallée du Brevon, 2ème sur le 10km du Mont-Blanc), un sur trail court (1er sur le 25km du Mont Saint-Michel), un en relais à 2 (2ème sur le 42km du Bélier avec Nicolas Moreau). Il brilla pareillement sur trail long, n’hésitant pas à s’aligner sur de prestigieuses épreuves (15ème sur le 48km de Faverges, 23ème sur le 65km de la 6000D).
Comme point fort, il dispose d’une belle pointe de vitesse, ayant entamé la course à pied par l’athlétisme sous les couleurs ycaunaises de l’Union Sportive de Joigny. On relèvera ses marques référence sur 800m (2’01) et 1500m (4’06) en 2013 à l’âge de 16 ans, ainsi que sur 10km (33’14) en 2014 à l’âge de 18 ans.

Toutefois, ces six garçons pourraient bien croiser sur leur chemin l’emblématique El Yazid El Madi, lauréat des deux premières cuvées, qui a promis de venir à condition qu’il résolve ses lancinants pépins de santé. Ceux-ci l’ont en effet conduit à annuler sa participation aux Championnats de France de Semi-Marathon, il y a une semaine à Bourg-en-Bresse. Auparavant, il avait dû zapper les trois premières manches de la saison de cross-country, le Marocain ne disputant que les France où il prenait néanmoins toute sa part au triomphe de son équipe parmi les masters en tant que 4ème Bellegardien (35ème au scratch).
Fort heureusement, il est réapparu ce dimanche 19 mars à Villemoirieu, au coeur du Nord-Isère, sur le 20km de la Course des Foyesses qu’il décrochait pour la quatrième fois après les millésimes 2011, 2014 et 2015 où il pulvérisa le record du parcours.
Du coup, à Run Valserine, on croit dur comme fer à sa venue…

Parmi les outsiders masculins, quatre noms se détachent :

– Le Suisse Alain Bartolini (Team Running Planet Genève et Stade Genève Athlétisme), 40 ans. Ex-pistard, il s’est converti avec succès au trail. En 2011, il s’était fait connaître en remportant l’édition princeps de l’Ultra Tour du Môle. Alternant le court avec le long, il a en revanche laissé tomber l’ultra après s’être aligné les 25 et 26 octobre 2014 sur les 93 bornes du Trail de Bourbon.

– Le Haut-Bugiste Nicolas Chaboud, 36 ans. Après deux années menées tambour battant, jalonnées par ses perfs sur le Challenge de l’Ain de Course en Montagne (2ème derrière El Madi en 2014 et 1er en 2015), il a semblé marquer le pas la saison passée. Sa 6ème place assortie d’un bien meilleur chrono qu’en 2016, récoltée le 18 mars sur le 23km de la Montée des Jonquilles, devrait le remettre en selle, d’autant plus qu’il est familier des lieux : 14ème à la Michaille 2016, il avait aussi pris le départ, un peu plus d’un mois après, du Cross des Jonquilles de Cuvéry-Retord où il terminait 6ème (également 9ème en 2014 et 3ème en 2015).

Thomas Janichon (Cesni Team Trail ; Amicale Laïque Echirolles Athlétisme, section de l’Entente Athlétique de Grenoble ; Run Valserine), 22 ans, auteur de prestations remarquées à l’automne dernier : 5ème sur la Persjussienne, 8ème sur le 24km de l’Izernight, 5ème sur le 12km du Lyon Urban Trail by Night, 16ème sur le 44km de la SaintéLyon. Trailer en devenir, il devrait se surpasser afin de faire honneur, étant originaire de Lancrans, à son pays bellegardien auquel il est viscéralement attaché.

David Martin (Team Talon d’Achille et Sallanches Passy Athlétic Club), 47 ans le 30 mars. 5ème il y a un an, il revient dans le but de concourir le Challenge Running Conseil où il s’est classé, en 2016, 2ème master masculin. Il aura à coeur de passer la surmultipliée au regard de la bonne saison qu’il vient d’effectuer. En vérité, son potentiel lui permet amplement de relever ce défi.

Chez les filles, une belle bagarre devrait opposer la Franco-Anglaise Emilie Shaw (Run Valserine), 35 ans, à la Belge Laetitia Matlet (Club Rhône-Alpin de Potes Atteints du Syndrome du Trail), 30 ans. En vérité, cette joute sonnera un peu comme la revanche du millésime 2016 du Cross de la Semine qui avait vu Laetitia, 2ème, devancer de… 4’’ Emilie, 3ème. Le secteur ne leur est pas étranger, la bi-nationale ayant reconnu l’itinéraire le 13 mars dernier, la native d’outre-Quiévrain ayant conclu l’épisode 2016 au 2ème rang. Sans oublier leurs victoires sur le Cross des Jonquilles de Cuvéry-Retord, Emilie en 2011, Laetitia en 2016.

Compagne d’Alain Bartolini, la Suissesse Elodie Tercier, âgée de 35 ans, est largement en mesure d’arbitrer ce duel. Même si l’ultra demeure sa spécialité (5ème sur l’Endurance Trail des Templiers la saison passée), elle a démarré sur les chapeaux de roue son année 2017 sur la courte distance. Le 11 mars, elle a ainsi fait tomber dans son escarcelle le 27km de la Massingienne, et ce une semaine après avoir accaparé la 2ème position sur le 24km de la Course des Fougueurs, en dominant l’étoile tresservienne Corail Bugnard (Team Trail Tecnica Camp Ceramiq). A vrai dire, elle s’était déjà fait remarquer le 29 janvier en devenant la dauphine de Maryline Rossi (Athlé Saint-Julien 74) sur le 15 bornes du Challenge des Gabelous.

De son côté, Christine Catin (Courir Nature Saint-Jean-de-Niost), 48 ans, dispose des qualités athlétiques pour viser au moins la 4ème place. Celle qui est venue à la course à pied en 2009 dans le cadre de sa préparation physique pour le tennis a beaucoup progressé depuis ses deux premiers titres glanés en 2011 et 2012 sur le Challenge de l’Ain de Course en Montagne. Depuis, la Buyatine a ajouté en 2015 un troisième titre sur le challenge de la montagne et deux autres en 2015-2016 sur le Challenge Départemental des Courses Hors Stade de l’Ain.
.
F.V.
.
.
Récapitulatif :

Favoris masculins :
– Hervé Balanche (Châtillon-en-Michaille), 38 ans.
* Trail de la Michaille : 2ème sur le 22km en 2016.
* 2016 : 2ème sur le 22km du Trail de la Michaille ; 5ème sur le 27km des Princes en Foulées ; 6ème sur le 51km du Trail Nivolet Revard ; 5ème sur la Montée du Crêt d’Eau ; 1er sur le 75km du Trail de l’Absinthe.
Robert alias Robbie Britton (Angleterre, Team Profeet et Team TomTom), 30 ans.
* 2016 : 7ème sur le 12km du Challenge Run and Skate ; 3ème sur le Trail de l’Aigle Blanc ; 6ème sur le 17km de l’Aravis Snow Trail ; 4ème en 33’07 sur le 10km de Cluses ; 7ème sur le 23km du Lyon Urban Trail ; 4ème sur Highland Fling Race 53 Mile ; 2ème sur la Grimpée du Ruisseau ; 1er sur le 45km du Trail du Vélan ; 11ème sur Courmayeur-Champex-Chamonix.
– Yanis Lecompte (Coureurs du Monde en Isère), 32 ans.
* Challenge Running Conseil des Courses en Montagne : 3ème senior homme en 2013 ; 1er senior homme en 2014 ; 2ème senior homme en 2015 et 2016.
* 2016 : 2ème sur la Grimpée du Laudon ; 1er sur la course open des Championnats de France de Courses en Montagne Hommes et 20ème tous classements confondus ; 20ème sur la Montée du Grand Ballon ; 3ème sur le 11km de la Montée du Grand Revard ; 2ème sur la Grimpée du Môle ; 12ème sur la Montée des Pavés Taninges – Praz-de-Lys ; 1er sur les Foulées Maglanchardes ; 3ème sur la Grimpée du Pays Rochois ; 1er sur le 15km du Trail des Brasses.
– Simon Senn (Suisse, Petit-Lancy), 30 ans.
* 2017 : 5ème sur le 10km de l’Antigel Run ; 3ème sur le 24km de la Course des Fougueurs.
– Frédéric alias Fred Thérisod (Bozel), 49 ans.
* 2017 : 2ème sur le 30km du Trail Hivernal des Coursières ; 2ème sur le 26,5km du Belledonne Gelon Trail ; 7ème sur le 23km du Trail des Cabornis ; 2ème sur le Star Trail.
– Romain Wyndaele (Team Ravanel and Co et Entente Athlétique de Chambéry), 20 ans.
* 2017 : 1er sur le 14km du Raidlight Winter Trail ; 2ème sur le 27km de la Massingienne.

Principaux outsiders masculins :
Alain Bartolini (Suisse, Team Running Planet Genève et Stade Genève Athlétisme), 40 ans.
* 2017 : 4ème sur le 11km du Trail d’Avenas ; 8ème sur le 10km de l’Oxyrace Trail Blanc Jurassien ; 1er sur le 7km du Challenge des Gabelous ; 18ème sur les Foulées Blanches des Brasses ; 13ème sur le 24km de la Course des Fougueurs ; 7ème sur le 27km de la Massingienne.
– Nicolas Chaboud
(Champdor, commune de Champdor-Corcelles), 36 ans.
* Trail de la Michaille : 14ème sur le 22km en 2016.
* Challenge de l’Ain de Course en Montagne : 2ème homme en 2014 ; 1er homme en 2015 ; 12ème homme en 2016.
* Challenge Départemental des Courses Hors Stade de l’Ain : 7ème homme en 2014 ; 2ème homme en 2015.
* 2017 : 6ème sur le 23km de la Montée des Jonquilles.
– Thomas Janichon
 (Cesni Team Trail ; Amicale Laïque Echirolles Athlétisme, section de l’Entente Athlétique de Grenoble ; Run Valserine), 22 ans.
* 2016 : 26ème sur le Cross des Jonquilles de Cuvéry-Retord ; 9ème sur le 20km du Grand Trail du Saint-Jacques ; 229ème sur la Skyrhune ; 5ème sur la Persjussienne ; 8ème sur le 24km de l’Izernight ; 5ème sur le 12km du Lyon Urban Trail by Night ; 16ème sur le 44km de la SaintéLyon.
– David Martin (Team Talon d’Achille et Sallanches Passy Athlétic Club), 47 ans le 30 mars.
* Trail de la Michaille : 5ème sur le 22km en 2016.
* Challenge Running Conseil des Courses en Montagne : 4ème V1 homme en 2013, 3ème V1 homme en 2015, 2ème V1 homme en 2016.
* 2016 : 4ème sur le 18km du Printemps d’Ozon Courir ; 5ème sur le 22km du Trail de la Michaille ; 13ème sur le 17km des Princes en Foulées ; 18ème sur la Grimpée du Laudon ; 14ème sur le 24km de la Course des Fougueurs ; 5ème sur la Comblorane ; 13ème sur la Course de la Dent d’Oche ; 3ème sur le 22km du Trail du Tour des Fiz ; 14ème sur le Cross des Crêtes de Megève ; 18ème sur le 27km du Trail des Haut-Forts ; 28ème sur le 27km du Bélier ; 31ème sur la Grimpée de la Sambuy ; 43ème sur les Foulées Maglanchardes ; 6ème sur l’Almette ; 11ème sur le 15km du Trail des Brasses ; 92ème sur le 44km de la SaintéLyon.

Seconds couteaux masculins :
– Baptiste Choutkoff
(Team Sport Léo le Lysosome), 46 ans.
* Challenge de l’Ain de Course en Montagne : 3ème homme en 2008 ; 1er homme en 2010 ; 15ème homme en 2011 ; 18ème homme en 2012.
* 2016 : 4ème sur le 14,5km de la Gaillardaise ; 4ème sur le 12km de l’Epercienne ; 361ème sur Orsières-Champex-Chamonix.
Cédric Delachenal (Club Athlétique du Bassin Bellegardien), 32 ans.
* Trail de la Michaille : 13ème sur le 22km en 2016.
* Challenge des Trails du Haut-Rhône : 6ème homme en 2016.
* 2017 : 13ème sur le 15km du Challenge des Gabelous ; 35ème sur les Foulées Blanches des Brasses ; 14ème sur le 24km de la Course des Fougueurs ; 20ème sur le Trail de l’Aigle Blanc ; 31ème en 38’08 sur le 10km du Tour de Presinge.
– Bertrand Grosset-Janin (Sallanches Passy Athlétic Club), 42 ans.
* Trail de la Michaille : 11ème sur le 22km en 2016.
* Challenge Running Conseil des Courses en Montagne : 4ème V1 homme en 2015 et 2016.
* 2017 : 17ème sur les Foulées Blanches des Brasses.
Stéphane Jourden (Arve Athlétisme Bonneville Pays Rochois, section de l’Entente Athlétique de l’Arve), 38 ans.
* 2017 : 11ème sur le 24km de la Course des Fougueurs.
Frédéric Mandra (Sport Nat 01), 48 ans.
* 2017 : 18ème sur le 28km du Trail d’Avenas.
– Stéphane Merino (Belley Sport Pédestre), 37 ans le 3 avril.
* Trail de la Michaille : 4ème sur le 12km en 2016.
* 2017 : 20ème sur la Fée Blanche ; 9ème sur le 27km de la Massingienne.
Jean-Yves Nimmegeers (Feillens), 46 ans.
* Trail de la Michaille : 19ème sur le 22km en 2016.
* 2017 : 13ème sur le 23km de la Montée des Jonquilles.
Didier Pirling (Club Rhône-Alpin de Potes Atteints du Syndrome du Trail), 35 ans.
* 2017 : 45ème sur le 17km de l’Oxyrace Trail Blanc Jurassien ; 12ème sur le 15km du Challenge des Gabelous.
Cédric Revillard (Les Dragons d’Annecy), 41 ans.
* 2016 : 33ème sur le 35km des Trails de la Vallée du Brevon ; 10ème sur le 24km de la Course des Fougueurs ; 12ème sur le 26km du Trail de l’Aigle ; 14ème sur le 26km de l’Eco Trail Haute-Savoie 74 ; 29ème sur le 35km du Trail des Glières.

Favorites :
– Christine Catin (Courir Nature Saint-Jean-de-Niost), 48 ans.
* Challenge de l’Ain de Course en Montagne : 1ère femme en 2011 et 2012 ; 2ème femme en 2013 ; 1ère femme en 2015 ; 5ème femme en 2016.
* Challenge Départemental des Courses Hors Stade de l’Ain : 2ème femme en 2013 ; 1ère femme en 2015 et 2016.
* 2017 : 3ème femme sur le 21km du Grand Fond Bressan ; 3ème femme sur le Tour des Lacs.
– Laetitia Matlet (Belgique, Club Rhône-Alpin de Potes Atteints du Syndrome du Trail), 30 ans.
* Trail de la Michaille : 2ème femme sur le 22km en 2016.
* 2017 : 5ème femme sur le 17km de l’Oxyrace Trail Blanc Jurassien ; 4ème femme sur le 15km du Challenge des Gabelous.
– Emilie Shaw (Angleterre et France, Run Valserine), 34 ans.
* 2016 : 2ème femme sur le 11km de l’Izernight ; 3ème femme sur le Cross de la Semine.
Elodie Tercier (Suisse, Team Running Planet Genève), 35 ans.
* 2017 : 2ème femme sur le 11km du Trail d’Avenas ; 2ème femme sur le 15km du Challenge des Gabelous ; 2ème femme sur la Course des Fougueurs ; 1ère femme sur le 27km de la Massingienne.

Outsiders féminins :
– Alice Chaboud
(Champdor, commune de Champdor-Corcelles), 37 ans.
* Challenge de l’Ain de Course en Montagne : 4ème femme en 2014 ; 7ème femme en 2015 ; 9ème femme en 2016.
* Challenge Départemental des Courses Hors Stade de l’Ain : 10ème femme en 2014 ; 3ème femme en 2015 ; 8ème femme en 2016.
* 2017 : 16ème femme sur le 28km du Trail d’Avenas ; 7ème femme sur le 23km de la Montée des Jonquilles.
– Sylvie Chatenoud (Frangy), 43 ans.
* Challenge des Trails du Haut-Rhône : 4ème femme en 2016.
* 2017 : 36ème femme sur les Foulées Blanches des Brasses.
– Sylvie Cottet-Puinel (Courir Nature Saint-Jean-de-Niost), 42 ans.
* 2017 : 2ème femme sur le 23km de la Montée des Jonquilles.
– Pascale Marie (Ain-Est Athlétisme), 53 ans.
* Challenge de l’Ain de Course en Montagne : 2ème femme en 2009 ; 1ère femme en 2010.
* 2017 : 10ème femme sur le 62km du Céven’Trail ; 5ème femme sur le 23km de la Montée des Jonquilles.
– Christine Von Aarburg – Duval (Team des 6 Ifs), 39 ans.
* 2016 : 10ème femme sur le 15km de la Course du Vuache ; 4ème femme sur le Cross des Jonquilles de Cuvéry-Retord ; 9ème femme sur le 25km du Trail des Balcons Sud de Chartreuse ; 13ème femme sur le 44km de l’Aravis Trail ; 42ème femme sur le 27km du Bélier ; 2ème femme sur le 11km du Trail de Musièges ; 7ème femme sur le Trail du Vuache.
.
.
.
FAVORIS ET OUTSIDERS SUR LE 12KM :
.
.
Nombre d’inscrits :

– 2017 à J-1 sur le 22km et le 12km : 191 (contre 104 en 2016).
– 2017 à J-1 sur le 12km : 52 (contre 33 en 2016).
– 2016 le jour J sur le 22km et le 12km : 185.
– 2016 le jour J sur le 22km : 59.
.
.
Liste des inscrits :

Elle figure sur le site Web courses.free.fr :
http://runvalserine.fr/trailmichaille/inscriptions/
.
.
Analyse :

Originaire de Montagnat mais demeurant à Saint-Julien-en-Genevois, Marc Clermidy (Team Wgtn The Crew et Jogg’Attitude), 29 ans, aura la faveur des bookmakers, d’autant plus qu’il a étrenné l’an passé cette épreuve à la 2ème place. Après une année 2016 enrichie par ses titres sur le 40km de la Montagn’Hard et le Challenge des Trails du Haut-Rhône, le poulain de Patrick Leservoisier devrait poursuivre son ascension.

Paysagiste à Cercier, Yvan Massonnet, 46 ans, pourrait bien être son adversaire n°1. Lui aussi ne galopera pas en terre inconnue, cet invétéré coureur de montagne et trailer courte distance disputant régulièrement le Cross des Jonquilles de Cuvéry-Retord. Sa plus belle prestation ? En 2007, en décrochant la timbale. Son ultime ? La saison dernière, en s’adjugeant la 7ème position.

Pour son galop d’essai à la Michaille, la Desingeoise Nadège Vignand (ASPTT Annecy Athlétisme), 46 ans, n’aura pas la partie facile. Certes, ses résultats engrangés en 2016 (7 victoires à son actif, vice-championne de France master de km vertical) plaident pour elle. De même que son succès, le 4 mars dernier, sur le 24 bornes de la Course des Fougueurs où elle s’est permise de supplanter Elodie Tercier, 2ème, et Corail Bugnard, 3ème.

Oui mais voilà, deux redoutables belligérantes, et plus jeunes, se profilent à l’horizon. Tout d’abord, l’ambassadrice de la Perfide Albion Natalie White (Team Profeet), 35 ans, qui n’est autre que la compagne de Robbie Britton. Comme en atteste son pedigree 2016, cette traileuse déploye toute son énergie sur la longue distance et l’ultra : 3ème sur le 60km du Gran Trail Courmayeur, 4ème sur le 53km d’Orsières-Champex-Chamonix, 11ème sur le 330km du Tor des Géants, 2ème sur le 46km de la Mitja Volta al Parc. Mais n’allez pas croire qu’elle se traîne dans les formats de poche. Au contraire, à l’instar de Robbie, elle performe. Qu’on en juge : en 2016, 3ème sur le Trail de l’Aigle Blanc, 1er sur le 14km du Lyon Urban Trail, 2ème sur la Grimpée du Ruisseau ; en 2017, 2ème sur la Fée Blanche.

Dulcinée de Fred Thérisod, Anne-Lise Chamiot-Poncet, 34 ans, excelle sur les trails inférieurs à une trentaine de km. Même si elle n’a pas retrouvé son lustre d’antan qui remonte à l’orée de la décennie 2010, cette Beaufortaine de souche, licenciée au Club Athlétique du Bassin Bellegardien de septembre 2013 à août 2016, reste une valeur sûre.

In fine, bien malin qui pourrait prédire le tiercé de tête féminin dans l’ordre.

F.V.
.
.

Récapitulatif :

Favori :
– Marc Clermidy
(Team Wgtn The Crew et Jogg’Attitude), 29 ans.
* Trail de la Michaille : 2ème sur le 12km en 2016.
* Challenge des Trails du Haut-Rhône : 1er homme en 2016.
* 2016 : 2ème sur le 12km du Trail de la Michaille ; 7ème sur le 17km des Princes en Foulées ; 4ème sur le 24km de la Course des Fougueurs ; 8ème équipe du relais à 2 avec Tomy Ponsot sur la Maxi-Race Trail du Lac d’Annecy ; 1er sur le 40km de la Montagn’Hard ; 5ème sur la Grimpée Chedde – Les Ayères ; 4ème sur le 22km du Trail de Musièges ; 3ème sur le 15km de la Jasseronnai’se Trails ; 2ème sur le Trail du Vuache ; 9ème sur le Cross de la Semine.

Outsider masculin :
– Yvan Massonnet (Cercier), 46 ans.
* 2016 : 21ème sur le 17km des Princes en Foulées ; 7ème sur le Cross des Jonquilles de Cuvéry-Retord ; 4ème sur le 16km du Trail SO Bugey ; 14ème sur la Montée du Grand Colombier ; 15ème sur le 21km de la Foulée de Drumettaz-Clarafond ; 38ème sur la Run Express de Poisy.

Favorites :
– Anne-Lise Chamiot-Poncet
(Bozel), 34 ans.
* 2017 : 2ème femme sur le 16,5km du Belledonne Gelon Trail.
– Nadège Vignand
(ASPTT Annecy Athlétisme), 46 ans.
* Challenge des Trails du Haut-Rhône : 1ère femme en 2015.
* 2017 : 53ème sur les Championnats de Savoie de Cross-Country Femmes ; 39ème sur les Championnats Auvergne-Rhône-Alpes Est de Cross-Country Elites Femmes ; 13ème femme sur le 23km du Trail Givré ; 1ère femme sur le 24km de la Course des Fougueurs.
– Natalie White (Angleterre, Team Profeet), 35 ans.
* 2017 : 2ème femme sur la Fée Blanche.

Outsider féminin :
– Catherine alias Cathy Billon (Hauteville-Lompnès), 35 ans.
* Trail de la Michaille : 3ème femme sur le 12km en 2015 ; 4ème femme sur le 12km en 2016.
* 2016 : 4ème femme sur le 12km du Trail de la Michaille ; 37ème femme sur les 11 km de Contrevoz ; 19ème femme sur le 16km de la Ronde des Grangeons.
.
.
.
PALMARES DE
PUIS 2015 :
.
.
11 avril 2015 :

22,3km :
Scratch (57 inscrits, 54 classés) :
– 1er (1er V1) : El Yazid El Madi (Maroc, Club Athlétique du Bassin Bellegardien) en 1h37’12.
– 2ème (1er senior) : Rémi Voisin (Club Athlétique du Bassin Bellegardien) en 1h37’56.
– 3ème (2ème senior) : Nicolas Royer (Montluel) en 1h40’08.
Femmes (11 classées) :
– 1ère (1ère V2, 24ème au scratch) : Gaëlle Brocher (Cap Seillon) en 2h16’07.
– 2ème (1ère senior, 26ème au scratch) : Julie Faure (Team Fischer et Risoux Club Chaux-Neuve) en 2h16’17.
– 3ème (1ère V3, 37ème au scratch) : Marie-Françoise Guigue (Ambérieu Athletic Club, section de l’Entente Athlétique Bressane) en 2h31’37.
Résultats complets :
Ils figurent sur le site Web L-Chrono :
http://www.l-chrono.com/resultats2015/trail_de_la_michaille_22.pdf
.
11,6km :
Scratch (18 inscrits, 17 classés) :
– 1er (1er senior) : Mickaël Pasquier (Châtillon-en-Michaille) en 54’12.
– 2ème (1er V2) : Alain Cuzenard (Viriat Marathon) en 55’27.
– 3ème (2ème senior) : Christopher Laurent (Péron) en 56’00.
Femmes (3 classées) :
– 1ère (1ère V1, 13ème au scratch) : Véronique Calaudi (Ternay Athlétisme, section de l’Entente Sud Lyonnais) en 1h07’45.
– 2ème (1ère senior, 14ème au scratch) : Pinky Clain Mahady (République de Maurice, Club Athlétique du Bassin Bellegardien) en 1h17’24.
– 3ème (2ème senior, 17ème au scratch) : Catherine Billon (Hauteville-Lompnès) en 1h18’08.
Résultats complets :
Ils figurent sur le site Web L-Chrono :
http://www.l-chrono.com/resultats2015/trail_de_la_michaille_12.pdf
.
.
26 mars 2016 :

22,7km :
Scratch (126 inscrits, 116 classés) :
– 1er (1er V1) : El Yazid El Madi (Maroc, Club Athlétique du Bassin Bellegardien) en 1h55’31.
– 2ème (1er senior) : Hervé Balanche (Châtillon-en-Michaille) en 1h57’26.
– 3ème (2ème V1) : Serge Duverney-Prêt (sponsorisé par Hoka) en 1h58’36.
Femmes (21 classées) :
– 1ère (1ère senior, 18ème au scratch) : Claire Martin (Sallanches-Passy Athlétic Club) en 2h09’50.
– 2ème (2ème senior, 50ème au scratch) : Laëtitia Matlet (Belgique, Club Rhône-Alpin de Potes Atteints du Syndrome du Trail) en 2h25’52
– 3ème (1ère V2, 51ème au scratch) : Martine Volay (Team Talon d’Achille et La Course à Pied à Bollène) en 2h26’00.
Résultats complets :
Ils figurent sur le site Web L-Chrono :
http://www.l-chrono.com/resultats2016/trail_de_la_michaille_22.pdf

12,6km :
Scratch (59 inscrits, 56 classés) :
– 1er (1er senior) : Jérémy Levasseur (Union Sportive Oyonnax Athlétisme Haut-Bugey) en 52’31.
– 2ème (2ème senior) : Marc Clermidy (Jogg’Attitude) en 55’48.
– 3ème (3ème senior) : Nicolas Vallet (Lyon) en 56’20.
Femmes (11 classées) :
– 1ère (1ère espoir, 30ème au scratch) : Aline Rollot (Thônes) en 1h16’09.
– 2ème (1ère senior, 35ème au scratch) : Lyne Rodriguez (section de Culoz de l’Athlétique Sport Aixois) en 1h18’51.
– 3ème (1ère V2, 38ème au scratch) : Josefa Dekens (Les Princes en Foulées) en 1h23’22.
Résultats complets :
Ils figurent sur le site Web L-Chrono :
http://www.l-chrono.com/resultats2016/trail_de_la_michaille_12.pdf
.
.
.
LE TRAIL DE LA MICHAILLE SUR LE SITE WEB COURZYVITE :

– Présentation de l’édition 2015 :
http://www.courzyvite.run/blog/2015/04/10/presentation-du-trail-de-la-michaille-11-04-15/

– Résultats et compte rendu de l’édition 2015 :
http://www.courzyvite.run/blog/2015/04/12/resultats-et-compte-rendu-du-trail-de-la-michaille-11-04-15/

– Présentation de l’édition 2016 :
http://www.courzyvite.run/blog/2016/03/25/presentation-du-trail-de-la-michaille-26-03-16/

– Résultats et compte rendu de l’édition 2016 :
http://www.courzyvite.run/blog/2016/03/27/resultats-et-compte-rendu-du-trail-de-la-michaille-26-03-16/

– Photos du 22km de l’édition 2016 :
http://www.courzyvite.run/blog/2016/03/28/photos-du-22km-du-trail-de-la-michaille-26-03-16/

– Photos du 12km de l’édition 2016 :
http://www.courzyvite.run/blog/2016/03/28/photos-du-12km-du-trail-de-la-michaille-26-03-16/

– Vidéos de l’édition 2016 :
http://www.courzyvite.run/blog/2016/03/29/videos-du-trail-de-la-michaille-26-03-16/
.
.
.
PARCOURS :
.
.

Les deux parcours au menu, 21,3km pour 750m de dénivelé, et 11,4km pour 365m de dénivelé, ont été imaginés par Patrick Renaud, entraîneur du groupe Loisirs au Club Athlétique du Bassin Bellegardien. Ce n’est pas un hasard s’il a été choisi pour cette mission, Patrick connaissant le moindre brin d’herbe du plateau de Retord pour l’avoir sillonné en long et en large comme éminent fondeur depuis son plus jeune âge adulte.
Ayant vu le jour le 21 avril 1953, originaire de Vouvray, commune ayant fusionné avec Châtillon-en-Michaille en 1985, Patrick s’est doté d’une prestigieuse carte de visite. En ski de fond, il s’est aligné à 22 reprises sur la légendaire Transjurassienne dont deux fois en adoptant la technique classique : en 1984 pour sa première expérience où il termina 44ème puis en 2015 où il se classa 313ème.
En course nature, cette figure du Ski Club de Bellegarde enleva le 14,5km du Cross des Jonquilles en 1988, 1991 et 1994. Il brilla tout autant sur la longue distance et l’ultra. Ainsi, sur ses quatre participations à la 6000D, Patrick réalisa son meilleur chrono à l’occasion de l’édition 2005, de loin la plus relevée, ayant été la seule à ce jour à compter pour la Coupe du Monde de Skyrunning. Il acheva son périple dans le temps canon de 5h08’46, se classant 32ème. Deux ans plus tard, il récolta sa plus belle place, en l’occurrence la 18ème, mais au sein d’un peloton nettement moins performant. Mettons encore en exergue ses prouesses sur la fameuse CCC (Courmayeur-Champex-Chamonix) où il termina 6ème en 2006 puis 11ème en 2011.
.
.
Trail court de 22km :

Trois montées le pimenteront :
– Au terme des 3km de traversée roulante dans le chef-lieu de Châtillon, débutera, à travers un bon chemin caillouteux, une ascension de 2km pour 240m de dénivelé, englobant deux portions raides : 100m au départ sur l’asphalte aussitôt après le pont qui enjambe l’autoroute des Titans ; 300m en guise d’épilogue.
– A compter du km6,5, commencera, via un chemin cabossé et glissant, émaillé de petites ornières, une grimpée d’1km pour un différentiel de 180m de dénivelé, escarpée dans sa partie initiale, qui accède au col de la Maye (1020m d’altitude).
– Enfin, à partir du km11,5, surgira une côte de 500m pour 70m de dénivelé, pentue à l’entame et conduisant à la ferme du Chaix (1156m d’altitude).

Démarrant à la ferme Sur le Jay, toit du trail à 1182m d’altitude survenant au km14, la descente du 22km comprendra trois passages raides :
– Le premier à partir de Catray, au km16, n’excédant pas les 150m de long et 100m de dénivelé mais très technique et parsemé de cailloux.
– Le deuxième, au km17, long de 500m pour un dénivelé de 190m, technique mais peu caillouteux.
– Le troisième, au km18, long de 350m pour un dénivelé de 100m, dépourvu de cailloux.

Les trailers ne manqueront pas de contempler, entre autres, les chaînes des Alpes et du Jura depuis les trois sites suivants :
– La ferme du Chaix (1156m d’altitude), au km12.
– La ferme Sur le Jay (1182m d’altitude), au km14.
– L’aire de parapente de Catray (1050m d’altitude), au km16, qui offre la vue la plus remarquable, s’étendant notamment jusqu’au lac du Bourget.
.
.
Trail découverte de 12km :

Il ne renfermera qu’une montée digne de ce nom : celle de 2km pour 240m de dénivelé, se dévoilant au 3ème km, qu’auront emprunté auparavant les trailers du 22km.
Son point culminant surviendra à 780m d’altitude au lieu-dit Pré la Reine, peu avant le km8.
.
.
F.V.
.
.
.
INFOS PRATIQUES :

Deux courses :
– Trail de la Michaille ou 22km.
Dimensions : 21,363km pour 750m de dénivelé.
Point culminant : sur le Jay à 1182m d’altitude.
– Trail des Prés ou 12km.
Dimensions : 11,425km pour 365m de dénivelé.
Point culminant : Pré la Reine à 780m d’altitude.

Quatre challenges :
– Le Challenge Départemental des Courses Hors Stade.
– Le Challenge de l’Ain de Course en Montagne (24 manches) dont le Trail de la Michaille constitue la 2ème étape.
Site Web : http://courses.free.fr/challenge/challenge.php
– Le Challenge Running Conseil des Courses de Montagne (22 manches) dont le Trail de la Michaille constitue la 1ère étape et l’une des cinq épreuves Everest, les 16 premiers hommes et les 16 premières femmes recueilleront le double de points.
Site Web : http://www.courzyvite.run/Challenge-Oxy.php
– Le Challenge des Trails du Haut-Rhône (9 manches) dont le Trail de la Michaille constitue la 2ème étape.
Site Web : http://www.courzyvite.run/blog/challenge-du-haut-rhone/

Inscriptions :
– En ligne :
 jusqu’au samedi 25 mars à 18h00 sur le site Web Courses.free.fr :
http://www.l-chrono.com/inscriptions-trail-de-la-michaille/
 Jour J : salle des fêtes de Châtillon-en-Michaille.

Montants :
– En ligne :
22km :
 15 euros.
12km : 10 euros.
– Jour J :
22km : 18 euros.
12km : 13 euros.

Départs : 
Lieu : salle des fêtes de Châtillon-en-Michaille.
Horaires :
– 22km : 9h00.
– 12km : 9h30.

Bâtons :
– 22km : 
non autorisés.
– 12km : 
autorisés.

Remise des prix :
Lieu : salle des fêtes de Châtillon-en-Michaille.
Horaires :
– 22km : 12h00.
– 12km : 11h15.

Renseignements complémentaires :
– E-mail de Run Valserine :
– Site Web de Run Valserine, intégrant le Trail de la Michaille : http://runvalserine.fr/trailmichaille/
– Page Facebook de Run Valserine, intégrant le Trail de la Michaille :
https://www.facebook.com/runvalserine/
– Téléphone de Philippe Henry, président de Run Valserine : 06-52-15-65-41.
.
.
.
PHOTOS :
La ferme du Chaix, perchée sur le plateau de Retord à 1156m d’altitude (km12).
De toute évidence, les trailers du 22km disposeront de peu de temps pour la contemplation et la méditation, pourtant propices sur cette terre de légende qu’est le plateau de Retord…
Le plateau de Retord, et en toile de fond le massif du Crêt d’Eau, extrémitié méridionale de la Haute Chaîne du Jura.
Le pays bellegardien depuis l’aire de parapente de Catray, à 1050m d’altitude (km16).
En arrière plan, on distingue : à gauche, la Haute Chaîne du Jura avec le crêt de la Goutte (1621m), point culminant de la Montée du Crêt d’Eau qui aura lieu le 23 juillet ; à droite, le Vuache (1105m), séparé de la Haute Chaîne du Jura par le défilé de l’Ecluse, qui accueillera le trail éponyme le 15 octobre.
Hervé Balanche (Châtillon-en-Michaille), un des favoris de l’édition 2017 du 22km du Trail de la Michaille.
Cliché pris le 26 mars 2016 par Jean-Claude Delachenal, à l’occasion du 2ème Trail de la Michaille où Hervé s’appropriera sur le 22km la 2ème place (1er senior) en 1h57’26. Image réalisée à 600m de l’arrivée.
L’Anglais Robert alias Robbie Britton (Team Profeet et Team TomTom), un des favoris de l’édition 2017 du 22km du Trail de la Michaille.
13320727_1760574904178219_2856837276077089868_oYanis Lecompte (Coureurs du Monde en Isère), un des favoris de l’édition 2017 du 22km du Trail de la Michaille.
Cliché pris le 29 mai 2016 par Régis Delpeuch, à l’occasion des 28èmes Championnats de France de Courses en Montagne où Yanis s’appropriera la 1ère place en open (1er senior), et la 20ème (17ème senior) tous classements confondus, en 1h05’41.
Au centre : le Suisse Simon Senn (Petit-Lancy), un des favoris de l’édition 2017 du 22km du Trail de la Michaille.
Cliché pris le 4 mars 2017 par Jean-Claude Delachenal, à l’occasion de la 3ème Course des Fougueurs où Simon s’appropriera sur le 24km semi-nocturne la 3ème place (3ème senior) en 2h10’39.
On reconnaît :
– A gauche de Simon : Guillaume Abry (Athlé Saint-Julien 74), 1er (1er senior) en 1h59’25.
– A droite de Simon : Jonathan Thery (ASPTT Annecy Athlétisme), 2ème (2ème senior) en 2h00’14.
Image réalisée à l’arrivée à Serrières-en-Chautagne.
Frédéric Thérisod (Bozel), un des favoris de l’édition 2017 du 22km du Trail de la Michaille.
Cliché pris le 8 mai 2016 par Jean-Claude Delachenal, à l’occasion de la 8ème Chambottine où Frédéric s’appropriera sur le 25km la 2ème place (1er V1) en 1h59’58.
Image réalisée à l’arrivée à Saint-Germain-la-Chambotte.
13308542_1760578440844532_5083527307825080534_oRomain Wyndaele (Team Ravanel and Co et Entente Athlétique de Chambéry), un des favoris de l’édition 2017 du 22km du Trail de la Michaille.
Cliché pris le 29 mai 2016 par Régis Delpeuch, à l’occasion des 28èmes Championnats de France de Courses en Montagne où Romain s’appropriera la 52ème place (9ème espoir) en 1h05’41.

Le Marocain El Yazid El Madi (Team Technicien du Sport Seynod et Club Athlétique du Bassin Bellegardien), un des favoris de l’édition 2017 du 22km du Trail de la Michaille… à condition cependant qu’il prenne le départ, ce qui est loin d’être certain.
Cliché pris le 26 mars 2016 par Jean-Claude Delachenal, à l’occasion du 2ème Trail de la Michaille où El Yazid s’appropriera sur le 22km la 1ère place (1er V1) en 1h55’31. Image réalisée à 600m de l’arrivée.
Le Suisse Alain Bartolini (Team Running Planet Endurance et Stade Genève Athlétisme), un des principaux outsiders masculins de l’édition 2017 du 22km du Trail de la Michaille.
Cliché pris le 29 janvier 2017 par Jean-Claude Delachenal, à l’occasion du 3ème Challenge des Gabelous où Alain s’appropriera sur le 7km la 1ère place (1er V1) en 30’59’’1. Image réalisée à l’arrivée à Mijoux.
Nicolas Chaboud (Champdor-Corcelles), un des principaux outsiders masculins de l’édition 2017 du 22km du Trail de la Michaille.
Cliché pris le 26 mars 2016 par Jean-Claude Delachenal, à l’occasion du 2ème Trail de la Michaille où Nicolas s’appropriera sur le 22km la 14ème place (6ème senior) en 2h05’55.
Image réalisée à 600m de l’arrivée.
Thomas Janichon (Cesni Team Trail ; Amicale Laïque Echirolles Athlétisme, section de l’Entente Athlétique de Grenoble ; Run Valserine), un des principaux outsiders masculins de l’édition 2017 du 22km du Trail de la Michaille.
Cliché pris le 16 octobre 2016 par Jean-Claude Delachenal, à l’occasion de la 31ème Persjussienne où Thomas s’appropriera la 5ème place (1er espoir) en 47’37. Image réalisée à l’arrivée à La Chapelle-Rambaud.
David Martin (Sallanches Passy Athlétic Club), un des principaux outsiders masculins de l’édition 2017 du 22km du Trail de la Michaille.
Cliché pris le 26 mars 2016 par Jean-Claude Delachenal, à l’occasion du 2ème Trail de la Michaille où David s’appropriera sur le 22km la 5ème place (3ème senior) en 2h01’19.
Image réalisée à 600m de l’arrivée.
Baptiste Choutkoff (Team Sport Léo le Lysosome), un des seconds couteaux masculins de l’édition 2017 du 22km du Trail de la Michaille.
Cliché pris le 29 septembre 2013 par Jean-Claude Delachenal, à l’occasion de la 28ème Voie du Tram où Baptiste s’appropriera la 9ème place (3ème V1) en 1h06’18. Image réalisée à la gare de Montanges, km11,5.
Cédric Delachenal (Club Athlétique du Bassin Bellegardien), un des seconds couteaux masculins de l’édition 2017 du 22km du Trail de la Michaille.
Cliché pris le 26 mars 2016 par son père Jean-Claude Delachenal, à l’occasion du 2ème Trail de la Michaille où Cédric s’appropriera sur le 22km la 13ème place (5ème senior) en 2h05’39. Image réalisée à 600m de l’arrivée.
Dossard 246 : Bertrand Grosset-Janin (Sallanches Passy Athlétic Club), un des seconds couteaux masculins de l’édition 2017 du 22km du Trail de la Michaille.
Cliché pris le 26 mars 2016 par Jean-Claude Delachenal à l’occasion du 2ème Trail de la Michaille où Bertrand s’appropriera sur le 22km la 11ème place (6ème V1) en 2h04’36.
Avec le dossard 239, on reconnaît Mathias Girel (Montanges), 10ème (4ème senior) en 2h04’34.
Image réalisée à 600m de l’arrivée.
Stéphane Jourden (Arve Athlétisme Bonneville Pays Rochois, section de l’Entente Athlétique de l’Arve), un des seconds couteaux masculins de l’édition 2017 du 22km du Trail de la Michaille.
Cliché pris le 4 mars 2017 par Jean-Claude Delachenal, à l’occasion de la 3ème Course des Fougueurs où Stéphane s’appropriera sur le 24km semi-nocturne la 11ème place (8ème senior) en 2h10’39. Image réalisée à l’arrivée à Serrières-en-Chautagne.
Stéphane Merino (Belley Sport Pédestre), un des seconds couteaux masculins de l’édition 2017 du 22km du Trail de la Michaille.
Cliché pris le 26 mars 2016, à l’occasion du 2ème Trail de la Michaille où Stéphane s’appropriera la 4ème place (4ème senior) en 56’59. Image réalisée à 600m de l’arrivée.
Didier Pirling (Club Rhône-Alpin de Potes Atteints du Syndrome du Trail), un des seconds couteaux masculins de l’édition 2017 du 22km du Trail de la Michaille.
Cliché pris le 29 janvier 2017 par Jean-Claude Delachenal, à l’occasion du 3ème Challenge des Gabelous où Didier s’appropriera sur le 15km la 12ème place (8ème senior) en 1h06’48’’2. Image réalisée à l’arrivée à Mijoux.
Cédric Revillard (Les Dragons d’Annecy), un des seconds couteaux masculins de l’édition 2017 du 22km du Trail de la Michaille.
Cliché pris le 22 mai 2016 par Emmanuel Dupuy, à l’occasion de la 2ème Course des Fougueurs où Cédric s’appropriera sur le 24km la 10ème place (2ème V1) en 2h15’00’’. Image réalisée dans les vignes.
Christine Catin (Courir Nature Saint-Jean-de-Niost), une des favorites de l’édition 2017 du 22km du Trail de la Michaille.
Cliché pris le 13 octobre 2012, à l’occasion de la 3ème Oyonnaxienne où Christine s’appropriera la 3ème place féminine (2ème V1, 54ème au scratch) en 1h04’43.
Dans ses talons, on distingue le Portugais et Bellegardien Pedro Manu Ventura, 55ème (19ème V1) en 1h04’43.
Image réalisée à l’arrivée au lac Genin.
La Belge Laetitia Matlet (Club Rhône-Alpins de Potes Atteints du Syndrome du Trail), une des favorites de l’édition 2017 du 22km du Trail de la Michaille.
Cliché pris le 26 mars 2016 par Jean-Claude Delachenal, à l’occasion du 2ème Trail de la Michaille où Laetitia s’appropriera sur le 22km la 2ème place féminine (2ème senior, 50ème au scratch) en 2h25’52. Image réalisée à 600m de l’arrivée.
cross-semine-passage-emilie-shaw-5La Franco-Anglaise Emilie Shaw (Run Valserine), une des favorites de l’édition 2017 du 22km du Trail de la Michaille.
Cliché pris le 30 octobre 2016 par Georges Ongaro (quotidien « Le Dauphiné Libéré »), à l’occasion du 30ème Cross de la Semine où Emilie s’appropriera la 3ème place féminine (2ème senior, 36ème au scratch) en 58’04’’4. Image réalisée vers le km4.
La Suissesse Elodie Tercier (Team Running Planet Endurance), une des favorites de l’édition 2017 du 22km du Trail de la Michaille.
Cliché pris le 29 janvier 2017 par Jean-Claude Delachenal, à l’occasion du 3ème Challenge des Gabelous où Emilie s’appropriera sur le 15km la 2ème place féminine (1ère senior, 23ème au scratch) en 1h11’38’’5. Image réalisée à l’arrivée à Mijoux.
Dossard 341 : Alice Chaboud (Champdor), un des outsiders féminins de l’édition 2017 du 22km du Trail de la Michaille.
Cliché pris le 22 juin 2014 par Sébastien Cusin, à l’occasion de la 2ème Croz’et Raide où Alice s’appropriera la 24ème place féminine (14ème senior, 172ème au scratch) en 1h05’25.
Dossard 73 : Nicolas Manaut, 187ème (72ème V1) en 1h08’16.

Sylvie Chatenoud (Frangy), un des outsiders féminins de l’édition 2017 du 22km du Trail de la Michaille.
Cliché pris le 9 octobre 2016 par Jean-Claude Delachenal, à l’occasion du 3ème Trail du Vuache où Sylvie s’appropriera la 6ème place féminine (3ème V1, 65ème au scratch) en 2h27’13. Image réalisée à l’arrivée à Vulbens.
A droite : Sylvie Cottet-Puinel (Courir Nature Saint-Jean-de-Niost), un des outsiders féminins de l’édition 2017 du 22km du Trail de la Michaille.
Cliché pris le 29 octobre 2011 par Pascal Pierrain alias Photogone, à l’occasion du 2ème Izernight où Sylvie s’appropriera la 2ème place féminine (2ème senior, 71ème au scratch) en 2h41’24.
A gauche : Stéphanie Gross (Bellignat), 1ère féminine (1ère senior, 52ème au scratch) en 2h31’12.
Au centre : Véronique Dupras (Ambérieu Marathon), 3ème féminine (1ère V1, 89ème au scratch) en 2h46’35.
Image réalisée à la remise des prix récompensant le podium scratch féminin.
Pascale Marie (Ain-Est Athlétisme), un des outsiders féminins de l’édition 2017 du 22km du Trail de la Michaille.
Cliché pris le 28 avril 2013 par Jean-Claude Delachenal, à l’occasion du 10ème Défi de Fort-l’Ecluse où Pascale s’appropriera la 3ème place féminine (2ème V1, 53ème au scratch) en 31’35. Image réalisée au début de l’escalier renfermant 917 marches qui relie le fort inférieur au fort supérieur du Fort-l’Ecluse.
Christine Von Aarburg – Duval (Team des 6 Ifs), un des outsiders féminins de l’édition 2017 du 22km du Trail de la Michaille.
Cliché pris le 9 octobre 2016 par Jean-Claude Delachenal, à l’occasion du 3ème Trail du Vuache où Christine s’appropriera la 7ème place féminine (7ème senior, 70ème au scratch) en 2h28’54. Image réalisée à l’arrivée à Vulbens.
Marc Clermidy (Team Wgtn The Crew et Jogg’Attitude), favori de l’édition 2017 du 12km du Trail de la Michaille.
Cliché pris le 26 mars 2016 par Jean-Claude Delachenal, à l’occasion du 2ème Trail de la Michaille où Marc s’appropriera sur le 12km la 2ème place (2ème senior) en 55’48. Image réalisée à 600m de l’arrivée.
Dossard 28 : Yvan Massonnet (Cercier), outsider masculin de l’édition 2017 du 12km du Trail de la Michaille.
Cliché pris le 25 octobre 2015 par le Comité des Fêtes de Saint-Germain-sur-Rhône, à l’occasion du 29ème Cross de la Semine où Yvan s’appropriera la 17ème place (4ème V1) en 52’38’’0.
A l’arrière plan : Sacha Piccon (Annecy Haute-Savoie Athlétisme), 16ème (11ème espoir-senior) en 52’23’’4.
Image réalisée au bois de la Rouge, km8,6 (à 3,7km de l’arrivée).
Dossard 7 : Anne-Lise Chamiot-Poncet (Bozel), une des favorites de l’édition 2017 du 12km du Trail de la Michaille.
Cliché pris le 29 septembre 2013 par Jean-Claude Delachenal, à l’occasion de la 28ème Voie du Tram où Anne-Lise s’appropriera la 1ère place féminine (1ère senior, 23ème au scratch) en 1h14’05. Elle établissait ainsi le nouveau record de l’épreuve qui, depuis, n’a jamais été effacé.
Dossard 60 : Philippe Cervasi (Pour les Rires de Simon), 24ème (8ème V1) en 1h14’07.
Image réalisée à l’arrivée à Champfromier.
aap0gi3dryzm056c11kht-ad6zmcdefc57j9qafhfg2au5f_-rpspyeofbwrlgdnyhwhq4sofhexmajqc31km0bgr_aqztljqqwr2tcnfqfo383z09ei_y57aadjfesbqgNadège Vignand (ASPTT Annecy Athlétisme), une des favorites de l’édition 2017 du 12km du Trail de la Michaille.
Cliché pris le 30 octobre 2016 par Georges Ongaro (quotidien « Le Dauphiné Libéré »), à l’occasion du 30ème Cross de la Semine où Nadège s’appropriera la 1ère place féminine (1er V1, 28ème au scratch) en 57’02’’5, record du parcours emprunté depuis 2010. Image réalisée vers le km4.
L’Anglaise Natalie White (Chamonix-Mont-Blanc), une des favorites de l’édition 2017 du 12km du Trail de la Michaille.
Cliché pris le 9 juillet 2016, à l’occasion du 4ème Gran Trail Courmayeur où Natalie s’appropriera sur le 60km la 3ème place féminine (3ème senior 2, 19ème au scratch) en 8h40’00.
Catherine alias Cathy Billon
(Hauteville-Lompnès), outsider féminin de l’édition 2017 du 12km du Trail de la Michaille.
Cliché pris le 26 mars 2016 par Jean-Claude Delachenal, à l’occasion du 2ème Trail de la Michaille où Cathy s’appropriera sur le 12km la 4ème place féminine (2ème senior, 39ème au scratch) en 1h23’44. Image réalisée à 600m de l’arrivée.